Liste de gares en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste de gares de Suisse)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article présente une liste des gares en Suisse, listant les gares, stations et haltes des chemins de fer en Suisse.

Définitions[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, la distinction entre gare et halte dans les chemins de fer fédéraux s'est faite en fonction de la taille et de l'importance. Au sein des prescriptions la gare est définie par la présence de signaux et/ou d'aiguilles alors que la halte en est dépourvue ou du moins pas dépendante. La différence s'est principalement manifestée au sein du personnel plus qu'aux voyageurs. Les haltes, au contraire des gares, sont parfois équipées d'un signal de demande d'arrêt[1]. Toutefois, la distinction entre gare et halte devient de plus en plus floue. Étant donné qu'il n'y a pas besoin d'avoir un agent pour que le lieu soit considéré comme une gare, cette liste ne fait pas de distinction entre ces différents types d'arrêts.

Liste en chiffres[modifier | modifier le code]

Le nombre de points d'exploitation étant élevé, 3 324 au , dont 2 439 en Suisse, la liste est divisée en sous-listes cantonales non-exhaustives[2].

En quelques chiffres, pour le premier janvier 2010, il y a en Suisse 2 439 points d'exploitation dont 965 sont aux CFF. Parmi toutes, 2 049 sont des points de trafic dont 822 sont aux CFF. 753 intègrent aussi le trafic marchandises dont 451 sont aux CFF et 97 ne traitent que le trafic marchandises. 1 952 intègrent le trafic voyageurs dont 744 aux CFF et 1296 ne font que du trafic voyageurs dont 373 sont aux CFF. Il y a 700 haltes et 1720 gares et stations ; 390 autres points d'exploitation dont 47 stations de service, 56 stations de croisement, 65 stations de bifurcation, 55 diagonales d'échange, 51 aiguilles voie unique à voie double et 116 embranchements en pleine voie[2].

Comparées aux lignes à voie normale, les lignes à voie étroite des compagnies de chemins de fer privées ont généralement un réseau d'arrêts plus dense.

Listes cantonales[modifier | modifier le code]

Liste des gares, stations et haltes hors de Suisse[modifier | modifier le code]

Ces stations, bien que hors de Suisse, sont listées ici car elles sont soit gérées par une société d'infrastructure ferroviaire suisse ou exploitées par une société ferroviaire suisse.

L'ordre alphabétique utilisé est celui préconisé dans les Directives portant sur l'orthographe des noms des stations de l'Office Fédéral des Transports (version 1.0 du 20 janvier 2010[3]).

Gare/Halte Abr. Commune Pays Compagnie Code
UIC
Remarques
Altenburg-Rheinau AR Jestetten Allemagne CFF 3422
Delle DL Delle France CFF 130
Domodossola DO Domodossola Italie CFF 1607
Erzingen Klettgau Allemagne DB 88504
Jestetten JE Jestetten Allemagne CFF 3421
Konstanz KO Constance Allemagne DB, CFF 6129
Lottstetten LOT Lottstetten Allemagne CFF 3420
Luino FFS LIM Luino Italie CFF 5411
Pontarlier PONT Pontarlier France CFF 4320
Tirano TIR Tirano Italie RhB 9369
Vallorcine Vallorcine France TMR 1569 Chemin de fer Martigny–Châtelard
Waldshut WAH Waldshut-Tiengen Allemagne CFF 399
Zornasco ZORN Malesco Italie SSIF 5578

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) (de) Hans G. Wägli, Schienennetz Schweiz (Réseau ferré suisse) : Ein technisch-historischer Atlas (Atlas technique et historique), Zurich, AS Verlag & Buchkonzept, , 3e éd., 175 p. (ISBN 978-3-909111-74-9)
  • (fr) (de) Hans G. Wägli, CH+ : Bahnprofil Schweiz (Le rail suisse en profil), Zurich, AS Verlag & Buchkonzept, , 2e éd., 206 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]