Liste des députés de Paris de 1986 à 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article donne la liste des députés de Paris de 1986 à 2012, regroupant deux périodes distinctes : la première, de 1986 à 1988, est basée sur un mode de scrutin de liste à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne dans le cadre du département, selon la loi du 10 juillet 1985[1]. La seconde, de 1988 à 2012, marque le retour au découpage par circonscription et le rétablissement du scrutin uninominal majoritaire, selon la loi no 86-825 du 11 juillet 1986[2]. La délimitation des circonscriptions, non déterminée explicitement par la loi de juillet, est validée par la loi no 86-1197 du 24 novembre 1986[3] relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés.

Pour les élections législatives de 1986, le nombre de députés qui s'élevait depuis le début de la Ve République à 31 a été ramené à 21 élus à l'échelle du département de Paris. Lors des cinq législatures suivantes, le découpage des circonscriptions adopté en 1986 a maintenu ce nombre de 21.

En 2010, les circonscriptions législatives ont fait l'objet d'un nouveau découpage qui entre en vigueur lors des élections de 2012. Le nombre de députés pour Paris est ramené de 21 à 18.

Découpage des circonscriptions électorales de Paris de 1988 à 2012 (les élections de 1986 ne sont pas basées sur les circonscriptions).

Huitième législature (2 avril 1986 - 14 mai 1988)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1986 étant basées sur un scrutin par département et non pas circonscription, la liste des députés est présentée par ordre alphabétique.

Député Parti
Edwige Avice PS
Bernard Pons
René Béguet[a 1]
RPR
Pierre de Bénouville RPR
Lionel Jospin
Alain Billon[a 2]
PS
Michel Charzat PS
Jacques Dominati UDF
Édouard Balladur
Jacques Féron[a 3]
RPR
Édouard Frédéric-Dupont FN
Gérard Fuchs PS
Gilbert Gantier UDF
Gabriel Kaspereit RPR
Jean-Marie Le Pen FN
Claude-Gérard Marcus RPR
Georges Mesmin UDF
Louis Moulinet PS
Alain Juppé
Françoise de Panafieu[a 4]
RPR
Paul Quilès PS
Georges Sarre PS
Gisèle Stievenard PS
Jean Tiberi RPR
Jacques Toubon RPR
  1. à compter du 1er avril 1986, à la suite de la démission de Bernard Pons, nommé au gouvernement (suivant de liste).
  2. à compter du 24 octobre 1986, Lionel Jospin ayant été réélu dans la Haute-Garonne à la suite d'une élection partielle (suivant de liste).
  3. à compter du 1er avril 1986, à la suite de la démission d'Édouard Balladur, nommé au gouvernement (suivant de liste).
  4. à compter du 1er avril 1986, à la suite de la démission d'Alain Juppé, nommé au gouvernement (suivante de liste).

Neuvième législature (23 juin 1988 - 1er avril 1993)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti
1re Jacques Dominati UDF
2e Jean Tiberi RPR
3e Édouard Frédéric-Dupont RPR
4e Gabriel Kaspereit RPR
5e Claude-Gérard Marcus RPR
6e Georges Sarre
Jean-Yves Autexier[b 1]
PS
7e Alain Devaquet RPR
8e Pierre de Bénouville RPR
9e Paul Quilès
Jean-Marie Le Guen[b 2]
PS
10e Jacques Toubon RPR
11e Nicole Catala RPR
12e Édouard Balladur RPR
13e Michèle Barzach
René Galy-Dejean[b 3]
RPR
14e Georges Mesmin UDF
15e Gilbert Gantier UDF
16e Bernard Pons RPR
17e Françoise de Panafieu RPR
18e Alain Juppé RPR
19e Daniel Vaillant PS
20e Jean-Christophe Cambadélis PS
21e Michel Charzat PS
  1. à compter du 29 juillet 1988, à la suite de la nomination au gouvernement de Georges Sarre (suppléant).
  2. à compter du 29 juillet 1988, à la suite de la nomination au gouvernement de Paul Quilès (suppléant) ; démissionnaire le 16 décembre 1992, non remplacé.
  3. à compter du 3 février 1990, à la suite de la démission de Michèle Barzach (élection partielle).

Dixième législature (2 avril 1993 - 21 avril 1997)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti
1re Laurent Dominati UDF
2e Jean Tiberi RPR
3e Michel Roussin
Martine Aurillac[c 1]
RPR
4e Gabriel Kaspereit RPR
5e Claude-Gérard Marcus RPR
6e Georges Sarre MDC
7e Alain Devaquet RPR
8e Jean de Gaulle RPR
9e Anne-Marie Couderc
Patrick Trémège[c 2]
RPR
10e Jacques Toubon
Claude Goasguen[c 3]
Jacques Toubon[c 4]
Lionel Assouad[c 5]
RPR
11e Nicole Catala RPR
12e Édouard Balladur
Philippe Goujon[c 6]
Édouard Balladur[c 7]
RPR
13e René Galy-Dejean RPR
14e Georges Mesmin UDF
15e Gilbert Gantier UDF
16e Bernard Pons
Pierre Rémond[c 8]
RPR
17e Françoise de Panafieu
Roland Coche[c 9]
RPR
18e Alain Juppé
Yves Verwaerde[c 10]
RPR
19e Jean-Pierre Pierre-Bloch
Daniel Vaillant[c 11]
PS
20e Jacques Féron RPR
21e Didier Bariani UDF
  1. à compter du 2 mai 1993, à la suite de la nomination au gouvernement de Michel Roussin (suppléant).
  2. à compter du 19 juin 1995, à la suite de la nomination au gouvernement d'Anne-Marie Couderc (suppléant).
  3. à compter du 2 mai 1993, à la suite de la nomination au gouvernement de Jacques Toubon (suppléant).
  4. à compter du 17 septembre 1995, à la suite de la nomination au gouvernement de Claude Goasguen (élection partielle).
  5. à compter du 18 octobre 1995, à la suite du maintien au gouvernement de Jacques Toubon (suppléant).
  6. à compter du 2 mai 1993, à la suite de la nomination comme Premier ministre d'Édouard Balladur (suppléant).
  7. à compter du 24 septembre 1995, à la suite de la démission de Philippe Goujon (élection partielle).
  8. à compter du 19 juin 1995, à la suite de la nomination au gouvernement de Bernard Pons (suppléant).
  9. à compter du 19 juin 1995, à la suite de la nomination au gouvernement de Françoise de Panafieu (suppléant).
  10. à compter du 2 mai 1993, à la suite de la nomination au gouvernement d'Alain Juppé (suppléant).
  11. à compter du 6 février 1994, à la suite de l'invalidation, par décision du Conseil constitutionnel, de l'élection de Jean-Pierre Pierre-Bloch (UDF).

Onzième législature (1er juin 1997 - 18 juin 2002)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti
1re Laurent Dominati UDF
2e Jean Tiberi RPR
3e Martine Aurillac RPR
4e Pierre Lellouche RPR
5e Tony Dreyfus PS
6e Georges Sarre MDC
7e Patrick Bloche PS
8e Jean de Gaulle RPR
9e Jean-Marie Le Guen PS
10e Serge Blisko PS
11e Nicole Catala RPR
12e Édouard Balladur RPR
13e René Galy-Dejean RPR
14e Claude Goasguen UDF
15e Gilbert Gantier UDF
16e Bernard Pons RPR
17e Françoise de Panafieu RPR
18e Christophe Caresche PS
19e Daniel Vaillant
Daniel Marcovitch[d 1]
PS
20e Jean-Christophe Cambadélis PS
21e Véronique Carrion-Bastok
Michel Charzat[d 2]
PS
  1. à compter du 5 juillet 1997, à la suite de la nomination au gouvernement de Daniel Vaillant (suppléant).
  2. à compter du 5 décembre 1999, à la suite de la démission de Véronique Carrion-Bastok (élection partielle).

Douzième législature (19 juin 2002 - 19 juin 2007)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti
1re Martine Billard Les Verts
2e Jean Tiberi UMP
3e Martine Aurillac UMP
4e Pierre Lellouche UMP
5e Tony Dreyfus PS
6e Danièle Hoffman-Rispal PS
7e Patrick Bloche PS
8e Jean de Gaulle[e 1] UMP
9e Jean-Marie Le Guen PS
10e Serge Blisko PS
11e Yves Cochet Les Verts
12e Édouard Balladur UMP
13e René Galy-Dejean UMP
14e Claude Goasguen UMP
15e Gilbert Gantier
Bernard Debré[e 2]
UMP
16e Françoise de Panafieu UMP
17e Annick Lepetit[e 3] PS
18e Christophe Caresche PS
19e Daniel Vaillant PS
20e Jean-Christophe Cambadélis PS
21e Michel Charzat PS
  1. démissionnaire le 2 janvier 2007, non remplacé.
  2. à compter du 28 juin 2004, à la suite de la démission de Gilbert Gantier (élection partielle).
  3. réélue le 2 février 1993, à la suite de l'annulation de son élection.

Treizième législature (20 juin 2007 - 19 juin 2012)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti
1re Martine Billard Les Verts
2e Jean Tiberi UMP
3e Martine Aurillac UMP
4e Pierre Lellouche
Edwige Antier[f 1]
UMP
5e Tony Dreyfus PS
6e Danièle Hoffman-Rispal PS
7e Patrick Bloche PS
8e Sandrine Mazetier PS
9e Jean-Marie Le Guen PS
10e Serge Blisko PS
11e Yves Cochet[f 2] Les Verts
12e Philippe Goujon UMP
13e Jean-François Lamour UMP
14e Claude Goasguen UMP
15e Bernard Debré UMP
16e Françoise de Panafieu UMP
17e Annick Lepetit PS
18e Christophe Caresche PS
19e Daniel Vaillant PS
20e Jean-Christophe Cambadélis PS
21e George Pau-Langevin PS
  1. à compter du 23 juillet 2009, à la suite de la nomination au gouvernement de Pierre Lellouche (suppléante).
  2. Élu député européen le , non remplacé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]