Liste de groupes de hard rock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liste suivante comprend des groupes de hard rock notables.

Sommaire :

0–9[modifier | modifier le code]

Début de page

A[modifier | modifier le code]

Début de page

B[modifier | modifier le code]

Début de page

C[modifier | modifier le code]

Début de page

D[modifier | modifier le code]

Début de page

E[modifier | modifier le code]

Début de page

F[modifier | modifier le code]

Début de page

G[modifier | modifier le code]

Début de page

H[modifier | modifier le code]

Début de page

I[modifier | modifier le code]

Début de page

J[modifier | modifier le code]

Début de page

K[modifier | modifier le code]

Début de page

L[modifier | modifier le code]

Début de page

M[modifier | modifier le code]

Début de page

N[modifier | modifier le code]

Début de page

O[modifier | modifier le code]

Début de page

P[modifier | modifier le code]

Début de page

Q[modifier | modifier le code]

Début de page

R[modifier | modifier le code]

Début de page

S[modifier | modifier le code]

Début de page

T[modifier | modifier le code]

Début de page

U[modifier | modifier le code]

Début de page

V[modifier | modifier le code]

Début de page

W[modifier | modifier le code]

Début de page

Y[modifier | modifier le code]

Début de page

Z[modifier | modifier le code]

Début de page

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gulla 2009, p. 105.
  2. (en) « 5X – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  3. Buckley 2003, p. 1092.
  4. a b c d e f g h i j k l m n et o (en) « Pop/Rock » Hard Rock » Hard Rock », sur AllMusic (consulté le 15 avril 2014).
  5. a b et c Bashe 1985, p. 33.
  6. Buckley 2003, p. 3.
  7. Clarke 1998, p. 4.
  8. Larkin 2011, AC/DC.
  9. Phillips et Cogan 2009, AC/DC.
  10. York 1982, p. 1.
  11. (en) James Christopher Monger, « Adelitas Way – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  12. (en) JT Griffith, « Adema – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  13. Abjorensen 2017, p. 10.
  14. DeCurtis, Henke et George-Warren 1992, p. 8.
  15. George-Warren et Romanowski 2001, p. 7.
  16. Phillips et Cogan 2009, Aerosmith.
  17. a b c d e f g h i j et k Shuker 2017.
  18. a et b Smith 2006, p. 75.
  19. Weiss 2016, p. 9.
  20. Giffin 2015, Airbourne.
  21. Eudeline 2014, Yngwie J. Malmsteen • Rising Force.
  22. a b c d e f g h et i Aznar 2014, Introduction.
  23. Hoffmann 2005, p. 478.
  24. Phillips et Cogan 2009, Alice Cooper.
  25. Ramet 1994, p. 210.
  26. a et b Greene 2014, p. 62.
  27. Larkin 2011, Nugent, Ted.
  28. Talevski 2006, p. 124.
  29. York 1982, p. 6.
  30. a et b Aznar 2014, Chapitre 10 : 1979.
  31. York 1982, p. 8.
  32. Aznar 2015, The Answer – Revival – 2011 – V2 Records.
  33. Jasper et Oliver 1985, p. 14.
  34. Phillips et Cogan 2009, April Wine.
  35. Jasper et Oliver 1985, p. 15.
  36. Freeman et Freeman 1996, p. 40.
  37. Jasper et Oliver 1985, p. 19.
  38. Talevski 2006, p. 105.
  39. Larkin 2011, Audioslave.
  40. a b c et d (en) Joseph Brannigan Lynch, « Them Crooked Vultures: The rock supergroup streams their entire album online », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne).
  41. (en) James Christopher Monger, « Autograph – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 12 décembre 2018).
  42. Eudeline 2014, Avenged Sevenfold • City of Evil.
  43. (en) William Ruhlmann, « Axe – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  44. (en) « Axis Point – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  45. (en) Eduardo Rivadavia, « Axxis – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  46. a b c d et e Bashe 1985, p. 83.
  47. Clarke 1998, p. 55.
  48. Larkin 2011, Bachman-Turner Overdrive, Guess Who.
  49. Buckley 2003, p. 56.
  50. George-Warren et Romanowski 2001, p. 39.
  51. Prown et Newquist 1997, p. 107.
  52. York 1982, p. 15.
  53. (en) Gene Armstrong, « Sound Huge », Tucson Weekly,‎ (lire en ligne).
  54. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Big Wreck – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  55. Freeman et Freeman 1996, p. 44.
  56. (en) Andy Kellman, « Black Country Communion – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  57. Weiss 2016, p. 23.
  58. Larkin 2011, Black Oak Arkansas.
  59. York 1982, p. 30.
  60. Eudeline 2014, Black Widow • Sacrifice.
  61. (en) Bruce Eder, « Blackfoot – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  62. Vincent Bouvet-Gerbettaz, « Les Haut-Savoyards de Blackrain défendent le glam hard rock sur M6 », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  63. (en) Jeremy A. Schmidt, « Blankey Jet City – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  64. (en) Eduardo Rivadavia, « Blessed by a Broken Heart – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  65. Bashe 1985, p. 20.
  66. George-Warren et Romanowski 2001, p. 92.
  67. a b c et d Graves 2005.
  68. Talevski 2006, p. 100.
  69. a b c et d Zalkind 1980, p. 90.
  70. Harrison 2011, p. 48, 53, 60.
  71. Clarke 1998, p. 147.
  72. Jasper et Oliver 1985, p. 50.
  73. Larkin 2011, Bow Wow (heavy metal).
  74. Larkin 2011, Akkerman, Jan.
  75. a b c d et e (en) Spence D., « Breaking Benjamin – Phobia », sur IGN, (consulté le 16 avril 2018).
  76. Larkin 2011, Buckcherry.
  77. (en) Rich Howells, « Starting over builds band identity », Go Lackawanna,‎ (lire en ligne).
  78. (en) James Christopher Monger, « Burning Rain – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 10 décembre 2018).
  79. Abjorensen 2017, p. 23, 78, 262.
  80. Prown et Newquist 1997, p. 63.
  81. Millard 2004, p. 175.
  82. Noise, « Chickenfoot: LV (2012) », sur Music Waves, (consulté le 18 avril 2018).
  83. a et b Talevski 2006, p. 151.
  84. (en) William Ruhlmann, « Cinderella – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  85. Phillips et Cogan 2009, Cirith Ungol.
  86. (en) Don Kaye, « CKY – An Answer Can Be Found », sur Blabbermouth.net (consulté le 18 avril 2018).
  87. (en) John Bush, « Clutch – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  88. Jasper et Oliver 1985, p. 71.
  89. (en) James Christopher Monger, « Coma – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  90. Prown et Newquist 1997, p. 56.
  91. (en) Taniwha (Garry Sharpe-Young) « Crack the Sky » (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  92. Gulla 2009, p. 214.
  93. a b et c Moberg 2015, p. 11.
  94. a b c et d (en) Tamara Conniff, « People in Planes Takes Flight in U.S. », Billboard, vol. 118, no 11,‎ , p. 53 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  95. (en) Eduardo Rivadavia, « Crucified Barbara – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  96. a et b Eddy 2011, p. 189.
  97. (en) Jason Birchmeier, « Danko Jones – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  98. (en) Taryn Utiger, « Datsuns meet up for tour », sur Stuff.co.nz, (consulté le 17 avril 2018).
  99. a et b Moberg 2015, p. 10.
  100. Ramet 1994, p. 153.
  101. Talevski 2006, p. 43.
  102. Eddy 2011, p. 120.
  103. Eudeline 2014, Def Leppard • High 'n' Dry.
  104. a b et c Hoffmann 2005, p. 1346.
  105. Larkin 2011, Def Leppard.
  106. (en) Steve Huey, « Default – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  107. (en) Eduardo Rivadavia, « The Devil's Blood – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  108. (en) Eduardo Rivadavia, « Dogs D'Amour – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  109. Harrison 2011, p. 42–43.
  110. Raisner 1973, p. 110.
  111. (pt) Adreana Oliveira, « Dr. Sin », Correio de Uberlândia,‎ (lire en ligne).
  112. Larkin 2011, Dream Theater.
  113. (en) Brian Shultz, « Web Exclusive: A conversation with Marky Ramone », Alternative Press,‎ (lire en ligne).
  114. Phillips et Cogan 2009, Eagles of Death Metal.
  115. (es) « Jesús y Santi de Eden Lost "En el escenario es donde realmente un grupo disfruta" », sur La Estadea, (consulté le 13 avril 2015).
  116. (en) Katherine Fulton, « Egypt Central – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  117. (en) Greg Prato, « Elf – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  118. Freeman et Freeman 1996, p. 74.
  119. DeCurtis, Henke et George-Warren 1992, p. 230.
  120. DeCurtis, Henke et George-Warren 1992, p. 232.
  121. Eudeline 2014, Europe • The Final Countdown.
  122. Keith Tuber, « Mr. Big Makes It... Well, You Know », Orange Coast Magazine,‎ , p. 110 (ISSN 0279-0483, lire en ligne).
  123. George-Warren et Romanowski 2001, p. 1029.
  124. (en) Drago Bonacich, « Extremoduro – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  125. George-Warren et Romanowski 2001, p. 325.
  126. Jasper et Oliver 1985, p. 109.
  127. Aznar 2014, Chapitre 2 : 1971.
  128. (en) Steve Huey, « Fireball Ministry – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  129. (en) Larry Flick, « Tommy Lee Gets Eclectic on MCA Set », Billboard, vol. 111, no 47,‎ , p. 14 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  130. Buckley 2003, p. 764.
  131. Phillips et Cogan 2009, Foghat.
  132. Talevski 2006, p. 501.
  133. (en) David Jeffries, « Fomins & Kleins – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  134. (en) Kory Grow, « Foo Fighters: Saint Cecilia », Rolling Stone, .
  135. Jasper et Oliver 1985, p. 116.
  136. Prown et Newquist 1997, p. 179.
  137. Greene 2014, p. 31.
  138. (en) Richie Unterberger, « Geordie – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  139. George-Warren et Romanowski 2001, p. 1060.
  140. Eudeline 2014, Girlschool • Demolition.
  141. Perrin 2013, 47. #185 Juin 1982.
  142. (en) Shawn Perry, « Giuffria – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  143. (en) Doug Reece, « Popular Uprisings », Billboard, vol. 110, no 40,‎ , p. 26 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  144. Larkin 2011, Golden Earring.
  145. (en) Steven Jacobetz, « Gone Jackals – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  146. (en) Jason Birchmeier, « Gotthard – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  147. Prown et Newquist 1997, p. 66–67.
  148. Raisner 1973, p. 234.
  149. DeCurtis, Henke et George-Warren 1992, p. 289.
  150. George-Warren et Romanowski 2001, p. 395.
  151. Gulla 2009, p. 191, 196.
  152. Harrison 2011, p. 42, 48.
  153. Hoffmann 2005, p. 858.
  154. (en) Gregory Heaney, « Hail the Villain – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  155. (en) « CMT Music Awards 2014's 10 Best and Worst Moments > Best Breakout Performer: Halestorm's Lzzy Hale », Rolling Stone,‎ (lire en ligne).
  156. Talevski 2006, p. 537.
  157. Gorman et Feran 2007, p. 132.
  158. Yann Halopeau, « Les Normands de Headcharger sortent un nouvel album ce 24 mars », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  159. a et b Harrison 2011, p. 76.
  160. (en) EvilG, « Helix: Rockin' In My Outer Space », sur Metal-Rules, (consulté le 18 avril 2018).
  161. (en) Geoff Ginsberg, « The Hellacopters – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  162. Hervé, « Encyclopédie du Rock : High Power », sur Rock Made in France, (consulté le 17 avril 2018).
  163. (en) Chris Payne, « Hinder Loses Lead Singer Austin Winkler », Billboard,‎ (lire en ligne).
  164. Kelly 2013, p. 14, 24.
  165. Weiss 2016, p. 173.
  166. George-Warren et Romanowski 2001, p. 452.
  167. Prown et Newquist 1997, p. 111.
  168. Smith 2006, p. 76.
  169. (en) James Christopher Monger, « Hunter Valentine – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  170. (en) Marisa Brown, « Hurt – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  171. George-Warren et Romanowski 2001, p. 466.
  172. Zalkind 1980, p. 240.
  173. George-Warren et Romanowski 2001, p. 483.
  174. York 1982, p. 179, 380.
  175. Jasper et Oliver 1985, p. 167.
  176. Phillips et Cogan 2009, Jethro Tull and the Grammys (1989).
  177. Prown et Newquist 1997, p. 85.
  178. (en) « Joan Jett & the Blackhearts », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  179. Thompson 2000, p. 161.
  180. a et b Bashe 1985, p. 27.
  181. Eudeline 2014, Kiss • Alive!.
  182. George-Warren et Romanowski 2001, p. 534.
  183. a et b Talevski 2006, p. 65.
  184. (en) John Franck, « Kix – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  185. (en) Mark Deming, « Krokus – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  186. (en) Erik Hage, « Kutless – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  187. Larkin 2011, L.A. Guns.
  188. (en) Jason Birchmeier, « The Last Vegas – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 13 août 2016).
  189. Buckley 2003, p. 585.
  190. Millard 2004, p. 10.
  191. Nite 1985, p. 251.
  192. Prown et Newquist 1997, p. 33, 60.
  193. (en) Grant Smithies, « Like a Storm: Bogan's heroes make good », sur Stuff.co.nz, (consulté le 6 avril 2019).
  194. (en) Egils Kaljo, « Unplugged, Līvi can rock just as hard », sur Latvians Online, (consulté le 17 avril 2018).
  195. DeCurtis, Henke et George-Warren 1992, p. 430.
  196. George-Warren et Romanowski 2001, p. 582.
  197. (en) Andy Kellman, « Lovex – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  198. Aznar 2014, Chapitre 1 : 1970.
  199. Gorman et Feran 2007, p. 67.
  200. Bashe 1985, p. 85.
  201. George-Warren et Romanowski 2001, p. 591.
  202. Larkin 2011, Lynyrd Skynyrd.
  203. Hervé, « Encyclopédie du Rock : Madame Guillotine », sur Rock Made in France, (consulté le 17 avril 2018).
  204. (en) Gary Hill, « Magnum – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  205. (en) Paul Grein, « Van Halen, Joel Among Top Touring Acts In First Half », Billboard, vol. 96, no 29,‎ , p. 10 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  206. Phillips et Cogan 2009, Masters of Reality.
  207. a et b George-Warren et Romanowski 2001, p. 188.
  208. Hervé, « Encyclopédie du Rock : Messaline », sur Rock Made in France, (consulté le 17 avril 2018).
  209. (en) Jon O'Brien, « Mojinos Escozios – La Leyenda de Los Hombres Mas Guapos del Mundo », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  210. (en) Matt Kiser, « Abridged Reviews > Monster Magnet – 4-Way Diablo », CMJ New Music Monthly, no 152,‎ , p. 49 (ISSN 1074-6978, lire en ligne).
  211. Nite 1985, p. 140.
  212. Phillips et Cogan 2009, Montrose.
  213. Weiss 2016, p. 138.
  214. Harrison 2011, p. 41, 60.
  215. Gulla 2009, p. 100.
  216. Aznar 2014, Introduction, Chapitre 2 : 1971.
  217. Raisner 1973, p. 257.
  218. Kelly 2013, p. 202.
  219. Harrison 2011, p. 46.
  220. Clarke 1998, p. 915.
  221. Weiss 2016, p. 141.
  222. George-Warren et Romanowski 2001, p. 285.
  223. Hoffmann 2005, p. 1938.
  224. Larkin 2011, Nickelback.
  225. Harrison 2011, p. 80.
  226. Talevski 2006, p. 210.
  227. Nestor, « Océan: C'est la fin (2016) », sur Music Waves, (consulté le 18 avril 2018).
  228. Perrin 2013, 16. #154 Novembre 1979.
  229. (en) Emily White, « Papa Roach Debuts on Billboard 200, Top Rock Albums », Billboard,‎ (lire en ligne).
  230. (en) Stewart Mason, « Pavlov's Dog – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  231. Moberg 2015, p. 34.
  232. a et b Weisstein 1999.
  233. (es) « En el origen fue el rock duro », Rolling Stone,‎ (lire en ligne).
  234. Thompson 2000, p. 206.
  235. Harrison 2011, p. 48, 53.
  236. (en) Ian McFarlane, Encyclopedia of Australian Rock and Pop, Allen & Unwin, (ISBN 1-86448-768-2, lire en ligne), « Powderfinger ».
  237. Clarke 1998, p. 968.
  238. (en) « Bassist, Drummer Exit Powerman 5000 », Billboard,‎ (lire en ligne).
  239. (en) Jason Ankeny, « Pretty Maids – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  240. (en) Andrew Leahey, « The Pretty Reckless – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  241. John Markus, « PROJECT Riding Free », sur Rock Meeting, (consulté le 18 avril 2018).
  242. (en) « Puddle of Mudd Wrapping Album No. 2 », Billboard,‎ (lire en ligne).
  243. Jasper et Oliver 1985, p. 263.
  244. Bashe 1985, p. 27–28.
  245. Phillips et Cogan 2009, Queens of the Stone Age.
  246. Harrison 2011, p. 38.
  247. a et b Harrison 2011, p. 85.
  248. Jasper et Oliver 1985, p. 267.
  249. Clarke 1998, p. 182.
  250. Talevski 2006, p. 5, 37–38.
  251. George-Warren et Romanowski 2001, p. 806.
  252. Bashe 1985, p. 35.
  253. (es) Pablo Plotkin, « La Renga », Rolling Stone Argentina,‎ (lire en ligne).
  254. (en) Jason Lymangrover, « Rev Theory – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  255. Talevski 2006, p. 180.
  256. (en) Taniwha (Garry Sharpe-Young) « Riot » (version du 1 avril 2016 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  257. Smith 2006, p. xvii, xix.
  258. York 1982, p. 306.
  259. Buckley 2003, p. 892.
  260. Eudeline 2014, Lita Ford • Lita.
  261. George-Warren et Romanowski 2001, p. 495, 844.
  262. Nite 1985, p. 82.
  263. Buckley 2003, p. 896.
  264. Prown et Newquist 1997, p. 167.
  265. (en) John Bush, « Saigon Kick – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  266. (en) Sean Piccoli, « Career Rocks from Stage to Studio », Sun-Sentinel,‎ (lire en ligne).
  267. (en) Taniwha (Garry Sharpe-Young) « Samson » (version du 7 août 2016 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  268. (ca) Dolça Poch Almar, Cançons que han fet mal (thèse), Barcelone, Université Pompeu Fabra, (lire en ligne).
  269. Aznar 2014, Chapitre 10 : 1979, Chapitre 11 : 1980.
  270. Buckley 2003, p. 909.
  271. Eudeline 2014, Scorpions • Tokyo Tapes.
  272. Larkin 2011, Scorpions.
  273. York 1982, p. 156.
  274. (en) Amy Sciarretto, « Sevendust – Seasons », CMJ New Music Monthly, no 118,‎ , p. 72 (ISSN 1074-6978, lire en ligne).
  275. Eudeline 2014, Shakin' Street • Vampire Rock.
  276. (en) Chris Woodstra, « Shawn Colvin – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  277. Giffin 2015, Shihad.
  278. (en) Eduardo Rivadavia, « Shinedown – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  279. (en) Eric Schneider, « Sister Sin – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  280. (en) James Christopher Monger, « Sixx: A.M. – Artist Biography », sur AllMusic (consulté en 15 aveil 2015).
  281. (en) Jason Birchmeier, « Skambankt – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  282. George-Warren et Romanowski 2001, p. 894.
  283. (en) Melinda Newman, « Skillet's 'Rise' burns with intensity: Album review » (version du 29 juin 2013 sur l'Internet Archive), sur HitFix, 24 juin 2013.
  284. George-Warren et Romanowski 2001, p. 895.
  285. (en) Geoff Orens, « Smile – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  286. Grandfils 2017, Sortilège.
  287. « Agnain Martin, d'un groupe à l'autre », L'Alsace,‎ (lire en ligne).
  288. Aznar 2014, Chapitre 20 : 1989.
  289. Prown et Newquist 1997, p. 113–114.
  290. (en) Taniwha (Garry Sharpe-Young) « Steel Panther » (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  291. Harrison 2011, p. 44.
  292. George-Warren et Romanowski 2001, p. 941.
  293. York 1982, p. 341.
  294. Prown et Newquist 1997, p. 243.
  295. Harrison 2011, p. 51.
  296. a et b (en) Brenda Herrmann, « Hot Licks », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne).
  297. George-Warren et Romanowski 2001, p. 966.
  298. (en) Marc Hogan, « System of a Down Hint at New Album After Denying Internal Drama », Spin,‎ (lire en ligne).
  299. (en) « System of a Down to Headline Ozzfest », Billboard,‎ (lire en ligne).
  300. (en) Steve Leggett, « The Temperance Movement – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  301. Phillips et Cogan 2009, Tesla.
  302. (en) Tim Grierson, « Them Crooked Vultures » (version du 6 septembre 2015 sur l'Internet Archive), sur About.com.
  303. Larkin 2011, Therapy?.
  304. Abjorensen 2017, p. 502.
  305. Aznar 2014, Chapitre 10 : 1979, Chapitre 19 : 1988.
  306. Bashe 1985, p. 200.
  307. Prown et Newquist 1997, p. 169.
  308. (en) Jason Ankeny, « Thunder – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  309. Hoffmann 2005, p. 262.
  310. (en) Eduardo Rivadavia, « Titanic – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2016).
  311. Freeman et Freeman 1996, p. 48.
  312. (en) Jason Ankeny, « Trapeze – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 22 novembre 2014).
  313. (en) « Exclusive: Trapt Premiere New Music Video, "Love Hate Relationship" » (version du 14 juin 2017 sur l'Internet Archive), Revolver, 20 novembre 2012.
  314. Phillips et Cogan 2009, Triumph.
  315. Eudeline 2014, Trust • Répression.
  316. Nite 1985, p. 373.
  317. Eudeline 2014, UFO • Phenomenon.
  318. Prown et Newquist 1997, p. 183.
  319. (en) Parry Gettelman, « Opening For Osbourne Is Dream Gig For Ugly Kid Joe », Orlando Sentinel,‎ (lire en ligne).
  320. Bashe 1985, p. 198.
  321. Nite 1985, p. 31.
  322. Raisner 1973, p. 287.
  323. Aznar 2015, Valient Thorr – Stranger – 2010 – Volcom Entertainment Records.
  324. Clarke 1998, p. 1327.
  325. Eudeline 2014, Van Halen • 1984.
  326. Gulla 2009, p. 213.
  327. Harrison 2011, p. 3, 35–38.
  328. Smith 2006, p. 71.
  329. Raisner 1973, p. 289.
  330. Grandfils 2017, Vulcain.
  331. Hervé, « Encyclopédie du Rock : Warning », sur Rock Made in France, (consulté le 17 avril 2018).
  332. (en) Chris Willman, « Pop Music Review : Warrant Does Its Darndest to Put On Distasteful Show », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  333. Phillips et Cogan 2009, Whitesnake.
  334. DeCurtis, Henke et George-Warren 1992, p. 778.
  335. (en) « News for July 2010 », Metallian,‎ (lire en ligne).
  336. (en) James Christopher Monger, « Wovenwar – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2018).
  337. (en) Scott Alisoglu, « Y&T – Live: One Hot Night », sur Blabbermouth.net (consulté le 18 avril 2015).
  338. York 1982, p. 404.
  339. Zalkind 1980, p. 349.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]