Ligue régionale de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue régionale
Sport(s) représenté(s) Football
Affiliation FFF

Les Ligues régionales de football sont des associations dépendant de la Fédération française de football et chargé d'organiser les compétitions de football au niveau de leurs territoires.

Les premières Ligues de football sont créées en 1919, date de la fondation de la FFF. Il existe 18 Ligues depuis 2016, treize en métropole et cinq en outre-mer. Le nombre et le nom de ces Ligues a évolué à plusieurs reprises au cours du temps, principalement à cause des réformes gouvernementales concernant les régions avec l'idée de calquer le découpage des Ligues sur l'administration territoriale française.

Les Ligues organisent annuellement les compétitions masculines et féminines, sénior et junior, pour les clubs amateurs qui y sont rattachés. Le plus haut niveau du championnat de chaque Ligue s'appelle la Division d'Honneur mais sera remplacé lors de la saison 2017-2018 par le groupe régional de National 3 associé aux nouvelles Ligues, exception faites des Ligue de la Méditerranée et Ligue corse qui sont associées au sein d'un même groupe ainsi que les cinq ligues d'outre-mer pour qui rien ne changera.

Les Divisions d'Honneur ont constitué le plus haut niveau du football amateur en France de 1931 à 1948, avant de passer au deuxième niveau à la suite de la création d'une Division Nationale du Championnat de France amateurs. En 1972, à la suite de la réforme des compétitions qui a réuni dans une même pyramide les compétitions à statut professionnel et amateur, les Divisions d'Honneur sont passées au quatrième niveau derrière les trois niveaux nationaux, puis au cinquième niveau en 1978 (création de la Division 4, deuxième niveau du championnat amateurs) et enfin au sixième niveau en 1993 (création d'une deuxième division professionnelle entre la D1 professionnelle et le championnat National).

Depuis 2017, les Ligues organisent les groupes de National 3 (exception faites des Ligues de Corse et Méditerranée) et selon les ligues les deux ou trois niveaux directement inférieur à ceux-ci qui se dénomment désormais Régional 1, Régional 2 et Régional 3. En dessous de ces championnats se situent ceux des Districts, eux-mêmes placés sous l'égide des Ligues.

Évolution au cours du temps des Ligues métropolitaines[modifier | modifier le code]

Les Ligues régionales de football plongent toutes, ou presque, leurs racines dans les comités régionaux de football de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA). La Ligue de Paris Île-de-France est quant à elle l'héritière directe de la Ligue de football association (LFA), fondée en 1911, grande rivale de l'USFSA[1]. La création de la majorité des Ligues affiliées à la Fédération française de football a lieu entre 1918 et 1922[2]. Le découpage géographique, le nombre et le nom de ces Ligues ont connu de nombreux changements depuis le début des années 1920.

Cadastre des Ligues en novembre 1920[modifier | modifier le code]

La situation de la Fédération française de football association est contenue dans l’annuaire que la Fédération publie chaque année. Pour le début de la saison 1920-21, l’annuaire de la 3FA est édité et mis en vente début novembre 1920. En 136 pages, il regroupe les statuts et les règlements généraux, la composition du Bureau et des commissions centrales, les règles du jeu, le palmarès et l’historique des compétitions nationales et le cadastre des ligues régionales avec les sociétés affiliées et reconnues[3].

Le cadastre des ligues est revu régulièrement par la Fédération lors des conseils nationaux. Lors du Conseil national du 6 novembre 1920 à Paris, le rattachement de cinq départements est à l’ordre du jour ; après entente entre les représentants des Charentes, du Limousin et du Sud-Ouest, Dordogne et Lot sont rattaché au Limousin, et Lot-et-Garonne au Sud-Ouest. En l’absence du représentant du Lyonnais, le cas des Jura et Saône-et-Loire sera tranché ultérieurement par le Bureau fédéral[4].

Arrêté en novembre 1920, le découpage de la France comprend dix-huit ligues régionales[3],[4],[note 1].

Carte des ligues régionales de la 3FA en novembre 1920.

1919-1930 : La naissance des Ligues métropolitaines[modifier | modifier le code]

Carte des Ligues en 1930.

En 1919, lors de la création de la Fédération française de football association, douze ligues régionales sont affiliées à la fédération[5] :

Dès 1920, cinq nouvelles ligues métropolitaines rejoignent la fédération :

De plus les Ligues du Sud et de Provence fusionne pour donner naissance à la Ligue du Sud-Est de football association[11].

En 1921, apparait une nouvelle Ligue :

Dans le même temps, Ligue de football association du Limousin-Périgord-Agenais s'agrandi et devient la Ligue du Plateau-Central de football association en absorbant les clubs appartenant aux départements de l'Allier, du Cantal, de la Nièvre et du Puy-de-Dôme[réf. nécessaire].

En 1922, apparaissent deux nouvelles Ligues :

C'est cette année-là également qu'est née la Ligue du Nord-Est de football par la fusion des Ligues d'Île-de-France et de Champagne et en assimilant les clubs appartenant au département des Ardennes[réf. nécessaire].

En 1924, apparaît une nouvelle Ligue :

C'est à cette occasion que la Ligue d'Auvergne de football association, Ligue du Plateau-Central jusqu'en 1923 voit partir les clubs du département du Lot et d'une partie des clubs de la Dordogne qui rejoignent la Ligue du Sud-Ouest[réf. nécessaire].

Enfin en 1928 a lieu une grande recomposition des Ligues du centre de la France :

1942 : La fin des Ligues de football[modifier | modifier le code]

Le 31 mai 1942, toutes les ligues de football françaises sont dissoutes par décision du Commissariat général à l'éducation générale et aux sports, conformément à la Loi N°2498, du 20 décembre 1940, relative à l'organisation sportive[22], applicable par le courrier du 23 juillet 1941 du Comité de Direction du CNS aux fédérations sportives, relatif à la nouvelle délimitation géographique sportive[23] et suspendue par la requête de la Fédération française de football association, relative à la réalisation du nouveau cadastre à compter du 1er juin 1942[24].

Les quatorze ligues continentales sont remplacées par dix-neuf comités régionaux.

1947-1950 : Une division dans l'est[modifier | modifier le code]

Carte des Ligues en 1950.

En 1947, la division de la Ligue de Bourgogne-Franche-Comté entraîne la création de la Ligue de Franche-Comté de football qui regroupe les clubs appartenant aux départements de la Haute-Saône, du Doubs, du Territoire de Belfort et du Jura dont une partie des clubs quitte également la Ligue du Lyonnais de football. Il s'agit alors de la dix-septième ligue de football en France[18].

1967-1970 : La première grande refonte[modifier | modifier le code]

Carte des Ligues en 1970.

À la fin des années 1960, le Ministère de la Jeunesse et des Sports publie plusieurs directive afin de réorganiser plusieurs Ligues. À cette occasion le nombre de Ligues en France va passer de dix-sept à dix-neuf, avec la création de deux nouvelles Ligues :

Parmi les autres changements, les clubs de la Nièvre quittent la Ligue d'Auvergne pour rejoindre la Ligue de Bourgogne tous comme les clubs de la Creuse pour rejoindre la Ligue du Centre-Ouest. Autre mouvements importants, les clubs des départements des Hautes-Alpes, d'une partie des Alpes de Haute-Provence et d'une partie de de la Haute-Loire, rejoignent respectivement la Ligue du Sud-Est et la Ligue d'Auvergne[réf. nécessaire].

Dans le Sud-Ouest aussi les choses bougent, avec le rattachement des clubs des départements d'une partie du Gers, d'une partie des Hautes-Pyrénées et d'une partie de l'Aveyron à la Ligue du Midi, le rattachement d'une partie des clubs de l'Aude à la Ligue du Sud-Est, ainsi que le rattachement d'une partie des clubs de la Vienne à la Ligue du Centre-Ouest[réf. nécessaire].

À l'issue de cette réforme, mise à part la Dordogne toujours divisé entre deux Ligues, tous les clubs appartenant à un même département font partie d'une même Ligue[réf. nécessaire].

1980-1982 : De nouvelles subdivisions[modifier | modifier le code]

Carte des Ligues en 1982.

Au début des années 1980, plusieurs Ligues ont atteint un niveau de licenciés et de clubs trop important et il est décidé de scinder ces dernières afin d'avoir des tailles plus adéquates et parfois de correspondre au territoire national. C'est ainsi que sont naissent trois nouvelles Ligues métropolitaines :

D'autres Ligues en profitent pour changer de nom afin de coller au mieux au territoire qu'elles couvrent, la Ligue du Nord-Est devient la Ligue de Champagne-Ardenne, la Ligue du Lyonnais devient la Ligue Rhône-Alpes, la Ligue du Midi devient la Ligue de Midi-Pyrénées, la Ligue du Sud-Ouest devient la Ligue d'Aquitaine et récupère au passage les derniers clubs de Dordogne encore affilié à une autre ligue et la Ligue de Paris devient Ligue de Paris Île-de-France[réf. nécessaire].

Dans le même temps sont créées les Ligues ultra-marines, la Ligue guadeloupéenne de football, la Ligue de football de la Guyane, la Ligue de football de la Martinique, Ligue réunionnaise de football et quelques années plus tard, la Ligue de football de Mayotte[réf. nécessaire].

2016 : Les nouvelles régions[modifier | modifier le code]

Carte des Ligues en 2016.

En 2016, conséquence de la réforme territoriale des régions, le ministère de la Jeunesse et des Sports impose à la FFF de calquer l'échelon des Ligues de football sur celle des nouvelles régions. C'est ainsi que naissent huit nouvelles Ligues par fusion d'anciennes Ligues :

Les autres Ligues françaises ne changent pas à cette occasion à l'exception de la Ligue du Centre qui change de nom pour devenir la Ligue du Centre-Val de Loire.

Particularités[modifier | modifier le code]

Il existe quelques particularité dans la géographie du football français, par exemple, certains clubs espagnols des Pyrénées dépendent des Ligues régionales françaises pour des raisons de logistique, ces clubs de villages espagnols prenant ainsi part aux championnats locaux français[réf. nécessaire]. Autre cas particulier pour l'AS Monaco, affilié à la Ligue de la Méditerranée, condition indispensable pour participer à une compétition française[réf. nécessaire].

Les compétitions vedettes des Ligues se dénomment jusqu'en 2017 Division d'Honneur. Avant l'émergence d'un championnat national en 1932, c'était le plus haut niveau de football en France. Jusqu'en 2017, les Ligues régionales ont en charge la Division d'Honneur et deux, trois ou quatre niveaux en dessous de cette dernière. Si l'on retrouve bien la terminologie de Division d'Honneur dans toutes les Ligues, il n'y a pas de règle générale pour les niveaux suivants, certaines ligues ont conservé leur ancienne Promotion d'Honneur tandis que d'autres ligues ont intercalé entre ces deux niveaux une ou deux divisions aux noms variés, Division Supérieure Régionale ou Division d'Honneur Régional par exemple[réf. nécessaire].

Les ligues nord-africaines[modifier | modifier le code]

Affiliée à la Fédération française de football, les Ligues d'Afrique du Nord possédaient un statut de ligue ou de championnat amateur, et possédaient quatre divisions. Ces ligues représentaient donc les principales régions de football en Afrique du Nord issues du découpage de l'administration coloniale française. Elles étaient très structurées et très hiérarchisées et organisaient des compétitions pour toutes les catégories d'âges en plus d'une dite corporative, dont le plus haut niveau était appelé Division d'Honneur[réf. nécessaire].

Ces Ligues était aux nombres de cinq :

Elle cessent toutes activités en 1962 après la fin de la Guerre d'Algérie qui consacre l'indépendance de l'Algérie et qui entraîne l'exode massif des colons vers la France signifiant l'abandon des clubs sportifs dirigés par les colons ainsi que leurs structures[réf. nécessaire].

Compétitions inter-régionales[modifier | modifier le code]

De 1926 à 1929, les champions régionaux s'affrontent en fin de saison lors du championnat de France[réf. nécessaire].

En 1935, un championnat de France amateur réunissant les champions régionaux est créé et durera jusque dans les années 1970[réf. nécessaire].

Ligues régionales actuelles[modifier | modifier le code]

En Métropole[modifier | modifier le code]

La France métropolitaine est divisée en treize Ligues calquées sur les régions françaises [27] :

Territoires d'Outre-Mer[modifier | modifier le code]

La Division d'Honneur est la plus haute division que peut atteindre un club affilié à une Ligue d'Outre-Mer puisque ces équipes ne peuvent pas disputer les championnats nationaux métropolitains. Il existe aujourd'hui cinq Ligues de ce type[27] :

La Ligue guadeloupéenne, la Ligue de la Guyane française et la Ligue de la Martinique sont membres associées de la CONCACAF[réf. nécessaire].

La Ligue réunionnaise est membre associée de la CAF, alors que la Ligue de Mayotte n'est affiliée ou membre d'aucune autre organisation[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il n'y a officiellement que dix-sept ligues effectivement instituées, la Ligue de Corse devra attendre 1922.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Les douze ligues crée en 1919 : Alsace, Centre, Champagne, Charentes, Lyonnais, Nord, Normandie, Ouest, Paris, Provence (fusionnée dans Sud-Est en 1920), Sud (fusionnée dans Sud-Est en 1920) et Sud-Ouest.
  3. Le territoire de Belfort a rejoint la BFC à sa création en 1920.
  4. Le département de l'Yonne a rejoint la BFC à sa création en 1920.
  5. Bizarrement, quatre départements de l'ancienne Ligue de Provence ne sont pas noté : Alpes-Maritimes, Basses-Alpes, Var et Vaucluse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La longue marche du football français vers son unité » (consulté le 29 juillet 2017)
  2. « 1919, La Fédération est née ! » (consulté le 29 juillet 2017)
  3. a et b Annuaire de la Fédération Française de Football Association : Édition 1920-21, Fédération française de football association, , 136 p.
  4. a, b, c et d H. Delaunay, « F.F.F.A. - Conseil National du samedi 6 novembre 1920 tenu au siège du Comité National des Sports, 21 rue de Clichy, Paris », Football Association, vol. 2-2, no 60,‎ , p. 532
  5. « 1919, Dix-sept à table » (consulté le 29 juillet 2017)
  6. « Statut du District d'Alsace de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  7. « Statut de la Ligue Centre-Val de Loire de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  8. a, b et c « Statut de la Ligue de football des Hauts-de-France » (consulté le 29 juillet 2017)
  9. « Historique de la Ligue de Bretagne de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  10. « Statut de la Ligue de Paris-Île-de-France de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  11. a et b « Statut de la Ligue Méditerranée de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  12. « Les débuts du football à Montpellier (1905-1919) » (consulté le 29 juillet 2017)
  13. « Les Années 1920 : La Ligue du Sud Est » (consulté le 29 juillet 2017)
  14. a et b « Statut de la Ligue du Grand-Est de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  15. a et b « Statut de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  16. a, b et c « Statut de la Ligue de Normandie de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  17. « Journal Officiel n°20 du 21/01/1921, page 1176 », Gallica (consulté le 30 juillet 2017)
  18. a, b et c « Statut de la Ligue de Bourgogne-Franche-Comté de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  19. « Statut de la Ligue de Corse de football » (consulté le 29 juillet 2017)
  20. a, b et c « Statuts de la Ligue de football d'Occitanie » (consulté le 29 juillet 2017)
  21. « Journal Officiel n°184 du 07/07/1924, page 6093 », Gallica (consulté le 30 juillet 2017)
  22. « Lois », Journal officiel de l’État français, vol. 73, no 98,‎ , p. 1506
  23. « Athlétisme – Bureau du conseil - séance du 28 juillet 1941 », Tous les sports, vol. 1, no 007,‎ , p. 6
  24. « Football – Bureau - séance du 28 juillet 1941 », Tous les sports, vol. 1, no 005,‎ , p. 7
  25. a, b et c « Statut de la Ligue de Football des Pays de la Loire » (consulté le 29 juillet 2017)
  26. « Statut de la Ligue de Football Nouvelle-Aquitaine » (consulté le 29 juillet 2017)
  27. a et b « Les Sites des Ligues et des Districts » (consulté le 29 juillet 2017)