Liste des aqueducs romains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les aqueducs romains ont laissé de nombreux vestiges, notamment des ponts-aqueducs comme le pont du Gard en France, l'aqueduc de Ségovie en Espagne, l'aqueduc de Carthage en Tunisie. Cependant, la plus grande partie du parcours de ces aqueducs était souterraine, et bien moins spectaculaire que les ponts et viaducs qui persistent encore.

Algérie (39)[modifier | modifier le code]

Allemagne (Gaule Belgique) (2)[modifier | modifier le code]

Aqueduc de l'Eifel, Allemagne.

Espagne et Portugal (24)[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

156 aqueducs pour 110 sites[1],[2].

Vestiges de l'aqueduc de Luynes, Indre-et-Loire.
Vue intérieure de l'aqueduc du pont du Gard.
Pont du Gard, vue générale du pont-aqueduc.

Grande-Bretagne (20)[modifier | modifier le code]

  • Aqueduc de Cantorbéry Durovernum Cantiacorum
  • Aqueduc de Carlish Luguvalum
  • Aqueduc de Catterick Cataractonum
  • Aqueduc de Chester Deva
  • Aqueduc de Cirencester Corinum Dobunnorum
  • Aqueduc de Colchester Camulodunum
  • Aqueduc de Caster-by-Norwich
  • Aqueduc de Corbridge Corstopitum
  • Aqueduc de Dolaucothi
  • Aqueduc de Dorchester Dorset
  • Aqueduc d'Exeter Isca Dummoniorum
  • Aqueduc de Gloucester Glevan
  • Aqueduc de Leicester Ratae Coritanorum
  • Aqueduc de Lincoln Lindum Colonia
  • Aqueduc de Londres Londinum
  • Aqueduc de Saint-Albans Verulamium
  • Aqueduc de Wall (en) Lectocetum
  • Aqueduc de Winchester Venta Belgarum
  • Aqueduc de Wroxester Viroconium Cornoviorum
  • Aqueduc de York Eboracum

Grèce (4)[modifier | modifier le code]

Israël (1)[modifier | modifier le code]

Aqueduc de Césarée, Israël.

Italie (16)[modifier | modifier le code]

Rome (11)[modifier | modifier le code]

Jordanie[modifier | modifier le code]

Liban (3)[modifier | modifier le code]

Libye (5)[modifier | modifier le code]

  • Aqueduc d'Appolonia
  • Aqueduc de Cyrène
  • Aqueduc de Labda Leptis Magna
  • Aqueduc de Ptolemais
  • Aqueduc de Sabratha

Maroc (5)[modifier | modifier le code]

Tunisie (13)[modifier | modifier le code]

Pont-aqueduc sur l'oued Guetoussia, Dougga, Tunisie.
Pont-aqueduc de Sbeïtla, Tunisie.
Pont-aqueduc de Makthar, Tunisie.
Ruines du pont-aqueduc de Jemma Zama, sur l'oued Kraffez, Tunisie.

Turquie (12)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cazal G. : L’Aqueduc en France de l’Antiquité à l’époque contemporaine, thèse EHESS, 1998, (ISBN 2-284-01936-6)
  2. Billard A. : Sismicité et monuments antiques, les ponts-canaux sur les aqueducs romains méditerranéens, thèse doct. histoire, univ. Bordeaux-II, 2006, (ISBN 978 2-7295-6759-0)
  3. Alain Provost, Bernard Leprêtre, Éric Philippe, L'aqueduc romain de Vorgium/Carhaix (« Gallia », Supplément 61), Paris, CNRS, 2013, 352 p.
  4. Ferchiou N. : Le Chant des Nymphes, les aqueducs et les temples des eaux de Zagouan à Carthage, Nirvana éd. Tunis, 2008.
  5. Simitthu.
  6. Poinsot C. : Les Ruines de Dougga, Institut national d'archéologie et d'art éd., Tunis 1958.
  7. De Vos M. : Rus africanum, Universita deggli studi di Trento, éd, Trento 2000.
  8. Ben Hassen H. : Oudna (Uthina), colonie de vétérans de la XIIIe légion, Ausonius éd., Tunis, 2004 (ISBN 2-910023-53-2).

Bibliographie[modifier | modifier le code]