Ligue de Venise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligue et Sainte-Ligue.

La ligue de Venise est une coalition italienne anti-française regroupant la république de Venise, le duché de Milan, les États pontificaux, le Saint-Empire romain germanique, et la Couronne d'Aragon.

Cette « Sainte-Ligue », car étant une initiative du pape Alexandre VI, est conclue à Venise, le durant la 1re guerre d’Italie malgré les efforts diplomatiques français de Philippe de Commynes.

Remise en vigueur partielle de la ligue italique de 1454, elle a officiellement pour but la lutte contre les Turcs, la défense de l’Italie et la préservation des États concernés. En réalité, elle permet effectivement en 1495, par son attitude menaçante et malgré une défaite à la bataille de Fornoue, d'inciter le roi de France Charles VIII à abandonner Naples et à rentrer dans son royaume.

Elle se disloque après la signature de la trêve d’Alcalá de Henares entre la France, l’Espagne et le Saint-Empire romain germanique, le .

Bibliographie[modifier | modifier le code]