Limu o Pele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limu.
image illustrant le volcanisme image illustrant la minéralogie
Cet article est une ébauche concernant le volcanisme et la minéralogie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fragment de Limu o Pele du Kīlauea à Hawaï, États-Unis.

Le Limu o Pele ou Limu, terme hawaïen signifiant littéralement en français « algue de Pélé », est un type de roche volcanique, plus précisément de verre volcanique, qui se présente sous la forme d'un pétale de quelques centimètres[1],[2]. Très fin, celui-ci est translucide, ce qui permet d'observer des bulles de gaz volcaniques piégées à l'intérieur, et de couleur brune à verte[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Explosion phréatomagmatique sur la côte du Kīlauea, à Hawaï, produisant des Limu o Pele.

Ces fragments se forment lorsqu'une coulée de lave fluide, généralement de type pāhoehoe, entre dans un plan d'eau agité de vagues[1],[2]. Les vagues, déferlant à la surface de la coulée, provoquent un choc thermique entre l'eau et la lave[1],[2]. Celle-ci explose, émet des paquets de lave incandescente qui peuvent piéger de l'eau en retombant[1],[2]. Cette eau va bouillir et former une bulle de lave dont le Limu o Pele constitue un fragment[1],[2].

Le Limu o Pele peut aussi voir naissance lors d'éruptions sous-marines comme sur le Lōʻihi.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « VHP Photo Glossary: Limu », United States Geological Survey (consulté le 13 février 2012)
  2. a, b, c, d et e (en) « Hot spot explosive eruptions », Monterey Bay Aquarium Research Institute (consulté le 13 février 2012)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :