Linguizzetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Linguizzetta
Linguizzetta
L'ancien couvent de Verde.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Haute-Corse
Arrondissement Corte
Canton Ghisonaccia
Intercommunalité Communauté de communes de l'Oriente
Maire
Mandat
Séverin Medori
2014-2020
Code postal 20230
Code commune 2B143
Démographie
Population
municipale
1 127 hab. (2016 en augmentation de 6,32 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 15′ 52″ nord, 9° 28′ 25″ est
Altitude 170 m
Min. 0 m
Max. 1 093 m
Superficie 64,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Linguizzetta

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Linguizzetta

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Linguizzetta

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Linguizzetta
Liens
Site web linguizzetta.fr

Linguizzetta est une commune française située dans la circonscription départementale de la Haute-Corse et le territoire de la collectivité de Corse. Elle appartient à l'ancienne piève de Verde.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au nord de la plaine d'Aléria, Linguizzetta est la commune la plus orientale[1] de Corse, et donc de France métropolitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Jean-Félix Durastanti . .
2008 En cours Séverin Medori PS Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 1 127 habitants[Note 1], en augmentation de 6,32 % par rapport à 2011 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
668404368348438466613504530
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
595630621657605582644653602
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
605589543531533549532508187
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
7581 0537517559391 0051 0151 0251 099
2016 - - - - - - - -
1 127--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Tourisme[modifier | modifier le code]

C'est sur le littoral de la commune de Linguizzetta que se sont installés les plus grands centres naturistes de Corse, qui accueillent chaque été des milliers de vacanciers[6].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ancien couvent de Verde[modifier | modifier le code]

L'ancien couvent de Verde.

Le couvent de moines capucins dit « de Verde » avait été édifié au XVIIe siècle, à la vue de la mer, et à un mille au N-NE du village. Il a été remanié au XVIIIe siècle. L'église conventuelle figure sur le plan Terrier établi en 1795 « le couvent de capucins de Linguizzetta », avec lequel elle forme un carré. La porte d'entrée est surmontée d'un linteau de bois et d'un linteau monolithe en remploi qui porte la date gravée de 1656 date de son édification. Un document d'archives mentionnait déjà le mauvais état de sa charpente dès 1828. Propriété privée, il est aujourd'hui en ruine.

L'ancien couvent de Verde a hébergé Théodore Ier, Théodore de Neuhoff, roi de Corse, qui s'y était installé quelques jours à la mi-août 1736, durant la grande révolte des Corses contre Gênes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le baron Théodore de Neuhoff (1694-1756), éphémère roi de Corse (avril à novembre 1736), séjourna quelques jours au couvent de Verde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La commune est à la longitude du Danemark ou du Liechtenstein, son point le plus à l'est sur la côte tyrrhénienne est situé à 9°33'35"E.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. Liste des centres naturistes de Linguizzetta sur le site de l'office de tourisme de Ghisonaccia - Costa Serena


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :