Liste de terminaux méthaniers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gaz naturel liquéfié est utilisé pour le transport du gaz naturel sur de grandes distances et essentiellement par voies maritimes. Souvent, le port méthanier est construit pour l'importation (terminal de regazéification) et l'exportation (terminal de liquéfaction) de manière exclusive du GNL.

Terminaux existants[modifier | modifier le code]

Terminaux de liquéfaction[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Terminaux de regazéification[modifier | modifier le code]

Argentine[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Terminaux méthaniers en fonctionnement et en construction en Chine[6]
Nom Capacité
(MMcf/d)*
Extension
(MMcf/d)*
Mise en
service**
Développeur
Dapeng/Guangdong 885 530 2014 CNOOC/BP
Zhuhai 460 460 2017 CNOOC/Yudian Group
Rudong/Jiangsu 460 395 2014 CNPC/RGM Intl/CITIC
Caofeidian/Tangshan 460 CNPC/Beijing munic.
Shanghai 395 395 2015 CNOOC/Shenergy Group
Dalian 395 395 2015 CNPC
Zhejiang/Ningbo 395 CNOOC
Fujian 345 CNOOC/Fujian Invt & Devlpt Co
Tianjin FSRU*** 290 795  ? CNOOC
Mengtougou Peaking Facility 15 Shanghai Gas Group
en construction :
Qingdao/Shandong 395
(2014)
265  ? Sinopec/Huaneng Group
Hainan 260
(2014)
130 2017 CNOOC/Hainan Devlpt
Beihai/Guangxi 395
(2014)
395 2020 Sinopec
Shenzhen/Diefu 530
(2015)
CNOOC/Shenzhen Energy
Tianjin 395
(2016)
Sinopec
* MMcf/d = millions de pieds cubes par jour ; ** mise en service de l'extension ; *** FSRU = unité flottante

Corée du Sud[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Terminaux méthaniers en fonctionnement aux États-Unis[9]
Nom Localité État Capacité
(Mpc/jour)*
Mise en
service
Exploitant
Distrigas LNG Import Terminal[10] Everett Massachusetts 1971 Distrigas of Massachusetts (filiale de GDF Suez)
Cameron LNG[11] Hackberry Louisiane 1500 2009 Sempra Energy
Dominion Cove Point LNG, LP[12] Lusby Maryland 1800 1972/2003 Dominion Resources
Southern LNG[13],[14] Elba Island Géorgie 1755 2000 El Paso Energy, filiale de Kinder Morgan[15]
Sabine LNG[16] Louisiane 4000 2008 Cheniere Sabine Pass Pipeline Cy
Freeport LNG[17] Freeport Texas 1500 2008 Cheniere/Smith Entities
Lake Charles LNG Lake Charles Louisiane 1800 1982 Trunkline LNG Company, LLC[18]
Pascagoula LNG Mississippi 2011 Gulf LNG Energy
Golden Pass LNG Sabine Pass Texas 2011 Golden Pass LNG
Peñuelas LNG Punta Guayanilla Puerto Rico 2000 EcoEléctrica[19]
Gulf Gateway Deepwater Port Golfe du Mexique, à 116 miles au large Louisiane 500 2005 Excelerate Energy LLC
Northeast Gateway Deepwater Port[20],[21] au large de Gloucester Massachusetts 600 2008 Excelerate Energy LLC
Neptune LNG Deepwater Port[22],[21] au large de Gloucester Massachusetts 2009 GDF Suez Energy North America

France[modifier | modifier le code]

Terminaux méthaniers en fonctionnement et en construction en France
Nom Localisation Capacité
(Mds m³/an)*
Mise en
service
Exploitant
Fos-Tonkin Fos-sur-Mer 5,5 1972 Elengy
Fos-Cavaou Fos-sur-Mer 8,25 2010 Fosmax LNG, filiale d'Elengy
Montoir-de-Bretagne Montoir-de-Bretagne 10 1980 Elengy
Loon-Plage Loon-Plage (Dunkerque) 6 à 10 2015 Dunkerque LNG, filiale d'EDF

Grèce[modifier | modifier le code]

  • Terminal méthanier de Revithoussa, DESFA

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Inde[modifier | modifier le code]

  • Dahej Terminal, Petronet LNG Ltd, Gujarat
  • Hazira Terminal, Hazira LNG Pvt Ltd, Gujarat

Italie[modifier | modifier le code]

Japon[modifier | modifier le code]

  • Plus de 24 terminaux dont 3 en cours de construction.

Portugal[modifier | modifier le code]

Terminaux en projet[modifier | modifier le code]

Terminaux de liquéfaction[modifier | modifier le code]

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]
États-Unis[modifier | modifier le code]

Les États-Unis ont connu une ruée vers les projets de terminaux méthaniers à partir de 2010-2011 à cause du rapide développement de la production nationale rendue possible par la fracturation hydraulique. De nombreux terminaux d'importation projettent ou ont commencé à installer des équipements de liquéfaction pour exporter du gaz, avec des investissements en milliards de dollars chacun.

Afrique[modifier | modifier le code]

Asie Pacifique[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Terminaux de regazéification[modifier | modifier le code]

États-Unis et Golfe du Mexique[modifier | modifier le code]

Terminaux LNG en projet[32] :

Canada[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Des projets sont envisagés à Dunkerque, Antifer et au Verdon.

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Terminaux méthaniers en projet en Chine[6]
Nom Capacité
(MMcf/d)*
Mise en
service
Développeur
Shenzhen 400 2015 CNPC/CLP
Jiangsu/Yancheng (flottant) 290  ? CNOOC
Yantai, Shandong (flottant) 200 2013? CNOOC
Yuedong/Jieyang 260+260 2014/2020 CNOOC
Shantou 160(+240) 2014/2017 Sinogas
* MMcf/d = millions de pied cube par jour

Singapour[modifier | modifier le code]

  • Jurong Island
  • PowerGas JV avec Gaz de France, construction prévue entre 2009 et 2012

Océanie[modifier | modifier le code]

Inde[modifier | modifier le code]

  • Kochi LNG Terminal
  • Pipavav LNG Terminal
  • Dabhol LNG Terminal

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]