Liste des ceintures périphériques de la Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le ring de Louvain

La plupart des grandes villes de Belgique possèdent une ou plusieurs ceintures périphériques, appelées ring (mot allemand, néerlandais et anglais signifiant « anneau »). Bruxelles en possède 4 : la petite ceinture, les rings intermédiaires, et le ring extérieur qui est une autoroute.

Certains rings peuvent avoir un statut de route avec la lettre R[1], voire route européenne.

Les rings peuvent être autoroutiers ou non, à chaussées séparées ou non, avec limitation de vitesse de 50 ou 70 km/h.

La vitesse dépend du statut du ring.

Les rings officiels[modifier | modifier le code]

Déjà existants[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

Secondaires[modifier | modifier le code]

À l'instar des 3e et 4e réseaux de routes nationales, la numérotation des autoroutes locales permet d'identifier la province où elles sont localisées. En effet, le premier chiffre correspond à un indicatif provincial (de 1 à 9, selon les neuf anciennes provinces, et dans l'ordre alphabétique en français).

De la province d'Anvers[modifier | modifier le code]
Du Brabant[modifier | modifier le code]
De la Flandre-Occidentale[modifier | modifier le code]
De la Flandre-Orientale[modifier | modifier le code]
Du Hainaut[modifier | modifier le code]
De la province de Liège[modifier | modifier le code]
Du Limbourg[modifier | modifier le code]

En cours[modifier | modifier le code]

Les rings non officiels[modifier | modifier le code]

Des routes nationales, qui fonctionnent (partiellement) comme des rings:

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste de numérotation des routes sur le site du police féderale Belge