Liste des œuvres de Gioachino Rossini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gioachino Rossini, photographie d'Étienne Carjat

Cette liste regroupe toutes les œuvres du compositeur italien Gioachino Rossini (1792-1868) par genre musical.

Tableau des œuvres[modifier | modifier le code]

Légende des couleurs
Opéra
Mélodies
Hymne
Cantates
Musique sacrée
Musique instrumentale
Liste des œuvres de Rossini par genre
Titre original
Titre français (ou traduction)[1]
Genre
Livret
Création
Opéras
Demetrio e Polibio Démétrios et Polybe Dramma serio Vincenza Viganò-Mombelli (en) Composé en 1806 mais créé seulement le au Teatro Valle de Rome.
La cambiale di matrimonio Le Contrat de mariage Farsa comica Gaetano Rossi Teatro San Moisè, Venise,
L'equivoco stravagante Le Quiproquo extravagant Dramma giocoso Gaetano Gasbarri Teatro del Corso, Bologne,
L'inganno felice L'Heureux Stratagème Farsa per musica Giuseppe Foppa Teatro San Moisè, Venise,
Ciro in Babilonia, ossia La caduta di Baldassare Cyrus à Babylone ou la chute de Balthazar Dramma con cori per musica Francesco Aventi Teatro Communale, Ferrare,
La scala di seta L'Échelle de soie Farsa comica Giuseppe Foppa d'après Eugène de Planard Teatro San Moisè, Venise,
La pietra del paragone La Pierre de touche Melodramma giocoso Luigi Romanelli Teatro alla Scala, Milan,
L'occasione fa il ladro, ossia Il cambio della valigia L'occasion fait le larron ou l'échange de la valise Burletta per musica Luigi Prividali d'après Eugène Scribe Teatro San Moisè, Venise,
Il signor Bruschino, ossia Il figlio per azzardo Bruschino ou le fils par hasard Farsa giocosa Giuseppe Foppa d'après Chazet et Ourry[2] Teatro San Moisè, Venise,
Tancredi Tancrède Melodramma eroico Gaetano Rossi d'après Voltaire Gran Teatro La Fenice, Venise,
L'italiana in Algeri L'Italienne à Alger Dramma giocoso Angelo Anelli[3] Teatro San Benedetto, Venise,
Aureliano in Palmira Aurélien à Palmyre Dramma serio per musica Felice Romani Teatro de la Scala, Milan, .
Il turco in Italia Le Turc en Italie Dramma buffo Felice Romani Teatro de la Scala, Milan,
Sigismondo Sigismond Dramma per musica Giuseppe Foppa Teatro La Fenice, Venise,
Elisabetta, regina d'Inghilterra Élisabeth, reine d'Angleterre Dramma per musica Giovanni Federico Schmidt Teatro San Carlo, Naples,
Torvaldo e Dorliska Torvaldo et Dorliska Opera semiseria Cesare Strebini d'après Coudry Teatro Valle, Rome
Il barbiere di Siviglia[4] Le Barbier de Séville Dramma buffo Cesare Strebini d'après Beaumarchais Teatro Argentina, Rome, .
La gazzetta, ossia Il matrimonio per concorso La Gazette ou le mariage par concours Dramma giocoso per musica Giuseppe Palomba Teatro Fiorentini, Naples,
Otello, ossia Il Moro di Venezia Othello ou le Maure de Venise Tragedia lirica Francesco Maria Berio Teatro Fondo, Naples,
La Cenerentola, ossia La bontà in trionfo Cendrillon ou la bonté triomphante Dramma giocoso Jacopo Ferretti d'après le livret en français d'Étienne[5] Teatro Valle, Rome,
La gazza ladra La Pie voleuse Opera semiseria G. Gherardini d'après Baudoin d'Aubigny et Caignez Teatro alla Scala, Milan,
Armida Armide Dramma per musica Giovanni Federico Schmidt Teatro San Carlo, Naples,
Adelaide di Borgogna Adélaïde de Bourgogne Dramma per musica Giovanni Federico Schmidt Teatro Argentina, Rome,
Mosè in Egitto Moïse en Égypte Azione tragico-sacra Andrea Leone Tottola Teatro San Carlo, Naples,
Adina, ossia Il Califfo di Bagdad (en) Adina ou le calife de Bagdad Farsa Gherardo Bevilacqua Aldobrandini Composé en 1818 mais créé seulement le au Teatro Reale San Carlo, Lisbonne
Ricciardo e Zoraide Richard et Zoraïde Dramma per musica Francesco Berio di Salsa Teatro San Carlo, Naples,
Ermione Hermione Azione tragica Andrea Leone Tottola d'après Jean Racine Teatro San Carlo, Naples,
Eduardo e Cristina (en) Édouard et Christine Dramma per musica Andrea Leone Tottola, Giovanni Schmidt et Gherardo Bevilacqua Aldobrandini Teatro San Benedetto, Venise,
La donna del lago La Dame du lac Melodramma per musica Andrea Leone Tottola d'après Walter Scott Teatro San Carlo, Naples,
Bianca e Falliero, ossia Il consiglio dei tre Bianca et Falliero ou le conseil des trois Melodramma per musica Felice Romani d'après Arnault Teatro de la Scala, Milan,
Maometto II Mahomet II Dramma per musica Cesare della Valle Teatro San Carlo, Naples,
Matilde di Shabran, ossia Bellezza e cuor di ferro Mathilde de Shabran ou beauté et cœur de fer Opera semiseria Jacopo Ferretti d'après François-Benoît Hoffman[6] Teatro Apollo, Rome,
Zelmira Zelmire Dramma per musica Andrea Leone Tottola d'après Dormont de Belloy Teatro San Carlo, Naples,
Semiramide Sémiramis Melodramma tragico Gaetano Rossi d'après Voltaire Teatro de la Fenice, Venise,
Il viaggio a Reims, ossia L'albergo del Giglio d'oro Le Voyage à Reims ou l'hôtel du lys d'or Dramma giocoso composto per l'incoronazione di S.M. Carlo X, re di Francia Luigi Balocchi Théâtre des Italiens, Paris,
Ivanhoé (en) Opéra (pastiche) Émile Deschamps et Gabriel-Gustave de Wailly Théâtre de l'Odéon, Paris,
Le Siège de Corinthe[7] Tragédie lyrique Luigi Balocchi et Alexandre Soumet d'après Maometto II Académie Royale de Musique, Paris, [8]
Moïse et Pharaon ou le Passage de la mer Rouge[9] Opéra Luigi Balocchi et Étienne de Jouy d'après Mosè in Egitto Académie Royale de Musique, Paris,
Le Comte Ory[10] Opéra bouffe Eugène Scribe et Delestre-Poirson d'après leur pièce Académie Royale de Musique, Paris,
Guillaume Tell Opéra Étienne de Jouy et Hippolyte Bis d'après Schiller Académie Royale de Musique, Paris, [11]
Robert Bruce (en) Opéra (pastiche)[12] Alphonse Royer et Gustave Vaëz Académie Royale de Musique, Paris,
Mélodies
Se il vuol la molinara 1801
Dolce aurette che spirate 1810
La mia pace io già perdei 1812
Qual voce, quai note 1813
Alla voce della gloria 1813
Amore mi assisti 1814
Il trovatore 1818
Il carnevale di Venezia Rome, 1821
Beltà crudele 1821
La pastorelle 1821
Canzonetta spagnuola 1821
Infelice ch'io son 1821
Addio ai viennesi 1822
Dall'oriente l'astro del giorno 1824
Ridiamo, cantiamo, che tutto sen va 1824
In giorno si bello Londres, 1824
Tre quartetti da camera 1827
Les Adieux à Rome 1827
Orage et beau temps 1829/30
La passeggiata Madrid, 1831
La dichiarazione 1834
Les Soirées musicales :
1. La promessa ('Ch'io mai vi possa lasciar amare')
2. Il rimprovero ('Mi lagnerò tacendo')
3. La partenza ('Ecco quel fiero istante')
4. L'orgia ('Amiamo, cantiamo')
5. L'invito ('Vieni o Ruggiero')
6. La pastorella dell'Alphi ('Son bella pastorella')
7. La gita in gondola ('Voli l'agile barchetta')
8. *La danza ('Già la luna è in mezzo al mare')
9. *La regata veneziana ('Voga o Tonio benedetto')
10. La pesca ('Già la notte s'avvicina')
11. La serenata ('Mira, la bianca luna')
12. Li marinari ('Marinaro in guardia stà')
Deux nocturnes :
*Adieu à l'Italie
*Le Départ
1836
Nizza 1836
L'Âme délaissée 1844
Francesca da Rimini 1848
Mi lagnerò tacendo 1858
Hymnes et chœurs
Inno dell'indipendenza Bologne,
De l'Italie et de la France 1825
Coro per il terzo centenario della nascita del Tasso[13]
Grido di esultazione riconoscente al sommo pontefice Pio IX Bologne,
Coro della guardia civica di Bologna
Inno alla pace Florence,
Hymne à Napoléon III et à son vaillant peuple Paris,
Cantates
Il pianto d'armonia sulla morte di Orfeo Liceo Musicale de Bologne,
La morte di Didone composée en 1811, créée le
Dalle quete e pallid'ombre Venise, 1812
Egle ed Irene Milan, 1814
L'aurora Rome,
Le nozze di Teti e di Peleo Naples,
Omaggio umiliato Naples,
Cantata
La riconoscenza Naples,
Giunone Naples, avant 1822
La santa alleanza
Il vero omaggio
Omaggio pastorale
Il pianto delle muse in morte di Lord Byron
Cantata per il battesimo del figlio del banchiere Aguado
L'armonica cetra del nune
Giovanna d'Arco Paris, 1832,
révision : 1852
Cantata in onore del sommo pontefice Pio IX Rome,
Musique sacrée
Laudate Dominum
Salve Regina, op. 140 no 2
Quoniam
Messa di gloria Naples,
Preghiera vers 1820
Tantum ergo 1824
Stabat Mater 1re version : 1831,
2e version : 1841
Trois chœurs religieux : La Foi, l'Esperance, la Charité
Tantum ergo Bologne,
O salutaris hostia
Laus deo Paris 1861
Petite messe solennelle 1re version : 1863,
2e version : 1867
Musique instrumentale
Sei sonate a quattro 1804
Sinfonia « al conventello » 1806
Cinque duetti pour cor 1806
Sinfonia[14] 1808
Sinfonia [15] 1809
Grand'overtura « obbligata a contrabasso » 1807-10
Variazioni per clarinetto 1809
Andante e tema con variazioni 1812
Andante e tema con variazioni per arpa e violino 1820
Passo doppio[16] 1822
Valse 1823
Serenata 1823
Duetto 1824
Rendez-vous de chasse 1828
Fantaisie 1829
Trois marches militaires 1837
Scherzo 1843
Tema originale di Rossini, variato per violino da Giovacchino Giovacchini 1845
Concerto pour basson et orchestre ~1845
Marcia 1852
Thème de Rossini suivi de deux variations et coda par Moscheles père 1860
La corona d'Italia 1868

Les Péchés de vieillesse[modifier | modifier le code]

Les Péchés de vieillesse sont constitués par le recueil de différentes compositions, instrumentales et vocales, classées en quatorze volumes :

  • Volume I - Album italiano
  • Volume II - Album français
  • Volume III - Morceaux réservés
  • Volume IV - Quatre hors-d'œuvre et quatre mendiants
  • Volume V - Album pour les enfants adolescents
  • Volume VI - Album pour les enfants dégourdis
  • Volume VII - Album de chaumière
  • Volume VIII - Album de château
  • Volume IX - Album pour piano, violon, violoncelle, harmonium et cor
  • Volume X - Miscellanées pour piano
  • Volume XI - Miscellanées de musique vocale
  • Volume XII - Quelques riens pour album
  • Volume XIII - Musique anodine
  • Volume XIV - Altri péchés de vieillesse

Le Duo des chats[modifier | modifier le code]

Le célèbre Duetto buffo di due gatti est souvent considéré comme une des plus célèbres œuvres vocales de Rossini, qui n'en est cependant pas l'auteur direct : ce morceau a été en effet confectionné par un certain G. Berthold à partir de deux extraits de l'acte II de l'Otello de Rossini, dont la cavatine de Rodrigo « Ah, come mai non senti », mais aussi d'une Katte-Cavatine due au compositeur danois Christoph Ernst Friedrich Weyse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Damien Colas, « Gioachino Rossini » in Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Joël-Marie Fauquet (dir.), Fayard, 2003. (ISBN 2-213-59316-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En italique si l'œuvre a été représentée en version française, ou entre guillemets si elle ne l'a pas été.
  2. Adapté en français par Jacques Offenbach en 1857.
  3. Déjà mis en musique par L. Mosca en 1808
  4. Créé sous le titre Almaviva, ossia l'inutile precauzione (Almaviva ou l'Inutile Précaution).
  5. Mis en musique par Nicolas Isouard en 1810.
  6. Déjà mis en musique par Étienne-Nicolas Méhul dans Euphrosine en 1790.
  7. Nouveau livret sur la musique de Maometto II
  8. Représenté plus tard en version italienne sous le titre L'assedio di Corinto.
  9. Nouveau livret sur la musique de Mosè in Egitto
  10. Nouveau livret sur la musique du Viaggio a Reims
  11. Représenté en 1831 en version italienne sous le titre Guglielmo Tell, livret de Calisto Bassi.
  12. Composé d'après divers manuscrits de Rossini
  13. Réutilisé dans La donna del lago
  14. Utilisée dans L'inganno felice
  15. Utilisée dans La cambiale di matrimonio et Adelaide di Borgogna
  16. Variations sur l'air « Di tanti palpiti » de Tancredi