Liptovské Beharovce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Slovaquie
Cet article est une ébauche concernant une localité de Slovaquie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le projet Slovaquie.

Liptovské Beharovce
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Žilina
District Liptovský Mikuláš
Statut Village
Starosta (maire) Jozef Malý (SNS)
mandat : 2014-2018
Code postal 032 21
Plaque
minéralogique
LM
Code LAU 2 510688
Démographie
Population 66 hab. (31 déc. 2013)
(36 hommes – 30 femmes)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 00″ Nord, 19° 35′ 00″ Est
Altitude 634 m
Superficie 199,2573 ha = 1,992573 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Žilina

Voir sur la carte administrative de la Région de Žilina
City locator 15.svg
Liptovské Beharovce

Géolocalisation sur la carte : Région de Žilina

Voir sur la carte topographique de la Région de Žilina
City locator 15.svg
Liptovské Beharovce

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 15.svg
Liptovské Beharovce

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 15.svg
Liptovské Beharovce
Liens
Site web http://www.liptovskebeharovce.sk
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk [1]
http://www.statistics.sk [2]

http://www.slovakregion.sk/ [3]


Liptovské Beharovce (allemand : Beharz in der Liptau, hongrois : Behárfalu)[4] est un village de Slovaquie situé dans la région de Žilina.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1295[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « (sk) e-obce.sk » (consulté le 11 février 2010)
  2. a et b « (sk) (en) Mestská a obecná štatistika SR » (consulté le 11 février 2010)
  3. « (sk) Slovak region » (consulté le 11 février 2010)
  4. « (sk) Slovenské slovníky » (consulté le 7 février 2010)