Liste des défenseurs du Mont-Saint-Michel en 1434

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici les différentes listes des 120 gentilshommes qui ont défendu l'abbaye du Mont-Saint-Michel en 1434 et qui auraient, selon la légende, « résisté pendant trente ans et qui fait un tel massacre lors de cette attaque de 1434 que les 20 000 Anglais furent repoussés et poursuivis sur les grèves ».

Poème héroïque sur les défenseurs du Mont-Saint-Michel par O. de Poli

Sur les horizons d'or et d'azur, quand je vois,

Surgir la merveilleuse et sainte basilique,

Soudain vibre en mon cœur un frisson héroïque,

Doux et viril écho des combats d'autrefois.

Moines et chevaliers, paysans et bourgeois,

Émules de foi vive et de vaillance épique,

Unis contre l'Anglais sur le Mont angélique,

Durant plus de trente ans vont défier ses rois.

L'espoir est insensé, le triomphe impossible;

Mais aux lâches raisons leur âme est insensible:

Lutter, vaincre ou mourir est le devoir sacré!

Sur ce rocher de gloire, ô France magnanime,

Dresse un fier monument au bataillon sublime,

Qui, ton épée au poing, n'a pas désespéré!

Liste de Fulgence Girard et Jacques-François Boudent-Godelinière[modifier | modifier le code]

Le mont Saint-Michel.
  1. Le sieur d’Estouteville, capitaine ;
  2. Le sieur Paisnel ;
  3. Charles Hamon ;
  4. Jean Hamon ;
  5. Le sieur Colibeaux ;
  6. Jean de Criquebeuf ;
  7. Le sieur de Criqui ;
  8. Le sieur de Guimené ;
  9. Le sieur de la Hunaudaie ;
  10. Le sieur de Thorigny ;
  11. C. de Bordeaux ;
  12. Le sieur de la Hire ;
  13. Le sieur André de la Haye-du-Puits ;
  14. C. de Manneville ;
  15. Le sieur des Biarts ;
  16. Le sieur de Folligny ;
  17. Le sieur de la Luzerne ;
  18. Le sieur J. Pigace ;
  19. Le Bâtard d’Aubosc ;
  20. Le sieur C. de Brequeville ;
  21. Le sieur R. Roussel ;
  22. Le sieur de Coulombières ;
  23. Le sieur P. du Gripel ;
  24. Le sieur Robert de Beauvoir ;
  25. Le sieur de Moyon ;
  26. Le sieur P. de Tournemine ;
  27. Le sieur J. de Carrouges ;
  28. Le sieur T. Pirou ;
  29. Le sieur T. de Moncair ;
  30. Le sieur de Vair ;
  31. Le sieur d’Aussays ;
  32. Le sieur de Verdun ;
  33. Le sieur G. d’Esquilly ;
  34. Le sieur de la Haye-d’Aronde ;
  35. Le sieur A. Pigace ;
  36. Le sieur L. de Cantilly ;
  37. Le sieur R. du Homme ;
  38. Le sieur de Grainville ;
  39. Le sieur de Quintin ;
  40. Le sieur de Veir ;
  41. Le sieur de la Haye-Hue ;
  42. Le sieur T. de Nossye ;
  43. Le sieur T. de La Brayeuse ;
  44. Le sieur de Rouencestre ;
  45. Le sieur de Bricqueville ;
  46. Le sieur Jean d’Espas ;
  47. Le sieur G. Prestel ;
  48. Le sieur G. de Cuës ;
  49. Le sieur G. de la Motte ;
  50. Le sieur T. de la Motte ;
  51. Le sieur de Ploom ;
  52. Le sieur P. Le Gris ;
  53. Le sieur T. de la Paluelle ;
  54. Le sieur Jean Guiton ;
  55. Le sieur Baron de Coulonces ;
  56. Le sieur de Nautrech ;
  57. Le sieur Henri de Gripel ;
  58. Le sieur François Hamon ;
  59. Le sieur F. du Merle ;
  60. Le sieur Ch. de Fonteny ;
  61. Le sieur G. Leviconte ;
  62. Le sieur S. de Tournebus ;
  63. Le sieur T. Houël ;
  64. Le sieur H. Thesard ;
  65. Le sieur F. Héraut ;
  66. Le sieur T. de La Motte ;
  67. Le Bâtard Pigace ;
  68. Le sieur P. Deslongnes ;
  69. Le sieur J. Deslongnes ;
  70. Le sieur de Folligny ;
  71. Le sieur aux Espaules ;
  72. Le sieur Baron de Croubeuf ;
  73. Le sieur T. Benoist ;
  74. Le sieur J. Benoist ;
  75. Le sieur Guillaume Benoist ;
  76. Le sieur Pierre de Viette
  77. Le sieur Robert de Brézé
  78. Le sieur Thomas Hartel ;
  79. Le sieur Richard de Clinchamp ;
  80. Le sieur Robert de Bricqueville ;
  81. Le sieur Charles des Monstiers ;
  82. Le sieur d’Espas ;
  83. Le sieur Étienne Auber ;
  84. Le sieur F. de Marcillé ;
  85. Le sieur Étienne d’Orgeval ;
  86. Le sieur Jean Massire ;
  87. Le sieur de la Maire ;
  88. Le sieur Robert de Nautret ;
  89. Le sieur P. Bacon ;
  90. Le sieur de Cler ;
  91. Le Bâtard de Thorigny ;
  92. Le sieur Jean de la Champagne ;
  93. Le sieur de Bruille ;
  94. Le sieur P. du Moulin ;
  95. Le sieur T. du Gouhier ;
  96. Le sieur de Regnières ;
  97. Le sieur Robert Lambart ;
  98. Le sieur R. de Bailleul ;
  99. Le sieur M. le Bences ;
  100. Le sieur P. d’Ausseys ;
  101. Le sieur S. Thomas Guerin ;
  102. Le sieur Guillaume de Bourguenobles ;
  103. Le sieur Yves Priour de Vague de Mer ;
  104. Le sieur G. de la Mare ;
  105. Le sieur Henri Millard ;
  106. Le sieur F. Lambard ;
  107. Le sieur B. des Monts ;
  108. Le sieur de Crullé ;
  109. Le sieur Bastard de Cambrey ;
  110. Le sieur P. Allard ;
  111. Le sieur Robert du Homme ;
  112. Le sieur de S. Germain ;
  113. Le sieur J. Dravart ;
  114. Le sieur Guillaume Artur ;
  115. Le sieur J. le Garpentier ;
  116. Le sieur J. de Pontfoult ;
  117. Le sieur G. de Semilly ;
  118. Le sieur R. e Semilly ;
  119. Le sieur R. de la Motte-Vigor ;
  120. Le sieur Jean le Brun.

Liste du manuscrit de M. de Brée d'Avranches par M. l'Abbé DESROCHES[1][modifier | modifier le code]

  1. Estouteville
  2. Etienne Auber
  3. d'Aubosc
  4. d'Aussais
  5. d'Auxais
  6. de Bailleul
  7. de Beauvoir
  8. de Bence
  9. Benoit
  10. de Biard
  11. de Bordeaux
  12. de Bourguenolle
  13. de Brayeuse
  14. de Brecqueville
  15. de Brecé
  16. de Bricqueville
  17. de Bruille
  18. Le Brun
  19. de Combray
  20. de Cantilly
  21. Le Charpentier
  22. de Carrouges
  23. de La Champagne,
  24. de Clere,
  25. de Clinchamp
  26. Colibeaux
  27. de Coulombiére
  28. de Coulonces
  29. de Criqueboeuf,
  30. de Criqui
  31. de Crouboeuf,
  32. de Creuilly
  33. de Crux
  34. Dravart
  35. Aux Espaules,
  36. d'ES Pas,
  37. d'Esquilly,
  38. Folligny
  39. de Fontenay
  40. de Gonhier
  41. de Grainville,
  42. du Gripel,
  43. Le Gris
  44. de guiméné, de Guiton,
  45. Hamon
  46. Hartel,
  47. de La Haie d'Aronde
  48. de la Haie Hue
  49. de la Haie du Puis
  50. Hérault
  51. Hay
  52. du Homme
  53. Houel,
  54. de la Hunaudaie,
  55. Lambert,
  56. des Logues,
  57. de la Luzerne, de la Maire,
  58. de Maneville,
  59. de Marcilly,
  60. de la Mare,
  61. de Massire,
  62. du Merle
  63. Maillard,
  64. Montcair,
  65. des Montiers,
  66. des Monts,
  67. de la Motte,
  68. de la Motte-Vigor,
  69. du Moulin,
  70. de Nautrec,
  71. de Nassy,
  72. d'Orgeval,
  73. Paisnel,
  74. de la Paluelle,
  75. Pigace,
  76. de Pirou,
  77. de Plom
  78. de pontfol,
  79. Le Prestel,
  80. Prieur vague de Mer,
  81. de Quintin,
  82. de Regnieres,
  83. de Rovencestre,
  84. Roussel,
  85. de Saint-Germain,
  86. de Sainte-Marie,
  87. de semilly,
  88. Thezard,
  89. Guérin,
  90. Thorigny,
  91. Tournebu,
  92. de Tournemine,
  93. de Vair,
  94. de Ver,
  95. Verdun,
  96. le Vicomte,
  97. de Viette

Liste selon le Vicomte Oscar de Poli [2] des 520 défenseurs du Mont-Saint-Michel de 1417 à 1450[modifier | modifier le code]

Avec les noms les plus probable et les "alias" (cad les autres noms rencontrés dans les différentes tables, recueils, listes, cartulaires, registres), relevés par O. de Poli. qui aura consulté les listes imprimées, manuscrites, les pancartes armoriées suivantes: Dom Huynes, Gabriel du Moulin, collection des Blancs-Manteaux, Dr Cousin, Le curé de st Gervais d'Avranches, Dom Th. Le Roy, Dom Morice, Nobiliaire de Carentan, Masseville, Goube, Blodel, Seguin, Saint-Allais, de la basilique du Mont Saint-Michel sur marbre, Labey de la Roque, Desroches, Hairby, Boudent, Girard, Le Héricher, du Héraut d'armes, Magny, E-A Pigeon, Paul Féval, Mgr Deschamps du Manoir, Deschamps de Vadeville, le Vicomte d'Auxais, registre 170 de la collection de Clairambault, pancarte de la salle des architectes du temps de la garnison du mont, pancarte de la mairie du Mont Saint-Michel, Pancarte de M Alfred Turgot; pancarte des RR, PP, Missionnaires du Mont Saint-Michel situé dans le trésor de saint Michel. Pancarte du Collège de l'immaculée Conception, à Laval. 

Abréviations: A.G., Armorial général de France; Arg. Argent; Az. Azur; G. Gueules ; Herm. Hermine ; Sa. Sable; Sin. Sinople. * l'astérisque indique qu'il y a doute; no. Notable; éc. écuyer; lt. Lieutenant; ltg. Lieutenant-général; ch. Chevalier; cap.Capitaine; ac. Archer; ach. Archer à cheval; cb. chevalier bachelier.; serg. Sergenterie; br. bourgeois; Dev. Devise. MSM ou Mont St-M. Mont-Saint-Michel; confisq. concerne une personne pris en otage dans l'espoir d'en tirer une rançon ou bien d'une personne spolié de ses biens par l'Anglais; **Les numéros entre () se réfèrent aux annexes originales du livre de O. de Poli et non à une date !..

Plaque commemorative de la liste des chevaliers défenseurs du Mont Saint Michel telle quelle était composée au temps de DOM HUYNES au XVII e siècle. Située dans le transept droit de l'abbaye du Mont Saint Michel.
  1. Philippe d'Abillon, éc., de P. le Beauvoisien, servant en 1421 sous le comte d'Aumale, capitaine (cap). du Mont St-M. ; (1031)**. -- De g. à 5 billettes couchées d'arg. rangées en pal. (P. 0., d'AbiIlon, 6.);
  2. Jean Adam (alias Jehannotin), en 1424, éc., du comte d'Aumale (1063); -- De g. au chevron d'or acc. de 3 roses d'arg. (1376).
  3. Alain l'Advoué, 1441, no. qui approuva la levée d'une aide pour parfaire les fortifications.
  4. Jean II, duc d'Alençon; ltg., du Roi en Normandie, réduit les Anglais à détruire leur bastille d'Ardevon (21 jan. 1435), et ravitaille le Mont; (Luce, I, 35; II, 58.) -- De France, à la bord. de g. besantée d'arg. (N.8.).
  5. Pierre Allard, (alias P. Allart), éc., en 1418, confisqué par Henri V comme rebelle, 1421 éc d'Ol. de Mauny, s. de Thiéville, lieut. du comte d'Aumale;-- De .. au chevron acc. de 3 têtes d'oie arrachées, au chef chargé de 3 coquilles.
  6. Robin d'Ancourt, en 1421, éc., d'Ol. de Mauny, s. de Thiéville. -- De ..à l'orte de merlettes, au fr. canton (787).
  7. Jean d'Annebaut, ch., après avoir défendu La Rocheguyon, courut défendre le MSM, ou il fut du conseil du comte d'Aumale sous lequel il servait comme bachelier, périt à Verneuil avec lui. Dès 1418, Henri V avait confisqué ses terres. -- De g. à la Croix de vair (720).
  8. Mathieu Anquetin, éc., était au Mont en 1422 et 1423, avec sa compagnie de 3 bach. et 16 éc.
  9. Guillaume Arcon, en 1424, ach., de J. du Saussay au MSM.
  10. Jean d'Argouges, ch, servait en 1439 au MSM. ou le duc d'Orléans lui envoya son Ordre du Camail. Henri V avait confisqué ses biens en 1418, comme "rebelle".
  11. Guillaume Artur, (alias G. Artier, G. Arthus, d'Arthur), éc.; était en 1421 au MSM un des éc. du baron des Biards,. Entre deux alertes, les Défenseurs du MSM remplissaient des foncions civiles ; G. Artur fut en 1425 tabellion du Roi puis en 1441 avocat du Roi.; --De g. à la coquille d'or, au chef d'arg. (1461, 1483).
  12. Jean Assire (alias L. Massire, Masire, Malsire, Massere), éc. ; Nom d'un fief situé dans l'Orne, au pays de Domfront. (GB.2e éd). --D'arg. à 3 hures de sables, au chef de même. (Sceaux de 1374 à 1389.P.O, Assire, 5-7).
  13. Étienne Auber, (alias G. Auber, Inconnu dit A.), éc., de J. du Homme défenseur de Rouen, dans son écu on avait mis très probablement en 1630 les armes d'une famille anoblie en 1573, Guillaume Auber en 1415 servait comme écuyer de G.Fortescu, il se pourrait donc qu'il servi au MSM. -- D'az. au pal d'arg. accosté de 4 étoiles d'or, au chef de g. chargé d'une divise ondée d'arg.
  14. Michel Auber alias Michelet, éc., servant au MSM.
  15. Jean d'Auberville (alias Jehan d'Auboinville, Robin de Poissy), éc., de J. de Fréville, servant sous le comte d'Aumale. --D'az. à deux léop. d'or, l'un sur l'autre. ;
  16. Briand d'Auxais (alias comte d'Auxais, D'Aussays, d'Aussoys, d'Aussay, d'Haussay, Daussays, Deussays, D'Haussez, MS, le seigneur d'Auxais, GB, Briant d'Auxais), ha., se distingua parmi les meilleurs cap. de Charles VII.
  17. Pierre d'Auxais (alias Perrin), éc., fut pris et rançonné par les Anglais. -- De sable à trois besants d'arg. .
  18. Jean Avice, éc., éclectiques, fit hommage à Henri V , puis alla servir au MSM, le déserta en 1423, s'alla rendre au cap.anglais de Vire et fut tué par un anglais ancien prisonnier du MSM. D'az à 9 pommes de pin d'or (P.O., Avice.)
  19. Étienne Aze, en 1451, ha., de l'Ordre du MSM.-- D'az. à 2 haches d'armes passées en sautoir d'or. (A.G., Norm. Caen, 525.)
  20. Pierre Bacon, (alias s.de Fourmigny, P.Bascon, P Baçon), ch., fut un des 119 Gentilshommes qui défendirent le MSM.
  21. Guillaume Bailleul, no., du MSM en 1441 dont il concourut à parfaire les fortif. Lieut.gén. de R. d'Estouteville, bailli du Cotentin;
  22. Jean de Bailleul, S. du Renouard, cb., servant dans la comp. du comte d'Aumale.
  23. Robert de Bailleul (alias Robin, R. de Bailleul, Richard de Bailleul, Bailleur), éc., en 1418 rebelle et confisqué
  24. Guillaume Barbes, (alias Courtault), de 1446 à 1458, ha de l'Ord. du MSM.
  25. Guillaume Bastard, no..
  26. Robert Baubignon, éc de J. de la Haye, baron de Coulonces.
  27. Dom Robert Baudren, en 1420 moine du MSM concourut à organiser la défense.
  28. Richard Bazan, ch., dès 1416 vint défendre le MSM, en 1426 lt. de L. d'Estouteville, fut tué devant Gavray.
  29. Colin Béatrix, en 1441 no..
  30. Jean de Beaumesnil, en 1421 éc., du comte d'Aumale.
  31. Robert de Beauvoir, (alias de Rivoire, Beauvoisien, Robinet, Grimoard de Beauvoir du Roure, de Languedoc), éc., comme en 1415 Robert de Beauvoir di robinet (sic) était à la défense de Rouen, il y a présomption favorable à son maintien sur la liste;
  32. Pierre le Beauvoisien, en 1420 éc., du comte d'Aumale, en 1421 fit montre de sa comp. servant sous le cap. du MSM.
  33. Jean Beauxamis, en 1413 éc., lt., du bailli de Cotentin, en 1423 fit montre, au MSM, de sa comp. de 50 arbalétriers et en 1424 était éc de J. du Saussay.
  34. Raoul de Belle-Estoile (alias Roux de Belle ou Estelle), en 1420 et 1421, ar., au MSM et éc. de J. du Saussay.
  35. Guillaume de Bellet, éc., (alias le bâtard d'Auzebosc, bastard d'Osbuk, d'Ouzeboul, d'Aussebosc, d'Auseboe, d'Ausebost, d'Aubosc, S.Dansboc, Robert d'Estouteville, massacre du Nom...), éc., sert en 1419 contre les Anglais, en 1421 défenseurs du MSM servant sous Ol. de Mauny.
  36. Louis de la Bellière, éc., s. de la Bellière (commune du canton de la Haye-Paisnel aujourd'hui), défenseurs du MSM en 1417. Henri V. lui confisqua son fief de la B. comme rebelle et en 1452 M. de la B. disait au Roi qu'il n’avait pas cessé de le servir durant l'occupation anglaise.
  37. Guillaume de Bellin (alias Belin, Paynel), éc., de 1425 à 1450 garde du scel. de la vic. d'Avranches au MSM, était sans doute d'un vieux lignage manceau qui avait essaimé en basse Norm. dans le duché d’Orléans et en Berry. Montfault en 1463 le trouva noble en la serg. de Gray, il n'était pas de l'Estoc des Paynel mais plutôt fils d'une Paynel; d'ou son surnom.
  38. Robert Bencelin, (alias Robert Bence), éc du comte d'Aumale, nom d'une anc. famille du baill. de Caux.
  39. Guillaume Benoist, éc, défendit le Mont avant 1428, en 1437 valet de ch. de Charles VII il épousa Cath. de Vielzchatel.
  40. Jean Benoist, (alias L.Benoist), éc, un des 20 noms ajoutés, il servait au Mont en 1421 et périt à Verneuil.
  41. T. Benoist, (alias Gilles Benoist), Fx de Benois, un des 20 noms ajoutés, devait être inscrit sur la "Litre" (cad liste) originelle et sur la pancarte, pas de trace réel.
  42. Jean le Berruyer, (alias Tombelaine), J.le Burrier, éc, bâtard, mourut en 1436 au MSM, son surnom lui venait peut être de ce qu'il avait pris une part brillante, en 1435 à la détrousse de Tombelaine.
  43. Guillaume le Bessinois, (alias d'Auzebosc, Ouzeboul, de Vassy, Vassen, de Fouqueville, Foconville, de Settevast, Socenast, de Bessinois, Basinay), lt. .
  44. Michel le Bessinois, (alias Michiel de Lessenoys, M.le Bences, M de Bences, M. le Bensais), éc. .
  45. Jean Béton, éc. .
  46. Gilles des Biards, (alias Avenel, Les Soterel, les Nantray), Ordre du Camail, peut être éc. .
  47. Guillaume le Soterel, baron des Biards, (alias De Biards), cb. .
  48. Guyon, baron des Biards, ha. .
  49. Louis Bienlevault, baron de Coulonces, éc. .
  50. Pierre de Biville, éc. .
  51. Eustache Blondel (alias Tassin), éc. .
  52. Pierre Bohier, (alias Pierre Bouher), lt. .
  53. Jean du Bois, éc. .
  54. Pierre du Bois, éc.; ac. .
  55. C.de Bordeaux (alias Robert de Bordeaux, J de Bordeaux);
  56. Simon le Borgne, ac. .
  57. Jean le Botey, no. .
  58. Colin Boucan, éc. .
  59. Jean Bouté, (alias de Samson de St-Germain, J.Boucé), éc. .
  60. Robin le Boullenger, ac. .
  61. Jean de Bourbel, (alias Jehan Bourballe), éc. .
  62. Gervais Bourdon, homme de guerre (hg).
  63. Pierre Bourdon, ha. .
  64. Guillaume de Bourguenolles, (alias G de la Bourgainolles, de Bour-Guénolles, de la Bourguenobles, de Bourquenobles, de Bourgaenolles, de Bourquenolles), no. .
  65. Raoul de Bours, éc. .
  66. Jean Boutin, éc. .
  67. Jean de Bréauté, ch. .
  68. Jean de Brécey, éc. .
  69. Robert de Brécey, (alias R. de Brécé, de Brécé, Robert de Brézé).
  70. Jean le Bret, maréchal-ferrant.
  71. Richard le Bret, hg., no. .
  72. Pierre Brèthe, (alias Perrin La Brethe), ar. .
  73. Jean de Bretigny, éc. .
  74. Gilles le Breton, (alias Gilet), éc. .
  75. Martin le Breton, (alias Michelet le Breton, Michelet le brigant), éc. .
  76. Colinet de Breuilly, (alias C. de Bruilly, Thomas L, F. de Bruilly ou Breuilly, le Sr de Bruille, le Sr de Breuille, N. de Bruille, Colinet de Breuili), ha. .
  77. Raoul de Breuilly, (alias Raoul de Brulie), éc., ch. .
  78. Jean de Brèvedent, (alias Brevet), éc. .
  79. Richard de Brèvedent, (alias Cardin), éc. .
  80. Roger de Briqueville, (alias sire de Briqueville de Colombières, de briqueville-Bretteville, de Brequeville), éc. .
  81. Thomas de la Broise, (alias T. de la Brayeux, T. de la Brayse, De Braise, Thomas de la Brise, Robert de la Broise, de la Brayle), éc.
  82. Jean le Brun, (alias L.le Brun), éc., ar. .
  83. Denis du Buisson, (alias Deme du B), éc. .
  84. Jean Bunet, éc. .
  85. Enguerrand de Buluschanée, (alias Bulus, Enguerran de Villiers), éc. .
  86. Guillaume de Bures, éc. .
  87. Guillaume du Buret, éc. .
  88. Jean Calais, no. .
  89. Robin Cardic, éc., ltg. .
  90. Jean le Carpentier, (alias J.du Merle, L.de Carpentier), éc. .
  91. Jean du Carray, ha. .
  92. Simon Carrey, no. .
  93. Robert de Carrouges, (alias J. de Carrouges, C. de Carrouges).
  94. André Carruette, (alias G. Carruette, brigant), clerc tabellion du Roi.
  95. Jean Caule (alias du Caule), éc. .
  96. Raoulin Cécile (alias Ragot), ha. .
  97. Louis de la Champagne, (alias L. de la Champaigne, Jean de la C.) ch. .
  98. Raoul des Champs, éc. .
  99. Jean de Chanteloup, (alias Jehannin), ha. .
  100. Colin le Charpentier, ltg. .
  101. Jean Charpentier, br. .
  102. Robert le Charpentier, éc. .
  103. Briand de Châteaubriand, sire de Beaufort, fils de Tiphaine du Guesclin, amiral de Bretagne, commandant la flotte malouine qui en 1425 aida à débloquer le Mont St M.
  104. Geoffroy de Châteaugiron, sire de Malestroit et de Comnourg, ch.ban., chef de l'armée bretonne qui en 1425, débloqua le MSM;
  105. Patry, sire de Châteaugiron, en 1421 éc.banneret servant contre l'Anglais ; tué au combat de la Gueintre en venant au secours du MSM.
  106. Colin du Chemin, en 1421 éc., de Samson de St-Germain, servant sous Ol. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale.
  107. Roland de Chenne, en 1421 éc., de Samson de St-Germain, servant sous Ol.de Mauny-Thiéville.
  108. Jean le Chien, de 1417 à 1425 vicomte d'Avranches au Mont St-M. ou il parait être mort. En 1438 "noble damoiselle Marie de la Bretonnière" sa veuve, y résidait. Il avait prêté 320 livres aux Religieux pour la défense du Mont, et "laissé en garde foison de ses biens dans l'abbaye".
  109. Thomas Chiseval, en 1451, ha., de l'Ord. du MS.
  110. Geoffroy Cholet, moine et sous-prieur du Mont St-M., en 1421 cons. et secr. du comte d`Aumale. (1022. - Luce, I, 323 > référence de preuves dans le livre de Colin). Bandé d'arg. et de sa. de 6 p).
  111. Guillaume Cholet, en 1424, archer à cheval au Mont St-Michel (1066) .
  112. Guillaume de Classily, éc., en 1420 lt. du baron de Coulonces (995).
  113. Henry le Clerc, dit Baderel, v. 1435 mort au Mont St-M. (1220) .
  114. Jean le Clerc, éc., Lieut. du baron de Coulonces de 1420 - 1427, puis ermite (995, 1138). C'est un des 20 noms ajoutés ; encore une preuve de leur authenticité. Les listes le nomment « de Cler, de Clère, de Cleres, de Claire, de Clerc, le Clerc ›› (C.) GB l’appelle << Raoul le Clere ». On trouve bien en 1415 « Raoul le Clerc ››, éc. (Sc.XXVI, 56), vivant en 1422 à Falaise (Quitt. LIII, 5733) ; mais ce dernier document impliquerait plutôt qu'il "s'abulleta" (cad "Qui a reçu un bulletin, un certificat attestant qu'il a prêté le serment de fidélité". --De g. au chevron d’or acc. De 3 étoiles ". (A. G. Norm.-Caen, p231.).
  115. Colin de Glinchamp, éc., en 1421 servant au Mont avec son frère Richard (1021, 1027, 1037,1084), ne figure ni sur la Pancarte ni sur les Listes. - D`arg. au gonfanon de g. .
  116. Richard de Glinchamp, éc., servait en 1415 à la défense de Rouen (808), ct de 1121 à 1436 au Mont St-M. (1024, 1027, 1084, 1220). En 1118, Henri V, l'avait frappé de confîsc. comme rebelle (894). (C1. Luce, I, 139.).
  117. Raoul, sire de Coëtquen, maréchal de Bretagne, en 1425 un des chefs des volontaires bretons qui vinrent au secours du Mont St-M. (1533). Bandé d'arg. et de g. de 6 p. Dev., Que mon supplice soit doulx ! (sic).
  118. Foulques le Cointe, né en 1428, venu au Mont dès son jeune âge, y servit à partir d'env. 1443 et servait encore en 1496 dans l'Ord. du Mont St-M. (1407). De... semé d’étoiles au lion broch. (647).  
  119. Jean Le Cointe, très probablement père de Foulques, était en 1441, l'un des notables du Mont (1239).
  120. Jean de Colleville, en 1421 éc. Du comte D'Aumale (1039). - De g. á 3 molettes d`0r. (BE, 554).
  121. Guillaume de Golombières, s. de Brucourt, ch., en 1418 frappé de confisc. (892); en 1421, ch. Bach. servant au Mont (1024). La Pancarte ne portant que ceci, « De Colombières ››, en ne peut savoir si c'est lui qu'elle désigne ou le suivant. - De g. au che. d`arg.
  122. Olivier de Colombières, baron de la Haye-du-Puis, en 1415 éc. à la defense de Rouen (847); en 1421, ch. ban., lieut. d'0l. de Mauny-Thiéville (1029). V. ci-après, n° 240.
  123. Le bâtard. de Gombray est appelé dans la Pancarte <<le bastard de Combres ››, et dans les Listes « le b. de Combres, Cambrey, Cambray ››. D. le nomma Jean, bâtard de Combres ››. En 1415, J. de Combray, éc., est à la défense de Rouen (831). Je le présume fils du sgr de « Combrest », tué à Verneuil aux côtés du comte d'Aumale (Monstrelet, l. ll, c. 20), et qu'on pourrait sans témérité inscrire aussi parmi les Défenseurs. –D’az. à 3 lionceaux, d'0r, à la barre;
  124. Thomas Conart ou Connart, en 1421 archer d'Ol. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale (1037). Le scribe militaire a défiguré son nom en << Conrare ››. En 1452, Thomas Conart servait sous J. de Lorraine, gouv. De Granville (1301) ;
  125. Bertrand de Condé, en 1420 éc. du baron de Coulonces (995). -- D’az. à la fl.-de-lis d'arg ;
  126. Laurent le Conte, en 1440 de la garn. Du Mont, prit part au complot contre L. d'Estoutevitle. (1240 V. ci-dessus, n° 45). Famille anoblie en 1543. D’arg à 3 cœurs de g. et un écu d’az. en abîme à la bande d’or chargée de 3 merlettes de sable.
  127. Raoul Corbie, en 1441 l”un des notables du Mont. St-M. (V. ci-dessus, n°3). - D'or à 3 corbeaux de sa. becq. et membrés de g (Rietstap.) ;
  128. Guillaume Cornic, en 1421 éc. de Samson de St-Germain, servant sous Ol. de Mauny-Thiéville (1030). - D`az au massacre de cerf d'or;
  129. Jean Costard, (Hugo Boss ? :-)) éc., s. de Longueville, n'est indiqué que par C, sous cette forme : « C. de Longueville››. En 1404, il était lieut. du cap. de Carentan (686); en 1418 rebelle et confisqué (892). Voy. Pr., 711. 875, 885, 1275. De... au sautoir chargé de 5 besants (596, et P. 0., Costard, 4; sceau de 1404.);
  130. Guillaume Cothenin, en 1421 archer d'0l. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d`Aumale (1037);
  131. Pierre de Courcelles dit l`Ermite, éc., fils d’autre P. de C., ch., tué à Verneuil (Monstrelet, 1. II, c.20); en 1420, éc. de Jac. de Montenay (973); servit longtemps et vaillamment au Mont (1238). - De... à 3 croissants (1292).
  132. Jean de Courtentre, en 1421 éc. de G.de Gully, ch. bach., servant sous le comte d'Aumale (1556);
  133. Guillaume Coussy (Cossy); de mème. --D`or à la fasce d'az. chargé de 3 roses d'arg. et acc. de 3 flammes de g. (Ríelstap.) 
  134. Robin le Cousturier, en 1436 au Mont St-Michel (1220). D`arg. à 3 merlettes de sa. (P. O., le Cousturíer, 2) ;
  135. Guillaume Couvé, en 1421 éc. de Samson de St-Germain, servant sous Ol. de Mauny-Thiéville (1030). --D`az à 3 coqs de g. (P. 0., Couvé, 3. – De g. au chevron d'0r acc. de 3 roses de même. (PN, 387.)
  136. Gervais Crespin, en 1421 éc. de G. de Cully, ch. bach. servant sous le comte d'Aumale (1556).
  137. Pierre Crespin, marquis de Mauny, éc., en 1421 archer de J. de Tournemine (1035); en 1439, servant au Mont, honoré de l'0rdre du Camail par le duc d'0rléans (1227); de 1451 à 1461, h. d’armes de l'0rd. du Mont St-M. (1283,1320, 1342, 1356, et Cab. 1412, p. 137); en 1454, témoin au règlement du douaire de Marg. d'Amboise, veuve de J. Crespin,éc., baron du Bec-Crespin, s. de Mauny. (P. 0., Crespin, 43). - Fuselé d`arg. et de g ;
  138. Foulques de Creully, éc.; en 1418, frappé de confisc. par Henri V comme « rebelle ›› (894); en 1419, éc. de J. de Menneville, ch. l'un des Défenseurs du Mont (960). La Pancarte le nomme « De Crusle ›› ; les Listes, De Crullé, De Crusré, N. de Creulley, L. de Crulle ››seul GB, correctement. Toutefois il convient de noter que dans la Pancarte, << De Crusle ›› précédait immédiatement « le Bastard de Combre ›> ; l’article le a pu se jointoyer au nom précédent et dénaturer ainsi le nom de « Crus . Crux.-- Creully: D`or à 3 lions de g. (Baluze, LIX, 21) ;
  139. Colinet de Criquebeuf, éc., fils de Jean qui suit, mourut en 1423 à la défense du Mont (1101).. ;
  140. Jean de Criquebeuf, éc., frère puiné de Colibeaux, est cité par les Listes, dans lesquelles il suit immédiatement l'hyperbolique « Sr de Colibeaux ››. Il était très probablement au Mont lorsque mourut son fils Colinet.
  141. Nicolas de Criquebeuf, dit Colibeaux, éc., S. du Parc (662, 681); en 1415 à la défense de Rouen avec son fils Simon (854, 863); en 1417, à la défense du Mont St-M. (Harcourt,1, 591) ; en 1418, frappé de confisc. Par Henri V comme rebelle (1058); en 1423, << hors de l’obéissance du roi d`Angl. (1058). C’est un des 20 noms suspects, et est encore une bonne note pour les additions ou corrections faites à la Pancarte. Mais quelle singulière fortune! La dernière syllabe de (Criquebeuf étant fruste, Colibeaux de Criquebeuf ›› s'est scindé dans les listes et a formé deux défenseurs purement hyperboliques: d'abord le Sr de Colibeaux ›› (C, PT, PA, MS), et ensuite, dans la Pancarte même, « DE CRlQUl. ››, devenu chez MS « N. de Criquy ›› ; chez R << R. de Cresiqui › ; chez C, << le Sr de Crigny ››, et enfin chez GB, << Raoulquin de Créqui ››. Or tous les Créqui étaient au service des Anglo-bourguignons.—Les Criquebeufs étaient un vieux ramage des sire d’Estouville. – Bureté d’arg. et de g. à la quinte de sable broch. sur le tout. (863).
  142. Guillaume de Crocy, en 1424 archer à cheval servant au Mont St-M. (1066). Il est nommé dans la montre << Guillaume Crecy ››. Je trouve vers 1180 à. Caen << G. de Croçy ›› (1490) , en 1418, « G. de Crocy ››, éc. d'écurie du duc d`Orléans (896). -- De... à 2 fasces (1047) ;
  143. Geoffroy de Crux, est nommé par la Pancarte << G. de Crus ››, et par les Listes « G. ›› ou « Henri de Crux ››, << G. de Cues ›› ou << G. de Cuves ››. Comme la Maison de Cuves d'origine champenoise, était éteinte en B. Norm. au commencement du XVe S en 1417, le sgr de Cuves était donc un La Ferriére.  (P. O., du Parc-Barville, 22). Je traduis le G. de la Pancarte par Geoffroy parce qu'en 1371 on trouve Geoffroy de Crux, éc. du grand du Guesclin (1500) qui a fief a Tirpied. Il pourrait s'agir aussi de Guillaume de Crux ou un de ses descendants qui est de la liste de Gilles André de la Rocques (P1896) Compte de Jean Le Mercier Trésorier des guerres du 27 mars 1368 qui constate que Jean de Crux faisait partie de l'armée de Saintonge aux côtés de Monseigneur Robert d'Harcourt sire de Beaumesnil. --D'az. à 2 bandes d`arg. acc. de 7 coquílles de même, rangées en bande,
  144. Robert de Crux, éc. en 1436 servant au Mont St-Michel (1220). V. ci-dessus. N° 138. Serg. de La CROIX prés Cahagnes. D'az. à trois cœurs d'or posés deux et un sup. deux lions. Frappé de Confisc. par Henry V et donné à l'Anglais Thomas Bonnet (ACEMDPA p343).
  145. Guillaume de Gully, ch., en 1418 frappé de confisc. par Henri V (892); en 1421, bachelier sous OI. de Mauny-Thíéville, cap. lieut. du Mont St-M. (1037,1556), en 1436, abulleté (1558-9). La Pancarte le nomme « G. de Helquilly ››*; les Listes, << (G d`EscuilIy, Esguilly ››, parce qu'on l'a pris pour un Sainte-Marie. - D'az. au chef d’or chargé de 3 merlettes de g. (N, 564).
  146. Robin Danjou, en 1420 archer du (comte d'Aumale (1010). - Le Supérieur actuel des PP. Missionnaires du Mont St-M. est le R. P. Danjou.-- D`arg. à 2 cheuvrons brizés de g., acc. de 3 grappes de raisins au nat. ;
  147. Salon Derien est indiqué par F. comme ayant défendu le Mont en 1425; double erreur. Salmon D. n'y vint qu'entre 1468 et 1470, et il parait y avoir été fait prisonnier dans une escarmouche par la garnison du Mont (1377. - F, 237).
  148. Jean Dionis, en 1420 archer du baron de Coulonces (995). - De g. à la fasce acc. en chef. de 3 flacons et en p. d'un lion pass. le tout d'or. (P. 0.,Dionis, 32).;
  149. Jean Drouart., en 1421 éc. d'0l. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d`Aumale (1037). Nom ajoutés à la Pancarte de bon droit. Les Listes l’appellent J. ou L. Drouart, Dravart. J. Drouart, ch., était en 1241 au siège d'Acre. (Lacabane, II, 21 v.) - De... à 2 fasces et 3 molettes á 8 p. en chef. (Sceau de J. Drouart, huissier d'armes du Roi, 1372, P.O., Drouard, 3).
  150. Pierre Drouet dit Pinot, en 1451, H. d'armes de l'0rd. du Mont St-M. (1283). Voy. ci-dessus, N°19, --De...au lion naiss. acc. de 6 coquilles eu orle. (Sceau d 1378, P. 0., Droue, 3.) ;
  151. Charles d`Esneval, ch. bann., en 1418, frappé de confisc. par Henri V (1526) ; en 1421, servant sous le comte d'Aumale (1039) ; en 1424, tué à Verneuil ainsi que son frère. (Monstrelet, l. ll, c. 20). – Palé d'or et d'az. au chef de g. ;
  152. Maître Jean L'Espaignol, en 1451, h. d'a. de l'0rd. du Mont St-M. (1283. V. ci-dessus, n° 19). - D'az. à 3 pals d'or.
  153. Guillaume aux Espaules, éc., puis ch., en 1421 et 1424, servant au Mont St-M. (1027, 1066) ; en 1440, emprisonné par les Anglais pour lèse-majesté (1235). La Pancarte le nomme simplement : « Aux Espaules ››. --De g. à la fl.-de-lis. d'arg. (BE, 567).
  154. Guillaume de l’Espine, éc., en 1415 à la défense de Rouen (815); en 1419, à Gien dans la. comp. de Lancelot Gouyon (937); en 1424, archer à cheval au Mont St-M. (1066). -- D'az. au trèfle d'0r acc. de 3 molettes de même. ;
  155. Drouet d'Esson, en 1420, éc. du baron de Coulonces (995); en 1424, éc. du comte d'Aumale (1063), -- d‘az. à la tour d'or acc. de 3 croissants d`arg. (P. 0., Desson, 6).
  156. Guillaume d'Estouteville , s. de Blainville et de Torcy, ch. ; en 1404, à la défense de Cherbourg (684); en 1418, frappé de confisc. par Henri V, qui le dit en 1427 << demeurant hors de nostre obeissance et tenant le parti de noz ennemis ›› (1128). Il était très probable alors à défendre le Mont St-Michel;
  157. Guillaume cardinal d'Estouteville, frère cadet de Louis, résidait en 1441 au Mont St-M. (Luce, Guerre de cent ans, Il, 272), dont il fut en 1444 le premier abbé commendataire, (H., I, 203). Ce fut lui qui fît l'information pour la révision de l'inique condamnation de Jeanne d'Arc. Mort à Rome le 24 déc. 1483.
  158. Jean d'Estouteville, sire de Torcy et de Briquebec, ch., Fils puîné de Louis et lieut. de son pere au Mont St-M. (Luce, Guerre dc cent cms, Il, 272), dont il fut capitaine après lui. Il fut maître des arbal. de France (1290). ll combattit vaillamment à Formigny.
  159. Louis d'Estouteville, sire d'Auzebosc, puis d'Estouteville (après la mort de son glorieux père), ch. ban. (681, 777) ; en 1419, frappe de confisc. par Henri V, << Ludovicus de Fouleville, chívaler, adhuc rebellís››, ainsi que Jeanne Paynel, dame de Briquebec et de Hambie, sa femme (1123) ; en 1420, au Mont St-M. ou il était du conseil du comte d'Aumale (983) ; cap. du Mont du 2 sept. 1425 au 21 août 1464, qu'il mourut, après plus de 60 années de chevalereux services. M. Siméon Lucce écrit, sur ce grand héroïque capitaine, des pages vibrantes d'admiration. (Guerre de cent ans, Il, 217-279.) -~ Burelé d'arg et de g., au. lion de sa. armé, lamp. et cour d’or broch. sur le tout.
  160. Michel d`Estouteville, ch., baron de Moyon, s. de Grimesnil (1348), fils aîné de Louis, fut un des plus actifs lieut. de son valeureux père. En 1456, il disait à Charles VII : << Durant le temps que les Angloys ont occupé la pais de Normandie, j'ay tenu continuellement le parti du Roy nostre seigneur. ›› (1334). C’est lui que la Pancarte appel "S.de Guymine" et les Iistes, « S.de Guiméné, Guiminé, Guémené ››; son prénom et son nom ayant disparu de la Litre effritée ou fruste, il ne restait de lisible que sa qualification seigneuriale, « s. de Grimenil ››, dont on a fait l’initiale d'un prénom et un nom, assez fruste lui aussi et par suite mal lu ;
  161. Robert d'Estouteville, ch., en 1441 bailli du Cotentin au Mont St-M. (1261);
  162. Jean du Fay, ec., en 1424, au Mont St-M avec sa comp. de 17 autres ec. et 16 archers. -- D'arg. au croissant de g., a pore de 8 merlettes de sa. Devise: Faictes bien et laissez dire;
  163. Jacob Fedru, en 1420, archer à cheval de la Haye, baron de Coulonces (995);
  164. Simonnet Ferrand, en 1451, h. d'armes de l'Ord. du Mont St-M. (1283). V. ci-dessus, n° 19, et p.xciii. En 1465, Simon Ferrand, éc., est nommé par Louis XI recev. d'Avranches et de Mortaín en considér. de ses services. (P. O., Ferrand, 29). -- De... à la croix cant. de 4 roses. (Sceau de S. Ferrand en 1454);
  165. Michel de Ferrières, en 1421 et 1424 éc. Du comte d`Aumale (1039, 1063). _ De sa. à 6 fers à cheval d’arg.alias d’or à six fers à ch. d’az.;
  166. Denis de Ferriolles, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d'Aumale (1032). D`az. au chevron d'or acc. de 3 pigeons de même. (A. G., Auvergne, p.11). ;
  167. Guillaume des Feugerais, en 1416 vicomte du Perche. (Lettre de Mr L. Duval, archiv. de l'Orne.) En 1420 « le Viconte du Perche ›› est éc. du comte d'Aumale (1010). – D’arg. à 3 feuilles de fougère de g. (P. 0., des Feugerais, au Perche, 40).;
  168. Amé le Fèvre, éc., en 1421 servant au Mont St-M. (1025). - De sa. au chevron d`arg. acc. de 3 croissants de mêrne. (1015).;
  169. Jean le Fèvre, éc., en 1441 servant au Mont St-M. et ayant été fait plusieurs fois prisonnier (1351). ;
  170. Robin Février, en 1421, éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d’Aumale (1556). -- De... à la bande échiq, à la bord. engrêlée (Sceau de J. Février, en 1352, Lieut.. du clerc des arbal. de France ; quitt. à G.Míchiel, vic. de Falaise, P.0., Février, 2).
  171. Richard Fillette, en 1424, archer à cheval au Mont St-M. (1066) - D'arg. au filet de sa. (Rietstap.);
  172. Jean Filleul, en 1421, éc, de J. de Fréville, servant sous le comte d'Aumale (1032). D'or au chêne arr. de gin., à la bande de g. chargée de 3 coquílles d`0r et broch. Sur le tout. (P. 0., Filleul, en Norm., p. 28-29). ;
  173. Huguelin Flambard, éc., en 1424, servant au Mont St-M (1066). La Pancarte nomme « S. Flambart ou Lambart ››, et les Listes de mème, ou « Flamhard ›› (HÉ), « Jambarl ›› (Pl, 75). - De sa. à 3 besants d`or, au chef de même, (Sceau de G. Flambart en 1355 La Chenaye, XI, 624). ;
  174. Robin Flambard, éc., en 1424 et 1436, servant au Mont (1066,1219). La Pancarte le nomme << R.Lambart ou Flambart ››. Il est douteux si elle désigne Robin F. ou Richard Lombard, vic. d'Avranches au Mont St-M.;
  175. Jean Florette, en 1441, no du Mont St-M. (V.) ci-dessus, n° 3.) ;
  176. Jacquet de Folligny, éc. La Pancarte porte deux fois: << De Folligny ››; elle ne peut viser que Jacques et olivier de F., en 1418 frappés de confisc. par Henri V (392). -- Parti de g. et d'arg. à 3 roses ou quintef. de l'un en l’autre.(Cab. 1079, Fol. 332).
  177. Olivier de Folligny, s. de Folligny, en 1411, échanson du Duc d'0rleans (JJ 166, n°163); en 1418 confisqué (892); en 1421 (0l.du Souligné), éc. d'Ol. de Mauny-Thíeville (1029) ; en 1424 (le s. de Foregny), tué à Verneuil. (Monstrelet, I. II, c. 20).
  178. Raoulet Fontaine, dit le Barbier, après avoir servi l'Anglais, vint en 1443 servir au Mont St-M. où il fut tué en 1446, dans une ríxe (1255.). ;
  179. Olivier de Fontaines est indiqué par F comme servant au Mont en 1425, mais le doc. qu'il cite en preuve contredit l'assertion (1377. - V. ci-dessus, n° 147). ;
  180. Guillaume de Fontenay, éc., en 1415 à la déf. de Rouen (843) ; en 1420, servant de même contre les Anglais (997) ; peut être le << C. de Fontenay ›› de la Pancarte.;
  181. Robert de Fontenay, ch., s. de Fontenay (près Montebourg), en 1418 confisqué comme « rebelle ››, (892. -- Ant. norm. XXIII, 507, 520) ; en 1424 servant sous le comte d'Aumale et tué à Verneuil, (Monstrelet, l. Il, c._ 20)--- D`herm. à la fasce de g. chargée de 3 fermaux d'or. ;
  182. Robin de Fontenay, éc , en 1418 confisqué (P. 0., Clamorgan, 18); en 1421 et 1424, servant au Mont (1024, 1027,1066).
  183. Pierre le Forestier, bourgeois du Mont St-M en 1411 contribue grandement à en parfaire les fortifications (Arch. de la Manche, H. 15372. -- Luce, Il, 135); en 1452, h. d'armes de la grande Ord. de Norm. (1300) -- De... au lion, à la bordure, associé à la maison de la Croix de Cahagnes par la suite; (531).
  184. Jean de la Fosse, éc., en 1424 servant au Mont (1066). -- De... au chef chargé de 3 bes. Ou tourteaux.(868).
  185. Aimé Foucher, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556). - De... à la bande acc. en chef d’un croissant. (Scel de P. Foucher en 1410. P. O., Fouchier, 2).;
  186. Louis Feuillet, en 1421 éc. du comte d'Aumale, dans la montre duquel il est appelé «Loys Pouillet ››(1030). --De... au rosier fleurie de 3 roses, à la cotice broch. Sur le tout. (Sceau de Fralin Fouillet, en 1494 avocat du Roi à Falaise. P. 0., Feuillet, 3. _ Cf. ci-dessus, p. XXVIII. ;
  187. Robin de Fouqueville, en 1421 éc. d'0l. de Mauny-Thiéville (1037).-- D'az. au chevron d'or acc. de 3 Faucons d'arg.
  188. Richard du Four, en 1421 éc. d`Ol. De Mauny-Thiéville (1037). -- D`or à la fasce d'az.. ch.d’une fl.de-lis d'arg. ;
  189. Guillaume Feurnel, en 1421 éc. du comte d’Aumale (1039) ; en 1441 , proc. du Roi au Mont St-M. (1239). ;
  190. Jacquet du Fresne, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d`Aumale (1556). – De sin. au chef denché d'or, ch. de 3 tourteaux de g.
  191. Guillaume de Fréville, en 1421 éc. d'Ol. De Mauny-Thiévílle (1037); mort avant 1428 au service de Charles Vll (JJ 174, n° 77), probablement à Verneuil. --D`arg. à. 3 fers de dard de g. ;
  192. Jean de Préville, éc., en 1421 servant sous Jacq. de Montenay, un des bannerets du comte d'Aumale;
  193. Nicolas de Fribois, en 1420 et 1421 secrétaire du comte d'Aumale au Mont St-M. (980, 983, 1007 où il est nommé par erreur << J. de Fribois ››, 1021). -› D'az. à 3 fasces acc.de 8 coquilles et de 6 roses..d'0r, 3-2-1. (P.O , Fribois). ;
  194. Gervais de Fumechon, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556). - De...á 2 fasces acc. de 8 coquilles en or. (Sc. de J. de F., en 1380 cap. du Pont-d`0uve. (P. 0., Fumechon, 3). ;
  195. Pierre Gallardon, en 1420, archer à cheval du comte d'Aumale (1010). -- De... au chef de... (P. 0., Gaillardon, 2). ;
  196. Jean Gastinel, ch., cap. de gens d'armes, en 1423 servant au Mont. (1051). -- D`az. à 3 colonnes d'or.;
  197. Jean le Gaudois, on 1441, no du Mont. (CF. ci-dessus, n° 3). ;
  198. Jamet le Gay, en 1426 bourgeois du Mont St-Michel (1118).;
  199. Guillaume le Gendre, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale, dans la montre duquel il est appelé « G. le Sendre ›› (1550). - D'az..au chevron acc. en chef de 2 molettes et en p. d'un rencontre de cerf, le tout d'0r.;
  200. Martin le Gendre, en 1420 éc. de J. de la Haye, baron de Coulonces (995).
  201. Jean Gillain, tabellion du Roi en la vic. d'Avranches, au Mont St-M. le 13 mai 1450. (Luce, Il, 231). « J. Gillain, habitant la ville de ce Mont, donna l'Aigle qu'on voit dans le chœur, et sur icelle sont ces mots gravez; "En l’an 1488 fut donné à Monsieur sainct Michiel, pour le service et usage de cette son église, cestuy Aigle par Jehan Gillain l’aisné, Lors procureur de cette abbeie. Dieu luy face pardon. Amen. " (H., Il, 34).;
  202. Dom Jean Gonault, moine du Mont St-M., de 1420 à 1444 vicaire gén. de l’abbaye (1220), admirable de courage et de patriotique générosité ; élu abbé à la mort de Robert Jolivel, se désista en faveur du cardinal d'Estouteville.
  203. Guillaume Goubert, en 1421, archer d'0l. de Mauny-Thieville, dans la montre duquel il est appelé << G. Gonbert» (1037). En 1426, à Jargeau, "Guillaume Goubert est archer d'Ant.", Hermentier, éc., au service de le Charles VII (Cab. 1410, p. 1011). _ De g. au grêlier d`0r lié de g., acc. en pointe d'une molette d`or.
  204. Jean Gouhier, en 1412, éc., du sire de Gauville (730) ; en 1420, d”Eudes de Bonnebaut (1002) ; en 1424 et servant au Mont St-M. (1024, 1066). La Pancarte le nomme << L. Gouhier ››, et les Listes « de Gontier, J. Gonhier, T. ou P. du Gontier, T. du Gouhier ››. GB donne son nom correctement. -- De g. à 3 roses d`arg.
  205. Jean de Grainvílle, ch., est indiqué par GB. (C’est un des noms ajoutés à la Pancarte. MS et d’autres listes le nomment "le sgr de Grainville". J. de Grainville était éc. en 1415 de J. de Béthencourt, ch. ban. (779). En 1422, « J. de Granville ch. ››, prit sur les Anglais le fort de Meulan (1043). – D’az. à 2 fasces d'arg. acc. de 6 croisettes d’or, 3.2-1.
  206. Laurent le Grand, en 1404 avocat à Avranches (P. 0., de la Champagne, 15); en 1418 sénéchal de L’abb. du Mont St-M. (913). - De sa. à 3 chats-huants d`0r.
  207. Jean Malet, sire de Graville, ch. ban., maître des arbal. de France, fut nommé par Charles VII, le 3 déc. 1425, cap. du Mont St-M. on rempl. du bâtard d'Orleans (1110). MG le mentionne parmi les défenseurs. En 1440, il servait en basse-Norm. (1231). -- De g. à. 3 fermaux d'0r. Dev: Ma force d'en haut.
  208. Noël Grimoult, en 1420, éc. du baron de Coulonces (995). - De sa. Frétté d'arg., semé dans les claires-voies de grelots d`or.
  209. Louis de Grimouville, éc., s. de Carantilly un des noms ajoutés; autre preuve en leur faveur. « Loys de Carantilly ›› est en 1421 éc. d'0l. de Mauny., s. de Thieville (1029); en 1424. éc. de J. du Saussay au Mont St-M. (1066). Toutes les listes le nomment « L. de Cantilly » -- De g. à 3 étoiles d'or. Devise: Timor Dei nobilitas.
  210. Henri du Grippel*. Un des noms ajoutés à la Pancarte, donné par toutes les listes, et sur lequel je n'ai rien découvert. – D’az. à 3 fasces d’or.
  211. Pierre du Grippel. * De même pour ce nom. Ce n'est qu'en 1519 qu'on trouve << Pierre du Grippet ››, h.d'armes du duc d'Alençon. (Clair. 244, p. 819).
  212. Guillaume le Gris, en 1412 éc. de P. de Bures, ch. (735) ; en 1418, confisqué comme rebelle (1178). C`est très certainement lui que la Pancarte nomme << H. le Grys ››, dont on ne trouve pas trace. -- D`az à la fasce d'0r.
  213. Pierre le Gris, en 1415 éc. de J. de Dreux (753) ; en 1410, confisqué comme rebelle (Ant. norm.XXIII, n°177); en 1420, éc. du comte d'Aumale (1010). La Pancarte le nomme « P. le Grys ››. Jean Guédon, éc., en 1415 à la défense de Rouen (1520) ; en 1420, archer du comte d’Aumale (1010). D`0r à la bande d'az, chargée de trois étoiles d’arg.
  214. Henri de Guéhébert, éc., en 1415, à la défense de Rouen (837) ; en 1421, éc. d'0l. de Mauny-Thieville, lieut. du comte d'Aumale (1029).-- De... à la bande ch. de 3 besants et acc. de 3 autres. bes., 1-2 (P. 0., Guihébert, 6).
  215. Jean de Guèhébert, éc., en 1415 à la défense de Rouen (837) ; en 1421, éc. d`Ol. de Mauny-Thiéville (1029). Un acte du 25 Avr. 1431 semble impliquer qu'il s'était fait abulleter. (P. O., Guihébert, 6).
  216. Jean Guérin, éc., présumé l`un des fils de J.Guérin qui, en 1419, furent frappés de confisc. Comme rebelles (950) ; en 1419, chef d'une comp. au service du Dauphin (960). Mes notes portent qu'il fut tué à Verneuil, mais j'ai omis la source. La Pancarte le nomme « L.Guerin »; les Listes, Thomas, Jean ou S. Thomas Guérin. -- D'az á 3 molettes d'0r, au chef d'0r ch. d'un lion naiss. de g. Dev: In trino omnia et uno.
  217. Dom Nicolas Guernon, moine du Mont St-M., en 1413 et 1420 prieur claustral de l`abb., contribua vaillamment à la défense. (H, II, 41, 47. -- D., II, 79. -- F. 215. D'az. à un leurre d'0r acc. en chef de 2 molettes de même.
  218. Geoffroy Guillemin, en 1424, archer à cheval au Mont St-M. (1066). - De g. à 3 têtes de chien d'0r. (P. 0., Guillemin, 63).
  219. Jean Guiton, éc., en 1418 frappé de confisc. par Henri V comme rebelle (694, 894) ; un des plus intrépides défenseurs du Mont (1223, 1260, 1262). La Pancarte selon sa coutume de lire L presque partout où la Liste portait J (Iehan), le nomme « L. Guyton ››. - D'az. à 3 rocs ou angons d'echiq. d`arg. Dev: Diex aïe !.
  220. Jean Hallebout, en 1420 éc., du baron de Coulonces (995). -d'az à 3 coquilles d'or. Sceau de Jean H; éc., en 1370 fasce acc. de 6 coq., 3-2-1. (P. 0., 3).
  221. N... Halley, « De Hally ›› dans la Pancarte. Dans son écu, à demi fruste, on ne distinguait en 1662, sur la Litre, qu’un pal d’or en champ de sable (Monum. Des abb., 222), le champ d'argent s’étant oxydé; car B. vit ainsi cet écusson : d’arg. à 4 fasces de g., au pal d'0r broch. sur le tout.
  222. Colin Hamon, en 1420 éc. de P. Hérisson (989). La Pancarte le nomme « C. Hamon ›› ; les Listes, Charles. - D'az-. à 3 annelets d'or. Dev : Ha, mon amy !
  223. Guillaume Hamon, éc., en 1418 à la défense de Cherbourg (914); confisqué par Henri V comme rebelle (892, 1072) ; en 1421, éc. d'0I. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale (1029). GB le mentionne.
  224. Jean Hamon, éc., en 1415 a la def. de Rouen (822); en 1419, éc. de Lancelot Gouyon (937), est dans la liste de Gab. du Moulin.
  225. Morelet Hamon, éc., s. de Campigny, peut être inscrit sans doute parmi les Défenseurs ayant été, disent des lettres de Charles Vll, du 8 juil. 1450, «tout son temps à nostre service en l'exercice de la guerre, et, à ceste cause; ses terres lui ont esté détenues par les Anglois, et destruites par iceux ›› (1272).
  226. Guérin de Hanville, en 1420, éc. du baron de Coulonces (995). - D'or à la croix ancrée de g.
  227. Jean d'Harcourt., comte d'Aumale, éc., puis ch.banneret, capitaine du Mont St-Michel en 1420, tué en 1424 à Verneuil. -- De g. ct 2 fasces d'or. Dev: Pour ma deffence. -- Gesla verbís prœvenient. -- Dev. personelle: Nemo adjutor mihi nisi Michael.
  228. Jean Harel, en 1420 éc. de P. de Fontenay (997). C’est ainsi, croyons-nous, qu'il faut identifier « L. Hartel ›› de la Pancarte, nommé dans les Listes «J., L. ou Th. Hartel ou le Hartel ›› et << De Hartel dit de Martel ›› (PA).
  229. Bertrand Haussé, en 1424; éc. du comte d`Aumale (1061).-- D`arg à 3 coquilles de sa.
  230. Guillaume Hay, en 1415 éc. d`Ol. de Mauny (754), en 1426 éc. Du S. du Gavre (1114) ; le C. Hé ›› de la Pancarte, que les Listes nomment de même ou « G. Hay, le sire de la Hache, la Hire ›› ; é mis pour ai ou ay, se rencontre très souvent (1302), << Je hé seellé ceste lectre... ›› (Sc., t. 28, p. 2061). R. du Fay, en 1410 << R. de Fé ››. (P. 0., Bethune, 64). L. d’Ay, en 1456 « L.d’É » (Cab 1412, p. 61). St-Germain sur Ay, en 1413 « St-G. sur É ››. (Aveu au Roi par G. de Colombières). Toutefois « C. Hé ›› pouvait être sur la Litre les prem. lettres de « G. Hérault ››, un des Défenseurs. G s'y confondent parfois avec C.
  231. Jacquelin Hay, en 1451, h. d'armes de l'Ord. du Mont St-M. (1283). V. ci-dessus, N° 19. -- De sa. au lion morné d`arg.
  232. Colin de la Haye, fils et éc. de Jean, s. d'Eroudeville en 1415 (7161), et père de Gauvain, est cité par MS et La Chenaye (VII, 730).
  233. Gauvain de la Haye, en 1421 éc. d'0l. de Mauny-Thiévílle (1029) ; en 1440, 1451, 1454, 1458, h. d'a. au Mont St-M. (1283,1320, 1356, Luce, Guerre de cent ans, ll, 267). Il est dit en 1450 qu°il « avoit continuellement tenu le parti du Roy ›› (1275).
  234. Germain de la Haye, en 1421 éc., d'Ol. De Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale au Mont (1037). --D’or au sautoir d`az.
  235. Guerry de la Haye dit Guerriot, éc., en 1441 servant au Mont. (Luce, Guerre de cent ans, Il, 271).
  236. Jean de la Haye, s. du Bouillon, ch., frère puiné de Ph. de la Haye-Hüe, et l'un des plus braves défenseurs; en 1420, confisqué comme « rebelle» (Luce, I, 111); de 1421 à 1424, cb. bach. servant au Mont. (1024,1028,1029,1037, 1066).
  237. Jean de la Haye, baron de Goulonces, de 1417 a 1427 un des plus preux Défenseurs ; en 1418, confisqué comme rebelle (890); en août 1420, avec Ambr. De Loré, bat les Anglais près de Bernay (Luce, I, 118) ; en 1423 les bat à la Gravelle, puis à Ardevon (1b., 26); le 17 avril 1427, tué au combat de la Gueîntre en venant au secours du Mont (1135). -- Écart., aux 1-4, de g. semé de losanges d'arg. aux 2-3, d’arg. à 3 ecuss. de g. (Cf. 605, 858.).
  238. Jean de la Haye, s. d.'Eroudeville, ch., en 1421 bach. sous 0l. de Mauny-Thíeville (1037); en 1424, à la defense du Mont (1066). La Pancarte le nomme De la Haye de Harru ; les Listes, de même ou << de la Haye de Areu, de Harra, d’Aronde , de Sainte- Aronde ››. - D'0r au sautoir d’az ch. de 5 annelets d'arg. (Gab. 1079, f 80); aliàs 5 aigles d`arg. (N. 246. -- Cf. Pr., 761).
  239. Philippe de la Haye, s. de la Haye-Hüe, ch., en 1415 à la def. de Rouen (851); confisqué comme «rebelle ›› (1191), en 1436 et 1441, servant au Mont St-M. (1220. Luce, Guerre de cent ans, II, (271).-- D`arg. à 3 écussons de g. (N, 249).
  240. Henri de Colombières, s. de la Haye du Puis, cb. ban. ; en 1418, confisqué. par Henri V comme rebelle (892); en 1421, servant sous 0l. de Mauny-Thíéville (1037). - De g. au chef d'arg.
  241. Fouquet Hérault, en 1415 éc. d'0l. de Mauny- Torígny (754), puis de Foulques de la Champagne à la défense de Rouen (821). La Pancarte le nomme « F.Herault « ; les Listes, François, E., Jean. - D`arg. à 3 canettes de sa., becq. et membr. d'or.
  242. Guillaume Hérault, en 1440 au Mont St-M. ; prit part au complot en faveur du comte de Dunois. (V. ci-dessus, n°45, et Pr., 1358, 1375).
  243. Michel Hérault, éc , s. de Plomb ; en 1421 servant au Mont (1024). La Pancarte le nomme « M. de Plomb ».
  244. Pierre Hérault. Même mention que pour G. Herault. De 1456 à 1460, il est h. d`armes du comte de Dunois (1333, 13421, 1354,1362).
  245. Jean Hervé, on 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d`Aumale (1556); peut-être le même que le suivant.
  246. Jean Hervieu, éc., en 1415 à la def. de Rouen (837); en 1421, << J.Herveu ››, éc. de Samson de St-Germain, servant sous le comte d'Aumale (1030). - D`az. au chef de g. au lion pass. D’arg. (P. 0., Hervieu, en Cotentin, 9).
  247. Jean du Hétray, en 1420, éc. de L. d'Estouteville, s. d’Auzebosc(994) ; de 1451 à 1458, h. d’armes au Mont St-M. où il servait depuis 25 ans (1283, 1320, 1342,1356. Cf. ci-dessus, n° 19).
  248. Nicolas du Hétray dit Gotin, éc., Frappé de confisc. par Henri V; en 1420, éc. duc d’Alençon (1063, 1009); de 1421 à 1424, éc. du comte d'Aumale (1039, 1063). Son sceau : Burelé... à 2 bars adossés (1009).
  249. Jean du Homme, ch, en 1415 à la déf. De Rouen (811); en 1418, confisqué comme rebelle (892); en 1421, bachelier servant au Mont St-M. (1024), où il paraît être mort (1302). - D'az. au léopard d'arg. acc. de 6 besants d'or.
  250. Jean du Homme, éc., frappé de confisc. En même temps que Jean son père, le suivit au service du Roi et y mourut comme lui avant la victoire de Formigny (1302).
  251. Robert du Homme. La Pancarte porte deux fois « R. du Homme ››, dont les Listes ont fait Robert, Bernard (GB) et Nobert (C.); mais, de 1415 à 1427,je n'ai trouvé de ce nom qu'un bourgeois de Rouen (1516). En 1365 du Homme, éc., commande une comp. d`archers (1496); il se peut qu'il ait eu au Mont un fils ou petit-fils.
  252. Renaud du Hommet, ch., en 1415 au service du Roi en basse-Norm. (763, 790, 835); en 1410, cap. De Montivilliers (879); en 1419, confisqué par Henri V comme rebelle (Ant.norm. XXIII, 462), me paraît identifiable avec un des 2 « R. du Homme ›› de la Pancarte, que Dom Le Roy nomme « R. du Hommé ››, et PA « Du Hommet « (Sceau dud. Renaud, 835).
  253. Colin Hoüel, éc., en 1421 servant au Mont St-M. (1025). - Palé d'or et d’az. de 6 p.
  254. Jean Hoüel, éc., un des plus vaillants Défenseurs ; fit montre de sa comp. le 1er mai 1421 au Mont St-M. (1025); fait prisonnier par les Anglais (1291); le 20 avril 1450, cinq jours après la vict. de Formigny, commandait l’artillerie du Roi au siège de Vire (Luce, II, 229).
  255. Marguerin Hoüel, éc., en 1421 servant au Mont S1-Michel (1045).
  256. Robert Hoüel, en 1415 éc. de Th. de Breuilly à la defense de Rouen (820). La Pancarte le nomme ainsi: "R. Houel". En 1425, Henri V donne rémission à Robin Houel, détenu pour soupçon d'avoir favorisé les brigands et noz ennemis ››. (JJ. 173, n°318).
  257. Jean Huguet, éc., en 1418 servant en l'ost de Bourges (909); en 1421, éc. d'0l. de Mauny-Thieville, lieut. du comte d`Aumale au Mont St-M. (1037). - De sa. à 3 croissants d’arg.
  258. Fralin de Husson, en 1421 éc. d'Ol. de Mauny-Thieville, lieut. du comte d'Aumale au Mont St-M. (1029.)
  259. Guillaume de Husson, en 1415 éc., servant à sa défense de Rouen (841); en 1420, confisqué par Henri V comme rebelle (JJ 174, n° 109) ; en 1421, ch. bach. Sous Ol. de Mauny-Thieville (1029, 1037). - D`arg. à 7 annelets d'arg. 3-3-1.
  260. Robert de Huval dit Robinet, de 1451 à 1458, h. d'armes de l’0rd. du Mont St-M. (1283, 1320, 1322, 1312, 1356). Cf. ci-dessus, L°19) ; en 1472, cap. des archers du baill. de Caux (1384). -- D'herm. à 2 fasces acc. de 3 quintes. en chef (232, 241) : alias de... à 2 fasces acc. de 3 roses en chef et de 8 coquilles,  5.2-1. (1493).
  261. Simon d'Illiers, en 1421 éc. de P. le Beauvoisien, servant sous le comte d`Aumale (1031). -- D`0r á 6 annelets de g., 3-2-1.
  262. Jean d'Ilou, en 1421 éc. de J. de Fréville servant sous le comte d’Aumale (1032).
  263. Adam Ivette, en 1421 et 1424, éc., du comte d`Aumale (1030, 1063). -- D`az. au chevron. d`arg. acc. De 3 quintef. de même.
  264. Robert Ivette, en 1421 éc. du comte d'Aumale (1030).
  265. Jean James en 1441 de l’ass. des notables du Mont St-M. qui approuva la levée d'une aide pour parfaire les fortifications. (Luce, II, 136). D'az au chef d’or paré d’une rose de g* (Rietstap.)
  266. Janvier dit. Quinze jours était en 1441 de l'ass. des notables du Mont St-M. qui approuva la levée d’une aide pour parfaire les fortifications. (Luce, II, 130).
  267. Denis Jodet, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1550).
  268. Pierre Josseron, en 1421 archer à cheval du comte d'Aumale (1010).
  269. Jacques Jouin *, éc., est indiqué par F. comme servant au Mont en 1425, mais le doc. qu`il cite en preuve contredit l’assertion. (V. ci-dessus, n° 147).
  270. Jean Lamirault, en 1415 écuyer de H. de Guéhébert, puis de B. Paynel ; 1421, éc. d'Ol. de Mauny, s. de Thiéville, lieut. du comte d'Aumale au Mont St-M. (767, 841, 1037.) -- D'0r à la rose de g. au chef de même. (Rietstap.)
  271. Guillaume de Lancé, en 1421 archer à cheval d'0l. de Mauny-Thiéville (1037). -- De g. au sautoir d'herm., cant. de 4 tètes de loup d'arg.
  272. Jaquet Langevin, de 1451 à 1454 h. d'armes de l'0rd. du Mont St-M. (1283, 1320. - Voy. ci-dessus, n°19).
  273. Richard Langevin «dit Cardin, en 1448 homme de guerre au Mont St-M., tué dans une rixe à Antrain (1279), - De... à la croix cant. de 4 quintef. (Sceau de 1356. P. O., Langevin, 4).
  274. Denis de Launay, en 1421 archet à cheval d'0l. de Mauny-Thiéville (1037).
  275. Thomas de Launay. Meme mention. (1037). -- D'herm. à 3 buíres de g.
  276. Jean le Gointe était en 1441 de l’ass. des notables du Mont St-M. qui approuve la levée d'une aide pour parfaire les fortifications. (Luce, ll, 136).
  277. Jean l'Hoste, en 1422 h. de guerre au Mont St-M., pris sur la grêve par les Anglais, se fait abulleter, puis se jette dans les bois et brigande, et enfin en 1425 sollicite son pardon de Henri VI (1090). (Cet éclectique ne dut pas en rester là).
  278. Guillaume des Loges, éc., en 1418 à la défense de St-Lô (922); en 1424 fait montre de sa comp. au Mont St-M. (1064.)
  279. Jean des Loges, éc. mêmes mentions (922, 1061). - D`arg. au lion de sa. (P. 0., des Loges, on Cotentin, 46).
  280. Richard Lombart, de 1426 à 1441 vicomte d'Avranches au Mont St M. (1118, 1220. Luce, Guerre de cent ans, Il, 236.) - De sa. à 3 mains sen. D’arg.
  281. Roger le Long, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d’aumale (1032.) De...à la croix cant. De 3 croissants. (Sceau de 1386. P. O., le Long, en Norm., 5.)
  282. Guillaume de Longaulnay, en 1421 éc. De Samson de St-Germain, servant sous le comte d'Aumale (1030.) - D`az. au sautoir d`arg.
  283. Alain de Longues (Et pas Alain Delon :-)) , éc., s. de Longues après P. son frère aîné; un des « vaillans ›› (1322) Défenseurs du Mont, où il servit de 1419 à 1454., ayant été fait plusieurs fois pris. par les Anglais (1283, 1320, 1322-23, 1350.) La Pancarte le nomme correctement « A. de Longues ››; les Listes, A. de Loges, des Longues, des Lougnes. ll descendait sans doute de Hugues Wac, s. de Longues, qui fonda l’ab. De Longues en 1168 ( Gall. chr. Xl, instr., p. 83) ; les monastères ayant d’ordinaire les armoiries de leur fondateur, on peut attribuer å ce lignage celles de l’abb. De Longues : D.`arg. à 3 trèfles de g. en chef, et 3 tourteaux de même en p., rangés en fasce.
  284. Jean de Longues, fière cadet d'AIain, servit vaillamment au Mont de 1419 à 1454, qu’il périt noyé dans les grèves (1322.) Ia Pancarte, comme souvent, changeant J en L, le nomme << L. de Longues, ›› dont GB a fait « Laurent de L››.
  285. Pierre de Longues, valeureux Chevalier, s. de Longues, servit avec ses frères au Mont. Devant Cherbourg en 1454, il combattit en lice un Anglais (1322). MS, G0, et d'autres listes le citent parmi les Défenseurs.
  286. Ambroise de Loré, ch., maréchal du duc d`Alençon et l’un des plus vaillants cap. de Charles Vll ; en 1392, éc. De G. de Neuvillette (Sc., t. 81, N°82) ; dés 1417, ne cessa de harceler les envahisseurs ; en nov. 1422, avec G. de la Luzerne, ravitailla le Mont St-M. (Luce, l, 115 ;) le 26 sept. 1423, contribua au succès du combat de la Gravelle ; en 1429, ravitailla Orleans (1145. -- CF. Luce, I, 118 ; ll, 30, et Guerre de cent ans, I, 327.) – D’herm.. à 3 quintef. de... (Son sceau, P. 0., Loré, 2.)
  287. Pierre Lorret. (Loret P), en 1424 archer à cheval servant au Mont St-M. (1066) -- D`arg. au sanglier rampant de sable*.
  288. Gilles Louaison (Loison ?), en 1420 archer à cheval du baron de Coulonces (995.) ;
  289. Pierre Le Louer, dit Perrin, en 1420 archer du baron de Coulonces. La montre porte  « Perrin Lalouer » (995.) -- Gironnné d’arg. et de g. de 12 p.*
  290. Huet Louvel, en 1421 éc. D’0l. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale (1029.) 
  291. Henri Louvet (Louvel), en 1121 éc. du comte d'Aumale (1039). De g. au gríffon ramp. d. (Vers 1380, arm. de Henri Louvel, ch. Mas. de Baluze, LIX, 16.)
  292. Guillaume de la Luzerne, ch., s. de la Luzerne; en 1415, à la def. de Rouen (855); en 1419, à la def. d`Honfleur (932) ; de 1421 à 1424, Servant au Mont St-M. (1027-23, 1055), qu' avec Ambr. De Loré il ravitailla en nov. 1422 ; mort en 1458 au Mont. (P. 0., lu Luz., /10.) La seign. de la Luz., confisquée par Henri V, fut donnée à J. Fastolf (A. N. PP 21, f. 416 v.) - D'az. à la croix ancrée d`0r chargée de 5 coquilles de g.
  293. Richard Mahault, éc. 1421 d'0l. de Mauny-Thiéville, dans la montre duquel il est nommé « Richart Maheue ››, forme archaïque de Mahault, de même que Maheust, Maheult, Mahoult. (Lettres de relief de dérog., mars 1574, pour « J. Mahout, sorty de maison noble d'ancienneté, estant de la souche des Mahoultz résidens en notre baill. de Coustantin.... lesquelz sortirent tous de leur maison pour ne vouloir demeurer à la subjection des Anglois. » (P. 0., Mahault, 5.) -- D`or a la souche de sa., au chef d`az. ch. De 3 croissants d’arg. Mahault ancien : De... à 3 besants, à la cotice broch. et à la bord. engr. (Sc. de Ric. Mahiaus, ch., en 1302. Sc., t. 68, p. 5287.)
  294. Raoul Mahé (feu), dit le Mercier, bourgeois du Mont St-M., où ses hoirs résidaient en 1436 (1220.) --Ci. Couronnée d`arg et de g.
  295. Colin le Maignen, en 1420 éc. du baron de Coulences (995). - De... à 3 chaudières. (Sc. de 1380. P. 0., le Maignen, 2.)
  296. Guillaume le Maigrenet., en 1421 archer à ch. D’0l. de Mauny-Thíéville (1037), lieut. du comte d`Aumale.
  297. Jean de Manneville, ch., s. de Menneville, en 1418 confisqué par Henri V comme rebelle (894) ; en 1420 Bach. servant sous le comte d`Aumale (1010) ; en 1426, « n'ayant de quoy vivre ››, et atteint de démence sénile, il reçut le pardon puis les bienfaits de l'Anglais (1121,  1130, 1133). La Pancarte le nomme « C. de Manneville », dont GB a fait « Christophe de M. ››. -- De g. à l’aigle épl. d`arg., bec. Et membr. d'or. (N, et sc. de 1365. P. O., Mann., 3, 5.).
  298. Louis de Manneville, en 1421 éc. du comte d’ Aumale (1063).
  299. Jean Mansel, en 1421 archer à ch. d`0I. de Mauny-Thiéville (1037.) -- De sa. à la fasce d’arg. acc. de 6 coquilles d'or.
  300. Robin Mansel, en 1421 éc. d'0l de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d’Aumale (1037.)
  301. Guillaume des Marais, éc., en 1421 servant au Mont (1024, 1027.)
  302. Thomas des Marais, en 1421 archer à ch. Au Mont St-M. (1066.)
  303. Foulques de Marcilly (Pancarte a F. de Marcillé ),éc., en 1418 frappé de confisc. par Henri V (Ant. norm., XXIII, A. Charme, Dons fais par Henri V).-- D`az. à 3 merlettes d'or. (Sc. de Foulq. de M. en 1285 : De [arg.] au chevron. de g. P.O., Marcily, 6.)
  304. Guillaume de Marcilly, en 1420 éc. De Foulques de Creully, l`un des Défenseurs (992.)
  305. Guillaume de la Mare, éc., en 1415 a la défense de Rouen (8551) ; en 1451, éc. d'0l. Salmon, servant sous J. de Tournemîne (1035). La Pancarte porte deux fois: « De la Mare ›>; les Listes, « B., C., G., J., L., N., R. de la M. ›› ; GB, « Louis et Richard de la M. ›› Richard de la Mare servait en 1430 dans les rangs anglais sous N. Burdett (M., VI, 547).
  306. Jean de la Mare, éc., en 1415 à la défense de Rouen dans la comp. de Colibeaux de Criquebeuf, l’un des Défenseurs du Mont (851). -- D`az à la fasce d'arg. acc. de 3 molettes d'0r.
  307. Guillaume Marest, en 1420 archer à cheval du baron de Coulonces (995). -- D'az. au chevron d'or acc. de 3 molettes d'arg.
  308. Thomas Marie ou Marye, en 1420 archer à ch. du comte d'Aumale (1010). -- D'arg. a 3 trèfles de g.
  309. Vincent Marquier était en 1441 de l’ass. Des notables du Mont St-M. qui approuve la levée d'une aide pour parfaire les fortifications. (Luce,II, 136). Marquer, en Bretagne, porte: d’az. à la fasce  d’or acc. de 3 coquilles de même *.
  310. Guillaume Martel, sire de Bacqueville, ch. banneret, (fils aîné de G. Martel, sire de B., porte-oriflamme de France, tué à Azincourt), de 1421 à 1424 un des lieut. du comte d’Aumale (1039, 1063), périt très probablement avec lui à Verneuil. En 1418, Henri V confisque sa terre de Bacqueville (801). Il a été inconnu de tous les généalogistes; c'est un degré à rétablir dans la filiation de ce glorieux lignage. - Voy. ci-dessus p. LXXII. - D'0r a 3 martels de gueules. (N., 171).
  311. Louis Martel, ch., en 1411 l'un des bannerets du comte d'Aumale (1039).
  312. Jean de la Masure, en 1421 éc. de Samson de St-Germain, servant sous le comte d’Aumale (1030).--De g. à la tour d'arg. surm. d'un lion de même.
  313. Guillaume de Mathan, éc., en 1419 rebelle (Luce, I, 245); mort; avant le 11 janv. 1421, probablt au Mont St-M. (Ibid).
  314. Jean de Mathan, éc., en 1415 à la défense de Rouen (821); en 1419 frappé de confisc. comme rebelle (Ant. Norm., XXIII, no 579); mort avant mai 1426, soit à Verneuil, soil au Mont, où le rejoignit son jeune fils bâtard (1116). - De g. a 2 jumelles d`0r, au lion léop. de même passant en chef. Dev : Au féal rien ne fault. -- Nil doest timentíbus Deum.
  315. Jean, bâtard de Mathan, fils du précédent, servit bravement au Mont St-M. jusqu'en août 1425 qu”il fut pris par les Anglais, rançonné et contraint de s'abulleter (1116).
  316. Charles de Mauny, sire de Lingévres et de la Haye-Paynel, ch. banneret, en 1416 bailli de Caen en 1421 l'un des lieut. du comte d`Aumale (1039). -- D`arg. au croissant de g.
  317. Guillaume de Mauny, en 1421 éc. d'Ol. De M., sire de Thiéville, lieut. du comte d`Aumale,(1037). Le marquis de Mauny. Voy. Crespin.
  318. Olivier de Mauny, sire de Thiéville, ch. banneret, chambellan du Roi, de 1420 à 1424 Lieut. au Mont St-M. du comte d'Aumale, son cousín (993,1021,1024,1025, 029, 1037, 1065) ; tué en 1424 à Verneuil. (Monstrelet, L.II, c. 20 ) -- De Mauny, au lambel à 3 p. (993).
  319. Olivier de Mauny, sire de Torigny, ch. banneret, en 1415 à la défense de Rouen avec son fils 0l. sire de Thiéville (813, 1519); en 1418, frappé de confisc. par Henri V comme << rebelle ›› (893); mort au Mont SL-M. v. 1437. (R.,I, 373. Voy. ci-aprés Thiéville.-- De Mauny, au chef fretté. (Sc., LXXlI, 5629).
  320. Guillemin Mauvoisin, en 1440 h. d'armes au Mont St-M., prit part au complot en faveur du bâtard d'0rleans . (1240. Luce, Guerre de cent ans, II, 267, 270. Cf ci-dessus, n°4).
  321. Jean Mauvoisin, frère du précédent. Mêmes mentions. De g. à. 2 fasces d"0r.
  322. Jean le Mercier, en 1429 servant au Mont, << prins sur la grève ›› et rançonné par les Anglais de Tombelaine (1161). - Écart., aux 1-4, de g. à 3 têtes de femme d'arg. ; aux 2-3, d'az. à la fasce d'0r acc.  de 3 molettes de même.
  323. Jean du Merle, éc., en 1415 à la def. De Rouen (842) ; en 1418, confisqué comme rebelle (893) ; en 1419, éc. de G. de Montenay, ban. (956); en 1420, éc. du comte d'Aumale (1010); en 1421, éc. de P. le Beauvoisien, servant sous le dit comte (1031). La Pancarte le nomme << De Melle »; les Listes, E., F., Foulques de Melle, Mellé, Mesle, du Merle. -- De g. a 3 quintef. d'arg. Dev : Spes mea sola Deus. - Voy. Pirou.
  324. Gervais du Mesnil, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d’Aumale (1032). - D'az. á la bande d'or acc. de 2 roses de même.
  325. Henri de Mestry, en 1421 éc. du comte d'Aumale (1063). 
  326. Pierre Michel, éc., mort à la défense du Mont St-M. (1407). -- D'az. à la croix d’or cant. de 4 coquilles de même. Dev: Quis ut Deus ?
  327. Pierre le Mire, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d'Aumaie (1032).
  328. Renaud le Mire, en 1421 éc. du comte d’Aumale (1039). -- D`az. au chevron d'0r acc. de 3 coquilles de même. - (Arm. de Renaud le M. en 1463. P. 0., Ie Mire, 37).
  329. Henri Millard, éc. Un des noms ajoutés à la Pancarte. On trouve en 1459 « Henry Mullart ››, archer du cap. de St-Sauveur (1358). L’u est mis là pour l`i, ce qui se rencontre souvent: en 1387, Galéas de Grimel appelé «Galiache de Grumel ›› (Sc, LV, 134); en 1410, Jacotin de Biencourt, << Jac. De Buencourt ›› (Cab. 1410, p. 9); en 1419, Huet Billard, «Huet Bullart›› (Ant.-norm., XXIII, n 291); en 1492, mand. des généraux des finances, « soubz lun de nos sugnetz ›› (P. 0., Danjou, 2). -- D`az. au croiss. d’or acc. de 3 étoiles de même. (G B).
  330. Guillaume de Missy, éc., en 1424 servant au Mont (1066). Il est appelé G. de Mucy, Mussy, par suite de la substitution assez commune de l’u à I'i et du c aux ss. V. ci-dessus n° 329. - De... à 4 chevrons, celui du haut brisé. (P. Anselrne, VIII, 607.)
  331. Jean de Missy, en 1451 éc. d'0l. de Mauny-Thiéville (1057), Iieut. du comte d'AumaIe.
  332. T. ou Thomas de Moncair ou Montcair figure sur les vieilles Listes. C’est un des noms ajoutés, cad déchiffrés après coup sur la Liste fruste ou effritée. << Inconnu ››, dit A, qui propose de lire « Mont-cuit ››. GB Le nomme << Th. de Monteclerc ››. J’ai multiplié les recherches en vue d’identifier ce nom évidemment tronqué ; je crois qu'il y a la les prem. lettres du nom de Moncauvin ou Montcauvin, très ancien au Mont St-M. (Cf. 1290, 1335. V. ci-après, N° 388).
  333. Bertrand de Mons, éc., en 1421 servant au Mont St-M. (1024, 1029) La Pancarte le nomme « B. de Mons ›› ; les Listes, B. des Monts, Desmonts, du Mont, du Mons, C. des Mons.
  334. Guillaume de Mons, éc., fils de Raoul, qui suivra; en 1436, au Mont St-M. (1219).
  335. Raoul de Mons, ch., frappé de confisq. Par Henri V comme rebelle (Luce, I, 113) ; en 1421, bach. sous Ol. de Mauny-Thiéville (1020, 1037); en 1424, servant au Mont St-M. (Luce, I, 139), où il mourut avant le 25 av. 1436 (1219). - D`arg. à l`aigle de g., bec. et membrée d'or, à la bord. de sa. chargée de 12 besants d’arg. (762, 1529.)
  336. Renaud de Mons, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d`Aumale (1032).
  337. Robert de Montauban, ch., en 1415 bailli de Cotentin (1102.); en 1421, bach. servant sous J. de Tournemine, s. de la Hunaudaye (B. N., ms. franç. 22332, p. 106); en 1425, ch. banneret, au secours du Mont St-M. (1102, 1533, 1537). -- D`arg. à. 7 nacres de g. 3-3-1, au lambel à 4 p. de même.
  338. Richard de Montcauvin, dit Cardin, en 1447 officier de l'abb. du Mont St-M. (Luce, ll, 211.)
  339. Jean d'Amphernet, dit de Montchauvet, en 1421 éc. de G de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556). -- De sa. A l’aigle épl. d'arg., becq. Et membrée d’or.
  340. Guillaume de Montenay *, baron du Ilommet; en 1415, ch. banneret (771, 798); en1418, frappé de confisc. comme rebelle (891); en 1424, tué à Verneuil (Monstrelet, l. ll, c. 20). Il n'élait pas de la maison de Villiers du Hommet, comme l’a cru S. Luce (I,1 52, n°4); la maison de Montenay possédait depuis un siècle le tiers dela baronnie du Hommel. (La Chenaye, X, 320). -- D'or á 2 fasces d'az. acc. de 9 coquilles de g., 4-2-3.
  341. Guillaume de Montfort, Cardinal, Évêque de St-Malo, était sur la flotte malouine qui en 1425 vint débloquer le Mont (1076, 1533). -- D'arg. á la croix de g. gringolée d'0r.
  342. Jean Morel, en 1415 éc. de Cardin Gouhier en 1120, éc. de J. de Tournemine (1035); en 1441, l'un des notable du Mont St-M.(1239. Voy. ci-dessus, N° 3). -- D`or ou chevron d'az, chargé de 2 coutelas d’arg. et acc. en p. d`une Fl-de-lis de g. Dev : Lilia Francígenum defendam hoc vindice ferro. -- Pugna pro Patria. (1485).
  343. Olivier Morice, éc. en 1421 servent au Mont St-M. (1027), puis archer à ch. de J. de Tournemine (1035). - D`arg. au sautoir de g. cant. de 4 roses de même.
  344. Colas de la Motte en 1415 éc. de J. de Buífrenil (783). La Pancarte le nomme « C. de la Mote ››; les Listes, de même ou Charles. Son écu etait de ceux qui se voyaient encore sur la litre en 1630. – D’arg. au sanglier de sable.
  345. Jacquet de la Motte, éc., en 1439 servant au Mont et honoré par le duc d'0rléans de son Ordre du Camail (1227).
  346. Jean dela Motte, éc., en 1415 à la déf. De Rouen (830); en 1420, 1421 et 1424, éc. du comte d’Aumale (1010, 1039, 1063). La Pancarte le nomme «< L. de la Mote ››, suivant sa coutume de prendre les I pour des L; les Listes, Lô ou Louis. Il y a deux << L. de la Mote ›› dans la Pancarte, et deux Jean servant sous le comte d'Aumale; mais on ne trouve pas trace dans les montres d'un Loys ou d’un Lô.
  347. Jean de la Motte, éc., en 1421 servant au Mont St-M. (1024, 1027).
  348. Thomas de la Motte *, en 1415 éc. De G. Barbe ou Barbey (801), est mentionné par plusieurs Listes au nombre des Défenseurs, sous cette forme : T. de la Motte.
  349. Jean de la Motte-Bigot, en 1441 lieut. général du bailli de Cotentin au Mont St-M. (Luce, Guerre de cent ans, II, 270).
  350. Robert de la Motte-Bigot, éc., en 1418 confisque comme rebelle (894). Le Pancarte le nomme « De la Mote Vígor »; les Listes, R. ou B. de la Motte Vigor ou Nigor- De sa. à 3 tètes de leopard d’or. Dev. Tout de par Dieu.
  351. Jean du Moulin, en 1421 éc., de J. de Fréville, servant sous le comte d'Aumale (1032). -D’arg. à la croix de sa. chargée d'une coquille d'0r.
  352. Pierre du Moulin, éc., en 1419 chef de comp. au service du Dauphin (948). La Pancarte le nomme» P. du Moulin ››.
  353. Jean des Moustiers, en 1415 éc. de P. de Vauville (850); en 1418, confisqué comme << absent ››. La Pancarte le nomme : « De Moutiers (Des Moutiers) ›› les Listes, << C. Colas, Charles, L., S., C. des Montiers' Mouliers, Moustíers ››. Notons qu`en 1418 Colin ou Nicolas des M. fut aussi frappé de confîsce comme rebelle (Vautier, 128). – D’arg. à la bande d’az. frettée d'or. Dev. Quad opto est ímmortale.
  354. Henri Murdrac, en 1415 éc de R. de Fréville (791); de 1421 à 1424, servant au Mont St-M. (1027, 1065). C’est l'odieux TRAITRE qui, par R. Jolivet, accepta de l'Anglais mille écus d’or pour lui livrer le Mont St-M. (1068, 1074). G. Murdrac réhabilita l'honneur du nom en se faisant tuer au service de Charles Vll (1206). Un autre Guillaume M., en 1440, fut emprisonné pour complot contre l’Anglais (1235). De g. à jumelles d'or, au léopard de même en chef.
  355. Guillaume de Nantray, ch., co-baron des Biards, en 1424 servant au Mont (Luce, l, 139); de 1425 à 1441, bailli français du Cotentin au Mont St-M. (1228, Luce, Guerre de cent, II, 236.) La Pancarte le nomme << De Nantret ››; les Listes, G. de Natrail (F, 229), Notret, Nautrel, Naulret, Nautrech, Nautrecht, Montrech. --D'az. à 5 besants d'or, 2-1-2. Dev. Deo ac Regi.
  356. Robert de Nantray, éc., servant au Mont entre 1417 et 1427. La Pancarte le nomme « R. de Nantret;
  357. Colin de Nocé, éc., frère puîné de Jean, qui suit ; un des noms ajoutés, sous ces formes, « H., J. L.T » de Nossi, Nossy, Nossie, Nossé, Denocy, de Nocey, Nocé ››; en 1420, éc. du duc d'Alençon, puis porte-enseigne d'Ambr. de Loré; « finallement, en une rencontre, fut pris des Anglois, et le borgne de Nocey, son cousin et frère d'armes, et leur firent lesd. Anglois trancher leurs testes, savoir est, aud. Colin à Falaise, et aud. borgne de Nocey à Lizieux ››. (P. 0., Nocey, 96).
  358. Jean de Nocé, éc., fils aîné de Raoul de N., ch., porte-enseigne du duc d'Alençon et tué avec lui à Azincourt; « du nombre des 119 Gentilsh. qui deffendirent la place du Mont S. Michel ›› (P. O., Nocey, 95). La Pancarte, suivant son habitude de changer l (lehan) en L, le nomme « L. de Nocy ». -- D'arg. à 3 fasces de sa. Et 10 merlettes de même en orle (N.), aliàs 4-3-2-1.
  359. Perrin Normand, en 1420 éc. du baron de Coulonces (995). – D’az. au rencontre de cerf d'or, cant. De 4 molettes de même.
  360. Colin d'0bré, en 1420 éc. du baron de Coulonces (905). << G. d”Auberé ›› vivait en 1479 près Montivilliers. (P. 0., Hay, 5). En 1683, R d`0bré est enseigne de vaisseau. (P. 0., d’0bré, 2).
  361. Dom Jacques Onfroy. En 1420, moine de l'abb. du Mont St-M. (Luce, I, 222). - D'or à la bande d`az.
  362. E. d`Orgeval* figure sur la Pancarte parmi les Défenseurs du Mont; la plupart des Listes le nomment «  Estienne d*0rgeval » ; une d`elles le nommant « Estienne d'0rgevault ››, j'avais d'abord présumé que c’était une mauvaise lecture d`0nnebault, forme ancienne du nom d’Annebaut; mais ayant trouvé « Estienne d'0rgeval ›› en 1386 commis du receveur des aides à Évreux (P. 0., doss., 42607, p. 8), j’estime que la Pancarte peut avoir raison ; pourtant le doute est encore possible. D'0r à 2 troncs d`arbres posés en fasce, écotés et arrachés de sable (GB). -- PA et PP lui donnent pour armes, d’or au sautoir de g., mais ce sont celles des Jarente, marquis d'0rgeval, gentilshommes de Provence.
  363. Jean, bâtard d’Orléans, comte de Dunois, un des héros de la grande guerre; en 1424 succéda au preux comte d’Aumale dans la capitainerie du Mont St-M., qu'il ravitailla. (1093,1104).
  364. Martin d'Ouville, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d’Aumale (1032). De... au lion de... (P. 0., d'0uville, 2. Sc. de J. d'0., ch. norm., en 1355).
  365. Thomas de la Palluelle, éc., en 1418 confisqué comme rebelle (894). La Pancarte le nomme « L. de la Palluelle››; les Listes, de même ou Th., J., P. dela P., ou de la Lalluene. – D’az. à molettes d’arg. Dev. Mihi gloria calcar.
  366. Colin le Pannier, en 1421 archer à ch. Au Mont St-M. (1066).
  367. Robin du Parc, éc., en 1415 à la def. De Rouen (810); en 1421, éc. d'OI. de Mauny, s. de Thiéville, Lieut. du comte d’Aumale (1037). – D’or à 2 fasces d'arg. et 9 merlettes de g. en orle.
  368. Guillaume des Pas, éc., puis ch., ainsi nommé dans les Listes, et « G. Despas ›› dans la Pancarte; baron de Coulonces par sa femme, fille de J. de la Haye, le preux vaincu de la Gueintre; lieut. de L. d'Estouville au Mont St-M.; en déc. 1432, va menacer St-Lô (1198); en 1440, était du complot (1240. - V. ci-dessus, N°19, et Luce, Guerre de cent ans, II, 267-270) contre L. d’Estouteville, qui lui pardonna.-- De g. au lion d'0r, écartelé de LA HAYE-COULONCES.
  369. Jean des Pas, éc., ainsi nommé dans les Listes, et << L. Despas ›› dans la Pancarte; en 1415, au siège de Rouen dans la comp. de G. de la Haie, baron de Coulonces, ch. ban. (808). --De g. ou lion d'or.
  370. Colin Pasturel, éc., en 1415 à la def. De Rouen (810) ; en 1421, éc. de Samson de St-Germain, servant sous le comte d’Aumale (1030).
  371. Denis le Paticier, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556).
  372. Jacquet. Paynel, en 1421 éc. de Samson St-Germain, servant sous le comte d'Aumale (1030) ; en 1424, servant au Mont St-M. (1066).
  373. Jean Paynel, sire de Moyon, ch. ban., en 1415 servant sous J. de Boutemont (757) ; en 1418, confisqué comme rebelle (893); en 1421, à la defense du Mont (1028).
  374. Jean Paynel., en 1415 éc. d'Ol. de Mauny, S.de Torigni (754); en 1421, éc. de Samson de St-Germain, servant sous le comte d`Aumale (1030) ; en 1424, servant au Mont St-M. (1066).
  375. Jeanne Paynel, dame de Bricquebec et de Moyon, femme de L. d'Estouteville, cap. du Mont St-M.; frappée de confisc. par Henri V comme rebelle (1123); accompagne son époux au Mont, où ne lui manquèrent pas les privations, à en juger par des lettres d'Henri VI qui la montrent ayant besoin d'une robe (1189).
  376. Nicole Paynel, sire de Bricqueville, en 1418 frappé de confisc. par Henri V, ainsi que J. de la Champagne, sa femme, comme << absents ›› (891); mort, probablt au Mont St-M., avant le 21 mai 1420 (980).
  377. Nicole Paynel, sire de Bricqueville, ch. ban. ; en 1421 et 1424, servant au Mont (1024, 1027, 1065); en 1425, lieut. du bâtard d'0rléans, cap. du Mont St-M. (1093, 1105). La Pancarte le nomme « Des Pesneaux ››. –D’0r à 2 fasces d’az. et 9 merlettes de g. en orle.
  378. Robin Pellisson, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556). -- D`arg. au sanglier pass. de sa., deéfendu d’arg.
  379. Guillaume de Percy, en 1415 éc. d`0l. de Mauny, s. de Torigni, à la déf. de Rouen (813); en 1421, ch. bach., à la def. du Mont St-.(1024).
  380. Jean de Percy, en 1410 éc. de Sir. Mauvoisin (P. 0., Mauv., 57) ; en 1415, de J. de Montenay (775); en 1421, de J. de Fréville, servant sous le comte d`Aumale (1032).
  381. Robin de Percy dit Robinet, en 1415 éc. D’0l. de Mauny-Torigni, à la défense de Rouen (813);.en 1421, éc. de J. de Fréville (1032); en 1424, éc. du comte d'AumaIe (1066).
  382. Thomas de Percy, dit Thomin, en 1410 éc. de Girard Mauvoisin, ch. (P.O., Mauv.,57) ; en 1421, 1424, 1429, servant au Mont (1027, 1066, 1156). La Pancarte le nomme « T. de Percy ››, - De sa. au chef denché d'or. Dev : Espérance en Dieu.
  383. Robin Perdriel, éc., en 1415 à la déf. de Rouen (830) ; en 1421, éc. de Samson de St-Germain, servant sous le comte d'Aumale (1030). - D`az à 2 perdrix affr. d`or, et une molette de même en chef.
  384. Jean de Perrières, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556).
  385. Jean de Pertheville, en 1420 éc. du comte d`Aumale (1010).
  386. Colin Pesant, serviteur de Raoul Tesson, ch.; en 1432 l'accompagna devant St-Lô, puis au Mont, ou il servit sur la flottille commandée par yves Priour ; en 1433, abulleté (1198). En 1669, Ric. de Pezant, maistre armeurier, est bourgeois du Mont St-M. (Archives de M. Alfred Turgot, n° 14).
  387. Jamet le Pescheur, en 1424 archer à ch. Au Mont St-M. (1000) - D`az. au poisson, d’arg.
  388. Pierre du Peschin dit Perrot, en 1421 éc. De P. le Beauvoisien, servant sous le comte d'Aumale (1031). – Parti d'0r et d’az;. à la croix ancrée de g. broch. sur le tout. (P. 0., de Peschin, 3; sc. de 1359).
  389. Raoul le Petit, en 1420 arch. à ch. du comte d'Aumale (1010). – D’az à la fasce d'arg. et un léop. d`or en chef.
  390. Jean Pevrel, en 1451 h. d'a. de l’0rd. du Mont St-M. (1283. V. ci-dessus, no 19), où très probablt il servait déjà en 1411, lorsque le duc d'Orléans le fit chev. De son Ordre du Camail. (Clair., Ordres de chev., ms. fr. 22289, Fol. 6). -- D`or fretté d'az., à l'écu d'or au lion naiss. de g.
  391. Robinet Pevrel, en 1451 h. d'a. de l'0rd. Du Mont St-M. (1283. V. ci-dessus, n° 19).
  392. Jean Picard (Dom), en 1420 moine de l’abb. du Mont St-M. (Luce, I, 222).
  393. Jean le Picard, en 1451 h. d’armes de l'0rd. du Mont St-M. (1283. V. ci-dessus, n°19).--D'az. à la fasce d’arg. acc. de 3 p. de pin d'0r.
  394. Philippe Picart dit Phélippot, en 1421 archer d`0l. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d`Aumale (1037).--De g. à 3 fers de pique d’arg.
  395. Guillaume de Pierrecourt, en 1420 et 1424 éc. du comte d'Aumale (1010, 1063). – D’arg. à 3 fasces de sa. (P. 0., Pierrecourt, 6).
  396. André Pigache* est indiqué par plusieurs Listes. Je n'ai trouvé que la mention de la confisc. de ses biens en 1418 par Henri V (804), mais il en résulte une presomption favorable.
  397. Guillaume Pigache, éc., en 1418 confisqué comme rebelle (803). C'est certainement lui que la Pancarte nomme «C. Pigace ››, et les Listes, de même ou G. Pigace (MG).
  398. Jean Pigache, éc., en 1415 à la déf. de Rouen (811) ; en 1418, confisqué comme rebelle (894); en 1420, éc. de Leon de Tournebœuf (974); en 1421, à la déf. du Mont St-M. (1024). La Pancarte, fidèle à sa coutume de prendre les J (Jehan) pour des L, le nomme << L. Pigace ››. - D'arg. à 3 huchets de g. posés en pat, 2-1, l'embouch. en bas.
  399. Le bâtard Pigache est indiqué par la Pancarte; les Listes le nomment correctement ou << le bâtard Pigau ›› (BLO) ou « Pigue » (PT).
  400. Jean Pignè (ou le Pigné), en 1424 archer à ch. au Mont St-Michel (1066). _ D'az. au peigne d'0r. (P. O., le Pígné, en Cotentin, 4).
  401. Fouquet du Merle dit Pirou, fils de Foulques du M., ch., s. de Pirou (704, 807) en 1424 archer à ch. Au Mont St-M. Il est appelé dans la montre « Fouquet Piron ›› (1066). « T. Pirou ›› est un des 20 noms ajoutés à la Pancarte ; l'F de Fouquet sur la Litre aura été pris pour un T. -- Pirou : De sin. à la bande coticée d'arg. Du Merle: V. ci-dessus, n° 323.
  402. Michel du Plessis, en 1421 éc. de Samson de St-Germain, servant sous Ie comte d'Aumale (1030). --Palé d'arg. et d`az. au chef de g.
  403. Pierre de Poilley, ch., en 1390 prisonnier en Angl. (P. de Courcy, Nob. de Bret., II, 405) ; en 1421, banneret sous 0l. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale au Mont (1037). - Parti d'arg. et d’az., au lion léop. De g., armé, lamp. et cour. d’or, broch. sur le tout.
  404. Pierre de Poilley, en 1421 éc. de Samson de St-Germain, servant sous Ie comte d`Aumale (1030).
  405. Richard de Pointel dit Jardin (Gardin, Cardin, diminutifs de Richard) en 1421 éc. d'0l. de Mauny, s. de Thiéville. La montre porte << Jardin de Painstole ›› (1037). - De... à l'aigle. (Sc. de 1211.)
  406. Thomas Poisson (Dom), en 1420 moine de l'abb. du Mont St-M. (Luce, I, 222.) - De... à la croix: engr., cant. De 4 poissons, alias cant. aux 1-4 d’une fl.-de-lis, au 2-3 d’un poisson. (561).
  407. Robert de Pontauclemer, éc., s. du Quesnay, en 1418 confisqué comme rebeIle (891) ; en 1423 (Robert du Quesnoy), servant au Mont St-M. avec sa comp. de 19 autres éc. (1051) -- De g. au pont à 3 arches d`arg. et un lion d'or pass. en chef. (N., 338, et Pr., 298).
  408. Jean de Pontbriand, éc., en 1418 (Johan Pomrient) confisqué comme rebelle (Ant. norm., XXIII, A.Charma, Dons faits par henri V, p. 4); en 1421, éc. De Ric. de Bretagne (1038); en 1427, h. d’armes au Mont, pris par les Anglais au combat de la Gueintre (1124); en 1424, h. d'a. au Mont, pris et rançonné par les Anglais de Tombelaine (1216). - D'az. au pont de 3 arches d'arg., maç. De sable.
  409. Jean de Pontfol, en 1415 éc. de G. Barbey (801.) La Pancarte, comme d'ordinaire mettant un L où il avait un J (Jehan), le nomme «  L. de Pont Foul » ; les Listes, L. ou J. de Pontfoul, Pontfoal, Pontfoult, Pontefoul, Pontfol. Vainement Henri V en 1421 lui avait rendu ses biens. (Ant. norm., XXIII, n° 1067). -- De g. à la croíx, ancrée d’arg. (691.)
  410. Guillaume Porcas, en 1411 l'un des notables du Mont St-M. (V. ci-dessus, n° 3).
  411. Richard du Praël, éc., en 1411 vicomte d'Avranches au Mont (Luce, Guerre de cent ans, II, 236, 270). Il était encore vic. d'Av. en 1458. (P. 0., du Praël, 3.) - D'az.. au chevron de sa. acc. de 8 trèfles de sin. (P. 0, 1.)
  412. Robert des Préaux, en 1436 clerc, tabellion de la vic. d'Avranches au Mont St-M. (1219); en 1441, avocat du Roi au Mont. (Luce, Guerre de cent ans, II, 271).-- D'az. au lion d’or, armé, lamp. et cour. de g.
  413. Guillaume le Prestrel, en 1415 éc. de Jamet Sébille (792); en 1423, chef de l’artillerie du Mont St-M. (1054) ; en 1141, h. d'armes au Mont (Luce, Guerre de cent ans, II, 271). La Pancarte le nomme << G. de Prestel ››; les Listes, de même ou G. le Prestel, Pretel, Frestel. -- De. au. chevron acc. de 3 roses (747), aliàs 3 chevrons acc. de même. (P. 0., le Prestrel).
  414. Pierre de Prestreval, en 1416 éc. du s. de la Fare (878) ; en 1421, éc. d'0l. de Mauny~Thiéville, lieut. du comte d’Aumale (1029, 1037). - D'or à la bande de g. chargé de 3 besants d'arg. (P. 0., Prestreval).
  415. Jean le Preux, dit Jehannin, d'abord abulleté, puis servant au Mont; en 1433, fait prisonnier par les Anglais d'avranches : << ung traittre brigan nommé J. le Peu., de la garnison du Mont St-Michel›› (1192).
  416. Lucas le Preux, en 1421 éc. de P. le Beauvoisien, servant sous le comte d`AumaIe (1031). - D'az. au bras de carn. sortant d'un nuage d'arg. mouvant du flanc sen. de l’écu, le bras tenant droite une épée de même. (P. 0., le Preux, 10.)
  417. Raoul le Prevost, en 1425 brígand « ès bois estans près du Mont St- M. ›› (1090) -- D'az. au lion d`arg., armé et lamp. de g., soutenant une hache d'or.
  418. Guillaume Priour, en 1421 archer de J. de Tournemine (1035); en 1424 (G. Prieux), archer à ch. au Mont St-M. (1066).
  419. Raoul Priour (Dom) ou Prious, moine de l'abb. du Mont St-M., prieur de St-Victeur du Mans, « fit faire en 1427 l'ange doré soutenant 2 épines de la Couronne du Sauveur données par Charles VI ››. (Luce, II, 31, n°4.)
  420. Yves Priour, un des plus intrépides défenseurs du Mont, dont il commande de 1425 à 1433 la victorieuse flottille (1198); en 1441, bourgeois du Mont St-M., dont il contribua grandement à compléter les fortif. (1239). La Pancarte le nomme « Yves Prioux Vague de mer ›› ; les Listes, de même ou Y. Prieur, Priour, le Prieur, la plupart en ajoutant le surnom de Vague de mer; seul D. Thomas le Roy fait d’ »Yves P. ›› et de « Vague de mer » deux noms distincts. V. ci-après N°504, Vaussemer. On le trouve nommé aussi << Y. de Prieux vague de mer ›› (C.), et << Y. Priour de Vaguedemer ›› (BA). » Le prénom d”Yves semble indiquer une origine bretonne, ›› dit S. Luce (II, 31, n°4); sans y contredire, il convient de rappeler que ce prénom était fréquent au Mont depuis que Charles de Blois, en 1363, y avait apporté de Rennes, « nuds pieds, une coste de St Yves, prestre et protecteur et advocat des pauvres. ›› (Hist. abrégée du Mont St-M., par un Rel. Bénéd. de la Congrég. de St-Maur. Paris, 1668, in-12, p.74.)—De g. à la fasce acc. de 3 coquilles rangées en chef et d'un trèfle en pointe, le tout d'arg.
  421. Jean, sire de Prulay, dit Taupin, ch., en 1420 et 1421 bach. servant sous le comte d'Aumale (1010, 1039). – D’arg. ci 3 lions pass. de sin. (N, 448), aliàs d'arg. à 2 léop. de sin. (P. 0., Preullay, 2), arm. et lamp. De g., l’un sur l’autre. (Rietstap.)
  422. André du Puis, qu'on peut croire p.-fils d`André, du Puis, en 1356 éc. de J. de Mons (P. 0., Mons, 7), et en 1360 pardonné d'avoir servi le roi de Navarre (297), est nommé dans la Pancarte « André du Pys, suivant la prononciation normande. (P. 0., le Hallé, 3; acte de 1390 : «... la corde du pis du chastel de Baieux pour traire l’eau ››.) Les Listes le nomment de même ou << André de la Haye du Puis ›› ou « du Puits ››. -- De... à la fasce ondée, acc. d’une étoile en chef et d’une branche de fougère en p. (Sc. de C. du Puis, valet de ch. de Ph. de Navarre en 1384. P. 0., doss. 54752, du Puis, 17).
  423. Perrin du Puis, en 1410 bourgeois du Mont St-M. et y tenant une hôtellerie, fut du complot contre L. d'Estouleville en faveur du comte de Dunois. (Luce, Guerre de cent ans, II, 269. - V. ci-dessus, N° 4-5, et Pr., 1240). << Perrin du Puis ››, en 1430, fut fait pris. par les Anglais au combat de St-Denis (1164). << Perrin du Pix ››, en 1475, était archer de J. d`Estouteville. (Clair. 236, p. 225).
  424. André Quatrans, en 1421 éc. de J. de Freville, servant sous le comte d'Aumale (1032).
  425. Louis de Quintin, ch., en 1418 confisqué comme rebelle (893); un des noms ajoutés a la Pancarte. Les Listes le nomment le sire de Quintin, le sieur de Quentin ou de St-Quentin, mais ce dernier nom n'apparaît qu`en 1485 à la défense du Mont (1401). -- D'arg. au chef de gueules.
  426. Thomelin Rabay ou Rabet, en 1421 éc. servant au Mont (1025, 1037). - De... à la croix ancrée. (623).
  427. Jean Raguenel, vicomte de la Bellière (en Bretagne), en 1428 venait au secours du Mont lorsqu'il fut fait prisonnier au combat de la Gueintre (1135). J'avais pensé d'abord, d’après P. de Courcy (Nob. de Bret., III, 18), que ce vicomte de la B. était un Botherel ; or, ce ne fut pas en 1451 mais plus d'un siecle avant que les Raguenel eurent par mariage la vic. de la B., qui ne sortit qu'en 1462 de leur maison. (P. 0., Raguenel, 7). -- Écart., aux 1-4, contre-écart. d'arg. et de sa., au lambet de l’un en l’autre (Raguenel) ; aux 2-3, d'or au chef dentelé de sa. (la Bellière).
  428. Thomin le Rebrayé, en 1448 h. d'armes au Mont, tué dans une rixe par un h. d'armes du maréchal de Lohéac. (Luce, II, 216). 
  429. Martin Regnault * est indiqué par F. comme servant au Mont en 1425, mais le doc. qu`il cite en preuve contredit l’assertion. (V. ci-dessus, num. 147).
  430. R. de Regnier est dans la Pancarte; les Listes le nomment de même ou R. de Régnières, R. de Regnier, et GB « Raoul de Regviers ››.Il se peut en effet que Régníer soit une mauvaise lecture de Regviers, forme archaïque du vieux et illustre nom de Reviers et que ce Défenseur du Mont fût Robert de Reviers, dit Binet (abrév. de Robinet), en 1409 arbal. au châtel de Caen (713) ; mais comme il y avait en Cotentin des Régnier, trouvés nobles en 1463 par Monfault (1519), le doute est possible.-- D'az; à 2 béquilles d'0r posées en sautoir, cant. en chef d'une étoile d’0r, en flancs deux besants de même, et en p. d’un croissant d'arg.
  431. Robert Reinel, éc., en 1421 servant au Mont St-Michel. (1006).
  432. Jean de Reviers, éc., en 1421 servant au Mont (1025, 1020). -- D`arg. à 6 losanges de g., 3-2-1. Dev: Candore et ardore.
  433. Charles de la Roche, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556).
  434. Pierre de la Roche, en 1421 archer à ch. d'OI. de Mauny-Thieville, lieut. du comte d'Aumale (1037) ;en 1424, éc. de R. de Montauban (1537). -- De... à la fasce chargé de 5 bes. ou tourt. (Caen, 1415; sc. de Mondon de la R., éc. P. 0., La Roche, 51).
  435. Jean Rogues (Soit bien avant le Rogue One de Star Wars :-)…) , en 1451 h. d'armes de l'0rd. du Mont St-M. (1283. V. ci-dessus n°19.) – D’arg. à la croix de g., cant. de 4 aigles de sa.
  436. Gilles de Romílley, en 1421 éc. de Samson de St-Germain, servant sous le comte d`Aumale (1030). -- D'az. à. 2 léop. D’or, arm., lamp. et cour. de g., l’un. Sur l’autre.
  437. Jean de la Rouaudière, éc. De même (1030). -- De g. au lion léop. (P. O., La Rouaudière, 3).
  438. Geoffroy Roussel, en 1421 archer à ch. d'Ol de Mauny-Thiéville (1037). -- Palé d'0r et d’az., au chef de g. chargé de 3 merlettes d’arg.
  439. Olivier Rouxel, éc., en 1415 à la déf. De Rouen (836) ; en 1421, à la déf. du Mont (1024). -- D'arg. á 3 coqs de g., becq. et crétés d'0r.
  440. Robert Rouxel, éc., en 1421 à la déf. Du Mont (1024, 1027). La Pancarte le nomme <<R. Roussel ››.
  441. Jean de Rouvencestre *, éc. Un des 20 noms ajoutés à la Pancarte. Je crois que la Litre portait un Jehan de Rouve... ››, la fin du nom étant fruste, et qu'il y avait originellement << Jehan de Roucerou›› (Cf. 1010) ; toutefois comme on trouve on 1419 Joan de Rouvencestre, à qui Henri V octroie délai d`aveu, ce qui implique absence ou froideur, Ie doute est possible. - D`0r au chef de g. chargé de 2 aiglettes épl. D’arg.
  442. Guillaume de Méheudin *, ch., s. de Rouvrou, appelé << G. de Rouverou ››; on 1415, bach. sous Gir. de Tournebu (799) ; en 1418, robelle et confisqué (891) ; mort avant le 3 av. 1419. (Ant. Norm., XXIII, N° 334.) – D’herm. au chef de g. chargé de 3 sixtefeuilles (BE. 568), aIiàs 3 molettes d'or. (P. 0., Méheudin, 5, 9).
  443. Jean du Mèheudin, ch., s. de Rouvrou ; en 1420, bach. sous le comte d'AumaIe (1010).
  444. Jean le Royníer, en 1421 éc. De de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556).
  445. Etienne du Rufflay, éc., en 1421 servant au Mont (1025). --De... 3 molettes. (Sc. De 1418. Pr., 902.) D`arg. au chevron de g. acc. de 3 quintef. De même.(Rielstap.)
  446. Colin Sachin, en 1420 et 1421 éc. du comte d'Aumale (1010, 1039, 1540). En 1415, pendant  la déf. De Rouen, J. Sachin était greffier du bailliage. (P. 0., Vaterée, 2.) - De... à. la bande de... * (232, 1499).
  447. Olivier de Saint-Aubin, en 1420 éc. Du baron de Coulonces (995). - De sa. à 2 lions affr. d'arg. lamp. de g. (P. 0., St-Aubin, 87).
  448. Ferrand de Saint-Germain, éc., en 1415 à la déf. de la basse-Norm. (764, 790) ; en 1421, éc. d'0l. de Mauny-Thiéville (1029). Les sgrs de St-Germain-le-Vicomte étaient un ramage de Tilly, dont ils gardèrent les armes, avec brisure. (Harcourt, I, 796). – D’or á la fl.-de-lis de g., brisè d'une cotíce d’az. broch.
  449. Gilles de Saint-Germain, en 1421 éc. De Samson de St-Germain, servant sous le comte d'Aumale (1030), puis d'0l. de Mauny-ThiéviIle (1037). La Pancarte le nomme « G. de Saint-Germain ››. -- De g. au chevron d'arg. acc. de 3 besants de même. Dev : Deo, Encclesiae et Regi obediens et fulelis. (P. 0., Vassy, 145).
  450. Jean de Saint-Germain, éc., confisqué comme rebelle (1179) ; en 1421 éc. de Samson de St-G., servant sous le comte d'Aumale (1030).
  451. Samson de Saint-Germain, on 1411 éc. Du sire d’Ivay (725) ; en 1418, confisqué comme rebelle (894) en 1421, chef de 18 éc. servant sous Ol. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d’Aumale (1030). La Pancarte le nomme « S. de Sainct-Germain ».
  452. Jean de Sainte-Marie, S. d’Équilly, en 1415 à la defense de Rouen (808) ; en 1420, confisqué (Luce, I, 111) ; en 1421 et 1424, à la déf. du Mont (1024, 1027, 1060) ; très probabl. tué à Verneuil. Dans les montres passées au Mont, il est nommé « J. de Ste-Marie, J. d'Esquielle, le sgr d`Esquiley ›› ; dans la Pancarte, « L. d’Esquilly ››. -- D`arg. à. 2 fasces d`az. acc. de 6 merlettes de sa., 3-2-1.
  453. Laurent Samson, éc. d'une famille alliée aux s. de Longues (1200, 1350) ; en 1417 à la déf. du Mont, puis confisqué (1370). --d`az,. à 3 épervíers d`or.
  454. Jean de Sasseville, en 1421 el 1424 éc. Du comte d'Aumale (1030, 1063).
  455. Guillaume du Saussay, on 1415 éc. de Ren. du Hommet (796) ; en 1418, confisqué comme rebelle (Ant-norm., XXIII, A. Charma, Dons. p. 3) ; en 1421, ch. bach. sous 0l. de Mauny-Thiéville (1037) ; en 1425, servant avec 19 éc. sous B. de Montauban, ban. (1102) ; « est allé de vie à trespassement en l’obéissance du Roy nostre sire ›› (P. O., du Saussay, 40). - D`herm. au sautoir de g. (N, 435), cant. De 4 coquilles de même (PN, 447).
  456. Jean du Saussay, éc., s. du Saussay (541) ; en 1423 et 1424, servant an Mont où il commande un certain nombre de ch. et d'éc. (1051, 1064, 1066).
  457. Jean Savouret ou Savouré, en 1420 éc. De Jacq. de Montenay, ban. (1004) ; Ie même que << J. Taburet ››, en 1421 archer a ch. d'Ol. de Mauny-Thiéville (1037), et que « J. Fabvert ››, indiqué par F. comme étant en 1421 à la déf. du Mont. - De sa. à la bande vidée d'or. *
  458. Louis de Segrie, en 1420 et 1421 éc. Du comte d'Aumale (1010, 1039) ; en 1434, récompensé par Charles VII d`un don de 100 liv. tourn. (1434), en 1445, éc., gouverneur général des finances du duc de Bourbonnais et d'Auvergne (P. O., Segrie, 6). _ D'az. à 3 besants (Il›id., 2-4, sceaux de 1364 à 1374). Rietstap dit : d’arg. à la croix engr. de sa. ; mais c`est une erreur de Sainte-Marthe, relevée par Ch. d'Hozier, qui se trompe ensuite lui-même en attribuant aux Segrie: d`as.à.3 étoiles d'or.
  459. André de Semilly, en 1429 H. d'armes au Mont, fait prisonnier et rançonne par les Anglais (1162). -- De g. à l'écusson d'arg., acc. de 6 fermaux d'or en orle (N, 415), alias 6 merletles d`arg. (Rietstap), ou 6 roses (497. -- Sc. de 1385).
  460. Guillaume de Semilly, en 1418 éc. de G. de Montenay, ban. (798), puis d'0l. de Colombières à la def. de Rouen (847). La Pancarte le nomme « G. de Semilly ››.
  461. Robert de Semilly, en 1424 éc. du comte d'Aumale (1063). La Pancarte le nomme « R. de Semilly ››.
  462. Simon de Semilly, éc., en 1423 à la def. du Mont, où il commandait 19 éc. (1051).
  463. Robert de Sénédavy *, éc. breton, indiqué par F. comme servant au Mont en 1425, mais le doc. qu'il cite contredit l’assertion (1377. - V. ci-dessus, n° 147). Peut-etre serait-ce justice que d'inscrire Olivier de Sénédavy, éc. qui au témoignage de Charles VII en 1451, l'avait << grandement servy ›› en ses guerres (1279).
  464. Robert Servain, dit Robinet, de 1420 à 1424 éc. du comte d'Aumale (1010, 1039, et 1063 où il est nommé par erreur II. Servain). – D’arg. à la bande d’az. et billeté de même (N, 498) ; alias de g. à la bande de vair et 6 coquilles d’or en orle (406. -- Baluze, LIX, 10 verso., dit 7 coq., 4-3).
  465. Guillaume de Sillans, éc., en 1415 à la déf. de Rouen (841); en 1421, éc. d'0l. de Mauny-Thiéville (1037). -- D'arg. au sautoir engr. de g. (840), aliàs au sautoir bretessé de g. chargé de 5 besants d’or. (Rielstap).
  466. Jean de Soisy, éc., en 1424 fit montre, au Mont (1064). Il est nommé << J. de Sezy; ››, qui, avec Sesy (Sc. XII, 134), est une des formes anciennes de Soisy. Sceau de .< J. de Soisy, maistre des artilleries du Roy ›› en 1404: De... au sautoir cant. de 4 lions (P. 0., Soisy, 21).
  467. Guillaume Sonet, ou Sounet, en 1421 éc. De P. le Beauvoisien, servant sous le comte d'AumaIe (1031). De g. á 3 grelots d’or.
  468. Soquet de Soquence, de 1420 à 1424 éc. Du comte d`Aumale (1010, 1037, 1063). -- De... billeté de..., au lion de... (540).
  469. Alain de Sottevast, en 1421 éc. d`0l. de Mauny-ThiévilIe, lieut. du comte d'Aumale (1037).
  470. Guillaume de Sottevast, éc., en 1421 servant au Mont St-M. (1025).
  471. Thomas de Sottevast, en 1421 archer à ch. d`0l. de Mauny-Thiéville (1037).
  472. Perrin le Sueur, en 1424 archer à ch. Au Mont St.-M. (1066). -- De sa. à 3 fasces d'arg., aliàs d'arg. in 3 f. de g.
  473. Jean Suhart., éc., en 1415 à la déf. de Rouen (847); en 1418 confisqué (892.); en 1424, à la déf. Du Mont (1066). Il est nommé dans la montre « J. Sachart ››, mauvaise lecture de Sushart ou Suchart, formes anc. de Suhart. (Rog. Sushart, en 1365 éc. de G. du Merle. P. 0., du M., 15'. - Voy. LÉ, à l’index du t;. I, V0 Suchart). - D'0r à la croix de g. (N, 391).
  474. Guillaume de Tallevende éc., en 1415 à la déf. de Rouen (839) ; en 1420, éc. du baron de Coulonces (995).
  475. Tanel, en 1421 archer à ch. d'Ol. de Mauny-Thiéville. C’est ainsi que j’identifie le « Nel » de la Pancarte, que les Listes appellent de même ou Néel, nom d'une famille bas-norm. qui servit l'Anglais. Toutefois Nel, étant trés certainement la fin d'un nom dont le commencement élait fruste, pouvait être la finale de Paynel, Gastinel, Fournel, Reinel, tous noms représentés à la défense du Mont.-- D`arg. à 3 aigles de sa. (1454).
  476. Guillaume le Tellier, en 1451 lieut. d'armes de l'0rd. du Mont St-M. (1283. V. ci-dessus n°19); en 1464, ch. (P. 0., le Tellier, en Norm., 39). D’arg. à la croix de g., cant. de 4 lions de même.
  477. Dom Raoul le Tellier, en 1420 moine de l’abb. du Mont St-M. (Luce, I, 222).
  478. Raoul Tesson, ch. ; en 1415, bach. à la garde de St-Malo (756) ; en 1422, reçut d`Henri V les biens de son feu frère J. Tesson, ch., un des défenseurs de St-Lô en 1418 (Luce, I, 89, n°3); en déc. 1432, rejoint le duc d'Alençon, le suit devant St-Lô, puis va servir au Mont St-M. (1198)--Fascé d`Herm. Et de sin., diapré d’or. Dev : Fidelitas, honos, virtus.
  479. Julien le Texier, en 1420 archer à ch. Du comte d`Aumale (1010). -- D`az. au lion pass. d`0r. (P. 0., le Texier, 7).
  480. Henri Thézart, éc., en 1424 servant au Mont 1065); peut être le même que le suivant.
  481. Hervé Thézart, éc., en 1421 servant au Mont, (1024, 1027); ce qui contredit l’assertion qu'il mourut en 1417 (P. O., Tezard, G); ce fut sans doute en 1427, au combat de la Gueindre. La Pancarte le nomme « H. Thesart ››.,-D’or à la fasce de sa., alias d’az.
  482. Jean Thierry, ou Thiéry, éc., en 1421 servant au Mont (1025) ; jusqu`en 1453 ne cessa de combattre pour la cause française, fut fait prisonnier, rançonné, et se ruine au service de la patrie (1314). – De sin. au lévrier pass. d'or, acc. de 3 besants de même, chargés chacun d'une molette de g.
  483. Catherine de Thiéville, femme d'Ol. De Mauny, sire de Torigny, était au Mont quand son epoux y mourut. En 1437, elle fonda en l'abb., où il etait enterré, 2 messes par semaine et un obít pour le repos de l’âme de son mari. (R., I, 373. - Luce, 1, 107). Elle n'avait pas quitté le Mont en 1448 (Pr, 1266), sans doute voulant y mourir aussi. -~ D'arg. à 2 bandes de g. acc. de 8 coquilles de même, 3-2-3.
  484. Richard Tibout, dit Cardin, en 1420 archer à ch. du comte d'Aumale (1010). Dans la montre il est fautivement appelé Cíbout. – D’arg. à la. fl.-de-lis de g., acc. en chef de 2 roses de même. (P. 0., Thibout, 11).
  485. Fralin de Tilly*, éc., est mentionné par des Listes, sous cette forme, << le Sr de Tilly ››. Elles peuvent avoir raison ; Fralin de T. en 1415 était à la garde de Valognes (765), et en 1418 fut confisqué par Henri V comme rebelle (892). - D`or à la fl.-de-lis de g. Dev : Nostro sanguine tinctum. (V. ci-dessus n°448).
  486. Le bâtard de Torigni, en 1416 éc. d'Ant. du Perle, à la garde de Paris (882); en 1421 éc. d'0l. de Mauny-Thiéville (1029). La Pancarte le nomme « le bastard de Thorigni ››. --D’az à la croix de g., à la barre de...Dev : Brevior at clarior.
  487. Coudre de Torigní. Je crois qu'il faut lire ainsi << Coudre de Tosigné ››, en 1421 archer à ch. D’0l. de Mauny-Thiéville (1037). Coudre est le nom d'une famille norm. dont suivent les armoiries. Peut-être est-ce le même que le précédent. – D’arg. à l’aigle épl. de sa., becq., membr. lang. et cour. d’or.
  488. Jean de la Touche, en 1421 éc. de G. de Gully, ch. (1556). - D'arg. à la bande de sa.
  489. Le bâtard de Tournehœuf, en 1420 éc. de J. de Loucelles (977). La Pancarte le nomme << le bastard de Crombœuf; les Listes, de même ou << le B. C. de Crombeuf, le baron de Croubeuf ››. -- D'az. à 3 têtes de bœuf d'or. (Cf. Pr., 974, et l’lndex des Pr., à Cournebeuf).
  490. Jean de Tournebu, en 1424 éc. du comte d'AumaIe (1063). – D’az. à la bande d’or.
  491. Louis de Tournebu, éc., en 1418 frappé de confisc. par Henri V (Ant. worm., XXIII, A. Charma, Dons, p.5) ; en 1420, éc. de P. de Billebaut en Anjou (Sc., CXIII, 86), puis à la déf. du Mont St-M. (Luce, I, 222) ; en 1421, éc. du comte d`AumaIe (1039). La Pancarte ne porte que cette mention : « Tournebu›› ; les Listes le nomment << S. de Tournebu ›› ou» << Tournebus ››.
  492. Jean de Tournemine, sire de la Hunaudaye; en 1410, éc. au service du Roi sous les comtes d'Alençon et de Richemont (P. 0., Tournem., 3); en 1421, éc. banneret (1035. «V. ci-dessus, p. XC); en 1427, tué au combat de la Gueintre (1135). (C’est un des noms ajoutés, et justement, comme on voit. - Ecart. d’or et d'az; Dev : Aultre n'auray.
  493. Jean de Tournemine *, éc. La Pancarte ne le mentionne pas ; les Listes indiquent un Pierre de T., dont je n'ai trouvé trace. Ce ne peut être P. de Tournemine, s. de Ia Hunaudaye, mort avant 1411. On peut admettre qu'iI s'agit de Jean de T., éc., en 1411 au service du duc d'0rléans (P. O., Tournem., 2); en 1416 éc. De Tanneguy du Châtel (874); en 1418, à l'0st de Bourges (908); en 1419, éc. de Ch. De Mauny (936). -- De... à 3 aigles. (Son sceau en 1411. P. 0., 2, 6, 7.)
  494. Jean Touroulde, en 1420 archer à ch. Du baron de Coulonces (995.) - De... à la bande acc. d'une rose en chef et d’une étoile en p. (Sc. de 1435. - P. 0., Theroude, 2). - D'arg. à 3 roses de g., à la barre d'az. chargé d`une étoile d`arg. et broch. sur le tout.
  495. Colin de Trémont., en 1421 éc de P. le Beauvoisien, servant sous le comte d`Aumale (1031). _ De sa. à 3 cygnes d'arg.
  496. Guillaume du Val, en 1421 éc. de J. de Fréville, servant sous le comte d'AumaIe (1032).
  497. Jean du Val, en 1415 éc. de Colibeaux de Criquebeuf, à la déf. de Rouen (854) ; en 1421 éc., de J. de Fréville, servant sous le comte d'Aumale (1032).
  498. Thomas du Val, en 1415 éc. De J. de la Haye, s. d'Eroudeville (845) ; en 1421, servant au Mont (1027). – Burelé de 10 pièces. (Sc. de Th. du Val en 1385. Pr., 520.)
  499. Jean Vallée, dit Janiquel., en 1441 l'un des notables du Mont St-M. (1239. -- V. ci-dessus N°3).
  500. Jean Valognes, en 1420 archer à ch. du comte d’Aumale (1010).
  501. Guillaume de Varès ou Varais, en 1420 éc. Du comte d'Aumale (1010). - Écart., aux. 1-4, une bande; 2-3, vairé (239).
  502. Richard de Vassy, ch., en 1421 bach. servant sous Ol. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale (1037). -- D'arg. à 3 tourteaux de sa.
  503. Bernard de Vatonne, en 1421 éc. de G. de Cully, ch., servant sous le comte d'Aumale (1556).
  504. Pierre de Vaussemer ou Valsemer, gendre de Martin, roi d'Yvetot (1532); en 1421, éc. de P. le Beauvoisien, servant sous le comte d'Aumale. (1031. -V. ci-dessus, N°420). -- De... à 2 pals (1352).
  505. Guillaume de Vaussey *, s. de Savigny, et ses Fils, dont l’aîné aurait été tué à la déf. du Mont (1555). Je n`ai pas rencontré ce nom dans les montres; il n’y a de certain que la mort, au Mont, de P. Michel (1407), p.-fils de G. de Vaussey.
  506. Jean de Vaux, ch. bach., en 1424 servant au Mont (1065). -- D'Herm. au chef denché de g. (N, 460.)
  507. Robert de Ver, éc. c’est un des 20 noms ajoutés aprés coup, non sans raison. Robert de Ver, en 1418 frappé de confísc. par Henri V (891), en 1424 servait au Mont St-M. (1066). - De... au chef ch. de 2 roses (506), aliàs 2 molettes. (Sc. de R. de. Ver en 1382. P. 0., Ver, en Norm., 18).
  508. Guillaume de Verdun, éc., en 1418 frappé de confisc. comme rebelle (894, 971). La Pancarte le nomme « De Verdun ››, sans prénom, - D'arg. fretté de sa. (Un des rares écus encore visibles en 1630. Mon. des abb., 222.) -- D'or frétté de sa. (N, 310.--V. ci-dessus p. LXXXIII.)
  509. Jacques du Vergier, en 1421 éc. du comte d'Aumale (1063). - De g. à 2 bandes de vair (1524).
  510. Guillaume le Viconte, en 1421 éc. De J. de Tournemine (1035), puis de Ric. de Bretagne (1038). La Pancarte le nomme << G. le Vicente ››; les Listes, de même; G B, « Girard le V. ›› - D`az. à 3 coquilles d'or sans oreilles. Dev : Aeternae. rerum vires.
  511. Pierre de Viette, éc., en 1415 à la def. de Rouen (816). La Pancarte le nomme « P. de <Viette ››. –D’arg. à la bande d’az. acc. de 6 tourteaux de g. en orle.
  512. Jean de Vieux, éc., en 1424 servant au Mont (1066) ; fils de J. de V., ch., en 1415 bach. sous 0l. de Mauny-Thorigny (785), en 1418 confisqué comme rebelle (802), et qui dut mourir au Mont St-M. où son fils vint prendre sa place. La Panoarte le nomme « De Veyx ››. -- Burelé d`arg. et d’az.. à l’aígle de g. broch. sur le tout.
  513. Renaud de Vignemarie, en 1421 éc. De J. de Freville, servant sous le comte d`Aumale (1032).
  514. Jean de Villaine, éc., mort vers 1435 à la déf. du Mont (1107). – Gironné d'arg. et de sa. de 6 p. (N, 333), ou mieux 8 pièces (Sc. de 1372 et 1415. Pr., 382, 718, 812). -- De sa. fretté d`arg. au chef de méme, chargé d'un lion naissant de g. (Communiqué par Mr S. Michel de Monthuchon.)
  515. Hellet de Villiers, on 1420 éc. du comte d'Aumale (1010). --Fascé d'arg. et d'az. de G p. (P. 0., Vassy, 145.)
  516. Robert de Villiers, en 1421 éc. du comte d'Aumale (1063). V. ci-dessus, N° 85.
  517. Nicolas de Voisines, secr. de Charles VII, en 1425 ravitailla plusieurs fois le Mont (1127). -- D`0r à la croix: engr. de g. cant. de 4 lévriers pass. de même (1215); aliàs -4 canettes d’az. becq. et membr. De g. (Rietstap.)
  518. Jean des Wis, éc., en 1421 l'un des plus notables Défenseurs (1021); en 1424, avait sous ses ordres, au Mont, Ol. de Mauny-Thiéville et Nic. Paynel bannerets (1064, 1005); mort probablt à Verneuil. -- Bandé de 6 p. * (233).
  519. Guillaume Yon, en 1420 éc. de Jac. De Montenay, ban. (1004) ; en 1421 éc. de P. le Beauvoisíen, servant sous le comte d'Aumale (1031). - D`or à la bande d'az., et un lion de g. en chef.
  520. Denis Yvon en 1421, écuyer d'Ol. de Mauny-Thiéville, lieut. du comte d'Aumale (1037). 

Références[modifier | modifier le code]

  1. M. L'Abbé Desroches, Annales civiles, militaires et généalogiques du pays d'Avranches, Caen, A.Hardel,
  2. Oscar de Poli (1838-1908) Les Défenseurs du Mont-Saint-Michel (1417-1450), 1895.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Fulgence Girard, Histoire géologique, archéologique et pittoresque de Mont Saint-Michel, Avranches, E. Tostain, 1843, p. 371-3. [lire en ligne]
  • Notice sur Le Mont Saint-Michel et le Mont Tombelène par Jacques-François Boudent-Godelinière. Avranches, E. Tostain, 1842, [lire en ligne]
  • Oscar de Poli, Les Défenseurs du Mont-Saint-Michel (1417-1450) , par le Vte Oscar de Poli,..., Paris, conseil héraldique de France, , 434 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]