Liste de canulars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste de canulars célèbres)
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste de canulars détaille un certain nombre de canulars célèbres dans divers domaines.

Domaine audiovisuel[modifier | modifier le code]

Article connexe : Faux documentaire.
  • L'interprétation radiophonique de la Guerre des mondes par Orson Welles (1938) ;
  • L'annonce dans l'émission de la RAI Mixer le 5 février 1990, que le référendum de 1946 proclamant la république italienne, avait été truqué au détriment de la monarchie ;
  • Après avoir commercialisé une cassette VHS sous le titre L'extra-terrestre de Roswell, TF1 diffuse le [1] dans L'Odyssée de l'étrange de larges extraits d'un film présenté par Ray Santilli comme la dissection de l'extra-terrestre de Roswell. Le film a été vendu à 27 pays pour une somme totale estimée à 30 millions de francs[2],[3]. En 2005, Santilli avoua que le film était un faux, l'extra-terrestre ayant été fabriqué par John Humphreys[4] ;
  • Alexis Debat, affabulateur ayant conduit « une série de fausses entrevues avec des hommes politiques américains, dont une avec Barack Obama »[5] ;
  • Le documentaire Opération Lune de William Karel (2002) ;
  • Le service de location de punks du webzine Crobard, pris au sérieux par des reporters de TF1 en 2004[6] ;
  • L'interview de P. Balkany par les Yes Men ;
  • L'annonce de la dissolution de l'OMC par les Yes Men ;
  • Le faux communiqué des Yes Men annonçant un revirement majeur du gouvernement canadien au sommet de l'ONU sur les changements climatiques à Copenhague, Danemark, en décembre 2009[7] ;
  • L’émission de télé-réalité Space Cadets (en) (2005) ;
  • L’annonce du dédommagement des victimes de l’accident industriel de Bhopal par les Yes Men ;
  • L'annonce d'un suicide massif au Japon par ingestion de poches de silicone dû au retard du jeu vidéo Dead or Alive Online (en) ;
  • Bye Bye Belgium, émission spéciale de la RTBF du 13 décembre 2006 annonçant la sécession de la Flandre ;
  • Megaherz, émission de France Culture du 9 janvier 2010, consacrée aux canulars et précédée elle-même d'un faux flash d'information annonçant la faillite de l'État français ;
  • Le 21 décembre 2012, à 20 h 52, Arte diffuse un « flash spécial » annonçant des éruptions volcaniques et des éclipses solaires non prévues au Mexique, dans le cadre d'une soirée spéciale sur la fin du monde. Un deuxième « flash » est diffusé à 21 h 48 annonçant d'autres évènements étranges aux États-Unis, puis un troisième à 22 h 44.

Domaine informatique (ou circulant via le)[modifier | modifier le code]

Article connexe : Canular informatique.

Personnages fictifs[modifier | modifier le code]

Animaux fictifs[modifier | modifier le code]

Partis et évènements politiques[modifier | modifier le code]

Découvertes scientifiques[modifier | modifier le code]

Canulars artistiques[modifier | modifier le code]

  • Le peintre Joachim-Raphaël Boronali, en fait la queue d'un âne trempée dans de la peinture ;
  • La biographie du peintre américain Nat Tate, créée par William Boyd ;
  • Rrose Sélavy, pseudonyme féminin de Marcel Duchamp ;
  • Bestiaire et documents de la série Fauna, fausses découvertes cryptozoologiques du soi-disant Professeur Ameisenhaufen (qui n'est autre que le photographe plasticien catalan Joan Fontcuberta).

Canulars littéraires[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche Ina.fr », sur ina.fr, 23 octobre 1995, « Spécial crash de Roswell » dans L'Odyssée de l'étrange sur TF1.
  2. « La cassette de Pradel, un Objet Vendeur Non Identifié. TF1 a acheté le film de la prétendue autopsie de l'E.T. de Roswell. », Anne Taverne, Libération.fr, 31 août 1995 (consulté le 12 janvier 2016).
  3. « Le squelette de Roswell débarque à TF1 : un os (moelleux) que Jacques Pradel entend ronger jusqu'au bout », Joelle Meskens, Le Soir.be, 23 octobre 1995 (consulté le 12 janvier 2016).
  4. « I made the Roswell alien », sur www.bbc.co.uk (consulté le 10 mai 2010)
  5. « L'entrevue - Rue89, ou le journalisme neuf », Antoine Char, Le Devoir.com, 4 janvier 2009 (consulté le 12 janvier 2016).
  6. « Comment le Crobard monte un canular à une véritable équipe de journalistes-tv ! », sur Crobard (consulté le 10 mai 2010).
  7. « Radio-Canada, 14 décembre 2009, en ligne le 4 janvier 2010 »
  8. un «Dossier Burnan» parrait dans le numéro double 14-15 de novembre 1955 de la revue Positif avec la complicité de Georges Sadoul, Boris Vian, Jean Painlevé. Œuvres attribuées à Burnan: La Tartine de cacao et Le Légionnaire du Bled. Le canular est reconduit dans Artistes sans œuvres de Jean-Yves Jouannais, 1997, réédité en 2009. Source : Jean-François Jeandillou, Michel Arrivé, Supercheries littéraires, la vie et l'œuvre des auteurs supposés, Droz, 2001.
  9. Jean Dion, «Le vrai du faux», Le Devoir, 17 décembre 2009. Voir aussi : George Plimpton, Sports Illustrated, 1er avril 1985.
  10. Faux site officiel de la candidature.
  11. Le fascinant nombre pi, Delahaye
  12. « 23 mars 1989 - 23 mars 2014, 25 ans de fusion froide », Jean-Paul Biberian, Médiapart.fr, 21 mars 2014 (consulté le 12 janvier 2016).
  13. Jacqueline Delarue-Uhry, La génialogique de l'arbre, page 75, et Johan Vartus, De quoi j'me mêle ?, page 15.
  14. Christian Laporte, « Le "faux Roi" : 60 ans déjà... », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Mateo, Les plus grands canulars français, Le Papillon Rouge Éditeur, 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]