Liste de services cachés du Portail Tor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste de services cachés du Portail Tor décrit aussi des services Darknet. Des services hors fonction sont compris aussi.

Commerciale[modifier | modifier le code]

Mieux décrit comme services pour rémunération.

Communications[modifier | modifier le code]

Messagerie[modifier | modifier le code]

Logiciels[modifier | modifier le code]

Fournisseur d'accès à Internet[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Hébergeurs web[modifier | modifier le code]

Des Hébergeurs web y sont:

  • Free Haven – Système de stockage sécurisé et décentralisé, son focus est la disponibilité persistante des dates. Les étudiants du MIT travaillent en collaboration avec la DARPA au développement de Tor[9],[10],[11].

Finances[modifier | modifier le code]

Systèmes d'exploitation[modifier | modifier le code]

Des OS libres :


Sommaires de services cachés, portails, et informations[modifier | modifier le code]

Archives de documentation et d'actualités[modifier | modifier le code]

Archives de documentation et d'actualités on trouve à


Sites de publication whistleblowing[modifier | modifier le code]

Sites de publication whistleblowing on trouve à

  • GlobaLeaks
  • Indymedia
  • The Intercept
  • Associated Whistleblowing Press Filtrala, initiative espagnole de whistleblowing opérée par l'« Associated Whistleblowing Press »
  • Associated Whistleblowing Press Ljost, une initiative islandaise whistleblowing opérée par l'« Associated Whistleblowing Press »
  • NawaatLeaks, an Arabic whistleblowing initiative operated by Nawaat
  • ProPublica
  • Elephant Action League WildLeaks Projet, une site dédiée au whistleblowing de crimes d'environnement


Organismes sans but lucratif[modifier | modifier le code]

Des Organismes sans but lucratif y sont:

Pornographie[modifier | modifier le code]

Pornographie offrent:

  • Lolita City (hors fonction)
  • Pink Meth –un service offrant revenge porn, venu vers Tor de clearnet à cause de poursuite[32]. Le site, fermé durant l‘Operation Onymous[33] retournait plus tard[34] (en ) un essai de faire le site interactive se passait[35]).

Moteurs de recherche[modifier | modifier le code]

Moteurs de recherche

  • Ahmia, recherche des services cachés
  • Grams
  • MetaGer
  • TORCH, une gamme de recherche des services cachés, qui scanne des listes d'adresses de la domaine « .onion » en gagnant un indexe[41]

Médias sociaux and forums[modifier | modifier le code]

Médias sociaux et forums :

  • Chinese dark web – un des rares forums en mandarin. Commençant au le forum encourage des discussions libres (non censurées) et le commerce avec les Bitcoins similaire au « Russian Anonymous Marketplace »[44]. Le site a peu des activités illégales, mais il a permis des discussions comment créer des engins explosifs improvisés[45].
  • Darkode
  • HackBB (hors fonction)
  • The Hub - un forum
  • Tor Carding Forum (hors fonction)
  • Russian Anonymous Marketplace

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sara Peters, « Child Exploitation & Assassins For Hire On The Deep Web », (consulté le 4 août 2015)
  2. CryptoCat
  3. MilePile/
  4. (en) Hacker10, « Lelantos, a secure, anonymous email provider through Tor », (consulté le 29 juillet 2017)
  5. (en) Jeff Stone, « Dark Net Browser Operator Discovers 255 Faked Sites, Leaving Countless Passwords Vulnerable », (consulté le 29 juillet 2017)
  6. (en) « ProtoMail » (consulté le 29 juillet 2017)
  7. (en) « Riseup’s Tor Hidden Services », https://riseup.net/en/tor, Riseup Networks (consulté le 29 juillet 2017)
  8. V. Ciancaglini, M. Balduzzi, R. McArdle et Rösler M., « Below the Surface: Exploring the Deep Web », TrendLabs Research Paper,‎ , p. 8 (lire en ligne [PDF])
  9. (en) R. Dingledine, N. Mathewson et P. Syverson, « Deploying Low-Latency Anonymity: Design Challenges and Social Factors », IEEE Security & Privacy, no 5,‎ , p. 83–87 (DOI 10.1109/MSP.2007.108, lire en ligne [PDF])
  10. Tim Jordan, Net Working/Networking: Citizen Initiated Internet Politics, University of Tampere, , 267 p. (ISBN 9789514474644, lire en ligne), « The Politics of Technology: Three Types of 'Hacktivism' »
  11. (en) Oram, Andy, Peer-to-Peer: Harnessing the Power of Disruptive Technologies, O'Reilly Media, (lire en ligne)
  12. Patrick Howell O'Neill, « An in-depth guide to Freedom Hosting, the engine of the Dark Net », (consulté le 30 mai 2015)
  13. Sean Gallagher, « Alleged Tor hidden service operator busted for child porn distribution », (consulté le 30 mai 2015)
  14. Ernesto, « KickassTorrents Enters The Dark Web, Adds Official Tor Address », (consulté le 5 juillet 2016)
  15. Ernesto, « The Pirate Bay Switches on New .MS Domain », (consulté le 5 juillet 2016)
  16. (en) « Deep Webcoin's Mixer Recent Hack Restarted »,
  17. (de) Florian Diekmann, « Finanzquellen des "Islamischen Staats" », Spiegel Online, (consulté le 10 octobre 2017)
  18. (de) Patrick Beuth, « Behörden schließen Drogen-Plattformen im Dark Web »,
  19. (en) The Debian Project (Debian System Administrators), « DSA announces Debian static websites are now available as Onion services. », sur twitter.com, Software in the Public Interest, (consulté le 31 juillet 2016) : « DSA announces Debian static websites are now available as Onion services. Une liste des services se trouve à https://onion.debian.org »
  20. (en) « onion.debian.org », Debian Project, Software in the Public Interest, (consulté le 31 juillet 2016)
  21. (en) Richard Hartmann, « Tor-enabled Debian mirror » [archive du ], sur richardhartmann.de,
  22. « Verification Assets §Whonix Sites » [archive du ], sur whonix.org (consulté le 12 juin 2016)
  23. « Datenschutz §Technical Information » [archive du ], sur whonix.org (consulté le 12 juin 2016)
  24. Natasha Stokes, « The Deep Web: Surfing the Dark Side », (consulté le 6 août 2015)
  25. Brad Chacos, « Meet Darknet, the hidden, anonymous underbelly of the searchable Web », (consulté le 6 août 2015)
  26. Charles Poladian, « Tour The Deep Web: Illegal Marketplaces, Book Clubs And Everything In Between », (consulté le 6 août 2015)
  27. « Telnet gateway » [archive du ], sur meta.wikimedia.org, Wikimedia Foundation, (consulté le 12 juin 2016) : « lgcjxm7fttkqi2zl.onion »
  28. Tor Project, « Our friends La Quadrature Du Net now provide a #Tor onion service! lqdnwwwmaouokzmg.onion », sur twitter.com, (consulté le 21 janvier 2016)
  29. Un Garage, « Reminder, LQDN sites are available on Tor: Searx: searchb5a7tmimez.onion Etherpad: lqdnpadpys4snom2.onion Website: lqdnwwwmaouokzmg.onion », sur twitter.com, (consulté le 1er juin 2017)
  30. http://telecomix.org/
  31. Joseph Cox, « As the FBI Cleans the Dark Net, Sites Far More Evil Than Silk Road Live On », (consulté le 3 août 2015)
  32. Eric Markowitz, « The Dark Net: A Safe Haven for Revenge Porn? », (consulté le 3 août 2015)
  33. David Gilbert, « Pink Meth Revenge Porn Darknet Website Shut Down by FBI in Operation Onymous », (consulté le 4 août 2015)
  34. Joseph Cox, « Revenge Porn Returns to the Dark Web », (consulté le 3 août 2015)
  35. Joseph Cox, « Someone Is Trying to Bring Back the Most Infamous Dark Web Revenge Porn Site », (consulté le 14 octobre 2015)
  36. (en) « Popular torrent search engine BTDigg is showing signs of life »,
  37. Pierluigi Paganini, « Onion.City: Access the Deep Web From A Browser », (consulté le 15 octobre 2015)
  38. Mark Stockley, « Onion.city – a search engine bringing the Dark Web into the light », (consulté le 15 octobre 2015)
  39. Van der Sar, Ernesto, « Sci-Hub, BookFi and LibGen Resurface After Being Shut Down » [archive du ], TorrentFreak, (consulté le 16 janvier 2016)
  40. Andy, « Pirate Bay is Back to Square One After Months of Domain Hopping », TorrentFreak, (consulté le 16 janvier 2016) : « The TOR/Onion address uj3wazyk5u4hnvtk.onion should also be fine longer term but it’s hardly the most memorable set of digits for anyone to recall. »
  41. Alex, « Mass 'Dark Web' Scanning With PunkSPIDER », (consulté le 8 août 2015)
  42. John Koetsier, « TorSearch launches to be the Google of the hidden Internet », (consulté le 8 août 2015)
  43. Andrew Couts, « TorSearch makes finding the next Silk Road a lot easier », Digital Trends, (consulté le 8 août 2015)
  44. Joseph Cox, « What Firewall? China’s Fledgling Deep Web Community », (consulté le 3 août 2015)
  45. Joseph Cox, « The Chinese Deep Web Takes a Darker Turn », (consulté le 3 août 2015)
  46. Facebook (2014, October 31). Facebook Protect the Graph blog. Retrieved 31 October 2014
  47. Maya Kamath, « HELL hacking forum on Dark Web just went to hell », (consulté le 6 août 2015)
  48. Jeff Stone, « Dark Net Hacking Forum 'Hell' Returns Months After Adult Friend Finder Breach », (consulté le 6 août 2015)
  49. Lorenzo Franceschi-Bicchierai, « The Dark Web Hacking Forum ‘Hell’ Is Back Online », (consulté le 10 janvier 2016)
  50. Rakesh Sharma, « What is the Deep Web and How Does It Work? », (consulté le 29 août 2015)