Liste des départements français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte des 101 départements français[Note 1].
Article principal : Département français.

Cet article présente la liste des 101 départements français actuels, ainsi que les principaux indicateurs les caractérisant.

Le département est une division administrative qui peut être une circonscription administrative, à savoir territoire de compétence des services de l'État, ou le territoire d'exercice de la collectivité territoriale départementale. Le chef-lieu de département est en général le siège de la préfecture et des services de la collectivité, mais quelques exceptions existent.

Il existe 101 départements en tant que circonscriptions administratives et 96 départements en tant que collectivités territoriales.Leurs numérotations ont été modifié au fil du temps.

Définition du département[modifier | modifier le code]

Département
(div État)
Département
(coll.)
métropole
(coll.)
coll.unique
(coll.)
Métropole 96 94 1 1
Outre-mer 5 2 3
France hors COM 101 96 1 4

Le département est une division administrative française résultant de l'organisation territoriale fortement hiérarchisée de la France, héritée de la Révolution. Depuis la IIIème République, l'État concède progressivement des pouvoirs accrus aux collectivités locales que sont le département et la commune. Depuis les lois de décentralisation de 1982, 1992 et 1999, l'administration territoriale est partagée entre l'État (Les circonscriptions administratives de droit commun sont au nombre de trois : la circonscription régionale, la circonscription départementale et l’arrondissement[1]) et les collectivités territoriales (commune, département, région) et, depuis 2015, métropole et collectivités à statut spécifique.

Ainsi la notion de département, en tant que division territoriale, désigne à la fois le territoire de compétence de l'État (circonscription administrative) et celui de compétence du conseil départemental. Jusqu'en 2015, ces territoires se superposaient. En 2011, Mayotte est devenue la première Collectivité territoriale unique (regroupant les compétences d'une région et d'un département) à entrer en vigueur. La Guadeloupe et la Martinique ont suivi en 2015. Dans les trois cas, les territoires sont administrés au titre de l'État par un préfet et sont donc des départements en tant que tels.

Un cas spécifique intervient avec la création de la métropole de Lyon le . Le territoire de compétence de l'État (département du Rhône) reste inchangé et le territoire de compétence du conseil départemental du Rhône se réduit à l'ancien département du Rhône déduit du territoire administré par la métropole de Lyon. Le est créée la collectivité de Corse, collectivité unique désormais compétente sur les anciens territoires de compétence des conseil départementaux de Corse-du-Sud et de Haute-Corse. Aucune réorganisation des services de l'État n'est concomitante et les départements de Corse-du-Sud et de Haute-Corse sont donc maintenus.

Départements en vigueur[modifier | modifier le code]

Glossaire des indicateurs[modifier | modifier le code]

  • Nom : Nom du département actuel. Le genre et le nombre du nom sont précisés (m.s. = masculin singulier, f.s. = féminin singulier, m.p. = masculin pluriel, f.p. = féminin pluriel).
  • Chef-lieu : Centre administratif d'une circonscription territoriale (le département en l'occurrence) où sont groupés les divers services publics afférents à cette circonscription (préfecture, siège du conseil départemental). La nature des services publics de l'État est précisée (préf. dép. = préfecture départementale, préf. rég. et dép. = préfecture régionale et de département, sous-préf = sous-préfecture). Le siège du conseil départemental est par principe au chef-lieu. Lorsque ce n'est pas le cas, ceci est précisé en note.
  • Date de création : date d'entrée en vigueur du département.
  • Arrondissement : Circonscription administrative de droit communn. Situation au .
  • Commune : Territoire de compétence de la commune, collectivité territoriale. Situation au .
  • Canton : Circonscription électorale, territoire d'élection des conseillers départementaux. Situation au .
  • Circonscription législative : Circonscription électorale, territoire d'élection des députés. Situation au . Aux 556 députés dans les départements français hors Mayotte, il convient d'ajouter les 21 députés des circonscriptions suivantes : Mayotte (2), Nouvelle-Calédonie (2), Polynésie française (3), St-Barthélemy/St-Martin (1), St-Pierre-et-Miquelon (1), Wallis-et-Futuna (1), Français de l'étranger (11), soit 577 députés.
  • Superficie cadastrale : (en km2) - La superficie d'une division administrative est l'aire de l’ensemble des surfaces cadastrées ou non cadastrées situées à l’intérieur des limites de la division, l'unité élémentaire de division étant la commune. Cette superficie varie selon le niveau de précision de ces limites communales (et donc du niveau de précision du cadastre) et selon le mode de calcul ou de projection cartographique, mais aussi selon le produit cartographique numérique utilisé[2],[3]. La valeur retenue dans ce tableau est celle fournie annuellement par l'Insee, correspondant à la superficie évaluée en 1975 par le service du cadastre de la Direction générale des impôts, corrigée des modifications communales intervenues depuis 1975. Elle comprend « toutes les surfaces du domaine public et privé, cadastrées ou non cadastrées, à l'exception des lacs, étangs et glaciers de plus d'un kilomètre carré [à la fin du XIXe siècle, le plancher de non comptabilité était de 4 km2], ainsi que des estuaires »[4],[5]. Cette superficie cadastrale ne correspond pas forcément à la superficie géographique de la commune. Dans le tableau, la superficie de la France métropolitaine (543 940 km2) et celle de la France entière sont égales à la somme des superficies cadastrales de chaque département et ne correspondent pas à la surface géographique de la France (551 695,42 km2, valeur établie par l'IGN et communément admise depuis 1953 pour la France métropolitaine).
  • Population : (en habitants) - Population municipale[Note 2] officielle du département entrée en vigueur au , correspondant aux données de population au dans les limites territoriales des communes existant au .
  • Densité : (en habitants par kilomètre carré) - Nombre moyen d'habitants par unité de surface exprimée en kilomètres carrés obtenue par division de la mesure de la population municipale par la mesure de superficie définie par l'Insee (superficie fiscale).

Liste des départements[modifier | modifier le code]

Département Région administrative[6] Caractéristiques
Situation
Code Nom Chef-lieu
01 Ain
(m.s.)
Bourg-en-Bresse
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Ain-Position.svg
02 Aisne
(f.s.)
Laon
(préf. dép.)
Hauts-de-France Aisne-Position.svg
03 Allier
(m.s.)
Moulins
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Allier-Position.svg
04 Alpes-de-Haute-Provence
(f.p.)
Digne-les-Bains
(préf. dép.)
Provence-Alpes-Côte d'Azur Alpes-de-Haute-Provence-Position.svg
05 Hautes-Alpes
(f.p.)
Gap
(préf. dép.)
Hautes-Alpes-Position.svg
06 Alpes-Maritimes
(f.p.)
Nice
(préf. dép.)
Alpes-Maritimes-Position.svg
07 Ardèche
(f.s.)
Privas
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Ardèche-Position.svg
08 Ardennes
(f.p.)
Charleville-Mézières
(préf. dép.)
Grand Est Ardennes-Position.svg
09 Ariège
(m.s.)
Foix
(préf. dép.)
Occitanie Ariège-Position.svg
10 Aube
(f.s.)
Troyes
(préf. dép.)
Grand Est Aube-Position.svg
11 Aude
(f.s.)
Carcassonne
(préf. dép.)
Occitanie Aude-Position.svg
12 Aveyron
(m.s.)
Rodez
(préf. dép.)
Aveyron-Position.svg
13 Bouches-du-Rhône
(f.p.)
Marseille
(préf. rég. et dép.)
Provence-Alpes-Côte d'Azur Bouches-du-Rhône-Position.svg
14 Calvados
(m.s.)
Caen
(préf. dép.)
Normandie Calvados-Position.svg
15 Cantal
(m.s.)
Aurillac
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Cantal-Position.svg
16 Charente
(f.s.)
Angoulême
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Charente-Position.svg
17 Charente-Maritime
(f.s.)
La Rochelle
(préf. dép.)
Charente-Maritime-Position.svg
18 Cher
(m.s.)
Bourges
(préf. dép.)
Centre-Val de Loire Cher-Position.svg
19 Corrèze
(m.s.)
Tulle
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Corrèze-Position.svg
2A Corse-du-Sud
(f.s.)
Ajaccio
(préf. de Corse)[Note 3]
Corse Corse-du-Sud-Position.svg
2B Haute-Corse
(f.s.)
Bastia
(préf. dép.)
Haute-Corse-Position.svg
21 Côte-d'Or
(f.s.)
Dijon
(préf. rég. et dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Côte-d’Or-Position.svg
22 Côtes-d'Armor
(f.p.)
Saint-Brieuc
(préf. dép.)
Bretagne Côtes-d’Armor-Position.svg
23 Creuse
(f.s.)
Guéret
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Creuse-Position.svg
24 Dordogne
(f.s.)
Périgueux
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Dordogne-Position.svg
25 Doubs
(m.s.)
Besançon
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Doubs-Position.svg
26 Drôme
(f.s.)
Valence
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Drôme-Position.svg
27 Eure
(f.s.)[Note 4]
Évreux
(préf. dép.)
Normandie Eure-Position.svg
28 Eure-et-Loir
(f.s.)
Chartres
(préf. dép.)
Centre-Val de Loire Eure-et-Loir-Position.svg
29 Finistère
(m.s.)
Quimper
(préf. dép.)
Bretagne Finistère-Position.svg
30 Gard
(m.s.)
Nîmes
(préf. dép.)
Occitanie Gard-Position.svg
31 Haute-Garonne
(f.s.)
Toulouse
(préf. rég. et dép.)
Haute-Garonne-Position.svg
32 Gers
(m.s.)
Auch
(préf. dép.)
Gers-Position.svg
33 Gironde
(f.s.)
Bordeaux
(préf. rég. et dép.)
Nouvelle-Aquitaine Gironde-Position.svg
34 Hérault
(m.s.)
Montpellier
(préf. dép.)
Occitanie Hérault-Position.svg
35 Ille-et-Vilaine
(f.s.)
Rennes
(préf. rég. et dép.)
Bretagne Ille-et-Vilaine-Position.svg
36 Indre
(f.s.)
Châteauroux
(préf. dép.)
Centre-Val de Loire Indre-Position.svg
37 Indre-et-Loire
(m.s.)
Tours
(préf. dép.)
Centre-Val de Loire Indre-et-Loire-Position.svg
38 Isère
(f.s.)
Grenoble
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Isère-Position.svg
39 Jura
(m.s.)
Lons-le-Saunier
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Jura-Position.svg
40 Landes
(f.p.)
Mont-de-Marsan
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Landes-Position.svg
41 Loir-et-Cher
(m.s.)
Blois
(préf. dép.)
Centre-Val de Loire Loir-et-Cher-Position.svg
42 Loire
(f.s.)
Saint-Étienne
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Loire-Position.svg
43 Haute-Loire
(f.s.)
Le Puy-en-Velay
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Loire-Position.svg
44 Loire-Atlantique
(f.s.)
Nantes
(préf. rég. et dép.)
Pays de la Loire Loire-Atlantique-Position.svg
45 Loiret
(m.s.)
Orléans
(préf. rég. et dép.)
Centre-Val de Loire Loiret-Position.svg
46 Lot
(m.s.)
Cahors
(préf. dép.)
Occitanie Lot-Position.svg
47 Lot-et-Garonne
(m.s.)
Agen
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Lot-et-Garonne-Position.svg
48 Lozère
(f.s.)
Mende
(préf. dép.)
Occitanie Lozère-Position.svg
49 Maine-et-Loire
(m.s.)[Note 5]
Angers
(préf. dép.)
Pays de la Loire Maine-et-Loire-Position.svg
50 Manche
(f.s.)
Saint-Lô
(préf. dép.)
Normandie Manche-Position.svg
51 Marne
(f.s.)
Châlons-en-Champagne
(préf. dép.)
Grand Est Marne-Position.svg
52 Haute-Marne
(f.s.)
Chaumont
(préf. dép.)
Grand Est Haute-Marne-Position.svg
53 Mayenne
(f.s.)
Laval
(préf. dép.)
Pays de la Loire Mayenne-Position.svg
54 Meurthe-et-Moselle
(f.s.)
Nancy
(préf. dép.)
Grand Est Meurthe-et-Moselle-Position.svg
55 Meuse
(f.s.)
Bar-le-Duc
(préf. dép.)
Grand Est Meuse-Position.svg
56 Morbihan
(m.s.)
Vannes
(préf. dép.)
Bretagne Morbihan-Position.svg
57 Moselle
(f.s.)
Metz
(préf. dép.)
Grand Est Moselle-Position.svg
58 Nièvre
(f.s.)
Nevers
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Nièvre-Position.svg
59 Nord
(m.s.)
Lille
(préf. rég. et dép.)
Hauts-de-France Nord-Position.svg
60 Oise
(f.s.)
Beauvais
(préf. dép.)
Hauts-de-France Oise-Position.svg
61 Orne
(f.s.)
Alençon
(préf. dép.)
Normandie Orne-Position.svg
62 Pas-de-Calais
(m.s.)
Arras
(préf. dép.)
Hauts-de-France Pas-de-Calais-Position.svg
63 Puy-de-Dôme
(m.s.)
Clermont-Ferrand
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Puy-de-Dôme-Position.svg
64 Pyrénées-Atlantiques
(f.p.)
Pau
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques-Position.svg
65 Hautes-Pyrénées
(f.p.)
Tarbes
(préf. dép.)
Occitanie Hautes-Pyrénées-Position.svg
66 Pyrénées-Orientales
(f.p.)
Perpignan
(préf. dép.)
Occitanie Pyrénées-Orientales-Position.svg
67 Bas-Rhin
(m.s.)
Strasbourg
(préf. rég. et dép.)
Grand Est Bas-Rhin-Position.svg
68 Haut-Rhin
(m.s.)
Colmar
(préf. dép.)
Grand Est Haut-Rhin-Position.svg
69 Rhône
(m.s.)
Lyon
(préf. rég. et dép.)[Note 6]
Auvergne-Rhône-Alpes Rhône-Position.svg
70 Haute-Saône
(f.s.)
Vesoul
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Haute-Saône-Position.svg
71 Saône-et-Loire
(f.s.)
Mâcon
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Saône-et-Loire-Position.svg
72 Sarthe
(f.s.)
Le Mans
(préf. dép.)
Pays de la Loire Sarthe-Position.svg
73 Savoie
(f.s.)
Chambéry
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Savoie-Position.svg
74 Haute-Savoie
(f.s.)
Annecy
(préf. dép.)
Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie-Position.svg
75 Paris
(m.s.)
Paris
(préf. de Paris)[Note 7]
Île-de-France Paris-Position.svg
76 Seine-Maritime
(f.s.)
Rouen
(préf. rég. et dép.)
Normandie Seine-Maritime-Position.svg
77 Seine-et-Marne
(f.s.)
Melun
(préf. dép.)
Île-de-France Seine-et-Marne-Position.svg
78 Yvelines
(f.p.)
Versailles
(préf. dép.)
Île-de-France Yvelines-Position.svg
79 Deux-Sèvres
(f.p.)
Niort
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Deux-Sèvres-Position.svg
80 Somme
(f.s.)
Amiens
(préf. dép.)
Hauts-de-France Somme-Position.svg
81 Tarn
(m.s.)
Albi
(préf. dép.)
Occitanie Tarn-Position.svg
82 Tarn-et-Garonne
(m.s.)
Montauban
(préf. dép.)
Occitanie Tarn-et-Garonne-Position.svg
83 Var
(m.s.)
Toulon
(préf. dép.)
Provence-Alpes-Côte d'Azur Var-Position.svg
84 Vaucluse
(m.s.)
Avignon
(préf. dép.)
Provence-Alpes-Côte d'Azur Vaucluse-Position.svg
85 Vendée
(f.s.)
La Roche-sur-Yon
(préf. dép.)
Pays de la Loire Vendée-Position.svg
86 Vienne
(f.s.)
Poitiers
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Vienne-Position.svg
87 Haute-Vienne
(f.s.)
Limoges
(préf. dép.)
Nouvelle-Aquitaine Haute-Vienne-Position.svg
88 Vosges
(f.p.)
Épinal
(préf. dép.)
Grand Est Vosges-Position.svg
89 Yonne
(f.s.)
Auxerre
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Yonne-Position.svg
90 Territoire de Belfort
(m.s.)
Belfort
(préf. dép.)
Bourgogne-Franche-Comté Territoire de Belfort-Position.svg
91 Essonne
(f.s.)
Évry
(préf. dép.)
Île-de-France Essonne-Position.svg
92 Hauts-de-Seine
(m.p.)
Nanterre
(préf. dép.)
Île-de-France Hauts-de-Seine-Position.svg
93 Seine-Saint-Denis
(f.s.)
Bobigny
(préf. dép.)
Île-de-France Seine-Saint-Denis-Position.svg
94 Val-de-Marne
(m.s.)
Créteil
(préf. dép.)
Île-de-France Val-de-Marne-Position.svg
95 Val-d'Oise
(m.s.)
Pontoise
(sous-préf.)[Note 8]
Île-de-France Val-d’Oise-Position.svg
971 Guadeloupe
(f.s.)
Basse-Terre
(préf. dép.)
Guadeloupe LocationGuadeloupe.png
972 Martinique
(f.s.)
Fort-de-France
(préf. dép.)
Martinique LocationMartinique.png
973 Guyane
(f.s.)
Cayenne
(préf. dép.)
Guyane Location-Guyane-France.png
974 La Réunion
(f.s.)
Saint-Denis
(préf. dép.)
La Réunion Location-Reunion-France.png
976 Mayotte (f.s.) Dzaoudzi
[Note 9],[7]
Mayotte[8] Mayotte (orthographic projection).svg
France métropolitaine
Départements d'Outremer
France entière hors COM et Mayotte

Anciens départements[modifier | modifier le code]

Il est à noter qu'à part Saint-Pierre-et-Miquelon (DOM jusqu'en 1985), la plupart de ces anciens départements ne sont pas des collectivités territoriales au sens administratif du terme dans la mesure où les lois sur la décentralisation du premier mandat de François Mitterrand n'avaient pas encore été votées.

Autres territoires[modifier | modifier le code]

Les autres territoires de la République française ne sont pas des départements. Les collectivités uniques sont à la fois l'équivalent d'un département et l'équivalent d'une région. Ces territoires possèdent néanmoins un code analogue à ceux des départements.

Code ISO[modifier | modifier le code]

Article détaillé : ISO 3166-2:FR.

Les départements français possèdent un code ISO sous la forme suivante : FR-XX où XX est le code du département (par ex. FR-33 pour la Gironde). Ceci ne concerne que les départements métropolitains ; les départements d'outre-mer ont un code ISO spécifique, par exemple FR-GP pour la Guadeloupe.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Brun, « Comment l'usage de la mesure de la superficie de la France s'est-il imposé au XVIIIe siècle ? Quelques remarques. », Histoire & Mesure, vol. 8, nos 3-4,‎ , p. 417-440 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La métropole de Lyon, qui n'est pas un département, est représentée dans cette carte pour figurer le territoire de compétence du conseil départemental du Rhône, différent de celui de la circonscription départementale du Rhône.
  2. La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle (au sens du décret du 8 juin 2003 relatif aux modalités de recensement de la population) sur le territoire de la commune, dans un logement ou une communauté, les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune, les personnes sans-abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensée sur le territoire de la commune.
  3. Le siège du Conseil exécutif de Corse est localisé à Ajaccio.
  4. "Eure" étant un nom de rivière féminin et "Loir" un nom de rivière masculin, le nom de ce département devrait être masculin ; cependant l'usage semble pencher pour le féminin par attraction du nom du département voisin de l'Eure.
  5. Comportant deux noms de rivières du genre féminin, ce nom devrait logiquement être féminin, comme le recommande l'Académie française. Toutefois, le masculin singulier est largement prédominant dans l'usage, par attraction du nom de l'ancienne province du Maine, nom masculin.
  6. Lyon est également le siège de la métropole de Lyon et du conseil départemental du Rhône.
  7. Le projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, délibéré en conseil des ministres le 3 août 2016 et en cours d’examen au Parlement, prévoit une évolution importante du statut de Paris, avec la fusion de la commune et du département. Cette nouvelle collectivité à statut particulier, au sens de l’article 72 de la Constitution, dénommée « Ville de Paris », exercera les compétences de la commune et du département de Paris à compter du 1er janvier 2019.
  8. La préfecture et le siège du conseil départemental du Val-d'Oise sont situés à Cergy.
  9. La préfecture et le siège du conseil départemental sont localisés à Mamoudzou

Références[modifier | modifier le code]

Insee - Données statistiques caractérisant les départements

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]