Liste des seigneurs d'Elbeuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des barons d'Elbeuf)

Elbeuf fut érigée en comté par Philippe VI en 1338 pour Jean IV d'Harcourt; elle échut à la maison de Lorraine, et fut dès lors érigée en marquisat : René II de Lorraine d'Elbeuf, fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, prit, le premier, le titre de marquis d'Elbeuf et fut la tige de cette nouvelle maison : il mourut en 1566. Le marquisat fut érigé en duché-pairie pour son fils Charles Ier de Lorraine en 1582. Le fils de celui-ci, Charles II de Lorraine, épousa en 1619 Catherine-Henriette de Bourbon, fille légitimée de Henri IV et de Gabrielle d'Estrées, et prit part à des intrigues qui le firent disgracier.

Emmanuel Maurice de Lorraine, petit-fils de Charles II de Lorraine, duc d'Elbeuf, 1677-1763, prit du service en Allemagne et en Italie : il possédait près de Naples le château de Portici et fit faire les fouilles qui amenèrent la découverte d'Herculanum.

À sa mort, le titre de duc d'Elbeuf passe dans la branche d'Harcourt ou d'Armagnac, issue d'un frère de Charles II de Lorraine-Elbeuf.

Le sixième et dernier membre de la Maison de Lorraine à porter le titre de duc d'Elbeuf est Charles-Eugène de Lorraine (1754-1825), plus connu sous le titre de prince de Lambesc.

Seigneurs d'Elbeuf[modifier | modifier le code]

Dreux de Vexin semble être le premier seigneur d'Amiens. Sans doute tenait-il la terre de son épouse Godgifu de Wessex, laquelle le tiendrait de sa mère Emma de Normandie, fille du duc de Normandie Richard Ier.

Maison de Vexin[modifier | modifier le code]

Maison de Vermandois[modifier | modifier le code]

Maison capétienne de Vermandois[modifier | modifier le code]

Maison de Beaumont-Meulan[modifier | modifier le code]

Armoiries Comtes Meulan.svg
1182-1191 : Galéran V de Meulan († 1191), fils du précédent, seigneur associé.

Maison d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Harcourt (Eure).svg

En 1265, Elbeuf est érigé en baronnie.

Barons d'Elbeuf[modifier | modifier le code]

Maison d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Occupation anglaise[modifier | modifier le code]

Maison d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Maison de Vaudémont[modifier | modifier le code]

Armoiries Comtes Lorraine-Vaudémont.svg
À sa mort, Elbeuf passe à son neveu René devenu duc de Lorraine.

Maison de Lorraine-Vaudémont[modifier | modifier le code]

Le duc René lègue Elbeuf avec ses autres possessions françaises à son fils cadet Claude de Lorraine, qui devient comte puis duc de Guise.

Maison de Lorraine-Guise[modifier | modifier le code]

Armoiries ducs d'Elbeuf.svg

En 1554 la baronnie est érigée en marquisat d'Elbeuf au profit de René.

Marquis d'Elbeuf[modifier | modifier le code]

Maison de Lorraine-Guise[modifier | modifier le code]

En 1582, le marquisat est érigé en duché d'Elbeuf au profit de Charles.

Ducs d'Elbeuf[modifier | modifier le code]

Maison de Lorraine-Guise[modifier | modifier le code]

Charles II accorde Lillebonne à son fils cadet François-Marie (1624-1694), connu comme prince de Lillebonne puis duc de Joyeuse, tandis que son aîné lui succède.

Source partielle[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Liste des seigneurs d'Elbeuf » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne : 1519-1790, Paris, Maisonneuve & Larose, , XXVI+1218 p. (ISBN 2-7068-1219-2), p. 571-578
  2. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne : 1519-1790, Paris, Maisonneuve & Larose, , XXVI+1218 p. (ISBN 2-7068-1219-2), p. 679-680
  3. Vicomte Albert Réverend, Titres anoblissements et pairies de la Restauration, tome 4, Paris, Librairie Honoré Champion, rééd 1974, p. 367-368