Lissa Labiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’athlétisme image illustrant les Seychelles
Cet article est une ébauche concernant l’athlétisme et les Seychelles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lissa Labiche Portail athlétisme
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Nationalité Drapeau : Seychelles Seychelloise
Naissance (23 ans)
Taille 1,72 m
Poids 57 kg
Palmarès
Championnats d'Afrique 2 1 -
Jeux africains 1 - 1

Lissa Labiche (née le ) est une athlète seychelloise, spécialiste du saut en hauteur. Elle a un frère nommé José, également sauteur en hauteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Une pétite juniore (2009 - 2012)[modifier | modifier le code]

Vainqueur à l'âge de seize ans en 2009 des Championnats d'Afrique juniors, elle se classe dès l'année suivante deuxième des Championnats d'Afrique senior, s'inclinant avec un saut à 1,70 m face à la concurrente du Lesotho Selloane Tsoaeli. En 2011, Lissa Labiche termine deuxième des Championnats d'Afrique juniors et s'empare en fin de d'année de la médaille de bronze des Jeux africains, à Maputo, au Mozambique, devancée au nombre d'essais franchis par les Nigérianes Doreen Amata et Osazuwa Uhunoma (1,80 m).

Elle remporte son premier titre international majeur en juin 2012 à l'occasion des Championnats d'Afrique de Porto-Novo, au Bénin, où elle s'impose avec la marque de 1,86 m, devançant au nombre d'essais la Sud-africaine Anika Smit[1]. En juillet, à Barcelone, la Seychelloise remporte la médaille d'argent des Championnats du monde juniors en franchissant une barre placée à 1,88 m, nouveau record personnel. Devenant la première athlète des Seychelles à décrocher une médaille dans un championnat du monde junior d'athlétisme, elle s'incline face à l'Italienne Alessia Trost (1,91 m)[2].

Retour sur les pistes[modifier | modifier le code]

Après une absence pour congé maternité, Lissa Labiche fait son retour sur les pistes début mai 2015 en améliorant son record national à Potchefstroom, en altitude, avec 1,92 m, mesure qui lui permet d'être invitée à participer aux championnats du monde à Pékin. Elle est éliminée en qualifications avec 1,89 m à son troisième essai.

En fin de saison elle remporte le concours des Jeux africains devant la Nigériane Doreen Amata. Le 20 mars 2016, Labiche se classe 10e de la finale des championnats du monde en salle de Portland avec 1,89 m, échouant à 1,93 m[3]. Elle devient championne d'Afrique le 26 juin pour la 2de fois de sa carrière avec un saut à 1,85 m.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
2009 Championnats d'Afrique juniors Bambous 1re Hauteur 1,69 m
Jeux de la Francophonie Beyrouth 8e Hauteur 1,70 m
2010 Championnats d'Afrique Nairobi 2e Hauteur 1,70 m
Jeux du Commonwealth New Delhi 12e Hauteur 1,68 m
2011 Championnats d'Afrique juniors Gaborone 2e Hauteur 1,70 m
3e Heptathlon 4 663 pts
Jeux africains Maputo 3e Hauteur 1,70 m
9e Longueur 5,70 m
2012 Championnats d'Afrique Porto-Novo 1re Hauteur 1,86 m
- Longueur NM
Championnats du monde juniors Barcelone 2e Hauteur 1,88 m
Jeux olympiques Londres 20e Hauteur 1,85 m
2015 Championnats du monde Pékin 21e Hauteur 1,89 m
Jeux africains Brazzaville 1re Hauteur 1,91 m
4e Longueur 6,25 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 10e Hauteur 1,89 m
Championnats d'Afrique Durban 1re Hauteur 1,85 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur Plein air 1,92 m NR Drapeau : Afrique du Sud Potchefstroom 9 mai 2015
Salle 1,89 m NR Drapeau : États-Unis Portland 20 mars 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Labiche clinches high jump gold », sur seychellesweekly.com,‎ (consulté le 16 juillet 2012)
  2. (en) Emeterio Valiente, « Barcelona 2012 - Event Report - Women's High Jump Final », sur iaaf.org,‎ (consulté le 16 juillet 2012)
  3. [1] Women's high jump final

Lien externe[modifier | modifier le code]