Liste des commanderies templières en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette liste recense les commanderies et maisons ayant appartenu à l’ordre du Temple dans la région Lorraine[1].
Lorraine-Position.png

Faits marquants et histoire[modifier | modifier le code]

Du point de vue historique, cette région correspondait en grande partie au duché de Lorraine, vassal du Saint-Empire romain germanique et les commanderies devaient donc dépendre du maître de la province d'Allemagne à l'exception de celles qui se trouvaient dans le comté de Bar qui elles dépendaient de la province de France[2]. Les commanderies rattachées à la province d'Allemagne formaient la baillie de Lorraine aux ordres d'un commandeur, incluant une partie des commanderies situées dans l'actuel land de Rhénanie-Palatinat en Allemagne.

Après la dissolution de l'ordre, ses biens ne furent pas tous confiés aux hospitaliers et certains devinrent propriété des ducs et comtes de la région[3].

Commanderies[modifier | modifier le code]

Logo monument classe.svg : édifice classé au titre des monuments historiques.

Commanderie Ville actuelle (ou à proximité) Observations
Avillers Avillers-Sainte-Croix [4]
Baru ?, Comté de Bar à vérifier[5]
Peut-être Braux?
Bellieuvre Brouvelieures [6],[7]
Braux Ancerville [8]
Cattenom Cattenom [9]
Cercueil Cerville [10]
Doncourt-aux-Bois (Fresnes-en-Woëvre) Doncourt-aux-Templiers [11],[12],[13]
Gelucourt Gelucourt [14]
Hattonchâtel (Hospice) Hattonchâtel [15]
Jezainville Jezainville [16]
La Warge Heippes à vérifier[12],[17]
Libdeau Toul [11],Logo monument classe.svg[18],[19]
Longuyon Longuyon et Longwy [20]
Marbotte Apremont-la-Forêt, Saint-Mihiel [11],Logo monument classe.svg[21],[15]
Metz (chapelle) Metz Logo monument classe.svg[22],[23],[24]
Millery Millery [25]
Norroy Norroy [26]
Pierrevillers Pierrevillers Logo monument classe.svg (église)[27],[28],[29]
Reusanville ?, diocèse de Toul [5]
Richemont Richemont [14]
Saint-Epvre Dagonville [30]
Saint-Georges Lunéville à vérifier[10]
Saint-Jean Étain [31]
Verdun Verdun [32]
Virecourt Virecourt [33],[34]
Xugney Rugney [35],[36]
Localisation géographique
(Liens vers les articles correspondants)

Autres lieux[modifier | modifier le code]

La présence des templiers est attestée dans d'autres lieux mais on ignore s'il s'agissait de commanderies ou de biens rattachés à d'autres commanderies.

  • La chapelle de Mousson[40] mais certains auteurs contestent qu'elle ait pu appartenir aux templiers[41].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des commanderies templières

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les templiers en Lorraine. sur Google Livres, Michel Mazerand, Ed. JMC, 1993, 89 pages, (ISBN 978-2-9081-4103-0).
  • Michel Henry, Les ordres militaires en Lorraine, Éditions Serpenoise, , 354 p. (ISBN 978-2-8769-2706-3, présentation en ligne)
  • Michel Henry, Itinéraires templiers en Lorraine, Éditions Serpenoise, , 288 p. (ISBN 978-2-8769-2367-6, présentation en ligne)
  • Henri Lepage, « Notice sur quelques établissements de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem situés en Lorraine », Annuaire administratif, statistique, historique et commercial de la Meurthe,‎ , p. 11-74 (lire en ligne)
  • Auguste Didot, « Mémoire sur les établissements de l'ordre du Temple en Lorraine : (Duchés de Lorraine et de Bar, évêchés de Metz, Toul et Verdun) », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, Nancy, 2e série, vol. X,‎ , p. 258-291 (lire en ligne), disponible sur Gallica
  • (de) Freiherr von Hammerstein, « Der Besitz der Tempelherren in Lothringen », Annuaire de la Société d'histoire et d'archéologie lorraine, vol. 7,‎ , p. 1-29, disponible sur Gallica
  • Anatole Huguenin, « Notice historique sur les ordres militaires et religieux dans la ville de Metz », L'Union des arts : revue littéraire et artistique,‎ , p. 25-40, disponible sur Gallica

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Congrès archéologique de France, treizième session sur Google Livres, Auguste Digot (Société française d'archéologie), 1846, pages 239-270.
  2. Ibid. sur Google Livres, page 246.
  3. Ibid. sur Google Livres, page 248.
  4. « Maison des templiers », notice no IA00036433, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. a et b Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, page 268.
  6. Ibid. sur Google Livres, pages 264-265.
  7. « Ruines des templiers », notice no IA88001247, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Arnaud Baudin (dir.), Ghislain Brunel (dir.), Nicolas Dohrmann (dir.), Barber, Cerrini, Demurger et al., Templiers : De Jérusalem aux commanderies de Champagne, Troyes, Coédition Conseil général de l'Aube, archives départementales à Troyes, Somogy Éditions d'Art, , 328 p. (ISBN 978-2-7572-0529-7, présentation en ligne), p. ?
    1303: « Domus Templi de Brolio Cathalanensis diocesis » ⇒ Maison du Temple de Braux du diocèse de Chalons.
  9. Ibid. sur Google Livres, pages 252-253.
  10. a et b Ibid. sur Google Livres, page 263.
  11. a, b et c Alain Demurger, Les Templiers, une chevalerie chrétienne au Moyen Âge, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », (1re éd. 2005), 664 p., poche (ISBN 978-2-7578-1122-1), page 289
  12. a et b Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, page 257.
  13. « Maison des templiers », notice no IA00036652, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. a et b Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, pages 254-255.
  15. a et b Ibid. sur Google Livres, pages 257-258.
  16. Ibid. sur Google Livres, pages 262-263.
  17. Cependant d'autres sources citent un don aux hospitaliers dès la fin du XIIe siècle par Rodolphe de Clermont, cf article sur Gelucourt
  18. « Chapelle des templiers », notice no PA00135416, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, pages 259-260.
  20. Ibid. sur Google Livres, pages 268-269.
  21. « Commanderie de Marbotte », notice no PA00132645, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Chapelle des templiers », notice no PA00106821, base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, pages 249-252.
  24. (de) Encyclopédie des templiers, université de Hambourg, Lexique M, paragraphe "Metz"
  25. Ibid. sur Google Livres, pages 253-254.
  26. Ibid. sur Google Livres, page 267.
  27. « Église Saint-Martin », notice no PA00107060, base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, page 269.
  29. (de) Encyclopédie des templiers, université de Hambourg, Lexique P, paragraphe "Pierrevillers"
  30. Ibid. sur Google Livres, page 262.
  31. Ibid. sur Google Livres, page 256.
  32. Ibid. sur Google Livres, pages 255-256.
  33. Ibid. sur Google Livres, page 264.
  34. Le procès des Templiers sur Google Livres, Malcolm Barber, 2007, Librairie Jules Tallandier, 493 pages, (ISBN 978-2-8473-4429-5).
  35. « Ancienne commanderie du temple de Xugney », notice no PA00107271, base Mérimée, ministère français de la Culture
  36. Auguste Digot, Ibid. sur Google Livres, Auguste Digot (Société française d'archéologie), 1846, page 266.
  37. Le patrimoine des communes de la Meuse, Volume 2 sur Google Livres, Sophie Michiels, 1999, page 629, (ISBN 978-2-8423-4074-2)
  38. Revue champenoise et bourguignone, volume 1 & 2. sur Google Livres, A. Lebois, 1904, page 20.
  39. Mémoires de la Société d'archéologie lorraine sur Google Livres, 1863, page 369.
  40. Les sites templiers de France sur Google Livres, Jean-Luc Aubarbier & Michel Binet, 2001, 159 pages, (ISBN 9782702845608).
  41. Michel Henry, Itinéraires templiers en Lorraine, op. cit., page 95.