Liste des autoroutes de l'Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Signalisation routière de la frontière avec la Allemagne
Toutes les autoroutes d'Allemagne

Ceci est la liste de toutes les autoroutes d'Allemagne. En allemand, les autoroutes sont appelées Bundesautobahn (au pluriel Bundesautobahnen, abrégé BAB), terme qui signifie autoroute fédérale.

Ce réseau d'autoroutes participent aux réseaux autoroutiers européens.

Classification[modifier | modifier le code]

Seules les autoroutes de responsabilité fédérale suivant certains standards de construction comprenant aux moins deux voies par sens de circulation sont appelées Bundesautobahn. Elles disposent de leur propre numérotation, écrite en blanc sur fond bleu, comme en France. Dans les années 1930, lorsque la construction du système a commencé, le nom officiel était Reichsautobahn.

D'autres routes à caractères autoroutier existent, au niveau fédéral (Bundesstraße), des Länder(Landesstraße), des district, et municipaux. Elles ne font pas partie du réseau autoroutier Autobahn et sont officiellement dénomméesKraftfahrstraße (à de rares exceptions, comme la A 995 Munich-Giesing–Brunntal). Ces routes sont considérées autobahnähnlich (similaires à des autoroutes) et sont parfois appelées Gelbe Autobahn (autoroutes jaunes) parce que la plupart sont des Bundesstraßen (routes fédérales) dont la numérotation est jaune. Certaines de ces semi-autoroutes sont classées Bundesautobahn bien qu'elles ne respectent pas certains standards de construction (par exemple l'A 62 près de Pirmasens).

Construction[modifier | modifier le code]

Plan de numérotation des autoroutes 10 à 999

Les autoroutes allemandes Autobahn disposent de plusieurs voies de circulation dans chaque sens, séparées par un terre-plein central (ou une barrière centrale), des jonctions par croisement dénivelé et une restriction d'accès aux seuls véhicules à moteur capable d'une vitesse d'au moins 60 km/h. Toutes les sorties sont sur la droite. Les premières autoroutes étaient pourvues de bandes d'arrêt d'urgence de 60 cm de largeur et construites de matériaux variés ; la plupart des bandes d'arrêt de droite ont ensuite été élargis à 120 cm de largeur lorsque l'on a réalisé quelles voitures nécessitaient cet espace additionnel pour s'arrêter sur le bord de l'autoroute en toute sécurité. Dans les années d'après-guerre, les bandes d'arrêt ont été améliorées . La vitesse maximale de conception était approximativement de 160 km/h sur terrain plat, mais des vitesses de conception moindres ont été utilisées sur les terrains situés dans les collines et les montagnes. Une autoroute en terrain plat construite avant la fin de la seconde guerre mondiale pouvait supporter des vitesses de 150 km/h dans les courbes selon les critères de l'époque.

Le système de numérotation actuel des autoroutes allemandes a été introduit en Allemagne en 1974. Toutes ces Autobahn sont numérotées en utilisant la lettre A (similaire à celle utilisée dans les pays méditerranéens) qui en Allemagne signifie Autobahn suivie d'un espace et du numéro (par exemple A 8). Les principales autoroutes qui traversent toute l'Allemagne ne sont numérotées que d'un seul chiffre. Les autoroutes plus courtes, d'importance régionale (par exemple celles qui connectent deux villes ou régions majeures d'Allemagne), ont une numérotation à deux chiffres (par exemple l'A 24, connecte Berlin à Hambourg). Le système est comme suit :

Certaines très courtes routes à caractère autoroutier ne sont construites que pour le trafic local (par exemple les périphériquess ou l'A 555 de Cologne à Bonn) sont généralement numérotées avec trois chiffres. Le premier chiffre correspond au système précédent, en fonction de la région. Les routes est-ouest ont toujours un numéro pair, les nord-sud un numéro impair.

Les numéros sont attribués par ordre croissant d'ouest en est et du nord au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Densité[modifier | modifier le code]

En 2013, le réseau autoroutier allemand est d'une longueur totale de 12 845 km, ce qui est de l'ordre de grandeur de la longueur des routes européennes parcourant le pays ( réseau RTE-T = 8522+1544 km ; réseau E = 8522 + 1438 km ).

Depuis 2009, l'Allemagne s'est lancée dans un vaste projet d'élargissement massif et de réhabilitation, augmentant le nombre de voies de nombreux des artères majeures,comme l'A5 dans le sud ouest et l'A8 d'est en ouest.

La plupart des sections des autoroutes allemandes sont modernes, contenant deux ou trois, parfois quatre voies en plus de la bande d'arrêt d'urgence.

Peu d'autres sections restent dans l'état ancien, avec deux voies, sans bande d'arrêt d'urgence, et des voies d'accès courtes.

Équipements[modifier | modifier le code]

Téléphones d'urgence[modifier | modifier le code]

Téléphone d'urgence
Flèche directionnelle sur un plot réflecteur

Environ 16000 téléphones d'urgence sont répartis à intervalles réguliers tout le long du réseau d'autoroutes, des autocollants triangulaires sur les barrières armco indiquent le chemin le plus court vers un téléphone. En dépit du nombre croisant de téléphones mobiles, environ 700 appels sont réalisés quotidiennement en moyenne.

Pour permettre au service d'urgence ou à l'assistance routière de venir au bon endroit, le point kilométrique doit être donné au cours de l'appel téléphonique[1].



Stationnement, aires de repos et arrêts routiers[modifier | modifier le code]

Pannonceau annonçant le point kilométrique 565,0 sur l'autoroute fédérale allemande "Autobahn 6", à proximité de Mannheim

Pour les arrêts au cours des longs voyages, des sites de stationnement, des aires de repos et des arrêts routiers sont répartis sur l'entièreté du réseau d'autoroutes. Le stationnement sur l'autoroute est strictement interdit en dehors de ces parcs de stationnement. Il existe une distinction entre les aires de repos « gérées » et les aires de repos « non gérées » (En allemand: bewirtschaftet / unbewirtschaftet).

Signe de stationnement

Les aires de repos non gérées sont essentiellement des espaces de stationnement, parfois équipés de toilettes. Elles font partie du système routier allemand ; la parcelle de terrain est une propriété fédérale. Les accès à ces aires de stationnement sont indiqués 200 à l'avance par un signe bleu et la lettre "P". Elles se trouvent à des distances courtes les unes des autres.

Une aire de repos gérée (en allemand : Autobahnraststätte abrégé en Raststätte ) est une sorte d'aire de service qui comprend souvent une station essence, des toilettes et des zones change/bébé. Beaucoup d'aires de services disposent également de restaurants, de boutique, de téléphones publics, d'accès internet et d'aires de jeu et certaines ont des hôtels. Elles souvent espacées d'environ 50 km. Les aires de services sont généralement ouvertes toute la nuit.

Les deux types d'aire de repos sont directement adjacentes à l'autoroute, avec leur propres accès, et les éventuels routes d'accès de services les connectant au réseau non-autoroutier sont généralement non accessibles au trafic général : l'autoroute ne peut pas être quittée par une aire de repos.

Zeichen 448.1 - Autohof, StVO 2000.svg

Arrêt routiers (en allemand Autohof, pluriel Autohöfe) sont plus rares.

Arrêt routier Scandinavian Park off sur l' A 7
Aire de repos Dammer Berge sur l' A 1

Les aires de repos et les arrêts routiers sont indiqués plusieurs fois, en commençant plusieurs kilomètres en amont, avec des panneaux plus larges qui indiquent souvent des icônes pour annoncer quels types de services sont proposés aux voyageurs.



Vitesses pratiquées[modifier | modifier le code]

Le gouvernement fédéral ne mesure pas ni n'estime régulièrement les vitesses de circulation[2] Une étude a rapporté dans un journal d'ingénierie des transports une perspective historique sur l'augmentation des vitesses de circulation sur une décennie, comme montré ci-dessous.

Parameters Année
(pour les véhicules légers) 1982 1987 1992
Vitesse moyenne (km/h) 112,3 117,2 120,4
vitesse du 85e centile 139,2 145,1 148,2
Pourcentage dépassant 130 km/h 25,0 % 31,3 % 35,9 %

Source: Kellermann, G: Geschwindigkeitsverhalten im Autobahnnetz 1992. Straße+Autobahn[3], Issue 5/1995[4].

Le Bureau fédéral de l'environnement a rapporté que, sur un tronçon de 1992, la vitesse médiane enregistrée était de 132 km/h avec 51 % des conducteurs excédant la vitesse recommandée[4].

En 2006, les vitesses ont été enregistrées en utilisant des boucles de détection automatique dans le Land de Brandenburg à deux points: sur une section à 6 voies de l'A9 à proximité de Niemegk avec une vitesse conseillée de 130 km/h; et sur une 4 voies de l'A10 contournant Berlin à proximité de Groß Kreutz avec une vitesse limitée à 120km/h [5]. Les résultats sont montrés ci-dessous:

Vitesse médiane Autobahn cross-section
Réglementation de vitesse 130 km/h (conseillé) 120 km/h (vitesse limite)
Classe de véhicules A9 (6 voies) A10 (4 voies)
Automobiles 141.8 116.5
Camions 88.2 88.0
Bus 97.7 94.4
Tous véhicles 131.9 110.1

Lors de la peak times sur l'A9, plus de 60 % des conducteurs excèdent la vitesse maximum conseillée de 130 km/h, plus de 30 % des conducteurs excèdent 150 km/h, et plus de 15 % excèdent 170 km/h — ou en d'autres termes la vitesse dite du « 85e centile » était en excès de 40 km/h[6].

Paiement[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2005, un nouveau système est entré en service pour les péages obligatoires (Mautpflicht) sur les poids lourds (ceux transportant plus de 12 t) qui utilisent le système autoroutier allemand (LKW-Maut). Le gouvernement allemand a fait affaire avec une société privée, la Toll Collect GmbH, pour gérer le système de collecte des paiements, qui a nécessité l’utilisation de transpondeurs montés dans les véhicules et de capteurs montés sur les autoroutes au travers de l'Allemagne. Le paiement est calculé en fonction de la route à péage, ainsi que de la classe de pollution du véhicule, de son poids et de son nombre d'essieux. Certains véhicules, comme les bus ou les véhicules d'urgence, n'y sont pas assujettis. Un utilisateur ordinaire paye 15 centimes d'euro par kilomètre[7].

Numérotation[modifier | modifier le code]

A 1 à A 9[modifier | modifier le code]

Bundesautobahn 1 number.svg
A 1 Hansalinie
730 km
Fehmarn (île) - Oldenbourg en Holstein - Lübeck - Hambourg - Brême - Osnabrück - Münster - Dortmund - Leverkusen - Cologne - Blankenheim
gap
Daun - Trèves - Sarrebruck
Bundesautobahn 1 map.png
Bundesautobahn 2 number.svg
A 2 Ruhr - Berlin
486 km
(A 3) - Oberhausen - Gelsenkirchen - Dortmund - Bielefeld - Minden - Hanovre - Brunswick - Magdebourg - Werder (Berliner Ring)
Bundesautobahn 2 map.png
Bundesautobahn 3 number.svg
A 3
778 km
(Utrecht - Arnhem (NL)-) Elten - Wesel - Oberhausen - Duisbourg - Düsseldorf - Leverkusen - Cologne - Wiesbaden - Francfort - Wurtzbourg - Nuremberg / Nürnberg - Ratisbonne - Passau (- Linz (A) - Vienna (A) / Wien)
Bundesautobahn 3 map.png
Bundesautobahn 4 number.svg
A 4
515 km
(Bruxelles - Liège (BEL)-) Aix-la-Chapelle - Cologne - Olpe
gap
Kirchheim - Eisenach - Erfurt - Gera - Chemnitz - Dresde - Görlitz (- Wrocław (PL) - Katowice (PL) - Cracovie (PL))
Bundesautobahn 4 map.png
Bundesautobahn 5 number.svg
A 5 HaFraBa
445 km
Hattenbach - Francfort - Darmstadt - Heidelberg - Karlsruhe - Fribourg-en-Brisgau -( Bâle (CH) - Berne (CH) / Zürich (CH) / Tunnel routier du Saint-Gothard (CH))
Bundesautobahn 5 map.png
Bundesautobahn 6 number.svg
A 6 Via Carolina
477 km
(Paris (F) - Metz (F) -) Sarrebruck - Kaiserslautern - Mannheim - Heilbronn - Nuremberg - Amberg - Waidhaus (- Plzeň (CZ) - Prague (CZ))
Bundesautobahn 6 map.png
Bundesautobahn 7 number.svg
A 7 part de HaFraBa
964 km
(Aalborg (DK) - Kolding (DK) -) Flensburg - Hambourg - Hanovre - Göttingen - Cassel - Fulda - Wurtzbourg - Ulm - Füssen (- Reutte (A) - Imst (A))
Bundesautobahn 7 map.png
Bundesautobahn 8 number.svg
A 8
497 km
(Luxembourg (LUX) -) Perl - Sarrelouis - Pirmasens
gap
Karlsruhe - Stuttgart - Ulm - Augsbourg - Munich - Bad Reichenhall - (Salzbourg (A) - Villach (A) -Ljubljana (SLO) / Linz (A) - Vienne (A))
Bundesautobahn 8 map.png
Bundesautobahn 9 number.svg
A 9
529 km
Potsdam - Leipzig - Bayreuth - Nuremberg - Ingolstadt - Munich
Bundesautobahn 9 map.png

A 10 à A 19[modifier | modifier le code]

A 10 Berliner Ring 
AD Schwanebeck - AD Spreeau - Schönefelder Kr. - AD Nuthetal - AD Potsdam - AD Werder - AD Havelland - AK Oranienburg - AD Pankow - AD Schwanebeck
Bundesautobahn 10 map.png
A 11 
AD Schwanebeck (Berlin) - Finowfurt - AK Uckermark - Penkun (- Szczecin (PL))
Bundesautobahn 11 map.png
A 12 
Dreieck Spreeau (Berlin) - Francfort-sur-l'Oder
Bundesautobahn 12 map.png
A 13 
Kreuz Schönefeld (Berlin) - AD Spreewald - Großräschen - Dresde
Bundesautobahn 13 map.png
A 14 
Wismar - Schwerin (ancienne A 241) - Magdebourg - Stassfurt - Halle - Leipzig - AD Nossen
Bundesautobahn 14 map.png
A 15 
AD Spreewald - Cottbus - Forst (- Krzyżowa)
Bundesautobahn 15 map.png
A 16 
LeipzigTorgauElsterwerdaHoyerswerdaWeißwasser
A 17 
Dresde - Heidenau - Pirna (- Bad Gottleuba - Ústí nad Labem - Prague)
Bundesautobahn 17 map.png
A 18 
CottbusGörlitzZittau
A 19 
AD Wittstock - Rostock
Bundesautobahn 19 map.png

A 20 à A 29[modifier | modifier le code]

A 20 Ostseeautobahn 
(Stade - Neumünster - Bad Segeberg) - Lübeck - Wismar - Rostock - Grimmen - Greifswald - Neubrandenbourg - AK Uckermark
Bundesautobahn 20 map.png
A 21 
(Kiel) - Bad Segeberg - Bargteheide - (Geesthacht)
Bundesautobahn 21 map.png
A 22 Küstenautobahn
Westerstede - Jaderberg - Wesertunnel - Bremervörde - Stade (projetée)
A 23 Westküstenautobahn
Heide - Itzehoe - Pinneberg - Hambourg
Bundesautobahn 23 map.png
A 24 
Hambourg - Schwerin - Wittstock - AD Havelland (Berlin)
Bundesautobahn 24 map.png
A 25 Marschenlinie 
Hambourg - Geesthacht
Bundesautobahn 25 map.png
A 26 
Stade - Horneburg - (Hambourg)
A 27 Schellfischlinie 
Cuxhaven - Bremerhaven - Brême - Walsrode
Bundesautobahn 27 map.png
A 28 
Leer - Westerstede - Oldenbourg - Delmenhorst
Bundesautobahn 28 map.png
A 29 
Wilhelmshaven - Oldenbourg - AD Ahlhorner Heide
Bundesautobahn 29 map.png

A 30 à A 39[modifier | modifier le code]

A 30 
(Hengelo, NL) - Rheine - Osnabrück - Bad Oeynhausen
Bundesautobahn 30 map.png
A 31 Emslandautobahn, Ostfriesenspieß 
Emden - Leer - Lingen - Gronau - Gladbeck - Bottrop
Bundesautobahn 31 map.png
A 32 
1NienburgSchwarmstedtCelleGifhornWolfsbourgMagdebourg
A 33 Teutoburger-Wald-Autobahn / Senneautobahn 
Osnabrück - Borgholzhausen
Bundesautobahn 33 map.png
Bielefeld - Paderborn - AK Wünnenberg-Haaren
A 37 Messeschnellweg 
Burgdorf - Hanovre-Misburg
Hanovre Messe - AD Hanovre-Süd
A 38 Südharztangente 
Göttingen - Nordhausen - Halle - Leipzig
Bundesautobahn 38 map.png
A 39 Salzgitter-Autobahn 
(Hambourg) - Wolfsbourg - Brunswick - AD Salzgitter
Bundesautobahn 39 map.png

A 40 à A 49[modifier | modifier le code]

A 40 Ruhrschnellweg 
Venlo - Moers - Duisbourg - Oberhausen - Essen - Gelsenkirchen - Bochum - Dortmund
Bundesautobahn 40 map.png
A 41 
Dorsten-Rhade – GelsenkirchenSprockhövel
A 42 Emscherschnellweg 
Kamp-Lintfort - Duisbourg - Oberhausen - Bottrop - Gelsenkirchen - Herne - Castrop-Rauxel - Dortmund
Bundesautobahn 42 map.png
A 43 
Münster - Recklinghausen - Herne - Bochum - Witten - Wuppertal
Bundesautobahn 43 map.png
A 44 DüBoDo / Hellweglinie
Aix-la-Chapelle - Jackerath
Mönchengladbach
Mönchengladbach - Willich - Düsseldorf - Ratingen
Bochum - Witten
Dortmund - Soest - Cassel - (Eisenach)
Bundesautobahn 44 map.png
A 45 Sauerlandlinie 
Dortmund - Siegen - Wetzlar - Hanau - Aschaffenburg
Bundesautobahn 45 map.png
A 46 
Heinsberg - Grevenbroich - Neuss - Düsseldorf - Hilden - Wuppertal
Hagen - Iserlohn - Hemer - (Menden) - Arnsberg - Bestwig - (Brilon)
Bundesautobahn 46 map.png
A 48 
AD Vulkaneifel - Coblence - AD Dernbach
Bundesautobahn 48 map.png
A 49 
Cassel - Schwalmstadt - (Extension prévue et approuvée en direction de l'A5 près de Gemünden (Felda). Début des travaux en 2005)
Bundesautobahn 49 map.png

A 50 à A 59[modifier | modifier le code]

A 52 
(Roermond) - Mönchengladbach - Düsseldorf - Essen
Gladbeck - Gelsenkirchen - Marl
Bundesautobahn 52 map.png
A 56 
projet rejeté - voir B 56
Selfkant - Düren - Bonn - Waldbröl
A 57 Trans-Niederrhein-Magistrale 
Goch - Moers - Krefeld - Kaarst - Neuss - Cologne
Bundesautobahn 57 map.png
A 59 
Dinslaken - Duisbourg
Düsseldorf - Leverkusen
Cologne - Bonn
Bundesautobahn 59 map.png

A 60 à A 69[modifier | modifier le code]

A 60 Eifel-Autobahn 
Winterspelt - Bitburg - Wittlich
Bingen - Mayence - Rüsselsheim
Bundesautobahn 60 map.png
A 61 
(Venlo) - Viersen - Mönchengladbach - Bergheim - Bad Neuenahr-Ahrweiler - Coblence - Worms - Ludwigshafen - Hockenheim
Bundesautobahn 61 map.png
A 62 
Nonnweiler - Landstuhl - Pirmasens
Bundesautobahn 62 map.png
A 63 
Mayence - Kaiserslautern
Bundesautobahn 63 map.png
A 64 
Trèves - Grenzübergang Mesenich (prolongée par l'autoroute 1 à Luxembourg)
A 65 
Ludwigshafen - Neustadt - Landau - Kandel (- Lauterbourg - Strasbourg)
Bundesautobahn 65 map.png
A 66 Rhein-Main-Schnellweg 
Eltville - Wiesbaden - Francfort - Nordwestkreuz Francfort-sur-le-Main - Miquelallee
Kinzigtalautobahn: Frankfurt-Enkheim - Hanau - Fulda
Bundesautobahn 66 map.png
A 67 
Rüsselsheim - Darmstadt - Viernheim
Bundesautobahn 67 map.png

A 70 à A 79[modifier | modifier le code]

A 70 Maintalautobahn 
Schweinfurt - Bamberg - Bayreuth
Bundesautobahn 70 map.png
A 71 Thüringer-Wald-Autobahn 
Sangerhausen - Sömmerda - Erfurt - Suhl - Meiningen - Schweinfurt
Bundesautobahn 71 map.png
A 72 Vogtlandautobahn 
(170 km) AD Bayrisches Vogtland/Hof - Plauen - Zwickau - Chemnitz
- (Leipzig) (en construction)
Bundesautobahn 72 map.png
A 73 Frankenschnellweg, Südwesttangente 
Suhl - Eisfeld - Coburg - Lichtenfels - Bamberg - Erlangen - Fürth - Nuremberg - Feucht
Bundesautobahn 73 map.png

A 80 à A 89[modifier | modifier le code]

A 80 
Hittistetten - Ulm (actuellement une partie de la Bundesstraße 28, le projet de route Germersheim - Bruchsal - Stuttgart - Esslingen - Ulm - Autobahndreieck Hittistetten
Map D A80 in 1976 planning.svg
A 81 
Wurtzbourg - Heilbronn - Stuttgart - Sindelfingen - Rottweil - Singen - (Constance) - Gottmadingen - (Schaffhouse (CH) - Zurich (CH))
Bundesautobahn 81 map.png
A 82 
Karlsruhe - Pforzheim - Ditzingen - Stuttgart (projet reporté)
A 85 
Schwäbisch Hall - Backnang - Stuttgart - Metzingen - Riedlingen - Ravensburg (prévue mais retardée)
Map D A85 in 1976 planning.svg
A 86 Schwarzwaldautobahn 
Breisach - Fribourg-en-Brisgau - Titisee-Neustadt - Donaueschingen - Tuttlingen - Riedlingen - Ulm - Langenau (prévue mais travaux arrêtés)
Map D A86 in 1976 planning.svg
A 89 
Ulm - Laupheim - Biberach an der Riß - Bad Waldsee - Weingarten (Württemberg) - Ravensburg - Friedrichshafen (prévue)
Map D A89 in 1976 planning.svg

A 90 à A 99[modifier | modifier le code]

A 91 
Feuchtwangen - Donauwörth - Augsbourg - Landsberg - Füssen (prévue mais travaux stoppés)
A 92 
AD M.-Feldmoching - AK Neufahrn - Landshut - Deggendorf
Bundesautobahn 92 map.png
A 93 
Ostbayernautobahn: AD Hochfranken - Hof - Weiden - AK Forêt du Haut-Palatinat - Ratisbonne - AD Holledau
Inntalautobahn: Rosenheim/AD Inntal - Kufstein (- Innsbruck - Col du Brenner)
Bundesautobahn 93 map.png
A 94 
Munich - Forstinning
Ampfing - Altötting - (Burghausen - Pocking)
Bundesautobahn 94 map.png
A 95 
Munich - Garmisch-Partenkirchen
Bundesautobahn 95 map.png
A 96 
Lindau - Wangen - Memmingen - Landsberg - Munich
Bundesautobahn 96 map.png
A 98 Voralpenautobahn 
Weil am Rhein - Lörrach - Rheinfelden - (Bad Säckingen) - Waldshut-Tiengen - (Jestetten) - (Schaffhouse)
Singen- Stockach
Bundesautobahn 98 map.png
A 99 Autobahnring München 
(AD Unterpfaffenhofen) - AK M.-West - AD M.-Feldmoching - AK M.-Nord - AK M.-Ost - AK M.-Süd
Bundesautobahn 99 map.png
A 99a Eschenrieder Spange 
AD M.-Allach - M.-Eschenried

A 100 à A 199[modifier | modifier le code]

A 100 Berliner Stadtring 
Seestraße - AD Charlottenburg - AD Funkturm - AK Schöneberg - AD Neukölln - (Frankfurter Allee)
A 103 Westtangente Steglitz 
Sachsendamm - Wolfensteindamm/Schloßstraße
A 104 Ast der A 100 (Herabstufung)
Konstanzer Straße - Schildhornstraße
A 105 
AK Reinickendorf - Kurt-Schumacher-Platz
A 111 
AK Oranienburg - AD Charlottenburg
A 113 Teltowkanal-Autobahn 
(AD Neukölln -) AD Treptow - Schönefelder Kreuz
A 114 
AD Pankow - Prenzlauer Promenade
A 115 AVUS 
AD Funkturm - Potsdam - AD Nuthetal
A 143 
AD Halle-Nord - AD Halle-Süd

A 200 à A 299[modifier | modifier le code]

A 210 
Rendsburg - Kiel
A 215 
Kiel - AD Bordesholm
A 226 
AD Bad Schwartau - Lübeck-Siems
A 241 
Wismar - Schwerin (devenue A14)
A 250 
Maschener Kr. - Lunebourg
A 252 
Hambourg-Georgswerder
A 253 Umgehung Hamburg-Harburg 
Hambourg-Harburg
A 255 Abzweig Veddel 
Hambourg-Veddel
A 261 Eckverbindung Harburg 
Hambourg-Harburg
A 270 
Brême
A 280 
Bunde
A 281 Eckverbindung Bremen 
Brême
A 293 Stadtautobahn Oldenburg
AK Oldenbourg-Nord - AD Oldenbourg-Ouest

A 300 à A 399[modifier | modifier le code]

A 352 Eckverbindung Hannover 
AD Hannover-Nord - AD Hannover-West
A 388 
AD Göttingen-Nord - Göttingen-Weende
A 391 Westtangente Braunschweig 
Braunschweig-Wenden - AD Braunschweig-Südwest
A 392 Nordtangente Braunschweig 
Braunschweig-Watenbüttel-Ost - Braunschweig-Hamburger Straße
A 395 Harz-Autobahn 
Brunswick - Wolfenbüttel - Vienenburg

A 400 à A 499[modifier | modifier le code]

A 430 
renommée A 40
A 443 
(Iserlohn) - Unna-Süd - AK Unna-Ost - Unna
A 445 
(Hamm) - Werl - Arnsberg-Neheim - (AD AR-Neheim)
A 480 
Wetzlar-Nord - Aßlar - Wetzlar-Blasbach
Wettenberg - Gießener Nordkreuz (Giessener Ring) - Reiskirchener Dr.
A 485 
Gießener Nordkreuz - Linden - Gießener Südkreuz - Langgöns

A 500 à A 599[modifier | modifier le code]

A 516 
AK Oberhausen - Oberhausen-Eisenheim
A 524 
AD Breitscheid - AK Duisbourg-Süd
[AK Krefeld-Oppum - Krefeld-Oppum]
A 535 
Sonnborner Kreuz - Wuppertal-Dornap - (Velbert) - (Essen)
A 540 
Jüchen - Grevenbroich
A 542 
Monheim - Langenfeld (Rheinland)
A 544 
Aachen-Europaplatz - AK Aachen
A 553 
AK Bliesheim - Brühl
A 555 Köln-Bonner Autobahn 
Cologne - Bonn
A 559 
Cologne-Deutz - AK Gremberg - AD Cologne-Porz
A 560 
Sankt Augustin - Siegburg - Hennef
A 562 Südbrücke Bonn 
Bonn-Friesdorf - AK Bonn-Ost
A 565 
Bonn - Meckenheim - Grafschaft
A 571 
Ehlingen - AD Sinzig
A 573 
AD Bad Neuenahr-Ahrweiler - Bad Neuenahr

A 600 à A 699[modifier | modifier le code]

A 602 
Schweich - Trèves
A 620 
Saarlouis - Sarrebruck
A 623 
Friedrichsthal - Sarrebruck
A 643 
Wiesbaden - Mayence
A 648 Wiesbadener Straße/Theodor-Heuss-Allee 
Eschborner Dreieck - Westkreuz Francfort - Opel-Rondell
A 650 
Bad Dürkheim - Ludwigshafen
A 652 
Kandel - Wörth am Rhein
A 656 
Mannheim - Heidelberg
A 659 
Viernheim - Weinheim
A 661 Taunusschnellweg/Osttangente Frankfurt 
Oberursel - Bad Homburger Kreuz - Francfort-Riederwald - Offenbach - Egelsbach - (Darmstadt)
A 671 Süd-Main-Schnellweg 
Wiesbaden - Mayence
A 672 
Griesheim - Darmstadt

A 800 à A 899[modifier | modifier le code]

A 831 
Stuttgart-Vaihingen - AK Stuttgart
A 833 
Umgebung von Böblingen/Sindelfingen, renommée B 464
A 861 
Karsau - Rheinfelden
A 862 
Neuenburg (- Colmar - Belfort - Montbéliard - Besançon) (partie de l'A 5)
A 864 
Donaueschingen - AD Bad Dürrheim

A 900 à A 999[modifier | modifier le code]

A 952 
(5 km) AD Starnberg - Percha
A 980 
(5 km) Waltenhofen - AD Allgäu
A 995 Autobahnring München 
(11 km) Munich-Giesing - Sauerlach - AK M.-Brunnthal
A 999 Mittlerer Ring München (périphérique de Munich)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « R+V24 Ratgeber: Auto und Motorrad » (consulté le 14 avril 2016)
  2. (en) « SPEED Fact Sheet. German Autobahn: The Speed Limit Debate » [PDF], European Transport Safety Council, feb 2008 (consulté le 3 décembre 2010) : « In Germany, measurement to estimate mean or average speeds on the motorways network was stopped in 1993... »
  3. (en) « Straße und Autobahn die Zeitschrift / Fachzeitschrift – Wegebau Straßenplanung Straßenentwässerung Flüsterasphalt Reparaturasphalt Geokunststoffe Straßenfertiger Straßenerhaltung Straßenwalzen », Strasse-und-autobahn.de (consulté le 21 mars 2014)
  4. a et b (en) Dr Gunnar Gohlisch and Marion Malow, « Umweltauswirkungen von Geschwindigkeitsbeschränkungen [Environmental Impacts of Speed Limits] » [PDF], Umweltbundesamt[Federal Environmental Office], (consulté le 28 septembre 2013) : « Auf Autobahnabschnitten, die eine weitgehend freie Geschwindigkeitswahl zulassen, lag die mittlere Pkw-Geschwindigkeit 1992 bei 132 km/h. Mehr als die Hälfte der Pkw-Fahrer (51 %) überschreitet auf derartigen Abschnitten die Richtgeschwindigkeit. »
  5. "Auswirkungen eines allgemeinen Tempolimits auf Autobahnen im Land Brandenburg". Brandenburg. October 2007. Retrieved 4 December 2010.
    1) (German:) "Auf einer 6-streifigen Autobahn ergibt sich für den Pkw-Verkehr im Mittel eine Geschwindigkeit von 142 km/h... Der Bereich zwischen v15 (von 15% unterschritten) und v85 (von 85% unterschritten) wird für den geschwindigkeitsunbegrenzten Abschnitt mit 115 ... 167 km/h"
  6. " Lärmaktionsplan 2008 der Stadt Gera". Gera. 30 avril 30, 2009. Retrieved 2013-10-11.
    1) (German:) „Die real gefahrene Geschwindigkeit auf „freigegebenen“ Autobahnabschnitten liegt jedoch deutlich höher, wie das in Abb. 54 dargestellte Beispiel von der A9 im Bereich Niemegk zeigt. Die V85 liegt teilweise bei über 170 km/h. Im Schnitt fahren deutlich über 60 % der Verkehrsteilnehmer schneller als 130 km/h. Mehr als 30 % der Verkehrsteilnehmer fahren im Schnitt schneller als 150 km/h“
  7. Toll Collect, 2007