Lingot du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lingot du Nord
Image illustrative de l'article Lingot du Nord
Lingots du Nord

Lieu d’origine Plaine de la Lys Nord
Type de produit haricot
Classification Label Rouge depuis 1998, Indication géographique protégée depuis 2008
Festivité Depuis 1999, chaque année au cours de la première semaine d'octobre, foire aux lingots du Nord à Calonne-sur-Lys[1].
Site web http://www.lingotdunord.com/

Le lingot du Nord est une appellation de haricot français. Il bénéficie d'une appellation protégée par indication géographique protégée (IGP).

Histoire[modifier | modifier le code]

La plaine de la Lys a longtemps été envahie par des marécages. C'est pourquoi l'agriculture n'y apparait que tardivement, à savoir le XVIe siècle.

Traditionnellement, c'est une région de polyculture et de petites exploitations, qui est peu favorable à la mécanisation. La polyculture tourne autour de trois productions:

Le lingot du Nord est cultivé dans cette zone depuis très longtemps. Des textes évoquent sa présence dès 1856.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Aire de l'IGP[modifier | modifier le code]

IGP LINGOT DU NORD.png

Les communes du Nord[modifier | modifier le code]

16 communes sont concernées dans le Nord : Bailleul, Le Doulieu, Estaires, La Gorgue, Haverskerque, Hazebrouck, Merris, Merville, Morbecque, Neuf-Berquin, Nieppe, Steenbecque, Steenwerck, Strazeele, Thiennes et Vieux-Berquin.

Les communes du Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

23 communes sont concernées dans le Pas-de-Calais : Busnes, Calonne-sur-la-Lys, La Couture, Festubert, Fleurbaix, Gonnehem, Guarbecque, Ham-en-Artois, Hinges, Isbergues, Laventie, Lestrem, Lillers, Locon, Lorgies, Mont-Bernanchon, Neuve-Chapelle, Richebourg, Robecq, Sailly-sur-la-Lys, Saint-Floris, Saint-Venant et Vieille-Chapelle.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Le territoire où se situe le vignoble est en position d'abri grâce au plateau de l'Artois. Ce dernier étant soumis à des vents humides en provenance l'océan Atlantique, la plaine bénéficie d'un effet de foehn. Ainsi, les précipitations annuelles moyennes sont de l'ordre de 700-800 mm contre 1000 mm sur le plateau. Elles sont très faibles durant les mois d'août et de septembre.

Du point de vue des températures, elles sont régulières et douces. L'été est marqué par une faible amplitude thermique qui se caractérise par une chaleur modérée et des nuits peu fraîches. L'arrière saison quant à elle est ensoleillée.

Malgré la faiblesse des précipitations durant l'été, l'hygrométrie est suffisante, puisque les sécheresses dans ce territoire restent des phénomènes exceptionnels.

Géologie[modifier | modifier le code]

La culture[modifier | modifier le code]

Les variétés cultivées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]