Lisbeth Gruwez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lisbeth Gruwez

Naissance
Courtrai, Belgique
Activité principale Danseuse et chorégraphe
Style Danse contemporaine
Activités annexes actrice
Collaborations Jan Fabre
Formation Institut Stedelijk d'Anvers
P.A.R.T.S.

Lisbeth Gruwez, née le à Courtrai[1] en Belgique, est une danseuse et chorégraphe belge de danse contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lisbeth Gruwez commence la danse par une formation classique dès l'âge de six ans puis à partir de 1991 fait ses études de danse à l'Institut Stedelijk d'Anvers avant d'intégrer le P.A.R.T.S. d'Anne Teresa De Keersmaeker pour son cycle de formation de deux ans en 1997-1998[2],[3]. Elle débute comme danseuse au sein de la compagnie Ultima Vez de Wim Vandekeybus, puis après seulement une année décide de quitter cette compagnie pour travailler avec Jan Fabre avec lequel elle interprète deux pièces importantes Tant que le monde a besoin d'une âme de guerrier et Je suis sang créé au Festival d'Avignon. Elle travaille ensuite pour d'autres chorégraphes flamands ou de la scène flamande, notamment Grace Ellen Barkey, Sidi Larbi Cherkaoui (dans Foi en 2003), mais aussi Riina Saastamoinen.

En juin 2004, son interprétation du solo de Quando l'uomo principale è una donna[4] qu'elle a coécrit avec Jan Fabre a été particulièrement remarquée et constitue une pièce importante du répertoire de danse contemporaine mais aussi de la performance plasticienne[5],[2],[6].

En 2006, elle crée avec le musicien et compositeur Maarten Van Cauwenberghe la compagnie Voetvolk[2]. En 2010, elle interprète le personnage principal du film Lost Persons Area de Caroline Strubbe[7], performance pour laquelle elle est nommée à un Prix du cinéma flamand dans la catégorie « meilleure actrice ».

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

  • 2003 : See-Sick avec le collectif Polydans
  • 2004 : Quando l'uomo principale è una donna (solo) en collaboration avec Jan Fabre
  • 2007 : Forever Overhead
  • 2007 : MANUAL(s)
  • 2008 : Birth of Prey
  • 2010 : HeroNeroZero
  • 2011 : L'Origine
  • 2012 : It's Going to Get Worse and Worse and Worse, My Friend
  • 2014 : AH/HA
  • 2015 : Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan
  • 2016 : We're Pretty Fuckin' far from Okay
  • 2018 : The Sea Within, pièce pour dix danseuses

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lisbeth Gruwez sur l’Internet Movie Database.
  2. a b et c Marie-Christine Vernay, Flam(me)ande, Libération, 16 mai 2012.
  3. Parcours de Lisbeth Gruwez sur le site des rencontres chorégraphiques
  4. Quando l'uomo principale è una donna, numeridanse.tv la base de données de la Maison de la danse.
  5. Lisbeth Gruwez, CinéObsNouvel Observateur.
  6. Valérie Duponchelle et Ariane Bavelier, « L'art au rythme de la danse », Le Figaro, 28 novembre 2011.
  7. Gilles Renault, « Chantier en chœur », Libération, 25 août 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]