Liste de chats de fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Félix le Chat et ses neveux dans le film April Maze (1930).
Affiche de Steinlen pour le « Chat noir », un cabaret de Montmartre.

Cette liste de chats de fiction rassemble une liste de personnages de chats présents dans les œuvres de fiction. Il peut s'agir de chats « célèbres » dans la mesure où :

  • ils ont une œuvre qui leur est consacrée ;
  • ils sont le fidèle compagnon d'un héros ;
  • ils sont le symbole d'une idée ou d'un organisme reconnu.

La bande dessinée compte de nombreux chats célèbres : Fritz le chat de Robert Crumb, Garfield, Le Chat de Philippe Gelucketc.

Dans les univers médiévaux-fantastiques, on trouve parfois des races hybrides humain-félin. Ce phénomène est particulièrement marqué dans les mangas, animes et autres jeux vidéo japonais, qui comportent assez souvent un personnage de jeune fille-chat (nekomimi ou nekomusume).

Chats de légende[modifier | modifier le code]

Par ordre alphabétique :

  • Bastet est la déesse égyptienne aux traits félins.
  • Les bakenekos, chat monstrueux et fantomatiques japonais pouvant parfois prendre forme humaine. Les nekomatas sont des chats assez similaires mais ayant deux queues.
  • Le Caou de Merville, tradition folklorique du nord de la France.
  • Cat Sidhe, grand chat noir de la mythologie celtique, avec une tache blanche sur sa poitrine. Il serait une sorcière cachée sous cette forme.
  • Les chats volants qui tirent dans le ciel le char de la déesse germanique et nordique Freyja.
  • Chapalu, chat monstrueux du Moyen Âge.
  • Chat d'argent (mandragot ou matagot), un chat noir ensorcelé.
  • Chat-vampire de Nabeshima, chat noir buveur de sang dans la légende japonaise.
  • Jólakötturinn (chat de « Noël » pré-chrétien), chat géant et maléfique issu du folklore islandais et se manifestant durant le temps des fêtes pour manger la nourriture (voire la vie) des gens qui n'ont pas reçu de nouveaux habits avant la veillée de Noël.
  • Le Chat de Kazan (Кот Казанский), chat de légende du folklore russe.
  • Kot Baïoun, chat monstrueux dans le folklore russe ; un chat dressé apparaît aussi dans le conte russe des Sept Siméon, qui l'utilisent dans un pays où personne n'avait jamais vu de chat.
  • Maneki-neko, des statuettes de chat porte-bonheur au Japon.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Contes, fables, littérature d'enfance[modifier | modifier le code]

Tom Chaton (The Tale of Tom Kitten) par Beatrix Potter.
Le Chat botté. Couverture des Contes du temps passé, édition L. Curmer de 1843.

Par ordre chronologique :

Pinocchio à l'osteria de « Gambero Rosso » (l'« Écrevisse Rouge ») avec le Chat et le Renard, gravure de 1902 par Carlo Chiostri qui illustre le roman.
  • L'Histoire de Blondine, de Bonne-Biche et de Beau-Minon, tiré du recueil Nouveaux Contes de fées (1856) de la Comtesse de Ségur : Beau-Minon, le chat.
  • Le Chat compère du Renard dans le conte italien Les Aventures de Pinocchio (1881) de Carlo Collodi.
  • Les chats dessinés par l'illustratrice Beatrix Potter dans des contes pour enfants, comme Tom Chaton (The Tale of Tom Kitten, 1908).
  • Mikeš, le chat (1934), livre pour enfants écrit et illustré par l'auteur tchèque Josef Lada : le chat noir Mikeš qui accompagne Pepík et ses amis.
  • Les Contes du chat perché (1934-1946) de Marcel Aymé : Alphonse, le chat.
  • Le Chat et le Diable (1936), conte de James Joyce.
  • Dans la série Pelle Svanslös (« Pierre Sans-Queue », 1939), par l'écrivain suédois Gösta Knutsson : Pelle Svanslös le chat anthropomorphe gris sans queue ; une série télévisée et des films s'en sont inspirés.

Poésies[modifier | modifier le code]

Minette et le hibou (The Owl and the Pussycat), poème d'Edward Lear (1871)
« Minette et le Hibou prirent la mer, sur une petite barque vert pomme ».

Par ordre chronologique :

Musique, chansons[modifier | modifier le code]

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

(liste par ordre alphabétique)

Le Chat du Cheshire. Illustration par John Tenniel de The Nursery « Alice » (1890) (tiré des Aventures d'Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll).
Le chat Murr, héros créé et esquissé par le romancier Hoffmann.

Biographies[modifier | modifier le code]

Par ordre chronologique décroissant

  • 2021 : Le Monde selon Nala (Nala's World), roman autobiographique de Dean Nicholson[9] : Un homme sauve un chaton perdu au cours d'un voyage. Ensemble ils vont faire le tour du monde à vélo (EAN 9782824618043).
Le chat Bob et son maître James Bowen, auteur de Un chat des rues nommé Bob (2013).
  • 2014 : Un chat des rues nommé Bob, roman autobiographique de James Bowen : l'histoire vraie d'un jeune clochard, ancien drogué et de son chat roux Bob, trouvé dans la rue.
  • 2014 : Choupette, la vie enchantée d'un chat fashion de Karl Lagerfeld.
  • 2013 : À pas de chat... : une famille surmonte ses difficultés grâce à Jonah (Cats and daughters) de Helen Brown (en).
  • 2010 : Cléo et Sam : une amitié au-delà de la mort de Helen Brown.
  • 2009 : L'Odyssée d'Homère (Homer's Odyssey) de Gwen Cooper : l'histoire d'Homère, chat aveugle adopté et adoré par sa maîtresse, Gwen Cooper ( (ISBN 9782352883333)).
  • 2009 et 2010 : Dewey et Les Neuf Vies de Dewey : le chaton Dewey est trouvé dans la Bibliothèque de la ville de Spencer, dans L’État de l'Iowa. Il vit dans la Bibliothèque depuis dix ans. La bibliothécaire qui l'a recueilli, Vicki Myron (en), a écrit ces deux livres[10] (vidéo sur Youtube : [1]).
  • 2007 : Monsieur Chatastrophe (A cat called Birmingham), autobiographie de Chris Pascoe (en) sur son chat Brum ( (ISBN 9782353150144)).
  • 2007 : Au bonheur des chats (2007) de Catherine Rihoit.
  • 1992 : Sa majesté le chat : carnet de notes d'un amoureux de Louis Nucera.
  • 1986 : Chat huppé : 60 personnalités parlent de leurs chats, de Catherine Jajolet.
  • 1981 : L'Histoire édifiante et véridique du chat Moune de Philippe Ragueneau.
  • 1976 : Il y a toujours quelque part un chat qui vous attend (Somewhere a cat is waiting) de Derek Tangye.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Le Chat de Philippe Geluck sur une peinture murale à Bruxelles, Belgique.
L'écrivain Dany Laferrière de l'Académie française, à la Librairie Monet, en compagnie de Chat, le narrateur de son premier roman dessiné Autoportrait de Paris avec Chat.
Statue de Gaston Lagaffe et de son chat à Bruxelles, en Belgique.
« Garfield's Nightmare », montagnes russes de Kennywood en Pennsylvanie (États-Unis).
Une case de la BD Krazy Kat du , par George Herriman.
Statue de Gaturro (en) le chat jaune sur la Paseo de la Historieta (« Promenade de la BD ») à Buenos Aires.

On trouve aussi, avec des rôles plus ou moins importants, des chats anonymes dans Gaston Lagaffe, Broussaille, Capricorne, Les Aventures de Tintin (voir Les Sept Boules de cristal et Les Bijoux de la Castafiore), dans Lucky Luke (celui de Ma Dalton nommé Sweetie), dans Cédric (voir Terrain minets), dans Le pauvre chevalier de F'murrr, dans Clifton voir en particulier sept jours pour mourir, dans le deuxième tome de Thorgal, dans Lapinot (voir La couleur de l'enfer), dans MangeCœur, dans Carmen Mc Callum

  • Dans Maus d'Art Spiegelman (1970 et 1980), tous les nazis sont représentés par des chats.
  • Toute la série de dessins de chats du dessinateur Siné (je ne pense qu'à chat).

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

(par ordre alphabétique)

Statuette du Chat chapeauté utilisée comme décoration de Noël en 2003 à la Maison-Blanche.
Le chat Orangey a joué un grand nombre de rôles — ici, avec l'actrice Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé (1961).

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Films d'animation, longs et courts métrages[modifier | modifier le code]

(par ordre alphabétique)

Costume du Chat potté à l'avant-première parisienne du film Le Chat potté (2011).

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation et de dessins animés[modifier | modifier le code]

Extrait du dessin animé avec Félix le Chat : The Goose That Laid the Golden Egg (1936).
Bus décoré avec à l'arrière Doraemon, le chat-robot japonais bleu et blanc dépourvu d'oreilles, multi-récompensé dans son pays d'origine.
Sylvestre, le chat noir et blanc de la Warner Bros. Cartoons
Enseigne à l'effigie de Tom le chat, à Simferopol en Crimée.
  • Simon's Cat (Le chat de Simon), héros d'une série de vidéos et d'albums dont la carrière a débuté sur Internet[18].
  • Les Simpson : Boule de Neige, chat(s) de Lisa.
  • Les Simpson : Scratchy, de la série Itchy et Scratchy, chat noir et éternelle victime mais immortel.
  • South Park : Kitty, la chatte de Cartman.
  • Spot, l'assistant du chien Perry dans la série Hong Kong Fou Fou.
  • SWAT Kats, les redoutables chats justiciers dans la série américaine du même nom (1993-1995).
  • Sylvestre, le chat noir et blanc qui chochote, des Looney Tunes, que le canari Titi appelle Ro' Minet et Speedy Gonzales, Grosso Minetto.
  • Téléchat, série française animée avec des marionnettes : Groucha, le chat présentateur, son « sosie » Léon Minou, et son ami l'angora, qui n'apparaît jamais visuellement.
  • Tom, le chat gris et blanc dans les dessins animés Tom et Jerry.
  • Yoruichi dans l'anime Bleach : femme qui se transforme en chat.
  • Yo-kai Watch : Jibanyan, Epinyan, Bandinyan, Shogunyan et Robonyan : tous des chats yo kai.
  • Waldo Kitty (1975) : Waldo Kitty, le chat de gouttière, et son amie Félicia, chatte angora blanche. Waldo est un chat vivant des aventures sous des personnages divers (espion, cowboy, etc.).

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Publicités et logos[modifier | modifier le code]

Chat blanc, emblème des fabriques d'amidon Hoffmann (de).
Quelques publicités avec des chats (affiche dans le musée du « cabinet des Chats » à Amsterdam.
  • Chessie, le chaton dormeur qui a inspiré une publicité puis des logos de la compagnie de chemin de fer Chesapeake and Ohio Railway.
  • Félix, chat bicolore, noir et blanc, héros des publicités animées et égérie des pâtées pour chat. de marque Fido, puis Félix Purina[19].
  • Le Chat, marque de lessive.
  • Le Chat, une marque de bougies françaises créée en 1902.
  • Ramsès, le chat blanc aux yeux verts, héros des publicités de l'enseigne Feu Vert, apparu en 2005, virtuel à partir de 2007[20] puis à nouveau interprété par un vrai chat en 2017[21],[22].
  • Le chat blanc des fabriques d'amidon Hoffmann, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne).
  • La tête du chat noir Marchal aux grands yeux ouverts, de l'entreprise française Marchal S.E.V. d'équipements automobiles.
  • La tête de chat noir représentée sur les boîtes et paquets de cigarettes Craven A.
  • Le Chat noir, était un célèbre cabaret de Montmartre (1881-1899).

Autres[modifier | modifier le code]

Interface de Scratch avec le personnage de chat.
Remise des différents « Fauves », prix de la bande dessinée à Angoulême en 2020.
  • Nyan Cat, à l'origine « Pop-tart cat », chat en forme de Pop-tart, héros d'un GIF puis d'une vidéo populaire sur le site Youtube, avec de nombreuses vidéos dérivées de l'originale (dont une de 10 heures)
  • Milimits, petite chatte de la collection Diddl
  • Rap Cat, chat rappeur East Coast qui miaule en rythme
  • Scratch : nom du chat orange et blanc, la première mascotte informelle du langage de programmation de même nom.
  • Le « Fauve d'Angoulême » est un petit chat noir et blanc créé par Lewis Trondheim. Il est l'emblème du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Sa statuette blanche récompense le Grand prix et celle dorée le Fauve d'or, entre d'autres prix qu'il représente.

Expérience scientifique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://penelope.uchicago.edu/moncrif/dubellay_epitaphe.html
  2. À rapprocher du récit de Cocteau D'une histoire féline (Journal d'un inconnu, Grasset, 1953, pages 147 à 151.
  3. a et b « Une chance qu'on chat : les félins dans la musique francophone », sur La Presse.ca, .
  4. Cette mystérieuse Minouche
  5. Collection Bibliothèque rose des éditions Hachette. Cf. Notice n°: FRBNF34745509 de la Bibliothèque nationale de France
  6. Collection Bibliothèque rose no 70. Cf. Notice n°: FRBNF33223661 de la Bibliothèque nationale de France
  7. (fr) Le Chat qui s’en va tout seul sur Wikisource
  8. Notice n°: FRBNF32141275 de la Bibliothèque nationale de France
  9. Le Monde selon Nala
  10. Vicki Myron avec la collaboration de Brett Witter, Jean-Claude Gasewitch. (ISBN 9782350131436 et 978-2-35013-241-9)
  11. Cats, volume 5, chez son éditeur français Milan
  12. Kansuke : Asuka.fr
  13. Notice n°: FRBNF34965477 de la Bibliothèque nationale de France
  14. Présentation sur le site senscritique.
  15. Top 10 des chats les plus célèbres du cinéma, classement par Grazia, 11 février 2011.
  16. Oleg Tabakov lui prête ici sa voix.
  17. « Star Trek: Discovery tente de séduire les téléspectateurs avec Rancune le chat », sur https://www.japanfm.fr/star-trek-discovery-tente-de-seduire-les-telespectateurs-avec-rancune-le-chat/ (consulté le )
  18. The Official Simon's cat Website
  19. Fido Félix : aliment pâtée chat
  20. « Feu Vert : L’histoire d’un Chat », sur blog.quelpneu.com, .
  21. « Feu Vert dit adieu à son chat en 3D », sur ladn.eu, .
  22. « Feu Vert donne vie à Ramsès dans sa nouvelle campagne de communication », sur toute-la-franchise.com, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]