Liste des cités et colonies phéniciennes et puniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste des cités alliés phéniciennes et puniques a comme objet de récapituler les lieux principaux d'installation phéniciens ou identifiés comme tels par les sources historiques ou archéologiques.

Elle comprend à la fois les installations phéniciennes du bassin oriental de la Méditerranée et les installations puniques du bassin occidental.

À partir du Xe siècle av. J.-C., on assiste à une expansion de leur culture qui essaime sur une grande partie du pourtour du bassin méditerranéen. Dans le sillon de leur activité commerciale, on assiste à une diffusion de leurs divinités tels Baal et Astarté de Chypre vers la Sardaigne, Malte, la Sicile, l'Espagne, le Portugal et surtout à Carthage dans l'actuelle Tunisie.

Berceau phénicien[modifier | modifier le code]

Principales cités de Phénicie.

Du nord au sud :

Cités et colonies phéniciennes et puniques[modifier | modifier le code]

Levant[modifier | modifier le code]

Chypre

Turquie

  • Phoenicus (moderne Finike)
  • Myriandrus

Côte africaine[modifier | modifier le code]

Libye

Tunisie

Algérie

  • Hippo (moderne Annaba)
  • Ikossim/Ikshim (moderne Alger)
  • Iol (moderne Cherchell)
  • Cirta (Constantine)
  • Rus Icada (Skikda)
  • Rus Azus (Azeffoun)
  • Rus Ucurru (Dellys)
  • Rus Aghun/Rusguniae (Bordj el Bahri)
  • Iol/Julia Caesarea (Cherchell)
  • Kart ili/Cartili (Damous)
  • kart ens/Cartennas (Ténès)
  • iom/iominium (Tigzirt)
  • Rusguniae (Tamentfoust à Alger)
  • Igilgili ou gulgulet(Jijel)

Maroc

Mauritanie

Îles de la Méditerranée occidentale[modifier | modifier le code]

Malte

Sicile

Sardaigne

Péninsule Ibérique[modifier | modifier le code]

Espagne

Calpe (moderne Gibraltar)

Portugal

Autres colonies[modifier | modifier le code]

  • Gunugu
  • Thenae
  • Sundar
  • Surya
  • Shobina
  • Tara

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Phoenicia » (voir la liste des auteurs).