Lionel Bernstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lionel Bernstein dit Rusty () est un militant anti-apartheid et prisonnier politique sud-africain. Il travaille avec Nelson Mandela, Walter Sisulu et Oliver Tambo. Il est jugé en même temps que Nelson Mandela au procès de Rivonia mais est acquitté, contraint à l'exil.

Parcours[modifier | modifier le code]

Bernstein est né à Durban, il est le plus fils d'une famille de quatre enfants, ses parents sont des émigrés juifs d'Europe. Il devient orphelin à huit ans, après qu'il a été envoyé pour finir son enseignement dans une pension pour garçons au collège Hilton, une école privée, était l'équivalent sud-africain d'Eton College ou la Herse.

Après avoir été diplômé, il est retourné à Johannesburg où il commence le travail dans un cabinet d'architecte, en étudiant l'architecture à temps partiel à l'Université du Witwatersrand. Après son diplôme en 1936, il a travaillé à plein temps en tant qu'architecte. Il est devenu un des principaux dirigeants de de l'ANC, une organisation contrainte à la clandestinité. Puis il devient un des dirigeants de sa branche armée, et est arrêté le 11 juillet 1963[1]. Il est jugé en même temps que Nelson Mandela au procès de Rivonia mais est acquitté. Il est contraint à l'exil, avec son épouse[2], et revient en Afrique du Sud en 1994.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Ellis et Tsepo Sechaba, Comrades against apartheid. The ANC and the South African Communist Party in Exile, James Currey,, (lire en ligne), p. 38
  2. (en) Seán Morrow, « Revolutionary Schooling? Studying the Solomon Mahlangu Freedom College, the African National Congress Liberation School in Tanzania, 1978 to 1992 », World Studies in Education, vol. 3, no 1,‎ , p. 23–37 (ISSN 1441-340X, DOI 10.7459/wse/03.1.03v)

Liens externes[modifier | modifier le code]