Lioré et Olivier LeO 20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lioré et Olivier LeO 20
{{#if:
Bombardier Lioré et Olivier LeO 20 (1928)
Bombardier Lioré et Olivier LeO 20 (1928)

Constructeur Drapeau : France Lioré et Olivier
Rôle Bombardier
Statut Retiré du service actif
Premier vol
Mise en service
Date de retrait
Nombre construits 324 exemplaires
Équipage
3 (pilote, navigateur-bombardier, mitrailleur)
Motorisation
Moteur Gnome et Rhône 14N 9Ady
Nombre 2
Type Moteur à 9 cylindres en étoile à refroidissement par air
Puissance unitaire 420ch (313 kW)
Dimensions
Envergure 22 25 m
Longueur 13 81 m
Hauteur 5 26 m
Surface alaire 105 m2
Masses
À vide 2 725 kg
Avec armement 5 460 kg
Performances
Vitesse maximale 198 km/h
Plafond 5 750 m
Rayon d'action 500[1] km
Endurance 1000 km
Rapport poids/puissance 6 31 kg/ch
Armement
Interne 2 mitrailleuses jumelées de 7,7 mm en poste de tir avant
2 mitrailleuses jumelées de 7,7 mm en poste de tir dorsal
1 mitrailleuse de 7,7 mm en tourelle rétractable ventrale
Externe 500 kg de bombes en soute

Le Lioré et Olivier LeO.20 est un avion militaire de l'entre-deux-guerres[2].

Livré en 1927, triplace, il a, par exemple, été utilisé par le 22e Régiment d'Aviation de Bombardement de Nuit, stationné à Chartres, sur la Base Aérienne 122 Chartres-Champhol.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. distance franchissable max/2 soit 1000 km /2
  2. « Lioré et Olivier LeO-20 - Bombardier lourd - Un siècle d'aviation française », sur aviafrance.com (consulté le 24 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]