Liselott Linsenhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Linsenhoff.
Liselott Linsenhoff
Image illustrative de l'article Liselott Linsenhoff
Discipline Dressage
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance
Lieu Francfort-sur-le-Main (Allemagne)
Décès (à 71 ans)
Lieu Juan-les-Pins (France)
Monture
Adular, Piaff
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1968 (par équipe)
1972 (individuel)
1956 (par équipe)
1972 (par équipe)
1956 (individuel)
Championnat du monde de dressage 1974 (par équipe) 1970 (individuel)
1974 (individuel)
Championnats d'Europe de dressage 1969 (individuel et par équipe)
1971 (individuel et par équipe)
1973 (par équipe)
Dernière mise à jour 14 avril 2017

Liselott Linsenhoff, née le à Francfort-sur-le-Main et morte le à Antibes, est une cavalière allemande de dressage. Plusieurs fois médaillée aux championnats d'Europe, aux championnats du monde et aux Jeux olympiques, elle est la première femme de l'histoire à remporter le titre olympique dans la discipline.

Elle est la mère de la cavalière Ann-Kathrin Linsenhoff.

Biographie[modifier | modifier le code]

Liselott Linsenhoff participe aux Jeux olympiques d'été de 1956 à Stockholm et se classe troisième de l'épreuve individuelle de dressage sur le cheval Adular; elle fait partie de l'équipe allemande de dressage médaillée d'argent[1].

Aux Jeux olympiques d'été de 1968 à Mexico sur sa monture Piaff, elle est sacrée championne olympique en dressage par équipe et termine huitième de l'épreuve individuelle[1],[2].

Toujours avec Piaff aux Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich, elle gagne la médaille d'or en dressage individuel et la médaille d'argent par équipe. Elle devient ainsi la première femme à remporter le titre olympique en individuel dans la discipline[1],[3],[4].

Elle est la mère de la cavalière Ann-Kathrin Linsenhoff, qui a fait partie de l'équipe ouest-allemande médaillée d'or aux Jeux olympiques d'été de 1988[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Jean Williams, A Contemporary History of Women's Sport, Part One: Sporting Women, 1850-1960, Routledge, , 418 p. (ISBN 131774666X et 9781317746669, lire en ligne), p. 246
  2. a, b, c, d, e et f (en) « Liselott Linsenhoff », sur Sports-Reference (consulté le 14 avril 2017)
  3. Bryant 2008, p. 209
  4. (en) Janet Woolum, Outstanding Women Athletes: Who They are and how They Influenced Sports in America, Greenwood Publishing Group, , 412 p. (ISBN 1573561207 et 9781573561204, lire en ligne), p. 54
  5. (en) Jackie C. Burke, Equal to the Challenge: Pioneering Women of Horse Sports, Howell Book House, , 198 p. (ISBN 087605727X et 9780876057278), p. 187
  6. Bryant 2008, p. 236
  7. a et b Bryant 2008, p. 237

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jennifer O. Bryant, Olympic Equestrian : A Century of International Horse Sport, Eclipse Press, , 270 p. (ISBN 9781581501797) Document utilisé pour la rédaction de l’article