Lipsheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lipsheim
Lipsheim
Mairie de Lipsheim.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Strasbourg
Canton Lingolsheim
Intercommunalité Strasbourg Eurométropole
Maire
Mandat
René Schaal
2014-2020
Code postal 67640
Code commune 67268
Démographie
Population
municipale
2 550 hab. (2015 en augmentation de 2 % par rapport à 2010)
Densité 514 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 32″ nord, 7° 40′ 00″ est
Altitude Min. 146 m
Max. 150 m
Superficie 4,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Lipsheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Lipsheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lipsheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lipsheim

Lipsheim est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, dans la région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont appelés les Lipsheimois et dans le dialecte alsacien, à « Lipse » ce sont des « Lipsemer ».

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Lipsheim est située à l'extrémité sud de l'agglomération de Strasbourg, en plaine d'Alsace. Elle est délimitée au sud par la rivière Andlau, à l'ouest par une zone boisée et humide, le Bruch de l'Andlau, baigné également par un cours d'eau qui correspond à une résurgence de la nappe phréatique, l'Ergelsenbach, et à l'est par la route départementale 1083, qui marque la limite de la zone urbanisée avec la commune de Fegersheim.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Fegersheim, Geispolsheim, Illkirch-Graffenstaden, Ichtratzheim, Hindisheim.

Axes de communication[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Cette commune est desservie par les bus de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) avec les lignes 62 et 63. Elles permettent de rejoindre respectivement les lignes A (à la station Graffenstaden) et E (à la station Campus d'Illkirch) à Illkirch-Graffenstaden afin d'aller à Strasbourg.

Voie ferrée[modifier | modifier le code]

La gare nommée Fegersheim-Lipsheim, sur la ligne de Strasbourg à Colmar est gérée en partie par la région Alsace et la SNCF.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Liutpoteshaim en 823, Liutpolesheim en 855, Lupoteshen en 1003[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Lipsheim

Les armes de Lipsheim se blasonnent ainsi :
« D'azur à saint Pancrace martyr, vêtu en diacre, auréolé, les bras écartés, tenant de sa dextre une épée haute en pal et de sa senestre un cœur traversé d'une autre épée en bande, le tout d'or, à l'écusson de gueules chargé d'un monde cerclé, cintré et croiseté aussi d'or, brochant en pointe sur le tout. »[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Marcel Siegel[3] SE  
Les données manquantes sont à compléter.
Jean-Paul Muller DVG  
Philippe Chartier DVD  
en cours René Schaal DVD Cadre retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2015, la commune comptait 2 550 habitants[Note 1], en augmentation de 2 % par rapport à 2010 (Bas-Rhin : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
443406473593619639582590642
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
633633667635623607609576580
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
623635676614646729735735782
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
8621 0121 4401 5481 7722 2682 5272 5152 496
2015 - - - - - - - -
2 550--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Enseignement primaire[modifier | modifier le code]

Le village de Lipsheim possède une école primaire avec une école maternelle composée de 4 classes et une école élémentaire qui elle est composée de 7 classes.

Économie[modifier | modifier le code]

  • Une usine de la marque Gaggenau se trouve à Lipsheim

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pancrace de Lipsheim : panneaux de peintures des autels latéraux (1824) de Marie-Louis-Joseph Sorg.

Associations[modifier | modifier le code]

Lipsheim est un village qui comporte plusieurs associations et en compte aujourd'hui 23. Elles ont des intérêts divers, que ce soit culturels, sportifs, loisirs, caritatif, cultuel, ou divers autres. 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, p.815, (ISBN 2600001336)
  2. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)
  3. [PDF] Les Échos de Lipsheim - Revue d’information communale, p.51, 2009.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :