Ligue de Sarnen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La ligne de Sarnen est une ligue secrète fondée par les cantons suisses conservateurs afin de s'opposer aux efforts de régénération menés par les cantons libéraux.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne est fondée le par les cantons d'Uri, de Schwytz (sans les « districts extérieurs »), d'Obwald, de Nidwald, de Neuchâtel et de Bâle-Ville en réponse au concordat des Sept (fondé par Zurich, Berne, Lucerne, Soleure, Saint-Gall, Argovie et Thurgovie le et visant à réviser le Pacte fédéral de 1815).

Leur principal objectif est de s'opposer à la partition des cantons de Bâle et de Schwytz. À la suite de l'invitation faite aux députés du nouveau canton de Bâle-Campagne de siéger à la Diète, la ligue tient sa propre Diète en mars et . À la suite de l'intervention militaire de Schwytz à Küssnacht le et de Bâle-Ville à Pratteln le , la Diète ordonna l'occupation militaire de Schwytz-intérieur et Bâle-Ville avant de prononcer la dissolution de la ligue de Sarnen le pour incompatibilité avec le Pacte fédéral.

En 1845, les cantons catholiques-conservateurs formeront une nouvelle ligue, le Sonderbund qui conduira l'année suivante à une guerre civile en Suisse.

Sources[modifier | modifier le code]