Liste des centrales nucléaires en Ukraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La liste des centrales nucléaires d'Ukraine compte en 2015 quatre centrales nucléaires équipées de quinze réacteurs nucléaires de production opérationnels auxquels s'ajouteraient deux réacteurs en construction depuis 28 ans. Les quatre réacteurs de Tchernobyl ont été arrêtés définitivement après la catastrophe de 1986.

En 2014, la production d’électricité d’origine nucléaire produite atteint 83 TWh, soit 49 % de l’électricité produite en Ukraine[1].

Liste des réacteurs de production[modifier | modifier le code]

Réacteurs en service[modifier | modifier le code]

Les 15 réacteurs appartiennent tous à la filière nucléaire des réacteurs à eau pressurisée. Les caractéristiques de ces réacteurs sont données dans le tableau ci-après, classés alphabétiquement[1]. Le rang indique le numéro d'ordre de mise en service de chacun des réacteurs. Ainsi KHMELNITSKI-1 a été le 40e réacteur mis en service en Ukraine. La puissance brute correspond à la puissance délivrée sur le réseau augmentée de la consommation interne de la centrale. La puissance nette correspond quant à elle à la puissance délivrée sur le réseau et sert d'indicateur en termes de puissance installée.

Mis en service en , ROVNO-1 est le plus ancien réacteur en activité en Ukraine. ROVNO-4 est, quant à lui, le dernier à avoir été mis en service en [1]. En , les 15 réacteurs nucléaires des centrales ukrainiennes ont déjà effectué plus de 65 % de leur durée de vie[2].

Centrale nucléaire Nom du réacteur Rg Type Modèle Puissance [MW] Exploitant Construct. Début constr. Raccord. au réseau Mise en service comm.
therm. (MWt) brute (MWe) nette (MWe)
Khmelnitski KHMELNITSKI-1< 40 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC[Note 1] PAIP[Note 2] nov 1981
KHMELNITSKI-2 41 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP déc 2005
Rovno ROVNO-1 27 REP VVER V-213 1 375 420 381  NNEGC PAIP déc 1980 sept 1981
ROVNO-2 28 REP VVER V-213 1 375 415 376  NNEGC PAIP
ROVNO-3 29 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP
ROVNO-4 69 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAA[Note 3] oct 2004
Konstantinovka SOUTH UKRAINE-1 44 REP VVER V-302 3 000 1 000 950  NNEGC PAA oct 1983
SOUTH UKRAINE-2 45 REP VVER V-338 3 000 1 000 950  NNEGC PAA
SOUTH UKRAINE-3 48 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAA
Zaporijia ZAPORIJIA-1 54 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP
ZAPORIJIA-2 56 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP
ZAPORIJIA-3 78 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP
ZAPORIJIA-4 79 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP
ZAPORIJIA-5 126 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP octobre 1989
ZAPORIJIA-6 127 REP VVER V-320 3 000 1 000 950  NNEGC PAIP

Réacteurs arrêtés ou dont la construction a été interrompue[modifier | modifier le code]

  • Les quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl ont été arrêtés en 1986, consécutivement à la catastrophe de Tchernobyl mais les 3 réacteurs non accidentés furent redémarrés à la fin de l'année 1986. Le réacteur no 3, le dernier à être resté en service, fut arrêté définitivement le .
  • La centrale nucléaire de Crimée dont la construction a commencé en 1972 a été abandonnée en 1986, à la suite d'une inspection faite après La catastrophe de Tchernobyl, qui a montré que le sous-sol de cette zone était instable.

Réacteurs en construction[modifier | modifier le code]

Les réacteurs KHMELNITSKI-3 et KHMELNITSKI-4 sont toujours en construction à la Centrale nucléaire de Khmelnitski. Leur construction a débuté respectivement en 1986 et 1987[1].

Liste des réacteurs de recherche[modifier | modifier le code]

  • Kiev : Institut de recherche nucléaire
  • Sebastopol Institut de l'énergie et de l'industrie nucléaire (arrêté)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sigles[modifier | modifier le code]

  1. NNEGC : National Nuclear Energy Generating Company
  2. PAIP : Production Amalgamation Izhorsky Plant Atommash, Volgodonsk, Russia
  3. PAA : Production Amalgamation 'Atommash', Volgodonsk

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « IAEA - Power reactor information system », sur www.iaea.org/ (consulté le 18 juin 2015)
  2. (de) National Radio Company of Ukraine - 09-04-2012 : Notfallminister schließt nun katastrophale Zwischenfälle an ukrainischen Atomkraftwerken nicht mehr aus

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]