Liste des armes utilisées pendant la Seconde Guerre mondiale

Les modifications de cette page sont filtrées avec le filtre 29.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Seconde Guerre mondiale a vu un développement très important des armes de tous types, en puissance et en quantité.

Cette liste (elle ne peut être exhaustive) comprend les armes utilisées par les différents belligérants dans leurs armées de terre et de l'air, mais aussi de nombreux projets et prototypes, et des matériels.

Généralités[modifier | modifier le code]

« Guerre de mouvement sur de vastes espaces, la Seconde Guerre mondiale a été une guerre du moteur »[1].

L'usage généralisé des chars et de l'aviation est l'illustration de cette motorisation.

La lutte antichar et la lutte contre les avions deviennent primordiales pour toutes les armées[réf. nécessaire].

Parallèlement à l'utilisation des chars, on assiste tout au long de la guerre à un accroissement des transports motorisés des troupes, au détriment des chevaux, cependant encore très présents chez les Allemands tout au long du conflit. La division blindée américaine de 1944 est entièrement motorisée.

L'aviation acquiert une place de première importance, incontournable : les bombardiers lourds dévastent les grandes villes industrielles, et sont contrés par des avions de chasse le jour et la nuit, et par des canons de défense antiaérienne. La DCA doit son efficacité aux radars qui l'assistent ; l'électronique s'installe massivement dans les communications, les écoutes de l'ennemi, et son repérage. Le chiffrage et le déchiffrage sont vitaux : le déchiffrement d'Enigma par les Alliés occidentaux leur permet de gagner la bataille de l'Atlantique.

Marine[modifier | modifier le code]

(Non présente dans cette page Wikipedia, déjà très volumineuse)

Sur mer, avant la guerre, on a assisté à un renforcement incessant des blindages des cuirassés, mais ce type de navire est cependant très vulnérable aux sous-marins et à l'aviation. Le cuirassé cesse d'être le roi des batailles navales, alors que le porte-avions devient crucial, surtout dans le Pacifique. Il devient la pièce centrale d'un dispositif où les autres navires sont ses auxiliaires[2].

La lutte anti-sous-marine a fait des progrès grâce aux sonars, dont les premiers développements datent de la Première Guerre mondiale.

Nouvelles armes[modifier | modifier le code]

De nouvelles armes apparaissent, comme la torpille acoustique (qui se dirige vers les moteurs des navires) ; les lance-roquettes ; les grenades antichar ; les avions à réaction ; les missiles ; la bombe atomique ; la fusée de proximité ; les radars ; les mines sous-marines.

Allemagne - armée de terre (Heer)[3][modifier | modifier le code]

Pistolets / Revolvers[modifier | modifier le code]

Soldats allemands en 1942, celui au centre est armé d'un Luger P08.

Fusils / Fusils d'assaut[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Armes légères antichar / Grenades antichar à fusil[modifier | modifier le code]

---

Mines terrestres[modifier | modifier le code]

Grenades à main[modifier | modifier le code]

--- fumigène ---

--- antipersonnel ---

Autres (matériels, lance-flammes, munitions, etc.)[11][modifier | modifier le code]

Tracteurs à roues[14][modifier | modifier le code]

  • Borgward 5 tonnes Radschlepper (1938)
  • Büssing NAG Dieselschlepper (1933)
  • Deuliewag DA 32 (1939)
  • Deutz MTZ 320 (1934)
  • FAMO LV Straßenschlepper (1937)
  • Faun Z 66 / Z 566 / ZR / ZRS / ZRG (1936, -, 1938, 1941, -)
  • Hanomag SS-100 (1936)
  • Henschel type 5 G 1 (1933 ?)
  • Lanz Type HR9 Eil-Bulldog / HRK-55 PS (1937)
  • Poux Wargel LW 2 / LW 5 / LW 7 IIE (1939-1943-1944)
  • Radschlepper Ost (en) (1942)
  • VOMAG Type 5 ZR 434 (1936)

Camions[15][modifier | modifier le code]

Bus[14][modifier | modifier le code]

  • Magirus O 35 / 145 (1935 ? ; 1940 ?)
  • Opel 3,5-183 / 3.6-47 (1932, 1937)
  • VOMAG Type 5 OR 658 (1935)

Voitures[14][modifier | modifier le code]

Motos[14][modifier | modifier le code]

Chars de combat, chars lance-flammes, chars de dépannage, prototypes[modifier | modifier le code]

(Compris les chars non-allemands mais utilisés par la Wehrmacht, avec l'année d'entrée en service dans cette armée)

Projets de chars du IIIe Reich[modifier | modifier le code]

Véhicules de reconnaissance[modifier | modifier le code]

  • Schwerer Panzerspähwagen
    • Sd.Kfz. 231 (6-rad) (1930)
    • Sd.Kfz. 232 (6-rad) (1934)
    • Sd.Kfz. 263 (6-rad) (1935)
    • Sd.Kfz. 231 / 232 (8-rad) (1937)
    • Sd.Kfz. 233 (8-rad) (1942)
    • Sd.Kfz. 234 (1944)
    • Sd.Kfz. 263 (8-rad) (1938)
    • Steyr ADGZ (1935 en Autriche)

Chenillés et semi-chenillés[modifier | modifier le code]

  • Mercedes-Benz L 4500 R « Maultier » (1944)
  • Raupenschlepper Ost (1941)
  • Schwerer Zugkraftwagen 12 to Daimler-Benz DB 10 gepenzert (1944 # tracteur d'artillerie)
  • Sd.Kfz. 2 (1940)
  • Sd.Kfz. 3 Maultier (1942)
  • Sd.Kfz. 4 (1942 # « Maultier » blindé)
  • Sd.Kfz. 6 (1934)
  • Sd.Kfz. 7 (1938)
  • Sd.Kfz. 8 (1934)
  • Sd.Kfz. 9 FAMO (1939)
  • Sd.Kfz. 10 (1937)
  • Sd.Kfz. 11 (1937)
  • Sd.Kfz. 250 A / B (1940 et 1943)
  • Sd.Kfz. 251 A / B / C / D (1938, 1939, 1940, 1943)[22]
    • Sd.Kfz. 251/1 (transport de troupes)
    • Sd.Kfz. 251/1 Stuka zu fuss (lance-roquettes)
    • Sd.Kfz. 251/2 (porte mortier 8-cm GrW 34/1)
    • Sd.Kfz. 251/3 (véhicule radio # plusieurs versions)
    • Sd.Kfz. 251/4 (Tracteur d'artillerie)
    • Sd.Kfz. 251/5 (véhicule pionnier)
    • Sd.Kfz. 251/6 (commandement supérieur)
    • Sd.Kfz. 251/7 (véhicule pionnier)
    • Sd.Kfz. 251/8 (ambulance)
    • Sd.Kfz. 251/9 (1942 # armé d'un 7,5-cm KwK 37)
    • Sd.Kfz. 251/10 (armé d'un 3,7-cm PaK 36)
    • Sd.Kfz. 251/11 (1942 # installation de lignes téléphoniques)
    • Sd.Kfz. 251/12 (1943 # reconnaissance d'artillerie)
    • Sd.Kfz. 251/13 (repérage sonore d'artillerie)
    • Sd.Kfz. 251/14 (repérage sonore d'artillerie)
    • Sd.Kfz. 251/15 (observation visuelle d'artillerie)
    • Sd.Kfz. 251/16 (véhicule lance-flammes)
    • Sd.Kfz. 251/17 (porteur d'un canon antiaérien de 20 mm)
    • Sd.Kfz. 251/18 (1944 # commandement et observation d'artillerie)
    • Sd.Kfz. 251/19 (central téléphonique)
    • Sd.Kfz. 251/20 (porteur d'un projecteur infrarouge)
    • Sd.Kfz. 251/21 (porteur de trois canons antiaériens)
    • Sd.Kfz. 251/22 (armé d'un canon long de 75 mm antichar)
    • Sd.Kfz. 251/23 (véhicule de reconnaissance)
  • Sd.Kfz. 252 / 253 (1940)
  • Sd.Kfz. 254 (1938 en Autriche)
  • sWS (1943)

Artillerie automotrice et Canons d'assaut[modifier | modifier le code]

Chasseurs de chars[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Artillerie sur rail / Trains blindés[modifier | modifier le code]

---

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Canons antichar[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens[modifier | modifier le code]

Véhicules antiaériens[modifier | modifier le code]

Allemagne - aviation (Luftwaffe)[29][modifier | modifier le code]

Insigne de la Wehrmacht.

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Chasseurs de nuit[modifier | modifier le code]

Avions d'attaque au sol[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Bombardiers-torpilleurs, avions de reconnaissance maritime, avions antinavire, avions embarqués[modifier | modifier le code]

Avions de transport (terrestres), remorqueurs spéciaux de planeurs[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Planeurs[modifier | modifier le code]

Hydravions[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement et/ou de liaison[modifier | modifier le code]

Hélicoptères / Autogires[modifier | modifier le code]

--- opérationnels ---

--- projets et prototypes ---

Missiles / Bombes planantes[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Bulgarie Bulgarie[modifier | modifier le code]

Voir Histoire de la Bulgarie pendant la Seconde Guerre mondiale pour une vue d'ensemble des forces bulgares et de leurs armes. La liste ci-dessous est non-exhaustive ; le calibre de certaines armes légères diffère selon les sources consultées.

Pistolets[modifier | modifier le code]

Fusils[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

  • (9 mm) MP 40 (1940 en Allemagne, 1943 en Bulgarie)
  • (9 mm) ZK 383 (1938 en Tchécoslovaquie)

Grenades[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Armes antichar[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens[modifier | modifier le code]

Chars / Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

  • L3 (1933 en Italie # chenillette # 14 unités)
  • Panzer IV G / H (1942, 1943 ? en Allemagne # chars # 91 unités)
  • Panzer 35(t) (1936 en Tchécoslovaquie # char # 36 unités)
  • Renault R35 (1936 en France # char # 40 unités reçues en 1941)
  • Sturmgeschütz IIIG (1943 en Allemagne # canon d'assaut # 55 unités)

Voitures / Camions / Motos[modifier | modifier le code]

  • BMW R12 (1937 en Allemagne # moto)
  • Fiat 508 Spider (1933 en Italie # voiture # 20 unités)
  • Ford Model AA / BB (1927, 1932 aux États-Unis # camions)
  • Mercedes-Benz Lo 2000 (de) (1932 en Allemagne # camion)
  • NSU 251 OSL (1933 en Allemagne, 1943 en Bulgarie # moto)
  • Phänomen Granit 30 (1936 en Allemagne # camion # 62 unités)
  • Praga AV (1936 en Tchécoslovaquie # voiture # 10 unités)
  • Renault AHN1 (1941 en France # camion)
  • Tatra 57 (1932 en Tchécoslovaquie # voiture)

Tracteurs d'artillerie[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de Taïwan République de Chine[modifier | modifier le code]

Uniformes et armes chinoises 🛠 Les armes de la liste non-exhaustive ci-dessous furent utilisées soit par l'armée chinoise, les forces communistes, les « Seigneurs de guerre » ⚒ Guerre en Chine 🛠

Pistolets / Revolver[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Fusils / Carabines[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Fusils-mitrailleurs[43][modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Canons antiaériens[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

  • Mills Bomb (1915 en G.B.)
  • Ponytail Grenade (année ? # grenade chinoise munie d'une longue « queue » de chanvre)
  • Stielhandgranate (1915 en Allemagne # plusieurs variantes chinoises)
  • Type 23 (1934)
  • Type 28 (1939 # à fusil)

Mortiers[44][modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Armes antichar[modifier | modifier le code]

---

Artillerie[46][modifier | modifier le code]

Automitrailleuses / Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

Chars[modifier | modifier le code]

Avions[47][modifier | modifier le code]

Drapeau de l'État indépendant de Croatie État indépendant de Croatie[modifier | modifier le code]

Front yougoslave de la Seconde Guerre mondiale 🛠

Drapeau du Danemark Danemark[modifier | modifier le code]

Armes terrestres[modifier | modifier le code]

Véhicules[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

  • Bofors 37 mm anti-tank gun[48]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Grèce Grèce[modifier | modifier le code]

Histoire de la Grèce pendant la Seconde Guerre mondiale 🛠

Fusils[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Fusil-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Italie - armée de terre[modifier | modifier le code]

Pistolets / Revolver[modifier | modifier le code]

Fusils / Fusil antichar / mousqueton[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Fusil-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

Autres (mortiers, lance-flammes, mines, etc.)[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens / Automoteur antiaérien[modifier | modifier le code]

Canon antichar / Véhicule antichar[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Trains blindés[modifier | modifier le code]

Voitures[53][modifier | modifier le code]

Moto[modifier | modifier le code]

Camions[modifier | modifier le code]

Tracteurs[modifier | modifier le code]

Chars / Chenillettes[modifier | modifier le code]

Chasseurs de char / Canons automoteurs[modifier | modifier le code]

Automitrailleuses[modifier | modifier le code]

Italie - aviation[modifier | modifier le code]

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Avions d'attaque au sol[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Hydravions et patrouilleurs maritime[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement et/ou de liaison[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Japon - armée de terre[modifier | modifier le code]

List of Japanese military equipment of World War II (en) 🛠

Pistolets / Revolver[modifier | modifier le code]

Fusils / Fusil antichar / Carabines[modifier | modifier le code]

Pistolet-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses / Fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

Autres (lance-flammes, mines, etc.)[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée / Canons d'infanterie[modifier | modifier le code]

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens / Véhicules antiaériens[modifier | modifier le code]

Canons antichar[modifier | modifier le code]

  • 37 mm Type 94 (1936)
  • 47 mm Type 1 (1942)
  • 47 mm Type 97 (1937 # prototype)
  • 57 mm Type 2 (de 1941 à 1943 # prototype)

Chars[modifier | modifier le code]

Canons automoteur[modifier | modifier le code]

Automitrailleuses[modifier | modifier le code]

Semi-chenillé[modifier | modifier le code]

Automobiles[modifier | modifier le code]

Camion[modifier | modifier le code]

Moto[modifier | modifier le code]

Japon - aviation[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Chasseurs de nuit[modifier | modifier le code]

Avions d'assaut[modifier | modifier le code]

Bombardiers / Bombardiers torpilleurs[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Hydravions ⚒ Liste d'avions militaires de la Seconde Guerre mondiale 🛠[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement ou de liaison[modifier | modifier le code]

Avions-suicides[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Estonie Estonie[modifier | modifier le code]

Armée de terre[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Lettonie Lettonie[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Lituanie Lituanie[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Roumanie Roumanie[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses, fusils-mitrailleurs

  • ZB-53 (en) (1936 en Tchécoslovaquie # mitrailleuse)

Fusil

Pistolet-mitrailleur

Mortier

Canon antiaérien

Canon antichar

Artillerie

Véhicules blindés

Chars

Véhicules

  • Tatra 93 (1939 # Tatra 92 (en)) # 200 camions tchécoslovaques spécialement fabriqués pour la Roumanie)

Avions

Drapeau de la Hongrie Royaume de Hongrie[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Fusils[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

Chars[modifier | modifier le code]

Véhicule antiaérien[modifier | modifier le code]

Véhicules[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

États-Unis - armée de terre[modifier | modifier le code]

Pistolets, revolvers[modifier | modifier le code]

Fusils, carabines[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses, fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Armes antichars[modifier | modifier le code]

Grenades à main / à fusil[modifier | modifier le code]

Autres (lance-flammes, mines, etc.)[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Camions[modifier | modifier le code]

Voitures[modifier | modifier le code]

Motos[modifier | modifier le code]

Chenillés, semi-chenillés[modifier | modifier le code]

Véhicules amphibies / Péniches de débarquement[modifier | modifier le code]

Chars[modifier | modifier le code]

Chasseurs de char[modifier | modifier le code]

Véhicules de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Artillerie sur rail[modifier | modifier le code]

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Canons automoteurs, véhicules d'artillerie de soutien[modifier | modifier le code]

Canons antichars[modifier | modifier le code]

Canons et véhicules antiaériens[modifier | modifier le code]

États-Unis - aviation[modifier | modifier le code]

Cocarde de l'United States Army Air Forces de 1943 à 1947.

Chasseurs embarqués[modifier | modifier le code]

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Chasseurs de nuit[modifier | modifier le code]

Avions d'assaut[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Bombardiers-torpilleurs / Bombardiers naval[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Hydravions[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement ou de liaison[modifier | modifier le code]

Planeurs[modifier | modifier le code]

France - armée de terre[modifier | modifier le code]

Pistolets et revolvers[modifier | modifier le code]

Fusils, mousquetons[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

  • MAS 38 (1938)
  • ERMA EMP-35 (1938 en France # récupéré sur les républicains espagnols en exil en France)

Mitrailleuses, Fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuse Hotchkiss 1914 servie par des tirailleurs sénégalais et des marsouins, fin 1939.

Armes antiaériennes[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

  • F1 (1915 # grenade à main)
  • OF 37 (1937 # grenade à main)
  • VB (1914 # grenade à fusil)

Autres (lance-flammes, mines, etc.)[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Canons antichars / canons de forteresse[modifier | modifier le code]

Canon antichar de 25 modèle 1934 en service en janvier 1940.

Artillerie légère ou de montagne[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Artilleurs français servant un canon de 105 long modèle 1913 Schneider fin 1939.

Artillerie sur rail / Trains blindés[modifier | modifier le code]

Soldats allemands inspectant une pièce de 320 Mle 1917 à glissement capturée en juin 1940.

---

Artillerie automotrice[modifier | modifier le code]

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Chars[69][modifier | modifier le code]

Un char B1 bis perdu en mai 1940.

Chasseurs de chars[modifier | modifier le code]

Automitrailleuses[modifier | modifier le code]

Une AMD Laffly 80 AM en service en juin 1940 en Tunisie.

Véhicules chenillés de soutien[modifier | modifier le code]

Chenillettes Renault UE devant des chevaux pendant l'offensive de la Sarre.

Véhicules de transport de troupes[modifier | modifier le code]

Une voiture blindée de chasseurs portés Lorraine 38L perdue en mai 1940.

Tracteurs d'artillerie et dépannage[69][modifier | modifier le code]

Un tracteur d'artillerie Laffly S15T en 1940.

Camions, camionnettes[70][modifier | modifier le code]

Autocars[70][modifier | modifier le code]

  • Renault PN (1926 # transformé pour l'intendance en 1939)
  • Renault TN 4 (1934 # transformé pour l'intendance en 1939)

Transporteurs de chars[modifier | modifier le code]

Ambulances[modifier | modifier le code]

Ambulance AGC 3 en 1940.

Voitures[modifier | modifier le code]

Peugeot 202 utilisée pour transporter des fusiliers normalement dotés de side-cars.

Motos[modifier | modifier le code]

Une moto solo AX2 restaurée, en 2017.

France - aviation[modifier | modifier le code]

Cocarde tricolore française.

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Chasseurs de nuit[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Avions d'assaut[modifier | modifier le code]

Avion polyvalent[modifier | modifier le code]

Autogire[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement ou de liaison[modifier | modifier le code]

Hydravions[modifier | modifier le code]

Finlande[modifier | modifier le code]

Pistolets[modifier | modifier le code]

Fusils, carabines et mousquetons[modifier | modifier le code]

Pistolet-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses et Fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

Artillerie / Artillerie automotrice[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens, véhicule antiaérien[modifier | modifier le code]

Chars[modifier | modifier le code]

Autre[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Voir Campagne des 18 jours pour une vue d'ensemble des forces belges et de leurs armes. La liste ci-dessous est non-exhaustive.

Fusils, carabines[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses, fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Pistolets[modifier | modifier le code]

Pistolet-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

Canon antiaérien[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

Véhicules[modifier | modifier le code]

Chars / Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Avions de chasse[modifier | modifier le code]

Avions polyvalents[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Bombardier[modifier | modifier le code]

Luxembourg[modifier | modifier le code]

Voir Histoire du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale pour une vue d'ensemble des forces luxembourgeoises et de ses armes. La liste ci-dessous est non-exhaustive.

Gewehr 98

Drapeau de la Norvège Norvège[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Voir Bataille des Pays-Bas pour une vue d'ensemble des forces néerlandaises et de leur armement. La liste ci-dessous est non-exhaustive.

Fusil[modifier | modifier le code]

Pistolet-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses[modifier | modifier le code]

Mortier[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

Canon antiaérien[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

Véhicules / Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Pologne Pologne[modifier | modifier le code]

Pistolets[modifier | modifier le code]

Fusils[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuse[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

Canon antiaérien[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée / Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Trains blindés ⚒ List of armored trains (en) 🛠[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Chars / Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

Véhicules / Tracteurs[modifier | modifier le code]

Avions de chasse[modifier | modifier le code]

Avions bombardiers / Attaque au sol[modifier | modifier le code]

Avions d'observation[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement ou de liaison[modifier | modifier le code]

Grande-Bretagne - armée de terre[modifier | modifier le code]

Pistolets, revolvers[modifier | modifier le code]

Fusils, carabines[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses, Fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Grenades à main et à fusil[modifier | modifier le code]

Mines[modifier | modifier le code]

Autres (lance-flammes, mortiers, bombes, etc.)[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Voitures[modifier | modifier le code]

Motos[modifier | modifier le code]

Camions[modifier | modifier le code]

Tracteurs[modifier | modifier le code]

Transports de troupes / Véhicules spéciaux blindés[modifier | modifier le code]

Automitrailleuses[modifier | modifier le code]

Véhicules amphibies / Péniches de débarquement[modifier | modifier le code]

Canons antichar[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens, véhicules antiaériens[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Artillerie automotrice / Artillerie automotrice d'appui[modifier | modifier le code]

Artillerie sur rail / Trains blindés[modifier | modifier le code]

---

Artillerie côtière[93][modifier | modifier le code]

Chars[94][modifier | modifier le code]

Chasseurs de char[modifier | modifier le code]

Grande-Bretagne - aviation[95][modifier | modifier le code]

Cocarde de la Royal Air Force.

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Chasseurs de nuit[modifier | modifier le code]

Avions d'attaque au sol / Bombardiers légers[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Planeurs[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Avions torpilleurs et antinavires[modifier | modifier le code]

Hydravions[modifier | modifier le code]

Autogires[modifier | modifier le code]

Avions de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement ou de liaison[modifier | modifier le code]

Commonwealth[modifier | modifier le code]

Commonwealth aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie[modifier | modifier le code]

Pistolets[modifier | modifier le code]

Fusils, carabines et mousquetons[modifier | modifier le code]

  • (7,92 mm) Mauser-ČZ (1924 # plusieurs versions de fusils, carabines et mousquetons)
  • (7,92 mm) ZH-29 (en) / ZH-32 (1929, 1932 # non-utilisés en Tchécoslovaquie)

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses, fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Autre[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

Chars et véhicules blindés[modifier | modifier le code]

Véhicules[14][modifier | modifier le code]

  • Aero 30 (1934 # voiture)
  • Praga AV (1936 # voiture)
    • Praga RV (1935 # camion)
    • Praga RVR (1936 # 59 exemplaires d'un camion radio/communication)
    • Praga T III / T IV / T V / T VI / T VII / T IX (1938 # tracteurs)
  • Škoda 6L (1935 # tracteur)
  • Tatra T 25 (1933 # tracteur)

Avions[modifier | modifier le code]

URSS - armée de terre[modifier | modifier le code]

Pistolets et revolvers[modifier | modifier le code]

Fusils[modifier | modifier le code]

Pistolets-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses, fusils-mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Grenades[modifier | modifier le code]

Mortiers[modifier | modifier le code]

Artillerie tractée[modifier | modifier le code]

Artillerie sur rail[99] / Trains blindés[modifier | modifier le code]

---

Artillerie côtière[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens, véhicules antiaériens[modifier | modifier le code]

Autres (lance-flammes, véhicules spéciaux...)[modifier | modifier le code]

Mines terrestres[modifier | modifier le code]

  • POMZ (en) / POMZ-2 (1941 ? et 1941 # mines antipersonnel)
  • SOV-FOG-1 (1941 # mine lance-flammes)
  • TM-35 / TM-35 M (1935 et 1939 # mines antichars # TM-35 mine (en))
  • TM-39 / TM-41 / TM-43 / TM-44 mine (en) (1939, 1941, 1943, 1944 # mines antichars)

Tracteurs[modifier | modifier le code]

Camions, voitures, motos[modifier | modifier le code]

Automitrailleuses[modifier | modifier le code]

Chars légers, chenillettes[104][modifier | modifier le code]

Chars[modifier | modifier le code]

Canons d'assaut / Artillerie automotrice[modifier | modifier le code]

  • BM8-24 (1941 # lance-roquettes)
  • BM-13 Katyusha (1941 # lance-roquettes)
  • (76,2 mm) BT-7A (1941 ?)
  • (152,4 mm) KV-2 (1940)
  • (76,2 mm) SU-1-12 (1933 # utilisés en 1939 en Pologne)
  • (76,2 mm) SU5-1 / 2 / 3 (1934, 1935 ?, 1935 ? # utilisés en 1939 en Pologne)
  • (152 mm) SU-14-Br-2 (1939 # prototype # un exemplaire, utilisé au combat en 1941)
  • (76,2 mm) T-26A (1934 # cinq exemplaires)
    • (76,2 ou 37 mm) SU-5-1 (1941 # production artisanale à Léningrad, armé d'un canon de 37 ou 76,2 mm)
  • (76,2 mm) SU-76 / SU-76M (1943)
  • (76,2 mm) SU-76I (1943 # sur châssis de chars allemands Panzer III, 201 exemplaires)
  • (122 mm) SU-122 (1943)
  • (152,4 mm) SU-152 (1943)
  • (122 mm) ISU-122 / ISU-122S (1943, 1944)
  • (152,4 mm) ISU-152 (1944)

Chasseurs de char[modifier | modifier le code]

  • (57 mm) SU-57 (1943 aux États-Unis # 680 livrés à l'U.R.S.S.)
  • (85 mm) SU-85 (1943)
  • (100 mm) SU-100 (1945)
  • (130 mm) SU-100Y (1940 # prototype)
  • (57 mm) ZiS-30 (1941)

Canons antichar[modifier | modifier le code]

URSS - aviation[105][modifier | modifier le code]

Cocarde de l'Armée de l'air soviétique.

Chasseurs[modifier | modifier le code]

Avions d'assaut[modifier | modifier le code]

Bombardiers[modifier | modifier le code]

Hydravions[modifier | modifier le code]

Avions de transport[modifier | modifier le code]

Planeurs[modifier | modifier le code]

Avions d'entraînement ou de liaison[modifier | modifier le code]

Yougoslavie[modifier | modifier le code]

Armes légères[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

Véhicules[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suède Suède (pays neutre)[modifier | modifier le code]

Pistolet[modifier | modifier le code]

Fusil[modifier | modifier le code]

Mitrailleuse[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens, véhicule antiaérien[modifier | modifier le code]

  • (40 mm) Bofors L/60 (1932 # utilisé par un grand nombre de belligérants lors de la 2e G.M. : Allemagne, France, G.B., U.R.S.S., États-Unis, etc.)
  • (40 mm) Luftvärnskanonvagn L-62 Anti II (1942 # uniquement utilisé par la Finlande # Landsverk L-62 Anti II (en))
  • (40 mm) Luftvärnskanonvagn Fm/43 (1943 # prototypes de véhicules AA, livraison de 17 engins en 1947-1948)
  • (75 mm) 7,5 cm Luftvärnskanon m/29 (1930 # utilisé par plusieurs pays # Bofors 75 mm Model 1929)

Char[modifier | modifier le code]

Canon antichar[modifier | modifier le code]

Artillerie[modifier | modifier le code]

Véhicule[modifier | modifier le code]

Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suisse Suisse (pays neutre)[modifier | modifier le code]

Pistolet / Revolver[modifier | modifier le code]

Fusils, carabines et mousquetons[modifier | modifier le code]

Pistolet-mitrailleur[modifier | modifier le code]

Fusils-mitrailleurs / mitrailleuses[modifier | modifier le code]

Canons antiaériens[modifier | modifier le code]

Mortier[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

Véhicules blindés[modifier | modifier le code]

• Panzer 39

Autres[modifier | modifier le code]

  • 4,7 cm BK 37 (1937 # canon d'infanterie)
  • HG 43 (1943 # grenade à manche)

Les apports technologiques[modifier | modifier le code]

  • le viseur gyroscopique (avec son vernier, le collimateur suivant l'appareil automatiquement en fonction des mouvements de l'avion tireur)

Allemands[modifier | modifier le code]

  • la recherche atomique
  • la fusée
  • l'aile en flèche
  • le fusil d'assaut
  • le submersible rapide (Type XXI / Type XXIII)
  • les missiles et le guidage par fils
  • les avions à réaction

Alliés[modifier | modifier le code]

  • la bombe atomique
  • la fusée de proximité
  • le guidage de bombardiers
  • la détection radar
  • le fusil semi-automatique de dotation
  • la radio électricité embarquée, grâce à la miniaturisation des composants.
  • l'aéronavale
  • les calculateurs
  • les obus APDS
  • les avions à réaction

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Durand, Histoire de la Seconde Guerre mondiale, Éditions complexes, 1997, p. 195.
  2. Yves Durand 1997, p. 208-210.
  3. Avec année de mise en service, ou de première création pour les prototypes.
  4. Sept mille huit cents exemplaires commerciaux M30 furent distribués à la Luftwaffe en 1940.
  5. Mitrailleuse pour avion, modifiée pour un usage d'infanterie lors de la SGM.
  6. Ce fusil-mitrailleur fut conçu en Allemagne, fabriqué en Suisse, utilisé en Autriche (et en Hongrie) avant l'Anschluss, et pour quelques exemplaires certainement utilisé au début de la Seconde Guerre mondiale par la Wehrmacht.
  7. Mitrailleuse pour avion. En 1945, de nombreux exemplaires ont été transformés en fusils-mitrailleurs, pour un usage terrestre.
  8. Jusqu'à il y a peu de temps, le RPzB 54/100 n'était relevé dans aucun texte. On peut se demander s'il n'est pas une "invention moderne" (?).
  9. 1945 selon le site internet www.maquetland.com "Armes antichar de l'infanterie de la 2° Guerre Mondiale".
  10. Page Wikipedia "Liste d'armes explosives".
  11. Une annexe au bas du chapitre "Allemagne - armée de l'air" reprend la liste des missiles et bombes planantes.
  12. Page Wikipedia Liste d'équipements de guerre électronique de la Seconde Guerre mondiale.
  13. "C'est le cheval et non le Panzer qui a déterminé l'image de l'armée allemande durant la SGM. Plus de 2,5 millions de chevaux ont servi dans la Wehrmacht entre 1939 et 1945. Plus de 85 % de l'armée, surtout des divisions d'infanterie, ont utilisé des chevaux. Statistiquement, il y avait trois soldats pour un cheval". Source : www.museellgmdetosny.free.fr.
  14. a b c d et e Liste non exhaustive ; voir le site internet (de) « Kfz. der Wehrmacht », sur kfzderwehrmacht.de.
  15. Liste non-exhaustive. Certains camions furent quelquefois dotés de trains chenillés, et sont en partie repris dans une liste à part ("semi-chenillés").
  16. Les premiers Opel Blitz datent de 1931. Il y en eut plusieurs modèles jusqu'en 1940, de 1 à 3,5 tonnes, certains produits jusqu'en 1945. À cette date certains étaient fabriqués avec des matériaux peu coûteux. Il y eut aussi des bus militaires portant cette dénomination. Source : kfzderwehrmacht.de.
  17. Camion tchécoslovaque utilisé par l'armée allemande après l'annexion de la Bohême-Moravie.
  18. Magazine TNT (Trucks & Tanks) numéro hors-série no 1 d'avril-mai 2009 "Les Panzer - du Grosstraktor au Tiger II.