Liste des autoroutes de la Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du cœur de réseau autoroutier de Taïwan et de Chine populaire
     routes en service
     routes en projet/en construction / planned

Le réseau d'autoroutes chinois s'est développé à partir de 1988 avec la première autoroute mise en service. Depuis, le réseau s'est étendu très rapidement, atteignant 41 000 km en 2006 et 111 950 km en 2014. La Chine dispose donc du premier réseau au monde, en termes de quantité linéaire de voies autoroutières. À terme, le réseau sera comparable au système autoroutier Interstate des États-Unis ou au réseau de Route européenne.

Désignation[modifier | modifier le code]

Les articles sur ces éléments du système routier chinois utilisent différentes appellations, notamment voie rapide, voie express ou autoroute.

Exemples:

  • Projet de construction de la voie express Qinghai-Tibet: «Techniquement, nous sommes confiants quant à la construction d’une autoroute Qinghai-Tibet» [1]
  • « Nous essayons de construire la meilleure autoroute et voie rapide en Angola »[2].
  • Autoroute de l’aéroport: Il s'agit d'un tronçon de 20 km de voie rapide à péage reliant le centre-ville de Beijing à la 3e rocade nord de Sanyuanqiao directement à l'aéroport. Quatre autoroutes relient l'aéroport, et maintenant il y a six navettes reliant l’aéroport à la ville de Pékin[3].

Financement[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Signalisation[modifier | modifier le code]

Autoroutes par provinces[modifier | modifier le code]

Depuis Tianjin[modifier | modifier le code]

Depuis Shanghai[modifier | modifier le code]

Autoroute Shanghai Jiading
/ autoroute Jinghu (Beijing - Shanghai)

Autour de Chongqing[modifier | modifier le code]

Hebei[modifier | modifier le code]

Autoroutes[modifier | modifier le code]

Autoroutes en construction[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Shanxi[modifier | modifier le code]

Liaoning[modifier | modifier le code]

Jilin[modifier | modifier le code]

Heilongjiang[modifier | modifier le code]

Jiangsu[modifier | modifier le code]

Zhejiang[modifier | modifier le code]

Anhui e[modifier | modifier le code]

Fujian[modifier | modifier le code]

Jiangxi[modifier | modifier le code]

Shandong[modifier | modifier le code]

Henan[modifier | modifier le code]

Hubei[modifier | modifier le code]

Guangdong[modifier | modifier le code]

Hainan[modifier | modifier le code]

Sichuan[modifier | modifier le code]

Guizhou[modifier | modifier le code]

Yunnan[modifier | modifier le code]

Shaanxi[modifier | modifier le code]

Gansu[modifier | modifier le code]

Qinghai[modifier | modifier le code]

Mongolie-Intérieure[modifier | modifier le code]

Guangxi[modifier | modifier le code]

Tibet[modifier | modifier le code]

Ningxia[modifier | modifier le code]

Xinjiang[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. french.peopledaily.com.cn/Economie/n/2014/1009/c31355-8792372.html
  2. http://www.fmprc.gov.cn/zflt/fra/zxxx/t1254353.htm
  3. french.visitbeijing.com.cn/transport/tips/n214964775.shtml