Liquid State

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Liquid State

Chanson de Muse
extrait de l'album The 2nd Law
Sortie
Durée 3:03
Genre Rock
Format -
Auteur Muse
Compositeur Christopher Wolstenholme
Producteur Muse
Label Warner Bros.

Pistes de The 2nd Law

Liquid State est la 11e piste de l'album The 2nd Law du trio britannique Muse, paru le . Il s'agit, avec Save Me de deux morceaux très particuliers pour le groupe car ce sont les deux uniques chansons composées et interprétées par le bassiste du trio Christopher Wolstenholme. Elles lui sont de plus très personnelles car elles traitent de ses problèmes familiaux liés à son alcoolisme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le titre[modifier | modifier le code]

Liquid State signifie État liquide en anglais, en référence à l'état liquide de la matière.

Le morceau[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une première dans l'histoire du groupe car pour la première fois en 20 ans de carrière, c'est Christopher Wolstenholme qui tient le micro et chante à la place du chanteur habituel, Matthew Bellamy. C'est également le compositeur exclusif de ce morceau qui lui est si personnel. Matthew Bellamy devait, initialement, être l'interprète pour ce morceau mais Chris Wolstenholme fut finalement désigné, les thèmes abordés par ces deux créations faisant écho à son histoire personnelle et privée.

Sonorité[modifier | modifier le code]

Il s'agit du morceau le plus rock de l'album The 2nd Law. La voix du bassiste, Chris Wolstenholme, est bien plus grave que celle de Matthew Bellamy[1].

Le thème[modifier | modifier le code]

Ce morceau évoque les problèmes d’alcoolisme du bassiste. Il était en effet accro à l'alcool jusqu'à 2011 avant de se relever et combattre ce problème à l'aide d'une cure. Il s'est exprimé sur cette période noire en ayant réussi à s'en sortir. Il déclare également avoir pris cette décision à un moment critique de sa vie ou il ne voulait pas perdre la vie à cause de cela comme son père. Le bassiste révèle cela lors d'une interview donnée pour la promotion de l'album The 2nd Law.

Références[modifier | modifier le code]