Liste des comtes de Carcassonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Languedoc-Roussillon image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant le Languedoc-Roussillon et le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les comtes de Carcassonne ont dirigé le comté de Carcassonne de 800 à 1100.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Bello, comte de Carcassonne, avant 812

Gisclafred († 821), comte de Carcassonne, fils du précédent.

821-837 : Olibia Ier († 837), comte de Carcassonne, frère du précédent.

837-879 : Olibia II († 879), comte de Carcassonne, fils du précédent.

879-908 : Bencio († 908), comte de Carcassonne, fils du précédent.

908-933 : Acfred († 933), comte de Carcassonne, frère du précédent.

933-957 : Arnaud de Comminges († 957), comte de Carcassonne, frère de Roger Ier, comte de Comminges.

mariée à Arsinde de Carcassonne, fille d'Acfred.

957-1012 : Roger Ier le Vieux († 1012), comte de Carcassonne, fils des précédents

1012-1060 : Pierre Raymond († 1060), comte de Carcassonne, petit-fils du précédent, fils de Raymond Roger de Carcassonne († 1011), comte associé de Carcassonne et de Garsinde, vicomtesse de Béziers

marié à Rangarde, fille de Bernard Ier, comte de la Marche

1060-1067 : Roger III († 1067), comte de Carcassonne, fils du précédent

Après sa mort, le comte de Barcelone achète Carcassonne (4000 mancus d'or), mais le vicomte Raymond-Bernard Trencavel, marié à Ermengarde de Carcassonne, sœur de Roger III, finit par prendre le pouvoir dans la ville. Après plusieurs guerres, le comte de Barcelone doit l'accepter.

De fait, le comte de Barcelone prend le titre de comte de Carcassonne, tandis que les Trencavel deviennent vicomtes de Carcassonne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Foundation for Medieval Genealogy :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hélène Débax, « Les comtés de Carcassonne et de Razès et leurs marges (IXe-XIIe siècle) », dans Marie-Christine Bailly-Maître et Marie-Elise Gardel, éd. La pierre, le métal, l'eau et le bois : économie castrale en territoire audois (XIe-XIV siècle), Société d'études scientifiques de l'Aude, 2007, p. 16-28. [lire en ligne]
  • Hélène Débax et Franck Pontiès, « Saint-Hilaire, saint Saturnin et Roger : Un réseau guilhelmide dans le comté de Carcassonne au Xe siècle », dans Laurent Macé, éd., Entre histoire et épopée : Les Guillaume d'Orange (IXe-XIIIe siècle), CNRS-Université Toulouse II-Le Mirail, 2006, p. 117-133. [lire en ligne]