Liste des ambassadeurs de Belgique en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'hôtel de La Marck - Résidence de l'Ambassadeur de Belgique à Paris.

L’ambassadeur de Belgique en France est le représentant légal le plus important de Belgique auprès du gouvernement français. L'ambassade est située à l'hôtel de La Marck, un hôtel particulier au 25, rue de Surène dans le 8e arrondissement de Paris[1].

Hormis le prince Eugène de Ligne, ambassadeur de 1842 à 1848, les représentants diplomatiques de Belgique portent initialement le titre d'« envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire ». À partir du , le titre d'ambassadeur est adopté définitivement[2].

Ambassadeurs successifs[modifier | modifier le code]

Titre de ministre plénipotentiaire (1831-1919)[modifier | modifier le code]

Nomination/installation Départ Ambassadeur Envoyé de S.M le roi Envoyé à Note
Charles Le Hon Léopold Ier Louis-Philippe Ier Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire. Comte[2].
Eugène de Ligne Léopold Ier Louis-Philippe Ier Ambassadeur extraordinaire. Prince[2].
Firmin Rogier Léopold Ier Louis-Philippe Ier Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire[2].
Eugène Beyens Léopold Ier Napoléon III Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire. Baron[2].
Auguste d'Anethan Léopold II Émile Loubet Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire[2]. Chevalier, né le et décédé le à Paris.
Alfred Leghait[3] Léopold II Armand Fallières Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire[2]. Baron, né le 7 octobre 1841 et décédé le 14 avril 1917 à Paris.
Paul Guillaume[4] Albert Ier Armand Fallières Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire[2]. Baron, né le à Saint-Josse-ten-Noode et décédé le à Menton.

Titre d'ambassadeur (depuis 1919)[modifier | modifier le code]

Nomination/installation Départ Ambassadeur Envoyé de S.M le roi Envoyé à Note
Edmond de Gaiffier d'Hestroy Albert Ier Raymond Poincaré Baron, né le et décédé le . Il fut directeur général de la Politique de 1912 à 1916 et le premier ambassadeur de Belgique en France le [2].
André de Kerchove de Denterghem Léopold III Léon Blum Ambassadeur[2]. Comte.
Pol Le Tellier Léopold III Albert Lebrun Né le à Louvain et décédé à Vichy le .
Jules Guillaume Charles de Belgique Charles de Gaulle Baron.
[5] Marcel-Henri Jaspar Baudouin Charles de Gaulle
Robert Rothschild Baudouin Georges Pompidou Baron.
1976 Charles de Kerchove de Denterghem Baudouin Georges Pompidou Comte.
1979 Werner de Merode Baudouin Valéry Giscard d'Estaing Prince.
1984 Alexandre Paternotte de la Vaillée Baudouin Valéry Giscard d'Estaing Baron
1986 Eugène Rittweger de Moor Baudouin François Mitterrand Baron
Luc Smolderen Baudouin François Mitterrand
Alfred Cahen Baudouin François Mitterrand
Alain Rens Albert II Jacques Chirac
[6] Pierre-Étienne Champenois Albert II Jacques Chirac
Pierre-Dominique Schmidt Albert II Jacques Chirac Rappelé à la suite de détournement de fonds allégués[7].
[8] Baudouin de la Kethulle de Ryhove Albert II Nicolas Sarkozy Chevalier.
Patrick Vercauteren Drubbel Albert II Nicolas Sarkozy
Vincent Mertens de Wilmars Philippe François Hollande
en poste François de Kerchove d'Exaerde Philippe Emmanuel Macron

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ambassades de Belgique en France
  2. a b c d e f g h i et j Alexandre Paternotte de la Vaillée 1981, p. 101-102.
  3. « Nécrologie », sur Gallica, Le Temps, (consulté le ), p. 2
  4. Bitsch 1994
  5. Robert Wellens, Inventaire des Papiers de Marcel-Henri Jaspar, député, ministre et ambassadeur de Belgique, Bruxelles, AGR, coll. « Inventaire BE-A0510_000418_002755_FRE », , 351 p. (lire en ligne), p. 12.
  6. Éléments biographiques de Pierre-Étienne Champenois. Détails sur abonnement.
  7. L'ambassadeur disco débranché, in The Independent, 31 août 2007.
  8. Baudouin de la Kethulle probable futur ambassadeur à Paris, in La Libre.be, 3 septembre 2007.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]