Liste de films d'espionnage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chaque film d'espionnage de cette liste est classé à la fois par thème et ordre chronologique.

Films d'espionnage réalistes[modifier | modifier le code]

Avant la Grande Guerre[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Pendant la Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1939 à 1945[modifier | modifier le code]

Après 1945[modifier | modifier le code]

Pendant et après la Guerre froide[modifier | modifier le code]

Films d'espionnage plus fantaisistes[modifier | modifier le code]

1957 : Action immédiate de Maurice Labro.

Franchises de films[modifier | modifier le code]

  1. La Mémoire dans la peau (The Bourne Identity) de Doug Liman (2002)
  2. La Mort dans la peau (The Bourne Supremacy) de Paul Greengrass (2004)
  3. La Vengeance dans la peau (The Bourne Ultimatum) de Paul Greengrass (2007)
  4. Jason Bourne : L'Héritage (The Bourne Legacy) de Tony Gilroy (2012)
  5. Jason Bourne 5 (2016)
  1. Mission impossible (1996)
  2. Mission impossible 2 (2000)
  3. Mission impossible 3 (2006)
  4. Mission impossible : Protocole Fantôme (2011)
  5. Mission impossible : Rogue Nation (2015)
  6. Mission impossible : Fallout (2018)
  • Les OSS 117" :

- Série d'André Hunebelle :

  1. OSS 117 se déchaîne (1963)
  2. Banco à Bangkok pour OSS 117 (1964)
  3. Furia à Bahia pour OSS 117 (1965)
  4. Pas de roses pour OSS 117 (1968).
  5. OSS 117 n'est pas mort, de Jean Sacha (1957).
  6. Le Bal des espions, de Michel Clément et Umberto Scarpelli (1960).
  7. Atout cœur à Tokyo pour OSS 117, de Michel Boisrond (1966).
  8. Cinq gars pour Singapour, de Bernard Toublanc-Michel (1967).
  9. Le vicomte règle ses comptes, de Maurice Cloche (1967).
  10. OSS 117 prend des vacances, de Pierre Kalfon (1970).
  11. OSS 117 tue le taon (téléfilm), d'André Leroux (1971).

- Pastiches hommages cinéphiliques d'Hazanavicius et Bedos (à rapprocher des comédies d'espionnage ci-après) :

  1. OSS 117 : Le Caire, nid d'espions (2006).
  2. OSS 117 : Rio ne répond plus (2009).
  3. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire (2021).
  • La série XXX :
  1. XXx (2002).
  2. xXx² : The Next Level (2005).
  3. xXx: Reactivated (2017).
  • Série Coplan :
  1. Action immédiate (1957)
  2. Coplan prend des risques (1964)
  3. Coplan agent secret FX 18 (1964)
  4. Coplan FX 18 casse tout (1965)
  5. Coplan ouvre le feu à Mexico (1967)
  6. Coplan sauve sa peau (1968)

Films de science-fiction avec espionnage[modifier | modifier le code]

Films de comédies d'espionnage[modifier | modifier le code]

Franchises de films comiques d'espionnage[modifier | modifier le code]

  1. 1997 : Austin Powers,
  2. 1999 : Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée,
  3. 2002 : Austin Powers dans Goldmember.
  1. OSS 117 : Le Caire, nid d'espions (2006).
  2. OSS 117 : Rio ne répond plus (2009).
  3. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire (2021).
  1. Spy Kids (2001).
  2. Spy Kids 2 : Espions en herbe (2002).
  3. Spy Kids 3 : Mission 3D (2003).
  4. Spy Kids 4: All the Time in the World (2011).

Références[modifier | modifier le code]