Ligue de Tunisie de Football Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ligue de Tunisie de football)
Aller à : navigation, rechercher
Ligue de Tunisie de Football Association

Sigle LTFA
Sport(s) représenté(s) Football
Création 1921
Disparition 1956

La Ligue de Tunisie de Football Association (LTFA) ou plus simplement Ligue de Tunisie de football, créée en 1921, est un organe tunisien dépendant de la Fédération française de football. Il poursuit sa mission après l'indépendance sous l'égide de la Fédération tunisienne de football[1].

Présidents[modifier | modifier le code]

Comités[modifier | modifier le code]

Réunion du comité de la LTFA, avec notamment Abdelmalek Ben Achour et Chedly Zouiten

Les premiers comités sont presqu'exclusivement composés de non-Tunisiens. Le premier Tunisien à obtenir le privilège d'être membre de la LTFA est Hamadi Bendif, ancien gardien de but du Racing Club de Tunis puis arbitre. Il fait notamment partie du comité de 1923-1924 composé de Bernard Sebout (président), Georges Roche, Adolphe Bellaiche, Armand Rey et Louis Nicolas (vice-présidents), Marius Grasset (trésorier), Victor Soria (trésorier adjoint), Vincent Vella et Hamadi Bendif (membres).

À partir de 1928, un membre tunisien est toujours présent au sein du comité directeur : Ridha Kamoun (secrétaire général de l'Espérance sportive) en 1928-1929, Hassen Karoui (trésorier du Club africain de 1929 à 1931, Jameleddine Bousnina en 1931-1932, Chedly Zouiten en 1932-1933, etc.

Après la Seconde Guerre mondiale, le principe de la parité Tunisiens - Français est adopté, ainsi que l'alternance pour la présidence. Les cinq Tunisiens élus sont généralement Chedly Zouiten, Abdelmalek Ben Achour, Salomon Pariente, Hmida Hentati et Belhassen Chedly ou Abdelhamid Bellamine.

Pour la saison 1950-1951, le comité de la LTFA est constitué d'Abdelmalek Ben Achour (président), Albert Valentin, Chedly Zouiten et Pietri Padoue (vice-présidents), Salomon Pariente (secrétaire général), Marc Orsoni (secrétaire général adjoint), Hmida Hentati (trésorier), René Charrac (trésorier adjoint), Eugène Scemama et Belhassen Chedly (membres), et Joseph Farina (secrétaire administratif). Pour la saison 1951-1952, compte tenu de la règle de renouvellement partiel, Valentin, Hentati, Charrac et Chedly quittent le comité en vue de nouvelles élections qui ont lieu le 24 juin 1951 ; les trois premiers sont réélus alors que Chedly cède sa place à Mohamed Boudhina. La répartition des tâches est modifiée dans le cadre de l'alternance de la présidence entre un Tunisien et un Français[2] : Pietri Padoue (président), Abdelmalek Ben Achour et Chedly Zouiten (vice-présidents), Salomon Pariente (secrétaire général), Marc Orsoni (secrétaire général adjoint), Hmida Hentati (trésorier), René Charrac (trésorier adjoint), Eugène Scemama, Albert Valentin et Mohamed Boudhina (membres), et Joseph Farina (secrétaire administratif).

De 1952 à 1954, Abdelmalek Ben Achour assure la présidence et se voit à nouveau réélu lors de l'assemblée du 20 juin 1954 qui aboutit au comité suivant : Ben Achour (président), Pietri Padoue, Chedly Zouiten et Albert Valentin (vice-présidents), Marc Orsoni (secrétaire général adjoint), Hmida Hentati (trésorier), René Charrac (trésorier adjoint), Eugène Scemama et Abdelhamid Bellamine (membres). Le même comité dans sa totalité est renouvelé pour la dernière saison, en 1955-1956. Il est aidé par des commissions spécialisés présidées par Mohamed Jouini (coupe et championnat), Boubaker Souaî (arbitres), Jules Barouh (administration de la Caisse de sécurité mutuelle), Maurice Zarka (discipline), Édouard Scaramuzza (jeunes), Mohamed Deghim (commission corporative), Marc Orsoni (commission technique), Salomon Pariente (organisation) et Mahmoud Bedir (règlements et qualifications).

Premiers clubs affiliés[modifier | modifier le code]

43 clubs se sont affiliés à la LTFA lors de sa création et ont été répartis comme suit[3] :

  • Division I :
  • Promotion I :
  • Division II :
    • Club africain
    • Jeanne d'Arc de Tunis
    • Gauloise de Tunis
    • La Radésienne
    • Red Star Club de l'Ariana
    • Svic Club de Tunis
  • Promotion II :
    • Africa Sports de Tunis
    • Arago Club de Tunis
    • Club sportif du Belvédère
    • Gallia Club
    • Orientale de Tunis
    • Alliance sportive
    • Kram olympique
    • Medjerdah de Medjez el-Bab
    • Tunis Sport
    • Union sportive béjaoise
  • District Centre et Sud :
    • Sfax olympique
    • France de Sfax
    • Éclaireurs de France de Sfax
    • Union sportive soussienne
    • Métlaoui Sports
  • District Nord :
    • Club olympique de Bizerte
    • Bijouville Club de Bizerte
    • Stade ferryvillois
    • Sporting Club de Ferryville
    • Club sportif du travail de Ferryville
    • Stade mateurois

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Coupe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Khélil Chaïbi, Les Gloires du Club Africain, éd. Khélil Chaïbi, Tunis, 2009, p. 27
  2. « Répartition des tâches au sein de la Ligue de football », Tunis Soir, 5 juillet 1951
  3. « Les premiers clubs affiliés à la Ligue tunisienne de football », Almanach Sport 1956-1973, éd. Le Sport, Tunis, 1974, p. 165