Limore Yagil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Limore Yagil
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Limore Yagil (née en 1961 à Haïfa en Israël)[1], professeur à l'université de Tel Aviv et chercheur associée Habilitée à diriger des recherches (HDR) à l'Université Paris-Sorbonne, est une historienne israélienne d'expression française et naturalisée française, spécialisée dans l'histoire culturelle et politique de la France durant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a enseigné à l'université de Haïfa et à l'université de Tel-Aviv pendant plusieurs années. Elle poursuit ses recherches, notamment sur les différentes modalités de sauvetage des Juifs en France et en Europe au temps de la Shoah[1], à l'université de Paris-IV Sorbonne[2] et au collège des Bernardins.

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site internet des Éditions du Cerf
  2. Limore Yagil : « De nombreux Français ont aidé des juifs entre 1940 et 1944 », La Croix
  3. Yves Chevalier, « Limore Yagil, Chrétiens et Juifs sous Vichy (1940-1944). Sauvetage et désobéissance civile. Préface de Yehuda Bauer. Paris,Éditions du Cerf, coll. « Histoire », 2005, 765 p. », Archives de sciences sociales des religions, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, nos 131-132,‎ , p. 215-311 (ISSN 0335-5985, lire en ligne)
  4. Jean-Jacques Becker, « Yagil Limore, « L'homme nouveau » et la Révolution nationale de Vichy (1940-1944) ~~ », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, Persée, vol. 58, no 1,‎ , p. 187-188 (lire en ligne)
  5. Pierre Vallin, « La France terre de refuge et de désobéissance civile (1936-1944) - E-revue de culture contemporaine » (consulté le 25 mars 2014)
  6. Antoine Fouchet, « Limore Yagil : « De nombreux Français ont aidé des Juifs entre 1940 et 1944 » », sur La-Croix.com, (consulté le 25 mars 2014)