Liste d'enclaves et d'exclaves intérieures de la France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article répertorie les subdivisions françaises (départements, communes, etc.) dont le territoire est composé d'une ou de plusieurs enclaves.

En géographie politique, une enclave est un territoire totalement entouré par un autre territoire ; une exclave est un territoire qui n'est pas connexe au reste du territoire auquel il est politiquement rattaché.

Niveau régional[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Enclaves bigourdanes.
Article détaillé : Enclave des papes.

Niveau départemental[modifier | modifier le code]

Les communes enclavées dans un autre département que celui auquel elles appartiennent sont les suivantes[1] :

La commune de Pont-d’Ouilly, dans le Calvados, possède une enclave dans la commune de Cahan, dans l’Orne.

La commune de Chêne-Sec, dans le Jura, possède deux parcelles enclavées dans la commune de Beauvernois, en Saône-et-Loire.

Les communes de Vauciennes et d’Ivors, dans l’Oise, ont respectivement une et deux enclaves dans la commune de Coyolles, dans l’Aisne.

La commune de Segré-en-Anjou Bleu, en Maine-et-Loire, possède une parcelle enclavée dans la commune de Chemazé, dans la Mayenne.

Niveau communal[modifier | modifier le code]

Communes enclavées dans une autre[modifier | modifier le code]

Les communes suivantes sont totalement enclavées dans une autre :

Une enclave[modifier | modifier le code]

Le territoire des communes suivantes est composé de deux surfaces disjointes, séparées par une ou plusieurs autres communes, un autre département ou un autre pays.

Deux enclaves[modifier | modifier le code]

Le territoire des communes suivantes est composé de trois surfaces disjointes, séparées par une ou plusieurs autres communes ou un autre département.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gwillim Law, Administrative Subdivisions of Countries : A Comprehensive World Reference, 1900 through 1998, McFarland, , 457 p. (ISBN 0-7864-0729-8, lire en ligne), p. 130.
  2. Service de consultation du plan cadastral.
  3. « Recherche par références cadastrales », cadastre.gouv.fr (consulté le 16 juillet 2010)
  4. « Description des Alpes-Maritimes », SPLAF
  5. La souveraineté française sur cette partie du mont Blanc n'est pas reconnue par l'Italie. cf Histoire de la frontière sur le mont Blanc.
  6. a et b Jean-Louis Masson, Provinces, départements, régions : L'organisation administrative de la France, Fernand Lanore / Sorlot, (ISBN 978-2851570031), p. 611