Lime (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lime.
Lime
Lime (transportation company) logo.svg
LimeBike2.jpg
Présentation
Type
Système de vélo partagé sans stations (d), start-up, firmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Site web
(en) www.li.meVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse

Lime, anciennement appelé LimeBike, est une société de location de matériel de transport en libre-service basée aux États-Unis et créée en janvier 2017[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des entreprises de location de mini-véhicules urbains en flotte libre, Lime est une entreprise sans rentabilité, qui vit des investissements de Google, qui la maintient à flot en attendant que ses concurrents (Ufo, propriété de Seat, Hive qui appartient à BMW et Daimler, et Jump par Uber) cèdent les premiers pour ensuite remporter un marché monopolistique, permettant d'augmenter les prix[2].

En France[modifier | modifier le code]

En juin 2017, les premiers vélos en libre-service Lime arrivent en France, à Paris. Les premières trottinettes électriques Lime débarquent à Paris en juin 2018[3],[4],[5],[6],[7],[8].

Lime est représentée en France par la société Lime RCS 840-180-624 géré par Zhoujia Bao et Weiyao Sun[9].

Lime est présente à Lyon depuis octobre 2018.

À la suite du repêchage de nombreuses trottinettes dans le Rhône, la marque interdit le stationnement des véhicules sur les bords du fleuve[10]. En juin 2019, elle augmente ses tarifs de 15 à 22 centimes la minute sans aucun préavis à ses utilisateurs[11].

En janvier 2019, Lime déploie ses trottinettes à Marseille[12]. Six mois après l'arrivée de la marque dans la cité phocéenne, de nombreuses trottinettes sont repêchées dans les eaux de la ville[13].

En juin 2019, le quotidien Libération met à jour un commerce de carte de crédits volées à l'étranger dont les informations sont revendues sur internet pour permettre à des mineurs d'utiliser les trottinettes de la marque[14].

En octobre 2019, la municipalité de Marseille décide d'exclure cinq des huit sociétés de trottinettes en libre-service qui circulaient dans la ville. Ainsi, le 21 octobre, Lime sera exclu de la ville et seul Bird, Circ et Voï auront le droit de proposer des trottinettes[15].

En Europe[modifier | modifier le code]

Lime est présente dans une vingtaine de villes en Europe[Note 1]

En juillet 2018, la société annonce une levée de fonds de 335 millions de dollars (285 millions d'euros)[16].

Au Canada[modifier | modifier le code]

En août 2019, l'entreprise reçoit l'autorisation de la ville de Montréal (Québec) de se déployer sur la commune. La mairie a mis en place des zones stationnement pour les trottinettes partagées[17].

Impact écologique[modifier | modifier le code]

Selon une étude de la North Carolina State University, les trottinettes électriques partagées sont plus polluantes qu'un bus diesel ou qu'un vélo électrique[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lyon, Liège, Berlin, Francfort, Copenhague, Prague, Vienne, Bruxelles, Anvers, Athènes, Lisbonne, Stockholm, Zurich, Varsovie, Bâle, Bucarest, Paris, Budapest, Namur

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louise Millon, « La carte de France (et du monde) des trottinettes électriques en libre-service », sur Presse-Citron, (consulté le 23 avril 2019)
  2. Hervé Liffran, « Les trottinettes font disjoncter mairies, ministres et marchés », Le Canard Enchaîné, no 5156,‎ .
  3. « Paris : après les vélos, voici les trottinettes en libre-service ! », sur consoGlobe, (consulté le 23 avril 2019)
  4. « Les trottinettes électriques en libre-service arrivent à Paris », sur FIGARO, (consulté le 23 avril 2019)
  5. « Les trottinettes électriques en libre-service débarquent à Paris », sur L'Opinion, (consulté le 23 avril 2019)
  6. « Un service de trottinettes électriques en libre-service lancé dans la capitale », sur RTL.fr (consulté le 23 avril 2019)
  7. « Quand les trottinettes électriques débarquent à Paris », sur www.franceinter.fr (consulté le 23 avril 2019)
  8. « Paris: des trottinettes électriques en libre-service », sur LExpress.fr, (consulté le 23 avril 2019)
  9. « Lime : identité », sur www.societe.com (consulté le 19 octobre 2019)
  10. Justin Boche, « Lyon : les trottinettes Lime "bridées" à 8 km/h dans les zones piétonnes », sur Lyon Capitale, (consulté le 28 juin 2019)
  11. « RHÔNE. Lyon : les trottinettes Lime augmentent leurs tarifs sans prévenir », sur www.leprogres.fr (consulté le 28 juin 2019)
  12. AVON dit, « Lime débarque à Marseille », sur Quotidien du tourisme (consulté le 23 avril 2019)
  13. « Des trottinettes électriques repêchées au fond de la mer à Marseille », sur RTL.fr (consulté le 28 juin 2019)
  14. « Les cartes bancaires volées, le nouvel eldorado des collégiens en trottinettes », sur Libération.fr, (consulté le 28 juin 2019)
  15. Le Point magazine, « Trottinettes en libre-service : Marseille écarte le géant Lime », sur Le Point, (consulté le 8 octobre 2019)
  16. Thomas Giraudet, « La startup de trottinettes électriques Lime lève 335 M$ auprès d'Uber et Alphabet — et ce n'est pas fini », sur Business Insider France, (consulté le 23 avril 2019)
  17. « Trottinettes électriques: Lime devra respecter les règles, prévient Valérie Plante », sur TVA Nouvelles (consulté le 8 août 2019)
  18. « Les trottinettes partagées sont loin d'être écologiques selon une étude américaine », sur BX1, (consulté le 5 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]