Liste des œuvres de César Franck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
César Franck

Voici la liste des œuvres de César Franck, qui suit la numérotation du catalogue de Wilhelm Mohr (FWV = Franck Werke Verzeichnis) publié en 1969.

Orgue ou harmonium[modifier | modifier le code]

  • Andantino en sol mineur (1857)
  • Trois Antiennes (1859)
  • 44 Petites Pièces (1858–1863)
  • Six Pièces, op. 16-21 (publiées 1868) :
    • Fantaisie en ut majeur (Poco lento) - 1860 (FWV 28)
    • Grande Pièce Symphonique en fa dièse mineur (Andantino serioso) - 1860/62 (FWV 29)
    • Prélude, Fugue et Variation en si mineur (Andantino) - 1862 (FWV 30)
    • Pastorale en mi majeur (Andantino) - 1863 (FWV 31)
    • Prière en ut dièse mineur (Andantino sostenuto) - 1860 (FWV 32)
    • Final en si bémol majeur (Allegro maestoso) - 1862 (FWV 33)
  • Trois Pièces (1878) :
    • Fantaisie en la majeur (Andantino) (FWV 35)
    • Cantabile en si majeur (Non troppo lento) (FWV 36)
    • Pièce héroïque in si mineur(Allegro maestoso) (FWV 37)
  • Andantino (1889)
  • Trois chorals (1890) :
    • Choral no 1 en mi majeur (Moderato) (FWV 38)
    • Choral no 2 en si mineur (Maestoso) (FWV 39)
    • Choral no 3 en la mineur (Quasi allegro) (FWV 40)

La collection incomplète de 59 courtes pièces connue sous le nom "L'Organiste" a été écrite pour l'harmonium et est le plus souvent jouée à l'orgue (1889–1890).

Piano[modifier | modifier le code]

  • Églogue, op. 3 (FWV 11)
  • Premier Grand Caprice, op. 5 (FWV 13)
  • Prélude, Choral et Fugue (1884, FWV 21)
  • Danse lente (1885)
  • Prélude, Aria et Final (1887, FWV 23)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

des extraits sonores sont disponibles sur Commons
  • Quatuor à cordes en ré majeur (1889–90, FWV 9)
  • Andantino Quietoso en mi bémol mineur, op. 6, pour violon et piano (FWV 5)
  • Grand Duo pour piano et violon concertant en si bémol majeur, op. 14, sur des thèmes de Gulistan de Dalayrac (FWV 6)

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

Poèmes symphoniques[modifier | modifier le code]

  • Ce qu'on entend sur la montagne (poème symphonique d'après Victor Hugo, 1845–87, op. posth.)
  • Rédemption (poème symphonique pour soprano, chœur et orchestre, 1872, rév. 1874, FWV 52)
  • Les Éolides (poème symphonique, 1876, FWV 43)
  • Le Chasseur maudit (poème symphonique, 1882, FWV 44)
  • Psyché (poème symphonique pour orchestre et chœur, 1886–88, FWV 47)

Musique concertante[modifier | modifier le code]

Symphonie[modifier | modifier le code]

Musique chorale[modifier | modifier le code]

Messes[modifier | modifier le code]

  • Messe solennelle (FWV 59, 1858)
  • Messe à trois voix (FWV 61, 1860, version de 1872, dans laquelle est remplacé l'offertoire O Salutaris pour basse par l'aria Panis Angelicus)

Autres compositions[modifier | modifier le code]

  • Ruth, églogue biblique (paroles d'Alexandre Guillemin ; oratorio pour solistes, chœur, piano et orchestre ; FWV 51)[1],[2]
  • Panis Angelicus (pour voix, harpe, violoncelle, et orgue, 1872 ; aussi inclus dans la Messe à trois voix ; FWV 61)
  • Quæ est ista (Offertorium, 1871)
  • Les Béatitudes (oratorio pour chœur, solistes, et orchestre, 1881, FWV 53)
  • Ave Maria (FWV 62)
  • Psaume 150
  • Dextera Domini (Psaume 117 : Confitemini Domino), pour chœur, orgue et contrebasse (FWV 65)
  • Rebecca (cantate pour voix, chœur et orchestre, 1880–1881, FWV 54)
  • Plainte des Israélites (cantate, 1865, publication posthume)
  • La Tour de Babel (cantate, 1865, publication posthume)
  • Cantique de Moïse (cantate, 1881, publication posthume)
  • Les Sept Paroles du Christ en croix (oratorio, publication posthume)
  • Le Valet de ferme (1851–53, opéra comique non publié)
  • Hulda (1882–85, FWV 49) (opéra)
  • Ghiselle (1889), drame lyrique (FWV 50) (seul le premier acte a été orchestré par César Franck).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Wilhelm Mohr, César Franck, Tutzing, Schneider, , 2e éd.
  • John Trevitt, Joël-Marie Fauquet: 'Franck, César', Grove Music Online (consulté le 12 novembre 2005)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ruth », sur belgica.kbr.be
  2. « Ruth chant et piano », sur belgica.kbr.be