Linda maestra!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jolie maîtresse !

Dessin préparatoire
Dibujo preparatorio Capricho 68 Goya.jpg
Linda maestra!

L'eau-forte Linda maestra! (en français Jolie maîtresse[1] !) est une gravure de la série Los caprichos du peintre espagnol Francisco de Goya. Elle porte le numéro 68 dans la série des 80 gravures. Elle a été publiée en 1799.

Interprétations de la gravure[modifier | modifier le code]

Il existe divers manuscrits contemporains qui expliquent les planches des Caprichos. Celui qui se trouve au Musée du Prado est considéré comme un autographe de Goya, mais semble plutôt chercher à dissimuler et à trouver un sens moralisateur qui masque le sens plus risqué pour l'auteur. Deux autres, celui qui appartient à Ayala et celui qui se trouve à la Bibliothèque nationale, soulignent la signification plus décapante des planches[2].

  • Explication de cette gravure dans le manuscrit du Musée du Prado :
    La escoba es uno de los utensilios más necesarios a las brujas, porque además de ser ellas grandes barrenderas, como consta por las historias, tal vez convierten la escoba en mula de paso[3] y van con ella que el diablo las alcanzará.
    (Le balai est un des outils les plus nécessaires aux sorcières, car en plus d'être de grandes balayeuses, d'après ce que l'on dit, parfois elles transforment le balai en mule pour cheminer et elles voyagent avec lui que le diable les attrapera)[4].
  • Manuscrit de Ayala :
    La escoba suele servir a algunas de mula de paso: enseña a las mozas a volar por el mundo.
    (Le balai sert ordinairement de mule pour cheminer: il apprend aux jeunes à voler par le monde)[4].
  • Manuscrit de la Bibliothèque nationale :
    Las viejas quitan la escoba de las manos a las que tienen buenos bigotes[5]; las dan lecciones de volar por el mundo, metiéndolas por primera vez, aunque sea un palo de escoba entre las piernas.
    (Les vieilles enlèvent le balai des mains de celles qui ont bien mariées; elles leur donnent des leçons pour voler par le monde, leur mettant pour la première fois, ne serait-ce qu'un manche de balai entre les jambes)[4].

Une vieille sorcière entraîne sur un balai dans son vol au-dessus du monde une jeune apprentie sorcière, les deux femmes étant complètement dénudées. Un hibou survole la scène.

Technique de la gravure[modifier | modifier le code]

L'estampe appartient aux rares que le peintre a signées, toujours dans le coin inférieur gauche. L'estampe mesure 209 × 148 mm sur une feuille de papier de 306 × 201 mm. Goya a utilisé l'eau-forte, l'aquatinte brunie et la pointe sèche.

Le dessin préparatoire est intitulé : « Sueño 4. Sueño De Brujas. Agente en diligencia ». Le dessin préparatoire est à l'encre de noix de galle. Dans l'angle inférieur gauche, au crayon : “27”. Le dessin préparatoire mesure 246 × 174 mm.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Goya graveur, Paris Musées, Petit Palais, , 350 p. (ISBN 978-2-7596-0037-3), p. 220.
  2. Helman, op. cit., p. 54
  3. Mula de paso : “Celle qui est destinée à cheminer, à la différence de celles de voitures ou de chars” (Academia Española, Diccionario de la lengua castellana, Madrid, 1791).
  4. a, b et c Helman, op. cit., p. 226-227.
  5. Aujourd'hui le Diccionario de la Academia Española a recueilli l'expression « no tener malos bigotes » (ne pas avoir de mauvaises moustaches) pour signifier qu'il s'agit d'une femme bien mariée. Les éditions du Diccionario du XVIIIe siècle contiennent, dans le même sens, l'expression « tener buenas bigoteras ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • José Camon Aznar, Francisco de Goya, tome III, Caja de Ahorros de Zaragoza, Aragón y Rioja. Instituto Camon Aznar (ISBN 84-500-5016-2)
  • Juan Carrete Parrondo, Goya. Los Caprichos. Dibujos y Aguafuertes, Central Hispano. R.A.de Bellas Artes de San Fernando. Calcografía Nacional, (ISBN 84-604-9323-7), « Francisco de Goya. Los Caprichos »
  • Rafael Casariego, Francisco de Goya, Los Caprichos, Madrid: Ediciones de arte y bibliofilia, (ISBN 84-86630-11-8)
  • Gabinete de Estudios de la Calcografía., Clemente Barrena, Javier Blas, José Manuel Matilla, José Luís Villar et Elvira Villena, Goya. Los Caprichos. Dibujos y Aguafuertes, Central Hispano. R.A.de Bellas Artes de San Fernando. Calcografía Nacional, (ISBN 84-604-9323-7), « Dibujos y Estampas »
  • Edith Helman, Transmundo de Goya, Madrid: Alianza Editorial, (ISBN 84-206-7032-4)
  • Pierre Gassier et Juliet Wilson, Vie et Œuvre de Francisco Goya, Fribourg: Office du Livre,
  • F.J. Sánchez Catón, Goya Los Caprichos, Barcelone: Instituto Amatller de Arte Hispánico,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]