Liste de murs peints lyonnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liste de murs peints lyonnais recense de façon non exhaustive les peintures murales extérieures du département du Rhône et de la métropole de Lyon. Dans le langage courant ces "murs peints" sont aussi appelés trompe-l'œil ou fresque.

Acteurs[modifier | modifier le code]

Les noms connus localement sont :

  • « CitéCréation (ex Cité de la Création[1]) », cette SCOP installée en banlieue Sud de Lyon à Oullins est le principal acteur local, détenant à son actif au moins 100 fresques dans la région et plus de 600 fresques en France et dans le monde entier. Cette société est aussi à l'initiative de la création de l'école d'enseignement supérieur en art mural « ÉCohlCité[2] », en à Oullins, en partenariat avec l'École Émile-Cohl spécialisée dans le dessin.
  • « 7e sens[3] », GIE lyonnais crée en 1998 et dissout en 2015, réalisateur de quelques dizaines de murs peints locaux, sur un total de plus de 200 en France.
  • « Mur'Art[1] », réalisateur de quelques dizaines de murs peints (société disparue en 1995).
  • Guillaume Bottazzi[4], artiste abstrait, qui a réalisé une peinture de 155 m2 dans le 9e arrondissement de Lyon.
  • Gérard Gasquet[1], peintre auteur de la « Fresque des fourchettes[5] » à Villeurbanne.

Liste descriptive[modifier | modifier le code]

  • Le « Mur des Canuts[6] » à Lyon 4e Croix-Rousse (par CitéCréation, en 1987), 1 200 m2, c'est l'un des plus anciens.
  • La « Fresque des Lyonnais[6] » à Lyon 1er Terreaux (par CitéCréation, en 1995), 800 m2, dite aussi « Fresque des célébrités ».
  • La fresque de la « Bibliothèque de la cité des écrivains, en Rhône-Alpes[6] » à Lyon 1er (par CitéCréation, en 1998), 400 m2.
  • La « Fresque Lumière[7] » à Lyon 7e (par CitéCréation en 2004), 310 m2, sur la base d'une illustration de François Schuiten[1]), elle est quadrillée d'un réseau de fibres optiques pour l'illuminer.
  • La « Rue des Grands Chefs[6] » au restaurant Paul Bocuse de Collonges-au-Mont-d'Or (par CitéCréation, en 1993), 80 m2.
  • Le « Mur du Cinéma[6] » à Lyon 7e (par CitéCréation, en 1996), 500 m2.
  • Les murs du « musée urbain Tony-Garnier[6] » à Lyon 8e quartier des États-Unis (par CitéCréation, en 1988), 24 fresques de 23 m de haut par 10 m de large, 5 500 m2 au total.
  • La fresque de « L'histoire des transports lyonnais[6] » à Lyon 3e (par CitéCréation, en 1989), 720 m2.
  • La fresque « Humanisons la vie[8] » à Lyon 3e (par CitéCréation, en 2014), 380 m2, repeinte sur la fresque « Lyon, la santé, la vie[6] » de 1993.
  • La fresque « La porte de la soie[6] » à Lyon 1er La Croix-Rousse (par CitéCréation, en 1995),
  • La fresque « Gerland Biotechnologies[1] » à Lyon 7e Gerland (par CitéCréation, en 1984), 17 panneaux de 10,5 m2.
  • La « Fresque Végétale Lumière » à Lyon 1er (par CitéCréation, en 2010), 650 m2.
  • La « Fresque de Gerland[6] » à Lyon 7e (par CitéCréation, en 1998), 190 m2, anciennement dite « Fresque du mondial ».
  • La « Fresque de Montluc[6] » à Lyon 3e (par CitéCréation, en 1999), 150 m2.
  • La fresque « Les basiliques de saint Just[6] » à Lyon 5e (par CitéCréation, en 1993), 70 m2.
  • La fresque « Théâtre de Charpennes » à Villeurbanne (par CitéCréation, en 1998), 400 m2, appelée aussi « La Divine comédie ».
  • La fresque « Agir pour la biodiversité – LPO[9] » à Lyon 7e (par CitéCréation, en 2013).
  • Le « Mur de Lyon » à Lyon 7e (par 7e sens), sur le site d'escalade en salle de Lyon.
  • Le mur de « La Résidence de la Sarra[1] » à Lyon 5e (par CitéCréation, en 2003).
  • La Fresque « Lyon Terminal[6] » à Lyon-7e (par CitéCréation, en 1993).
  • La « Fresque du demi-millénaire[10] » à Lyon 8e (par Georges Faure, Ana Rosal, Viuva Lamego en 1998), sur l'initiative de l'association du demi-millénaire de l’hôpital St Jean de dieu.
  • La fresque « La Cité KAPS[11] » à Oullins (par ÉCohlCité, en 2014), sur la résidence étudiante "Koloc’A Projet Solidaire".
  • La fresque « La Poutrelle » de Joost Swarte à Lyon-9e rue Marietton (par Mur'Art, en 1984).
  • La peinture "Sans titre" de Guillaume Bottazzi à Lyon-9e rue de Saint-Cyr, qui est la seule peinture abstraite parmi les murs peints lyonnais (2006), 96 m² [1]

Liste géolocalisée[modifier | modifier le code]

Nom Fresque Date réalisation Auteur Surf Remarques Localisation Coordonnées GPS
Fresque des fourchettes[5] 1980 Gérard Gasquet 300 m2 Associée à la construction de la station métro Charpennes Villeurbanne Charpennes 45° 46′ 14″ nord, 4° 51′ 52″ est
Le mur des canuts[6] 1987 CitéCréation 1 200 m2 C'est l'un des plus anciens, il a fait la célébrité de CitéCréation. Rénové en 1997, 2002, 2013. Lyon 4e Croix-Rousse 45° 46′ 41″ nord, 4° 49′ 41″ est
Le mur de « La cour des loges[12] » 1988 Mur'Art 400 m2 Un trompe-l'œil de décor théâtral se déplie le long du mur Lyon 5e St Paul 45° 45′ 54″ nord, 4° 49′ 44″ est
Le Musée urbain Tony-Garnier[1],[6] 1988 CitéCréation 5 500 m2 24 fresques de 23 m de haut par 10 de large, 5 500 m2 au total Lyon 8e États-Unis 45° 44′ 01″ nord, 4° 51′ 47″ est
Marathon de l'impossible[13] 1990 7e sens 1 650 m2 Défilé de sportifs de tous domaines qui courent sur un mur de 550 mètres le long du périphérique (en friche depuis 2013) Bron Mas du Gris 45° 44′ 37″ nord, 4° 54′ 23″ est
Lyon terminal[6] 1993 CitéCréation 3 000 m2 Un "mur de conteneurs" peints de pictogrammes Lyon 7e Gerland 45° 42′ 57″ nord, 4° 49′ 29″ est
La Fresque des Lyonnais[6] 1995 CitéCréation 800 m2 dite aussi Fresque des célébrités Lyon 1er Terreaux 45° 46′ 05″ nord, 4° 49′ 40″ est
La Bibliothèque de la cité des écrivains en Rhône-Alpes[6] 1998 CitéCréation 400 m2 Quelques dos de livres d'auteurs lyonnais Lyon 1er Terreaux 45° 45′ 57″ nord, 4° 49′ 52″ est
La Résidence de la Sarra[1] 2003 CitéCréation 3 000 m2 À sa création c'était le plus grand trompe-l’œil d’Europe Lyon 5e Fourvière 45° 45′ 42″ nord, 4° 48′ 56″ est
La chimie dans tous ses états 2006 CitéCréation 2 500 m2 Mur d'enceinte de l'usine Arkema, longueur : 1 km Pierre-Bénite Arkema 45° 42′ 18″ nord, 4° 49′ 48″ est
Sans titre [14] 2006 Guillaume Bottazzi 96 m² Cette peinture est la première peinture abstraite parmi les murs peints lyonnais Lyon-9e Saint-Cyr 45° 47′ 17″ nord, 4° 48′ 32″ est
Espace Diego Rivera[15] 2007 CitéCréation 2 × 150 m2 Hommage à Diego Rivera, mur nord style préhispanique, mur sud contemporain mexicain Lyon 7e Debourg 45° 43′ 55″ nord, 4° 50′ 01″ est
Fresque des noirettes « Mur de la cascade[16] » 2010 CitéCréation 600 m2 Cascade chutant entre deux immeubles surréalistes. Soutenu par le "Grand Projet de Ville" de Vaulx-en-Velin pour redynamiser cette zone HLM Vaulx-en-Velin Mas du taureau 45° 47′ 14″ nord, 4° 54′ 45″ est
Fresque des noirettes « Mur du soleil[16] » 2011 CitéCréation 600 m2 Une éruption solaire vue de l'espace. Soutenu par le "Grand Projet de Ville" de Vaulx-en-Velin pour redynamiser cette zone HLM Vaulx-en-Velin Mas du taureau 45° 47′ 10″ nord, 4° 54′ 44″ est
Fresque des Roses - Lyon États-Unis[17] 2011 CitéCréation 300 m2 En vue du congrès mondial des roses - Lyon 2015 Lyon 8e États-Unis 45° 43′ 47″ nord, 4° 52′ 31″ est
Fresque des Roses - Saint-Priest[18] 2013 CitéCréation 300 m2 En vue du congrès mondial des roses - Lyon 2015 Saint-Priest 45° 41′ 41″ nord, 4° 56′ 27″ est
Fresque des Roses - Vénissieux[19] 2014 CitéCréation 200 m2 En vue du congrès mondial des roses - Lyon 2015 Vénissieux 45° 42′ 02″ nord, 4° 53′ 14″ est
Fresque des Roses - Lyon mairie 8e[20] 2015 CitéCréation 25 m2 En vue du congrès mondial des roses - Lyon 2015 Lyon 8e Mairie 45° 44′ 05″ nord, 4° 52′ 22″ est
Fresque des roses - Champagne-au-mont-d'or[21] 2015 CitéCréation 80 m2 En vue du congrès mondial des roses - Lyon 2015 Champagne-au-Mont-d'Or 45° 47′ 41″ nord, 4° 47′ 36″ est
Fresque Paul Bocuse[22] 2015 CitéCréation 100 m2 Le chef Paul Bocuse contemple les visiteurs des halles du même nom Lyon 3e 45° 45′ 50″ nord, 4° 51′ 02″ est
Fresque du confluent[23] 2015 CitéCréation 350 m2 La Confluence du Rhône, animée par des joutes devant le pont SNCF La Mulatière 45° 43′ 32″ nord, 4° 48′ 59″ est
Les balcons de l'aviation[24] 2019 CitéCréation 180 m2 Le quartier du Terraillon survolé par un avion d'aéroclub Bron 45° 44′ 13″ nord, 4° 54′ 58″ est

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gerald Gambier, Murs peints de Lyon, Châtillon-sur-Chalaronne, Éditions La Taillanderie, 1999, 63 p., (ISBN 2-87629-188-6).
  • Pierre Gras, La ville Arlequin - 10 ans de murs peints, Paris, Éditions Syros Alternatives, 1989, 120 p., (ISBN 2-86738-349-8).
  • Cité de la Création, Guide de Lyon et ses murs peints, Lyon, Éditions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, 2009, 128 p., (ISBN 2-84147-166-7)
  • Cité de la Création, Musée urbain Tony Garnier, Lyon, Éditions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, 1999, 160 p., (ISBN 2-84147-077-6).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « La fresque de la Part-Dieu : le dernier né des murs peints à Lyon », sur pointsdactu.org, Bibliothèque municipale de Lyon, du 09 mai 2007
  2. « ÉCohlCité : une école d'art mural à Lyon », sur onisep.fr, Onisep, d'avril 2014
  3. « Page artiste : 7eme sens », sur trompe-l-oeil.info,
  4. [PDF] « Peinture murale », Regards (journal municipal du 9e), no 39,‎ , p. 3 (lire en ligne) :

    « Le 18 juin, l’artiste peintre Guillaume Bottazzi a donné son premier coup de pinceau sur le bâtiment ICF situé au 1 de la rue Auguste Isaac »

  5. a et b « Fresque des fourchettes », sur trompe-l-oeil.info
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r « Les murs peints », sur lyon.fr, Ville de Lyon
  7. « Fresque Lumière », sur lyon.fr, Ville de Lyon
  8. « Croix-Rouge Rhône-Alpes - Humanisons la vie », sur redbenevole.org, Croix-Rouge Rhône-Alpes
  9. « Fresque Agir pour la biodiversité », sur ecohlcite.com, École Émile-Cohl
  10. « Prendre soin par la culture », sur www.cairn.info, Cairn.info
  11. [PDF] « Une résidence pas comme les autres », Profil (journal municipal de Oullins), no 166,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  12. « Mur peint cours des loges », sur collections.bm-lyon.fr, Bibliothèque municipale de Lyon
  13. « Mur peint d'enceinte du boulevard périphérique à Bron », sur numelyo.bm-lyon.fr, Bibliothèque municipale de Lyon,
  14. « Oeuvre de jeunesse de Guillaume Bottazzi. », sur OpenAgenda (consulté le 28 septembre 2018)
  15. « L'Espace Diego Rivera », sur cle.ens-lyon.fr, ENS Lyon clé des langues,
  16. a et b « La fresque des Noirettes », sur gpvvaulxenvelin.org, Vaulx-en-Velin GPV
  17. « Lyon voit la ville en rose », sur lyon-info.fr, Ville de Lyon
  18. « Actualité - Fresque des Roses », sur ville-saint-priest.fr, Ville de Saint-Priest
  19. « La fresque des roses à Vénissieux », sur www.expressions-venissieux.fr, Bimensuel d'information de Vénissieux, du 19 déc 2014
  20. « La Fresque des Roses – Lyon 8è – sera inaugurée lors du prochain Congrès des Roses à Lyon, en mai 2015 », sur cite-creation.com, CitéCréation, du 20 janvier 2015
  21. « Lyon Roses 2015 », sur linflux.com,
  22. « Fresque Bocuse », sur leprogres.fr, Le Progrès, du 10 nov 2015
  23. « La fresque du confluent dévoilée », sur leprogres.fr, Le Progrès,
  24. « inauguration de la fresque murale « Les balcons de l’aviation » », sur twitter.com, CitéCréation,