Ligue mondiale de volley-ball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ligue mondiale de volley-ball
Description de l'image VolleyballWL newlogo.png.
Généralités
Sport Volley-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1990
Disparition 2017
Organisateur(s) FIVB
Catégorie Compétition mondiale
Périodicité Annuelle
Participants 28 (répartis en 3 divisions)
Statut des participants Professionnels
Site web officiel http://www.fivb.org/

Palmarès
Tenant du titre France
Plus titré(s) Brésil (9 titres)

La Ligue mondiale de volley-ball est une ancienne compétition officielle de volley-ball qui, chaque été entre 1990 à 2017, a réuni sur invitation les meilleures équipes mondiales grâce aux primes distribuées et à la prise en charge des frais de séjours et de déplacement par l'organisateur. En contrepartie, chaque fédération nationale s'engageait à présenter des garanties d'une part sur la participation des meilleurs joueurs, et d'autre part sur la couverture des événements (TV, presse).

Cette compétition n'entrait pas en conflit avec les Championnats du monde ou les Jeux olympiques, chaque compétition ayant sa portée propre. Depuis 2018, elle a laissé sa place à la Ligue des nations.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1986 s'est déroulé à Prague le 2e Congrès mondial de la Fédération internationale de volley-ball, présidée par l'avocat mexicain Ruben Acosta. Parmi les décisions prises, il y eut celle de la création d'une « Ligue mondiale masculine », compétition qui regrouperait les meilleures équipes du monde (dix à l'origine, puis désormais seize). La principale différence avec un championnat du monde est la prime offerte au vainqueur : 200 000 $ à l'origine (portée à 20 millions $ en 2006).

À compter de 2010, 14 équipes participantes sont invitées et 2 se qualifient à travers des éliminatoires. Auparavant, il n'y avait pas de système de qualification puisque toutes les participants étaient invités par la FIVB. Elles sont réparties en 4 poules de 4 équipes.

  1. Le Premier tour (tour intercontinental) dure 6 semaines durant lesquelles chaque équipe joue deux matches contre la même équipe durant le même week-end. Trois de ces doubles confrontations se déroulent à domicile, les trois autres à l'extérieur. Chaque équipe arrive donc à un total de 12 matches (3x2 matches à domicile + 3x2 matches à l'extérieur), pour un total de 96 matches joués dans le cadre de ce premier tour.
  2. Les équipes qualifiées (les vainqueurs de poule et le pays organisateurs plus d'autres équipes ayant fini deuxième ou choisies par l'intermédiaire de wild card selon les éditions) sont alors réparties en deux poules (E et F).
  3. À la suite de ces matches, les deux premières équipes se rencontrent lors des demi-finales : le premier de la poule E joue contre le deuxième de la poule F et inversement.
  4. Les deux vaincus jouent la petite finale et les vainqueurs se disputent le titre.

À noter: la phase finale se déroule en 5 jours, c’est-à-dire que les équipes enchaînent les matches de poules, puis éventuellement demi-finale et finale sans interruption.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Voici la liste des équipes ayant participé aux différentes éditions de la Ligue mondiale ainsi que leurs années de compétition. Les équipes de Serbie et de Russie sont considérées comme les héritières du passé des équipes respectives de Yougoslavie d'URSS [1]. Le Brésil et l'Italie ont disputé toutes les éditions de la Ligue mondiale.

Pays Participations Années Meilleure performance
Brésil 28 1990-2017 Médaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'or
(1993, 2001, 2003-2007, 2009-2010)
Italie 28 1990-2017 Médaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'orMédaille d'or
(1990-1992, 1994-1995, 1997, 1999-2000)
URSS
Russie[2]
26 1990-1991, 1992-2003, 2006-2017 Médaille d'orMédaille d'orMédaille d'or
(2002, 2011, 2013)
Cuba 26 1991-2016 Médaille d'or (1998)
Japon 24 1990-1997, 2001-2009, 2011-2017 6e (1990, 1993, 2008)
France 22 1990-1992, 1999-2017 Médaille d'orMédaille d'or
(2015, 2017)
Pays-Bas 21 1990-2003, 2009-2010, 2013-2017 Médaille d'or (1996)
États-Unis 20 1990-1995, 2000-2001, 2006-2017 Médaille d'orMédaille d'or
(2008, 2014)
RF de Yougoslavie
Serbie-et-Monténégro
Serbie[3]
20 1997-1998, 2000-2017 Médaille d'or (2016)
Pologne 20 1998-2017 Médaille d'or (2012)
Bulgarie 20 1994-1998, 2003-2017 4e (1994, 2004, 2006, 2012, 2013)
Argentine 19 1996-2002, 2005-2007, 2009-2017 4e (2011)
Corée du Sud 19 1991-1995, 1997-1998, 2006-2017 6e (1995)
Chine 18 1990, 1992-1997, 2002, 2004, 2006-2010, 2014-2017 6e (1996)
Espagne 15 1995-2004, 2008, 2014-2017 5e (1999, 2002, 2003)
Portugal 13 1999, 2001-2006, 2011-2017, 2017 5e (2005)
Allemagne 13 1992-1994, 2001-2003, 2010-2014, 2017-2017 5e (2012)
Grèce 13 1993-1996, 1998, 2001-2005, 2015-2017 5e (2004)
Finlande 13 1993, 2006-2017 7e (2007)
Canada 11 1991-1992, 1999-2000, 2007, 2012-2017 3e (2017)
Flag of Venezuela.svg Venezuela 9 2001-2003, 2005, 2008-2009, 2015-2017 7e (2005)
Égypte 7 2006-2008, 2010, 2015-2017 13e (2006, 2007, 2008)
Flag of Iran.svg Iran 5 2013-2017 4e (2014)
Australie 5 1999, 2014-2017 5e (2014)
Tchéquie 5 2003, 2014-2017 4e (2003)
Belgique 4 2014-2017 7e (2017)
Porto Rico 4 2011, 2014-2016 16e (2011)
Turquie 4 2014-2017 16e (2016)
Slovaquie 4 2014-2017 19e (2017)
Flag of Mexico.svg Mexique 4 2014-2017 26e (2014)
Tunisie 4 2014-2017 28e (2014)
Flag of Montenegro.svg Monténégro 3 2015-2017 22e (2015)
Flag of Kazakhstan.svg Kazakhstan 3 2015-2017 28e (2015)
Slovénie 2 2016-2017 13e (2017)
Taïwan 2 2016-2017 28e (2016)
Qatar 2 2016-2017 31e (2016, 2017)
Estonie 1 2017 25e (2017)
Autriche 1 2017 29e (2017)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Finaliste Troisième Quatrième Lieu de la phase finale
1990 Italie Pays-Bas Brésil URSS Osaka Prefectural Gymnasium, Osaka, Drapeau du Japon Japon
1991 Italie Cuba URSS Pays-Bas Forum di Assago, Assago, Drapeau de l'Italie Italie
1992 Italie Cuba États-Unis Pays-Bas Palasport di Genova, Gênes, Drapeau de l'Italie Italie
1993 Brésil Russie Italie Cuba Ginásio Estadual Geraldo José de Almeida, São Paulo, Drapeau du Brésil Brésil
1994 Italie Cuba Brésil Bulgarie Forum di Assago, Assago, Drapeau de l'Italie Italie
1995 Italie Brésil Cuba Russie Mineirinho, Belo Horizonte, Drapeau du Brésil Brésil
Ginásio do Maracanãzinho, Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
1996 Pays-Bas Italie Russie Cuba Ahoy Rotterdam, Rotterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1997 Italie Cuba Russie Pays-Bas Olimpiisky Indoor Arena, Moscou, Drapeau de la Russie Russie
1998[4] Cuba Russie Pays-Bas Italie Forum di Assago, Assago, Drapeau de l'Italie Italie
1999 Italie Cuba Brésil Russie Polideportivo Islas Malvinas, Mar del Plata, Drapeau de l'Argentine Argentine
2000 Italie Russie Brésil RF de Yougoslavie Ahoy Rotterdam, Rotterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2001 Brésil Italie Russie RF de Yougoslavie Spodek, Katowice, Drapeau de la Pologne Pologne
2002 Russie Brésil RF de Yougoslavie Italie Ginásio de Esportes Geraldo Magalhães, Recife, Drapeau du Brésil Brésil
Mineirinho, Belo Horizonte, Drapeau du Brésil Brésil
2003 Brésil Serbie-et-Monténégro Italie Tchéquie Palacio Vistalegre, Madrid, Drapeau de l'Espagne Espagne
2004 Brésil Italie Serbie-et-Monténégro Bulgarie PalaLottomatica, Rome, Drapeau de l'Italie Italie
2005 Brésil Serbie-et-Monténégro Cuba Pologne Belgrade Arena, Belgrade, Drapeau de Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro
2006 Brésil France Russie Bulgarie Loujniki Arena, Moscou, Drapeau de la Russie Russie
2007 Brésil Russie États-Unis Pologne Spodek, Katowice, Drapeau de la Pologne Pologne
2008 États-Unis Serbie Russie Brésil Ginásio do Maracanãzinho, Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
2009 Brésil Serbie Russie Cuba Belgrade Arena, Belgrade, Drapeau de la Serbie Serbie
2010 Brésil Russie Serbie Cuba Orfeo Superdomo, Córdoba, Drapeau de l'Argentine Argentine
2011 Russie Brésil Pologne Argentine Ergo Arena, Gdańsk/Sopot, Drapeau de la Pologne Pologne
2012 Pologne États-Unis Cuba Bulgarie Arena Armeec Sofia, Sofia, Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
2013 Russie Brésil Italie Bulgarie Polideportivo Islas Malvinas, Mar del Plata, Drapeau de l'Argentine Argentine
2014 États-Unis Brésil Italie Flag of Iran.svg Iran Nelson Mandela Forum, Florence, Drapeau de l'Italie Italie
2015 France Serbie États-Unis Pologne Ginásio do Maracanãzinho, Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
2016 Serbie Brésil France Italie Tauron Arena Kraków, Cracovie, Drapeau de la Pologne Pologne
2017 France Brésil Canada États-Unis Stade Joaquim-Américo-Guimarães, Curitiba, Drapeau du Brésil Brésil

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Brésil 9 7 4 20
2 Italie 8 3 4 15
3 URSS
Russie
3 5 7 15
4 États-Unis 2 1 3 6
5 France 2 1 1 4
6 Cuba 1 5 3 9
Serbie
Serbie-et-Monténégro[5]
1 5 3 9
8 Pays-Bas 1 1 1 3
9 Pologne 1 0 1 2
10 Canada 0 0 1 1
Total 28 28 28 84

Meilleur joueur du tournoi par édition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « World League Honours- 21 Years of History », sur fivb.org
  2. URSS jusqu'en 1991, CEI en 1992, puis Russie
  3. RF de Yougoslavie jusqu'en 2002, Serbie-et-Monténégro de 2003 à 2006, Serbie depuis 2007
  4. En 1998, la phase finale se déroule sous forme d'une poule de quatre équipes. Il n'y a donc pas de finale à proprement parler.
  5. La Serbie, la République fédérale de Yougoslavie et la Serbie-et-Monténégro sont un seul et même État dont seule l'appellation officielle diffère. Il est donc erroné de distinguer les deux équipes.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]