Liste des comtes d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les comtes d'Amiens dominaient l'Amiénois. Le comté d'Amiens exista de la fin du IXe siècle à 1185, date à laquelle, il fut rétrocédé au roi Philippe Auguste par Adélaïde de Vermandois

Comtes carolingiens[modifier | modifier le code]

  • Sigebert (613), comte de Ponthieu
  • Thierry Ier (640), comte de Ponthieu, fils du précédent
  • Marie ép. Walmar, comte de Boulogne et de Ternois (656-688), fils des précédents
  • Thierry II, comte de Ponthieu (730-734), fils du précédent
  •  ? ép. Walbert VIII (+ 762), fils du précédent, comte de Lommois puis de Ponthieu
  • Gauzbert Ier, premier comte d’Amiens (cité 838), fils des précédents
  • Ingelwin (~850), fils du précédent, comte d’Amiens
  • Béranger Ier, frère cadet du précédent, comte d’Amiens (856-857)
  • Béranger II, fils du précédent, comte d’Amiens (890)
  • Francon, fils du précédent, évêque d'Amiens
  • Hildegarde d’Amiens (+ 926), sœur cadette du précédent, épousa de Raoul Ier de Gouy, comte de Bourges, d’Amiens, de Vexin, de Valois et d’Ostrevent[1]

Maison de Valois-Vexin-Amiens[modifier | modifier le code]

avant 895-919 : Ermenfroi d'Amiens, frère cadet d'Hildegarde d'Amiens; comte d'Amiens, de Vexin et de Valois

915-926 : Raoul Ier d'Ostrevent († 926), comte d'Amiens, de Vexin et de Valois

marié à Hildegarde, probablement fille d'Ermenfroi

926-941 : Raoul II de Vexin, comte d'Amiens, de Vexin et de Valois, fils du précédent

marié à Lietgearde

941-944 : Eudes de Vermandois, comte d'Amiens par usurpation, fils d'Herbert II de Vermandois, chassé en 944

944-945 : Herluin de Montreuil († 945), comte de Montreuil

945- après 992 : Gautier Ier de Vexin, comte d'Amiens, de Vexin et de Valois, probablement frère de Raoul II

marié à Adèle, probablement fille de Foulque II d'Anjou

avant 998- après 1017 : Gautier II de Vexin dit Gautier le Blanc, comte d'Amiens, de Vexin et de Valois, fils du précédent

marié à Adèle

avant 1024-1035 : Dreux de Vexin, comte d'Amiens et de Vexin, fils du précédent

marié à Godgifu, fille d'Æthelred II de Wessex. Dreux de Vexin (990-1000, mort le 2 juillet 1035) hérita de son père le comté d'Amiens, tandis que son frère Raoul III de Vexin héritait des comtés de Valois et de Vexin.

1035-1063 : Gautier III, fils du précédent; comte d'Amiens, de Vexin et du Maine;

marié à Biota du Maine. Gautier III mourut sans postérité, le comté d'Amiens revint à son oncle, Raoul IV de Vexin encore nommé Raoul III de Valois ou Raoul de Crépy.

1063-1074 : Raoul IV, comte de Valois, puis de Vexin et d'Amiens, cousin du précédent, fils de Raoul III (comte de Valois, fils de Gautier II) et d'Alix

marié en premières noces à Adèle de Boves
marié en secondes noces à Haquenez
marié en troisièmes noces à Anne de Kiev

1074-1077 : Simon de Vexin († 1080), fils du précédent et d'Adèle de Boves; comte de Valois, puis de Vexin et d'Amiens.

En 1077, Simon se fit moine et partagea ses possessions. Le Valois revient à sa sœur Adèle de Crépy épouse d'Herbert IV de Vermandois, Amiens est réuni à la Couronne, et le Vexin est partagé entre le duc de Normandie et le roi de France.

Simon de Vexin donna le comté d'Amiens à sa cousine Adèle de Vexin, fille de Dreux de Vexin.

Maison de Boves[modifier | modifier le code]

Le second fils d'Adèle de Vexin et d'Albéric de Coucy, Dreux de Parpes, hérita de la seigneurie de Boves et du comté d'Amiens

Dreux de Boves ou Dreux de Parpes (mort le 22 février 1071), second fils d'Albéric de Coucy et d'Adèle de Vexin, dame de Boves. Il serait mort à la bataille de Cassel.

1085-1116 : Enguerrand de Boves (env. 1042 - 1116), fils de fils de Dreux de Parpes. Seigneur de Boves et comte d'Amiens, il épousa en premières noces, Adèle de Marle (~1030 - 1095/1106), dame de Marle, Coucy, La Fère et Vervins. En secondes noces, il épousa Sibylle de Château-Porcien (1065-1116). Il devint Comte d'Amiens du chef de sa grand-mère Adèle de Boves, femme de Raoul IV.

1116-1118 : Thomas de Marle (1078 - 1130), fils d'Enguerrand de Boves

1146-1191 : Robert II de Boves (? - 1191 ), fils de Thomas de Marle, seigneur de Boves et comte d'Amiens. Il se maria avec Béatrix de Saint-Pol, fille de Hugues II de Campdavaine, comte de Saint-Pol et d'Elissende de Ponthieu, qui apporta le comté d'Amiens en dot.

Article détaillé : Famille de Boves.

Maison de Vermandois[modifier | modifier le code]

Le comté d'Amiens confisquée par Louis VI, roi de France, à la maison de Boves et confié à :

1118-1118 : Adélaïde de Vermandois et Renaud II de Clermont. Adélaïde de Vermandois (v.1062 † 1122), fille d'Herbert IV et d'Adèle de Crespy (ou Alix), elle-même fille de Raoul IV et sœur de Simon. Son mari Renaud II de Clermont, a aussi pris le titre de Comte d'Amiens. Adélaïde donna l'Amiénois en dot à sa fille Marguerite.

Maison de Clermont-en-Beauvaisis[modifier | modifier le code]

1118-1127 : Marguerite de Clermont et Charles de Danemark, comte de Flandre. Marguerite de Clermont, fille de Renaud II de Clermont et Adélaïde de Vermandois, fut dotée du comté d'Amiens et l'apporta à son mari Charles de Danemark (vers 1083 - 2 mars 1127).

1127-1131 : Marguerite de Clermont et Hugues II de Saint-Pol. Marguerite de Clermont, veuve de Charles de Danemark, s'est remarié avec Hugues II de Saint-Pol.

1131-???? : Marguerite de Clermont, veuve de Hugues II de Saint-Pol, se remarie avec Baudoin d'Encre, qui ne semble pas avoir porté le titre de comte d'Amiens.

Béatrix de Saint-Pol, fille de Hugues II de Saint-Pol et Elissende de Ponthieu héritière du comté d'Amiens.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Amiens.pdf
  2. Augustin Thierry, Essais sur l'histoire de la formation du tiers état, p. 209
  3. Léon Vanderkindere, La Formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, tome I, 176.