Lily Brett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lily Brett
Naissance (71 ans)
Feldafing, Allemagne
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture anglais
Genres

Lily Brett, née le à Feldafing[1] en Allemagne, est une écrivaine australienne d'origine germano-polonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lily Brett est la fille de Max et Rose Brett, survivants du ghetto de Łódź en Pologne puis du camp de concentration d'Auschwitz. Elle est née en Allemagne juste après la Seconde Guerre mondiale à Feldafing dans un camp de personnes déplacées. Ses parents émigrent en Australie à Melbourne en 1948 où elle grandit dans le quartier de Carlton North. Lily Brett devient, au milieu des années 1960, journaliste spécialisée dans la critique musicale à la fois dans les journaux dédiés et à la télévision.

Elle vit à New York depuis 1989 dont son mari, l'artiste David Rankin, est originaire[2].

Elle obtient le prix Médicis étranger en 2014 pour Lola Bensky[3].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Lançon, « Lily Brett, du ghetto au gotha », sur http://www.liberation.fr, (consulté le 4 novembre 2014)
  2. « The biography of Lily Brett », sur poemhunter.com (consulté le 4 novembre 2014)
  3. « Le Prix Médicis remis à Antoine Volodine pour «Terminus radieux» », sur http://www.liberation.fr, (consulté le 4 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]