Liste de reprises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Reprise.

Cet article donne une liste de reprises de chansons, en duo avec l'interprète original, en français ou en d'autres langues.

Titres repris[modifier | modifier le code]

Reprises en duo avec l'interprète original[modifier | modifier le code]

Il n’est pas rare que ceux qui font des reprises invitent l’artiste original à faire la reprise en duo avec eux, quelques exemples :

Quelques titres repris en français (avec quelques autres versions parmi les plus connues)[modifier | modifier le code]

Dans les années 1950 et 1960[modifier | modifier le code]

The Animals : Blue Feeling (1964) ; Les Hou-Lops : Pour toute la vie (1965)

Pour les adaptations françaises des chansons des Beatles, voir Liste d'adaptations de chansons des Beatles en français.

Dans les années 1970[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980 et 1990[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000[modifier | modifier le code]

Les années 2010[modifier | modifier le code]

Titres brésiliens[modifier | modifier le code]

Voir aussi la liste des chansons françaises inspirées par la musique brésilienne.

Titres des Beatles[modifier | modifier le code]

Voir les articles :

Titres anglais repris en anglais[modifier | modifier le code]

Titres français repris en français[modifier | modifier le code]

Titres français repris dans une autre langue[modifier | modifier le code]

Voir aussi :

Originaux méconnus[modifier | modifier le code]

Parfois la reprise est plus connue du grand public que l’original (entre parenthèses) :

Plagiats[modifier | modifier le code]

Medleys[modifier | modifier le code]

Parfois certains artistes font des reprises sous forme de medleys :

À noter que le groupe Stars on 45 s'en est fait une spécialité dans les années 1980.

À la limite de la contrefaçon[modifier | modifier le code]

C’est souvent le cas des « tubes de l’été », comme peu de gens connaissent le nom de l’artiste original, d’autres artistes en profitent pour sortir leur propre version quasi identique à l’original. De plus, ces versions se retrouvent souvent dans les compilations car elles coûtent moins cher que l’original ; Exemples :

Reprises « Dance »[modifier | modifier le code]

Les artistes dance font très souvent des reprises (que certains prennent pour des remixes des versions originales)

Article détaillé : Liste de reprises dance.

Reprises « punk »[modifier | modifier le code]

Il est monnaie courante de faire des reprises parmi les groupes punk. Ces reprises étant innombrables, en voici quelques-unes uniquement (on trouvera dans les liens externes des sites proposant des listes très complètes) :

Le groupe Me First and the Gimme Gimmes est un spécialiste des reprises.

Titres faisant l'objet de multiples reprises[modifier | modifier le code]

Classement des titres les plus repris au monde[modifier | modifier le code]

(le nom entre parenthèses indique le premier chanteur à l’avoir interprété)

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Albums de reprises[modifier | modifier le code]

Artistes francophones[modifier | modifier le code]

À Georges Brassens[modifier | modifier le code]

Artistes anglophones[modifier | modifier le code]

Artistes hispanophones[modifier | modifier le code]

Albums de reprises (par un artiste unique)[modifier | modifier le code]

Groupes punk[modifier | modifier le code]

Artistes qui ont fait beaucoup de reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Delavault, p. 34.
  2. Delavault, p. 36-37.
  3. Delavault, p. 68.
  4. Delavault, p. 180.
  5. Delavault, p. 41.
  6. Delavault, p. 57.
  7. Delavault, p. 40.
  8. Delavault, p. 30.
  9. Delavault, p. 7.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Delavault, Le Dictionnaire des chansons de Claude François, éditions Télémaque, , 431 p. (ISBN 978-2-7533-0065-1)

Voir aussi[modifier | modifier le code]