Liste de morts insolites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste de morts insolites regroupe des décès ayant été considérés comme insolites ou sortant de l'ordinaire par des sources ou auteurs qui les ont répertoriés comme tels, dont Henri Pigaillem dans son Histoires insolites des morts célèbres et absurdes ou David Alliot, et al. pour La Tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire. L'authenticité de certaines de ces histoires peut cependant être incertaine.

Ravisius Textor dresse dans l'Officina une liste de morts insolites[1] ; cette liste est utilisée par Rabelais[2], de même que par Montaigne[3].

Antiquité[modifier | modifier le code]

Avant Jésus-Christ[modifier | modifier le code]

Le dramaturge grec Eschyle meurt après avoir reçu une tortue sur la tête[4].
  • 540 av. J.-C.
    • Milon de Crotone, athlète grec connu pour sa force prodigieuse, veut tester sa force en achevant de fendre un arbre ouvert en deux. Mais il présume de ses forces et ses mains restent coincées dans le tronc de l'arbre. Immobilisé, incapable de se défendre, il est dévoré par des loups[5].
  • 476 av. J.-C.
    • Charondas, philosophe et législateur grec, se donne la mort parce qu'il a violé l'une des lois qu'il avait promulguées : pour éviter les violences lors des débats publics, il fait proclamer que quiconque portera une arme sur l'agora sera puni de mort. S'y présentant armé par inadvertance, il s'applique à lui-même la sanction prévue[6].
  • 456 av. J.-C.
    • Le dramaturge grec Eschyle est tué par un rapace — probablement un gypaète barbu — qui laisse tomber une tortue vivante sur lui, confondant son crâne chauve avec une pierre[4].
  • 207 av. J.-C.
  • 53 av. J.-C.
    • Connu pour son avidité sans limites, Marcus Licinius Crassus est vaincu à la bataille de Carrhes par le général parthe Suréna. Pour faire honneur à la réputation de son prisonnier, Suréna lui fait couler de l'or en fusion dans la bouche en lui disant « Rassasie-toi donc de ce métal dont tu es si avide ! »[7]. Puis le général fait trancher la main et la tête de Crassus et envoie ces trophées au roi Orodès II[8].
  • 42 av. J.-C.

Après Jésus-Christ[modifier | modifier le code]

  • Ie siècle ap. J.-C.
    • Claudius Drusus, fils de l'empereur romain Claude et de Plautia Urgulanilla, meurt à Pompéi en s'étouffant avec une poire qu'il avait lancée en l'air et tenté de rattraper dans sa bouche[11].
    • Marcus Gavius Apicius, riche citoyen romain amateur des plaisirs de la table, décide de mettre fin à ses jours en apprenant que sa fortune est tombée à dix millions de sesterces[12].
  • 79
  • 260
    • L'empereur Valérien, capturé par le roi des Perses Shapur Ier, subit un traitement peu enviable : le roi l'utilise comme marchepied quand il doit monter à cheval. Il meurt après plusieurs années d'humiliations et de mauvais traitements, mais la vengeance du Roi des rois ne s'arrête pas là. Pour rappeler aux ambassadeurs romains la puissance de l'empire de Perse, Shapur fait tanner et teindre en rouge sa peau pour en habiller un mannequin exposé dans un grand temple[14].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Mise à mort de Brunehaut.

Temps modernes[modifier | modifier le code]

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

Gravure de Hendrik Hondius I montrant trois femmes affectées par la peste dansante.

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1601
    • Tycho Brahe, astronome danois, meurt d'une rétention urinaire. La cause de cette affection n'est pas définie avec exactitude. La première explication est que l'astronome, voyageant avec l'empereur hongrois Rodolphe II, s'est retenu durant un long trajet, n'osant interrompre le voyage de l'empereur pour satisfaire un besoin naturel. La seconde explication est que Brahe, invité d'honneur d'un dîner mondain, n'ose pas se retirer pour soulager sa vessie. Quoi qu'il en soit, la mort du scientifique a inspiré une expression tchèque — « Je ne veux pas mourir comme Tycho Brahe » — pour indiquer un besoin pressant[29].
  • 1671
  • 1687
    • Jean-Baptiste Lully, surintendant de la musique de Louis XIV, meurt de la gangrène à la suite d'une blessure au pied due à son « bâton de direction », longue et lourde canne surmontée de rubans et d'un pommeau richement orné servant à l'époque pour battre la mesure en frappant le sol. Il se blesse durant une répétition du Te Deum prévu pour célébrer le rétablissement du roi[12].

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1763
    • Antoine François Prévost, romancier et historien français plus connu sous le nom de l'abbé Prévost, est déclaré mort après avoir été retrouvé gisant au pied d'un calvaire. Alors que le chirurgien entame l'autopsie en incisant le corps au scalpel, l'abbé pousse un grand cri et ouvre les yeux. Le chirurgien tente de recoudre la plaie, mais l'auteur de Manon Lescaut, cette fois, succombe pour de bon[4].
  • 1766
    • Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne et père de la reine Marie, épouse de Louis XV, se réchauffe devant sa cheminée quand sa robe de chambre prend feu. Malgré tous les soins qu'on lui apporte, le roi, qui a pris feu, s'éteint le 23 février 1766[30].
  • 1771
  • 1780
  • 1798
    • Aristide Aubert du Petit-Thouars, capitaine de 37 ans se trouve à Aboukir sur le vaisseau Le Tonnant. Déjà blessé gravement aux pieds et aux mains, il reçoit à bout portant une volée de mitraille anglaise qui lui emporte un bras et deux jambes. Refusant de se retirer du combat, il se fait placer dans un baril de son et crie de ne pas amener le pavillon. Tant qu'il s'est maintenu en vie malgré l'hémorragie, il a encouragé ses compagnons à se défendre jusqu'au bout[34].

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1842
    • Jules Dumont d'Urville, explorateur français, décède dans la catastrophe ferroviaire de Meudon. L'homme qui fit plusieurs fois le tour du monde, qui découvrit la Terre Adélie et qui fit ramener en France la Vénus de Milo, meurt dans un accident de train en rentrant d'une promenade en famille[30]. Les compartiments sont — à cette époque — verrouillés de l'extérieur durant le trajet ; les voyageurs sont bloqués dans l'incendie déclenché par l'accident.
  • 1871
    • Clement Vallandigham, un avocat et homme politique nord-américain, veut prouver d'une façon irréfutable l'innocence d'un de ses clients, accusé d'homicide lors d'une fusillade dans un bar. Il reconstitue les faits d'une manière si réaliste qu'il se blesse mortellement avec un pistolet qu'il croyait déchargé[35].
  • 1884

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Années 1910[modifier | modifier le code]

Vidéo du saut fatal de Franz Reichelt.

Années 1920[modifier | modifier le code]

  • 1920
  • 1923
  • 1926
    • Harry Houdini, célèbre prestidigitateur, décède d'une péritonite consécutive à une rupture de l'appendice, après que Joselyn Gordon Whitehead, étudiant de l'Université McGill de Montréal, l'ai frappé au ventre plusieurs fois. En effet, avant ses spectacles, Houdini avait l'habitude de demander à quelqu'un dans le public de lui infliger un coup de poing dans le ventre, pour prouver qu'il ne trichait pas et qu'il était invincible. Mais ce jour-là, il est pris par surprise[4].
  • 1927
    • Isadora Duncan, danseuse, meurt étranglée et le cou cassé lorsque son écharpe se prend dans une des roues du véhicule dont elle était passagère[42].
    • J.G. Parry-Thomas, pilote britannique, est décapité alors que la chaîne d'entraînement du moteur de son avion casse, heurtant violemment l'habitacle. À 171 miles à l'heure (275 km/h), il avait réussi à battre son propre record de vitesse enregistré l'année précédente[43],[44].

Années 1930[modifier | modifier le code]

  • 1930
    • William Kogut, un détenu condamné à mort à la prison de San Quentin aux États-Unis, se suicide avec une bombe artisanale créée à partir de plusieurs paquets de cartes à jouer et un des pieds, creux, de son lit. À l'époque, l'encre rouge d'une carte à jouer contenait du nitrocellulose inflammable, qui, lorsqu'il est mouillé, peut provoquer une déflagration. Kogut a utilisé l'appareil de chauffage dans sa cellule pour activer la bombe[45],[46].
  • 1931
    • Eben Byers (en), un industriel américain, meurt le 31 mars 1931, victime d'un empoisonnement au radium qui a ravagé son organisme pendant dix-huit mois, corrodant ses os jusqu'à ce qu'ils se brisent[47].
  • 1932
    • Le 16 septembre 1932, l'actrice américaine Peg Entwistle, après avoir bu, déclare à son oncle qu'elle sort faire quelques courses. Au lieu de se rendre au magasin comme annoncé, Peg gravit la colline Mont Lee (Los Angeles) — au bout de la rue où habite son oncle — jusqu'au pied du gigantesque panneau Hollywoodland. Après l'avoir atteint, P. Entwistle enlève son manteau, le plie soigneusement et le dépose par terre avec son sac à main. Puis, empruntant l'échelle destinée à l'entretien, elle monte jusqu'au sommet de la lettre « H » et se jette dans le vide. Son corps disloqué est retrouvé le 18 septembre 1932 dans les broussailles, au pied de la colline. La police découvre un message dans son sac à main : « J'ai bien peur d'être lâche. Je suis désolée pour tout. Si j'avais fait ça il y a longtemps, ça aurait évité beaucoup de souffrances. P.E. »[48],[49],[50].
  • 1933
    • Michael Malloy, un sans-abri de New York, États-Unis, est assassiné par cinq hommes lors d'un complot visant à recueillir le produit des polices d'assurance-vie qu'ils avaient achetées. Après avoir survécu à de multiples empoisonnements, avoir été exposé intentionnellement au froid et avoir été heurté par une voiture, Malloy succombe à un gazage[51].
  • 1935
    • Le joueur de baseball Len Koenecke (en) est frappé à mort avec un extincteur par un membre de l'équipage de l'avion qu'il venait de louer : il avait provoqué une bagarre avec le pilote pendant que l'avion était en vol[52].
  • 1936
    • José Sanjurjo, général espagnol qui a participé au coup d'État des 17 et 18 juillet 1936, doit rentrer en Espagne. Il exige du pilote de son avion qu'il embarque sa malle d'uniformes, trop lourde pour l'appareil. Inévitablement, le biplan s'écrase en bout de piste. Le pilote en réchappe, contrairement à l'homme qui devait prendre la tête de l'Espagne à la place de Franco[30].
  • 1938
  • 1939
    • L'actrice finlandaise Sirkka Sari (en), 19 ans, meurt en tombant dans la cheminée d'une chaudière de chauffage. Elle avait pris la cheminée pour un balcon[53],[54].

Années 1940[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

  • 1960
    • Le chanteur baryton Leonard Warren, s'effondre sur la scène du Metropolitan Opera de New York alors qu'il chantait dans La forza del destino. Selon une légende, la dernière ligne qu'il chanta fut « Morir? Tremenda cosa. » (« Mourir ? Une chose terrible. »). Des témoins affirmèrent qu'il aurait plutôt fini cet air et que ses derniers mots furent « Gioia, o gioia! » (« Joie, oh joie ! »)[61].
    • Inejirō Asanuma, un politicien japonais, meurt poignardé par Otoya Yamaguchi en direct. Pris dans l'élan, les deux hommes se retrouvent derrière l'estrade et Otoya Yamaguchi assène un deuxième coup de lame de son wakizashi dans l'abdomen du leader socialiste[62].
    • Alan Stacey, un pilote britannique, meurt lors du Grand Prix de Belgique après avoir été heurté par un oiseau en plein visage[63].
  • 1966
    • Julien Carette, acteur français devenu impotent des suites de l'arthrose, laisse échapper la cigarette qu'il venait d'allumer sur la couverture posée sur ses jambes, qui prend feu, suivie en cela par le reste de l'appartement. Il meurt peu après à l'hôpital de Saint-Germain-en-Laye[64].

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • 2001
    • Bernd Jürgen Brandes est tué, puis mangé par Armin Meiwes, de manière consentante. Avant le meurtre, les deux hommes ont eu des rapports sexuels[95],[96]. Armin Meiwes avait passé des annonces où il déclarait chercher un volontaire désirant être mangé[96].
  • 2002
    • Richard Sumner, artiste britannique schizophrène, part dans une zone rarement visitée de la Clocaenog Forest (en) dans le Denbighshire, au nord-est du Pays de Galles, pour se suicider. Il se menotte lui-même à un arbre et lance la clé hors de portée. L'enquête a révélé que, ayant à nouveau changé d'état d'esprit, — la crise de démence qui l'avait poussé étant passée —, il avait essayé pendant des jours de se libérer sans y parvenir. Il est mort de soif et de faim. Le tronc de l'arbre était lacéré. Son squelette a été découvert trois ans plus tard en 2005 par une randonneuse[97],[98].
  • 2003
    • Hitoshi Christopher Nikaidoh, un chirurgien américain, est décapité quand il monte dans un ascenseur à l'Hôpital Saint-Joseph Christus (en) de Houston au Texas. Les portes de l'ascenseur se sont fermées quand Nikaidoh est entré, la tête piégée à l'intérieur de l'ascenseur, le reste de son corps encore à l'extérieur. Celui-ci a été retrouvé au fond de la cage d'ascenseur tandis que la partie supérieure de sa tête, coupée juste au-dessus de la mâchoire inférieure, a été retrouvée dans l'ascenseur[99].
  • 2005
  • 2006
  • 2007
    • Jennifer Strange, une femme de 28 ans habitant Sacramento en Californie, meurt intoxiquée lors d'un jeu organisé par une radio. Elle devait boire de grosses quantités d'eau sans uriner. Elle a terminé en seconde position[104].
  • 2008
    • Gerald Mellin, un homme d'affaires britannique déprimé en instance de divorce, s'est lui-même décapité en s'attachant au cou au bout d'une longue corde reliée à un arbre dans un parc de stationnement. Il est ensuite monté dans sa voiture et a accéléré loin sur une route principale. Lorsque la corde s'est tendue, sa tête a été séparée de son corps[105].
  • 2009
    • Taylor Mitchell, une chanteuse canadienne âgée de 19 ans, est décédée après avoir été attaquée par deux coyotes dans un parc national de la Nouvelle-Écosse, au Canada. Elle se promenait seule quand deux coyotes ont surgi et se sont jetés sur elle. Les policiers arrivés sur place ont tiré sur les canidés, blessant l'un d'eux et provoquant leur fuite. Le lendemain, après avoir été transportée par avion à Halifax, Taylor Mitchell succombait à ses blessures. Elle est la deuxième personne à avoir été tuée par des coyotes, la première étant Kelly Keen (en)[106],[107],[108].
    • David Carradine, acteur, réalisateur et scénariste américain, meurt à la suite d’un jeu sexuel[109],[110]
    • Vladimir Likhonos trouve la mort en mâchant un chewing-gum « explosif ». En effet, il avait l'habitude de tremper ses chewing-gum dans de l'acide citrique (goût de citron), mais il aurait confondu cet acide avec une substance explosive. Le chewing-gum a explosé, pulvérisant sa mâchoire[111],[112].

Années 2010[modifier | modifier le code]

  • 2010
    • Le docteur Sacha Baricevic, un médecin de la bonne société slovène, est retrouvé le corps affreusement déchiqueté, dévoré par ses trois chiens bullmastiffs, auxquels il faisait depuis longtemps subir des sévices sexuels. Selon les sources policières, le médecin, à l'arrivée des secours, était entièrement nu, un godemiché attaché autour du corps[113].
    • Mike Edwards, un violoncelliste au sein du groupe de rock Electric Light Orchestra, meurt après une collision entre sa voiture et une balle de foin de 600 kg dévalant une colline[114],[115].
  • 2012
    • Edward Archbold, un américain de 32 ans, décède après avoir remporté un concours de mangeurs de cafards et de vers. Après en avoir avalé une douzaine, il est pris de vomissements avant d'être transporté à l'hôpital, où il est déclaré mort. La mort résulte d'une « asphyxie due à un étouffement » causé par les parties du corps des arthropodes qui ont bloqué ses voies respiratoires[116].
  • 2013
    • Roman Pirozek, un jeune homme de 19 ans, meurt percuté et partiellement décapité par son hélicoptère miniature. Après avoir heurté sa tête, les hélices de l'engin lui ont coupé le dessus du crâne[117],[118].
    • Joao Maria de Souza, un Brésilien de 45 ans, meurt écrasé par une vache pendant son sommeil. L'animal d'une tonne, qui broutait de l'herbe sur le flanc de la colline, est passé à travers le toit de la chambre, la maison étant construite en pente[119],[120].
    • Un retraité français de 84 ans qui jouait à la pétanque, place de la République à Lizy-sur-Ourcq, meurt des suites d'un coup de trompe donné par un éléphant de cirque échappé de son enclos[121],[122].
  • 2014
    • Oscar Otero Aguilar, un mexicain de 21 ans, meurt après s’être accidentellement tiré une balle dans la tête en voulant faire un selfie avec une arme chargée[123].
    • Nigel Willis, un britannique de 50 ans meurt après être resté cinq jours avec un vibromasseur coincé dans le rectum. Pendant ces cinq jours, il est devenu de plus en plus faible, jusqu’au point d’être incapable de bouger de son canapé. N'osant pas consulter un médecin, il a finalement raconté son histoire à un ami, qui a appelé les secours. Il meurt après un mois de soins intensifs. Son autopsie révèle une mort par septicémie et une perforation de l’intestin[124].
    • Peng Fan, un chef cuisinier d'un restaurant de Foshan, en Chine est mordu à la main par un cobra décapité. L'homme lui avait coupé la tête vingt minutes auparavant pour la préparation d'une soupe de serpent. La tête de l'animal — dans un dernier réflexe — a mordu l'homme à la main. Le cuisinier est mort asphyxié en attendant les secours après que le venin du cobra a paralysé ses fonctions respiratoires[125],[126].
  • 2015
    • Un homme russe de 41 ans meurt après avoir avalé une partie de sa tablette tactile en ingurgitant certains de ses composants[127],[128].
    • Devon Staples, un américain de 22 ans, allume une fusée de feu d'artifice sur son crâne à l'occasion de la fête nationale américaine du 4 juillet, alors qu'il avait bu. Il meurt instantanément[129].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. p. 176-227 de l'édition vénitienne de 1617 ; voir notamment les chapitres « Casibus aliis diversis mortui », p. 195-196 et « Mortem qui sibi variis modis », p. 211-224.
  2. Le Quart Livre, chap. XVII.
  3. Essais, I, XXXIV.
  4. a, b, c, d, e et f La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. IX (« Trop snobs »)
  5. a et b La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. VII (« Trop actifs »)
  6. La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. VI (« Trop exposés »)
  7. La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. III (« Trop radins »)
  8. Les morts à la con de l'Histoire, chap. IV (« Les vengeances de l'Histoire »)
  9. (en) Roman Life in the Days of Cicero, Alfred J. Church
  10. Certains historiens modernes pensent qu'il est plus probable qu'elle se soit intoxiquée au monoxyde de carbone, en brûlant des charbons dans une salle non aérée
  11. Suétone, Vie des Douze Césars (disponible sur Gallica)
  12. a, b et c La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. I (« Trop gourmands »)
  13. La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. IV (« Trop curieux »)
  14. Les morts à la con de l'Histoire, chap. V (« Morts humiliés »)
  15. a et b Dictionnaire des Reines de France, p. 60-62
  16. a et b La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. II (« Trop libertins »)
  17. a et b Ben Schott, Miscellanées de Mr. Schott, Allia, Paris, 2006, p. 50. ISBN 2-84485-198-3.
  18. G. E. Harvey, History of Burma: From the Earliest Times to 10 March 1824. Londres : Frank Cass & Co. Ltd. (1925). Voir l'article anglophone sur Theinhko.
  19. a et b Histoires insolites des morts célèbres et absurdes
  20. Les morts à la con de l'Histoire, chap. I (« Gare aux femmes ! »)
  21. Le fait est qu'il aurait dû être décapité, méthode d'exécution classique des nobles à cette époque. Lors de l'exhumation de son corps, on a constaté que ce n'était pas le cas.
  22. (en) Thompson, C. J. S. Mysteries of History with Accounts of Some Remarkable Characters and Charlatans, p. 31 ff. Kila, MT: Kessinger Publishing, 2004.
  23. (en) Alison Weir, Britain's Royal Families: The Complete Genealogy (London, U.K.: The Bodley Head, 1999), p. 136.
  24. Jennifer Viegas, « 'Dancing Plague' and Other Odd Afflictions Explained », Discovery News, Discovery Communications,‎ (consulté le 6 mai 2013)
  25. Waterfield, Gordon, ed. First Footsteps in East Africa, (New York: Praeger Publishers, 1966) pg. 59 footnote.
  26. Les morts à la con de l'Histoire, chap. III (« Le combat de trop »)
  27. "HowStuffWorks - 10 Bizarre Ways to Die"
  28. Les 10 morts les plus stupides
  29. La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. X (« Trop beau pour être vrai »)
  30. a, b, c, d, e, f, g et h La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. VIII (« Trop tranquilles »)
  31. The lowdown on Sweden's best buns The Local, Février 2007
  32. Semlor are Swedish treat for Lent Sandy Mickelson, The Messenger, 27 février 2008
  33. a, b et c La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire, chap. V (« Trop sensibles »)
  34. J.F.G. Hennequin : Biographie maritime ; T3 ; p. 48 (Édit. Regnault ; 1837)
  35. Death of Clement Vallandigham | HistoricLebanonOhio.com
  36. Haig, Matt. Brand Royalty: how the world's top 100 brands thrive and survive, p. 197. London: Kogan Page, 2004.
  37. http://www.britishpathe.com/video/death-jump-eiffel-tower/query/franz+reichelt
  38. http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/16-decembre-1916-raspoutine-est-assassine-par-un-prince-russe-travesti-a-la-solde-des-britanniques-16-12-2012-1587799_494.php
  39. http://articles.baltimoresun.com/2008-11-11/news/0811100097_1_henry-gunther-11th-month-war-i
  40. John Van der Kiste, Kings of the Hellenes (Alan Sutton Publishing, Stroud, Gloucestershire, England, 1994) ISBN 0-7509-0525-5 p. 119
  41. http://curioushistory.com/post/34500682889/dead-jockey-wins-race#.Uk2p8RDznad
  42. Ismene Brown, « Isadora Duncan, Sublime or Ridiculous? », The Telegraph,‎ (consulté le 26 avril 2013)
  43. Reynolds, Barbara. Dorothy L. Sayers: her life and soul, p. 162. New York: St. Martin's Press, 1997.
  44. http://www.exploringsurreyspast.org.uk/themes/subjects/sports/jg_parry_thomas/
  45. (en) « Death by Playing Cards – Solitaire », Snopes.com (consulté le 8 août 2011)
  46. (en) Frank the SciencePunk, « The ingenious suicide of William Kogut », Sciencepunk.com,‎ (consulté le 8 août 2011)
  47. (en) « North Side: People: Eben M. Byers », Clpgh.org (consulté le 11 décembre 2010)
  48. (en) « Girl Leaps To Death From Sign », Los Angeles Times,‎ 19 sept. 1932, A1
  49. http://www.nydailynews.com/news/crime/death-hollywood-fallen-broadway-star-peg-entwistle-suicide-article-1.176280
  50. http://franksreelreviews.com/shorttakes/hollywoodland.htm
  51. (en) Simon Read, The Bizarre Killing of Michael Malloy, Penguin Book Group,‎ (ISBN 0-425-20678-5)
  52. (en) « The 1935 Airplane Death of Dodgers Outfielder Len Koenecke », http://miscbaseball.wordpress.com/ (consulté le 22 juin 2015).
  53. http://fortifem.bigcartel.com/product/curious-deaths-sirkka-saris
  54. (en) « YouTube – Sirkka Sarin kuolema », Youtube.com (consulté le 11 décembre 2010)
  55. (en) Sherwood Anderson: A writer in America, p. 401
  56. BBC
  57. Bryson, Bill. A Short History of Nearly Everything. (2003) Broadway Books, USA. (ISBN 0-385-66004-9)
  58. Milestones, Nov. 13, 1944 Time, November 13, 1944
  59. http://mentalfloss.com/article/17930/oops-heard-round-world-or-not
  60. Carmona, Christopher. "The Girl Who Kissed the Gun and the Bullet That Ate Her: The Life of Joan Vollmer", Beat Scene #58 (Spring 2009), p. 4
  61. http://www.nytimes.com/2004/09/23/nyregion/23tribune.html
  62. (en) « Assassin's Apologies », Time.com,‎ (consulté le 8 août 2011)
  63. (en) Robert Daley, Cars at Speed: Classic Stories from Grand Prix's Golden Age, United States, MBI Publishing Company,‎ (ISBN 9780760331170), p. 304
  64. Jérôme Dupuis, « Les morts les plus stupides de l'Histoire », L'Express,‎ (consulté le 1 novembre 2012)
  65. Dietz, Jon. "On-Air Shot Kills TV Personality", Sarasota Herald-Tribune, 16 juin 1974.
  66. (en) « Bandô Mitsugorô Viii », Kabuki21.com (consulté le 11 décembre 2010)
  67. Angela Frucci, « Following a Wiz to a Far-Out Oz; A Son Completes the Legacy Of an Underground Cartoonist », The New York Times,‎ 2004-05-31 (lire en ligne)
  68. (en) Gordon Polatnick, « Electrocuted Page in Fuller Up, Dead Musician Directory », Elvispelvis.com (consulté le 11 décembre 2010)
  69. (en) David Tremayne, The Lost Generation, Haynes Publishing,‎ (ISBN 1-84425-205-1), « Chapter 19 – A Moment Of Desperate Sadness »
  70. .« (...) le verdict du coroner était que la mort est due à une noyade accidentelle. Comme un médecin l'a expliqué, le résultat était vraisemblablement un phénomène d'éblouissement qui précipita la crise épileptique », explique Nathaniel Branden dans My Years with Ayn Rand, 2001, p. 386.
  71. (en) Jonathan Brown, « Poison umbrella murder case is reopened », sur The Independent,‎ (consulté le 28 septembre 2013)
  72. Toates, Frederick; Olga Coschug Toates (2002). Obsessive Compulsive Disorder: Practical Tried-and-Tested Strategies to Overcome OCD. Class Publishing, 221. ISBN 978-1-85959-069-0.
  73. Palle Yourgrau 2005, p. 14.
  74. Robot firm liable in death, Tim Kiska, The Oregonian, 11 August 1983.
  75. (en) Tim Kiska, « Death on the job: Jury awards $10 million to heirs of man killed by robot at auto plant », Philadelphia Inquirer,‎ (consulté le 11 septembre 2007), A10
  76. (en) « Trust me, I'm a robot », Economist.com,‎ (consulté le 8 août 2011)
  77. (en) « Cactus Courageous – Death by Saguaro », Snopes.com (consulté le 8 août 2011)
  78. (en) « When Cactus and Civilization collide – Trifling with Saguaros can be Hazardous to one's Health », Phoenixnewtimes.com,‎ (consulté le 8 août 2011)
  79. « Odd mishap fells tennis official », Evening Independent, St. Petersburg, Floride,‎ , p. 3–C (lire en ligne)
  80. (en) « Playwright choked on bottle cap », The Miami Herald,‎ (lire en ligne)
  81. (en) « Wounding of Actor on Coast Is Laid to Russian Roulette », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  82. (en) William K. Stevens, « OFFICIAL CALLS IN PRESS AND KILLS HIMSELF », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  83. (en) 9 « People Who Died Laughing - Death - Book of Lists - Canongate Home » (version archivée par The Internet Archive)
  84. a et b « Died Onstage », sur le site http://www.snopes.com (consulté le 22 juin 2015).
  85. Articles dans The Globe and Mail, 18 décembre 1995, Toronto Star, 12 juillet 1993
  86. (en) Herdson PB, « Shotgun suicide with a difference », Med J Aust., vol. 173, no 11–12,‎ , p. 604–5 (PMID 11379504, lire en ligne)
  87. (en) « Internet Assisted Suicide: The Story of Sharon Lopatka at CrimeLibrary.com », Trutv.com (consulté le 21 juillet 2011)
  88. (en) « Dimethylmercury and Mercury Poisoning », Chm.bris.ac.uk (consulté le 16 novembre 2011)
  89. (en) « A Tribute to Karen Wetterhahn », sur le site http://www.dartmouth.edu (consulté le 22 juin 2015).
  90. (en) « The tragic death of Raman Lamba », sur le site http://www.cricinfo.com (consulté le 22 juin 2015).
  91. (en) « Lightning kills football team », BBC News,‎ (lire en ligne)
  92. (en) James Dart, « Did lightning kill an entire team? », Guardian News, London,‎ (lire en ligne)
  93. (en) « A mystery resurfaces », sur le site http://www.theage.com.au/, 7 août 2004 (consukté le 22 juin 2015).
  94. (en) « Sheep Push Woman Over Edge of Cliff », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  95. (en) « German cannibal guilty of murder », BBC News.co.uk, 9 mai 2006.
  96. a et b « Quel goût a la chair d’homme ? », Blog de Pierre Barthélémy, sur Le Monde.fr - 2 juin 2015 (consulté le 22 juin 2015).
  97. (en) « Artist Died Handcuffed to Tree », BBC News.co.uk, 20 septembre 2005
  98. (en) « Yet Another 10 Tragic Bizarre Deaths », Si Si Dumas sur le site http://listverse.com/, 3 juillet 2012 (consulté le 22 juillet 2015).
  99. (en) « Catching Elevators », Wendy Grossman, sur le site http://www.houstonpress.com - 9 octobre 2003 (consulté le 22 juin 2015).
  100. (en) « Trespassing charged in horse-sex case », Jennifer Sullivan, The Seattle Times - 1er décembre 2005 (consulté le 22 juin 2015).
  101. « Ils sont morts de façon insolite », sur le site http://actualite.fr.be.msn.com.
  102. « Mort de Steve Irwin, chasseur de crocodiles », Radio-canada.ca, 4 septembre 2006 (consulté le 22 juin 2015).
  103. (en) « Steve Irwin: Death of a Crocodile Hunter », Rory Callinan, time.com, 4 septembre 2006 (consulté le 22 juin 2015).
  104. (en)« US woman dies after water contest », BBC News.co.uk, 14 janvier 2007 (consulté le 22 juin 2015).
  105. (en) « Businessman uses Aston Martin to decapitate himself in horrific suicide as revenge against his ex-wife », Luke Salkeld, Mail Online.co.uk, 8 août 2008 (consulté le 22 juin 2015).
  106. (en) « Coyotes kill Toronto singer in Cape Breton », cbc.ca,‎ (consulté le 29 octobre 2009)
  107. (en) A History of Urban Coyote Problems, Robert M. Tim & Rex O. Baker, University of Nebraska – Lincoln, 2007.
  108. (en) « Coyote killings are rare and shocking », Colin Horgan, The Guardian.com, 30 octobre 2009 (consulté le 22 juin 2015).
  109. (en) « Police: Carradine's Death Likely Sex Accident », Russell Goldman, ABC News.com, 5 juin 2009 (consulté le 22 juin 2015).
  110. « David Carradine serait mort d'un « accident de masturbation » » Libération.fr avec AFP, 5 juin 2009 (consulté le 22 juin 2015).
  111. (en) « Exploding bubble gum kills student », The Independent,‎ (consulté le 22 mars 2010)
  112. (en) « Chemist dies from self-made “chewing bomb” », Russia Today.com , 10 décembre 2009 (consulté le 22 juin 2015).
  113. « Le fait divers qui embarrasse le gouvernement slovène », Joëlle Stolz, Le Monde.fr, 10 mars 2010 (consulté le 22 juin 2015).
  114. « Un membre d'Electric Light Orchestra tué par une meule de foin », RTL.fr, 6 septembre 2010 (consulté le 22 juin 2015).
  115. « ELO cellist Mike Edwards's hay bale death 'preventable' », BBC News,‎ (consulté le 7 août 2013)
  116. « Californie: un homme meurt après avoir avalé des cafards », L'Express.fr, 9 octobre 2012 (consulté le 22 juin 2015).
  117. « Il meurt décapité par son hélicoptère télécommandé », Direct Matin.fr, 6 Septembre 2013 (consulté le 22 juin 2015).
  118. (en) « Roman Pirozek Jr Killed After Remote Control Helicopter Slices Off Head », Ewan Palmer, sur le site http://www.ibtimes.co.uk/, 6 septembre 2013 (consulté le 22 juin 2015).
  119. (en) « Man killed by a 1.5tonne cow after it crashes through his corrugated iron roof as he slept », Mail Online.co.uk, 13 juillet 2013 (consulté le 22 juin 2015).
  120. « Brésil : un homme meurt écrasé par une vache pendant son sommeil », L'Express.fr, 16 juillet 2013 (consulté le 22 juin 2015).
  121. (en) Kim Willsher, « Runaway circus elephant kills petanque-playing French pensioner », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  122. O.G., « Seine-et-Marne: Un éléphant s'échappe de son enclos et tue un octogénaire », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  123. « Mexique : il se tue en prenant un selfie avec une arme », Nicolas Jungblut, sur le site http://welikeit.fr/, 4 août 2014 (consulté le 22 juin 2015).
  124. « Il décède après avoir gardé cinq jours un sextoy dans le rectum sans réussir à le retirer », sur zejournal.info,‎ (consulté le 24 août 2014)
  125. « Une tête de cobra décapité tue un cuisinier », sur le site http://www.7sur7.be, 25 août 2014 (consulté le 22 juin 2015).
  126. « Chine : il meurt mordu par un cobra décapité qu'il tentait de cuisiner », directmatin.fr,‎ (consulté le 22 juin 2015)
  127. « Un Russe meurt après avoir mangé sa tablette », sur zejournal.info,‎ 22 juin 2015 2014 (consulté le 22 juin 2015)
  128. « Encerclé par la police, il meurt après avoir avalé sa tablette », Metronews.fr, 13 juin 2015 (consulté le 22 juin 2015).
  129. « Etats-Unis: Il allume un feu d'artifice sur son crâne et meurt sur le coup » (consulté le 6 juillet 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]