Liste des évêques de Maguelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Limites de l'évêché au XIIIe siècle

L'évêché de Maguelone semble être créé au VIe siècle par les Wisigoths afin de compenser la perte de l'évêché de Toulouse[HL Tome I 1], bien qu'il semble avoir une origine antérieure, au IIIe siècle[1]. Après le démantèlement de Maguelone par Charles Martel en 737[HL Tome I 2], les évêques se réfugient à Substantion, au nord est de Montpellier. Ils se réinstallent à Maguelone sous l'action d'Arnaud Ier vers 1035[HL Tome III 1].

Liste des évêques de Maguelone[modifier | modifier le code]

Certains évêques sont évoqués avant Boèce en 589[Aigr 1], mais leur occupation de la fonction d'évêque de Maguelone est très incertaine et a été obtenu par le biais de recoupements[HL Notes T.II 1]. Ainsi Aetherius vers 451, Vincent vers 550 et Viator vers 557, sont régulièrement cités[Aigr 2].

Nom Début Episcopat Fin Episcopat Commentaires Références
Boèce ou Boëtius 585 589 mentionné au troisième concile de Tolède en 589. Il est le premier évêque de Maguelone évoqué de manière certaine [HL Tome I 3]
Geniès ou Génésius ou Ginésius 597 652 délégué par Boèce à ce concile en 589, première mention en tant qu'évêque en 597 [HL Tome I 4],[HL Tome I 5]
Gumild 654 673 participe à la révolte contre le roi Wamba [FPMP1 1]
Vincent 674 695 participation en personne au treizième concile de Tolède en 683 [HL Tome I 6]
Jean Ier 791 802 participe au concile de Narbonne en 791 [HL Tome I 7]
Ricuin Ier 812 817 [HL Tome I 8]
Argemire 818 ou 819 [HL Tome I 8]
Stabellus 821 823 [HL Tome I 9]
Maldomer 867
Abbon 875 897 [HL Tome I 10],[FPMP1 2]
Gontier 900 925
Pons 925 960
Ricuin II 960 998
Pierre de Melgueil 999 1030 [HL Tome III 2]
Arnaud Ier 1030 1060 Ramène l'évêché à Maguelone
Bertrand Ier (intrus) 1060 / 1061 1079 / 1080
Godefroi ou Geoffroi 1080 1104
Gautier de Lille 1104 1129
Raimond Ier 1129 1158
Jean Ier de Montlaur 1158 1190 [2]
Guillaume de Raimond 1190 1195
Guillaume de Fleix 1195 1202
Guillaume d'Autignac ou d'Antignac 1203 / 1204 1216
Bernard de Mèze 1216 1230 / 1232
Jean II de Montlaur 1232 / 1234 1247 [2]
Reinier Saccoin 1247 1249
Pierre de Conques 1248 1256
Guillaume Christophe 1256 1263
Bérenger de Frézouls 1263 1296
Gaucelin de La Garde 1296 1304 / 1305
Pierre de Lévis de Mirepoix 1305 / 1306 1309
Jean-Raymond de Comminges 1309 1317
Gaillard de Saumate 1317 1318 ensuite archevêque d'Arles
André de Frédol 1318 1328
Jean de Vissec 1328 1334
Pictavin de Montesquiou 1334 1339
Arnaud de Verdale 1339 1352
Audoin Aubert 1352 1353
Durand des Chapelles 1353 1361
Pierre de Canillac 1361
Dieudonné de Canillac 1361 1367
Gaucelin de Déaux (Dreux) 1367 1373
Pierre de Vernols 1373 1389
Antoine de Lovier 1389 1405
Pierre Adhémar 1405 / 1408 1415
Bienheureux Louis Allemand 1418 1423 archevêque d'Arles puis cardinal.
Guillaume Forestier 1423 1429
Léger Saporis d'Eyragues 1429 1430
Bertrand Robert 1431 1433
Robert de Rouvres 1433 1453
Maur de Valleville 1453 1471
Jean Bonald 1471 / 1472 1487
Guillaume Le Roy de Chavigny 1487 1488
Izarn Barrière ou Isarn 1487 / 1488 1498
Guillaume Pellicier I 1498 1527 / 1529
Guillaume Pellicier II 1527 / 1529 1568 dernier évêque de Maguelone, avant le transfert du Siège à Montpellier (1536).
Premier évêque de Montpellier (1536-1568) : voir Liste des évêques puis archevêques de Montpellier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Livre V - LXXIX. — Érection des évêchés d'Arsat, en Aquitaine, de Carcassonne, de Maguelonne & d'Elne, dans la Septimanie, sous les Visigoths. p. 331
  2. Livre VIII - XXXV. — Charles lève le siège de Narbonne & fait démanteler Béziers, Agde, Maguelonne & Nimes. p. 806
  3. Livre III - XL. — Origine des églises d'Agde & de Maguelonne. p.331
  4. Livre VI - LXVII. — Les évêques de la Septimanie assistent au troisième concile de Tolède. p.648
  5. Livre VI - LXXVIII — Concile de Tolède. — Thierri, soutenu des troupes de la Gothie, fait la guerre à Clotaire. p.656
  6. Livre VII - LXX. — Treizième concile de Tolède. — Noms des évêques de la Septimanie qui y assistèrent. p.740
  7. Livre IX - XV. — Concile de Narbonne contre Félix d'Urgel. — Uévêché de Toulouse remis sous la métropole de Narbonne. p.788
  8. a et b Livre IX - XCIV. — Robert, comte, if Argémire, évêque de Maguelonne. p.958
  9. Livre IX - XCVII. — Mort de saint Benoit d'Aniane. — Saint Ardon ou Smaragde, son disciple. — Stahilis, évêque de Maguelonne. p.962
  10. Livre X - CXII. — Prieuré de Godet en Vêlai. — Concile de la province de Narbonne. p.1115
  1. Livre XIII - XCIX. — Rétablissement de la ville & du siège épiscopal de Maguelonne. p. 283
  2. Livre XIII - XIX. — Comtes de Substantion ou de Melgueil. p.206
  1. NOTE XXVI Église de Maguelonne p.51
  • Charles d'Aigrefeuille, Histoire de la ville de Montpellier : Seconde partie, Montpellier, édition Rigaud,
  1. p.3
  2. p.4
  • M.H. Fisquet, La France Pontificale, Histoire chronologique et biographique des Archevêques et évêques de tous les diocèses de France : Montpellier, 1re partie, Paris, Repos, , 592 p. (lire en ligne)
  1. p.44
  2. p.47
  • Autres références
  1. Fiche du diocèse de Montpellier sur http://www.catholic-hierarchy.org/
  2. a et b Histoire du château de Montlaur sur www.montlaur.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • LGE, tome XXII, p. 967
  • Annuaire Historique 1847 (année 1848), p. 132-135
  • Trésor de chronologie(TC), « MONTPELLIER », p. 1449-1450

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]