Lily (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lily.
Lily

Chanson de Pierre Perret
extrait de l'album Lily
Sortie 1977
Durée 2:59
Genre Chanson française
Auteur Pierre Perret
Compositeur Pierre Perret

Lily est une chanson de Pierre Perret publiée en 1977 sur l'album éponyme.

Thème et contexte[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1970, Pierre Perret est connu en France comme un chanteur comique à travers quelques succès populaires (Les Jolies Colonies de vacances, Le Zizi). En 1977, il publie Lily, une chanson abordant les thèmes du racisme et de l'intégration des étrangers[1] qui marque une inflexion vers des chansons plus engagées. Il met ainsi en exergue la condition des immigrés victimes de violence et discriminations[2].

Lily raconte en effet l'histoire d'une femme venue des Somalis (aujourd'hui Djibouti) avec d'autres immigrés "qui venaient tous de leur plein gré vider les poubelles à Paris". Perdant ses illusions, elle y affronte courageusement le racisme puis émigre aux Etats-Unis où elle est confrontée aux mêmes difficultés, et trouve un certain réconfort auprès d'Angela Davis.

Pierre Perret a l'idée de cette chanson après avoir assisté à une conférence de cette dernière à New York[3]. Lorsqu'il débute l'écriture de la chanson, la France favorise encore l'immigration économique[4]. En 1977, lorsque Lily est publiée, la France a mis fin à l'immigration économique depuis 3 ans au profit du regroupement familial, à l'initiative de Valéry Giscard d'Estaing.

Avis, hommages et critiques[modifier | modifier le code]

Selon Pierre Perret, la chanson lui vaut de nombreuses lettres d'insultes[3]. Il reçoit "le Prix 1978 de la Paix" de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme[5].

La chanteuse Barbara rend hommage à Pierre Perret dans son tour de chant au Châtelet en 1993, en reprenant Lily, au piano voix.

La Ligue des Droits de l'Homme sélectionne Lily pour l'ouvrage Cent poèmes contre le racisme[6] publié en 1992. Le texte de la chanson, devenue un « classique », est présenté à l'épreuve anticipée des Baccalauréats technologiques en 2005[7].

Pour Éric Zemmour qui a consacré un chapitre de son livre Le Suicide français à cette chanson, « avec « Lily », Perret abandonne ingénument ce populot qui l'a fait roi », et « [...] sa chanson reflète un air du temps »[8]. Le polémiste y voit en effet la traduction d'une "haine de soi" inculquée aux Français par leurs élites[9].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 50 ans de chansons françaises, Daniel Ichbiah (ISBN 9791091410168)
  2. « INA - Jalons - Le racisme en France au début des années 70 - Ina.fr », sur INA - Jalons (consulté le 27 novembre 2018)
  3. a et b « Logos FM - Chronique Lily », sur Site officiel de Pierre Perret,
  4. « Les dates-clés de l'immigration en France », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  5. http://licra.org/fr/bon-anniversaire-monsieur-perret
  6. Ligue des droits de l'homme, Cent poèmes contre le racisme, Paris, Le Cherche-Midi, (ISBN 978-2862740812)
  7. La fracture identitaire, Ivan Rioufol, Fayard, 2007
  8. Éric Zemmour, Le Suicide français, 2014, voir l'extrait sur Google Books (qui ne précise pas la pagination).
  9. « Zemmour: pourquoi ça marche », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2018)